Publié le 31 Août 2015

CIEL DU LUNDI 31 AOUT

Encore quelques heures et le mois d'août ne sera plus. Et avec lui s'en vont les vacances et mes derniers jours de congés. Demain, la reprise, en même temps que la rentrée, le mois de septembre et bientôt l'automne.

En attendant, j'ai juste encore le temps de publier mon Petit coin de ciel pour la récap' d'Arlette et Chat Bleu. J'ai été chanceuse, il a été magnifique durant toute ma semaine de repos. Avec Jules, nous avons donc arpenté la Gironde dans tous les sens et, sous le soleil et la chaleur, nous avons profité de l'océan, du Bassin (d'Arcachon), du Cap (Ferret), des pistes cyclables, des points d'eau, et fait la sieste sur notre serviette tous les jours. J'aurais bien aimé partir un peu mais cela ne s'est pas fait, et puis nous avons acheté des billets d'avion pour New York, alors... en prévision des vacances de la Toussaint... les économies sont les bienvenues.

Après les presque 35° d'avant-hier, hier et aujourd'hui, les orages ont fatalement fini par pointer le bout de leur nez. Résultat : le bleu a disparu laissant place aux bourrasques, aux nuages et au gris. C'est parfait pour la réembauche, je n'aurai ainsi aucun regret.

Et au-dessus de vos têtes, avez-vous aussi un Ciel Intensément Electrique Localement (joke inside spéciale Alba -et Mary !) ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 30 Août 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 35

Lundi 24 août

C'est l'anniversaire de mon Jules today : "51 ans, c'est bein vieux", comme aurait écrit Fifille si elle avait eu encore 7 ans. Evidemment, c'est l'occasion d'un repas en famille (sniff, miss you Fiston 2) et d'un gros gâteau au chocolat !

Mardi 25 août

Un mois tout juste que Fiston 2 s'est envolé pour les USA. Le jour idéal pour acheter des billets d'avion pour aller le voir pendant les vacances de la Toussaint. New York, New York I wanna wake up in a city that doesn't sleep and find I'm king of the hill, top of the heap !

Mercredi 26 août

Jeune diplômé, Fiston 1 cherche du boulot. Premier entretien aujourd'hui... à suivre !

Jeudi 27 août

Vous vous souvenez que la semaine dernière je vous disais que Fiston 2 avait perdu (ou s'était fait voler) sa CB à New York. Depuis le 12 août, il avait donc enclenché le mode survie avec dépenses minimum. Après moult démarches (vous croyez que c'est tout simple d'obtenir une nouvelle carte bancaire mais pour peu que le banquier "officiel" soit en congé et que son remplaçant soit un br*nleur de première, ça devient vite un cauchemar), le voilà à nouveau détenteur du précieux sésame (et depuis, ça débite, ça débite) !

Vendredi 28 août

J'écris (enfin) un article relatant la visite de Mary dans ma modeste chaumière (oui oui, LA Mary du Petit coin de ciel) et ce faisant je me remémore une bonne soirée passée ensemble et des souvenirs bien agréables. A quand la prochaine, Mary ? Il reste encore quelques phares à visiter dans la région ou plus au sud, non ?

Samedi 29 août

Il fait toujours aussi beau ! Et chaud ! Encore 35° au thermomètre ! Alors commencer un nouveau Ken Follett les pieds (voire plus) dans la piscine, c'est juste la décontraction totale ! J'oublie tout, le monde peut s'écrouler, les enfants crier famine, Jules faire des listes de choses "à faire", le frigo se vider et le ménage attendre, je ne bouge pas de là !

Dimanche 30 août

Quand les enfants étaient petits et qu'on allait naviguer sur le Bassin d'Arcachon je m'occupais de tout : de la crème solaire, du goûter, des boissons, des serviettes, des rechanges, des bobs, des skis (nautique), des jouets de plage, des petites laines, mais aussi d'aider Jules à mettre le bateau à l'eau (et l'en sortir), surveiller les enfants pour qu'ils ne se mettent pas en danger ou qu'ils ne fassent pas de bêtises, veiller à ce que personne ne manque de rien, voire conduire le bateau de temps en temps si besoin, tout ça en essayant de ne pas trop avoir le mal de mer.

Epuisant !

Alors quand aujourd'hui je fais une sortie avec Jules, Fiston 1 et Fiston 3, je ne m'occupe de RIEN, je me fais aider pour monter à bord et je pro-fite : une vraie princesse.

Agréable !

Demain annonce (déjà) la semaine de la rentrée pour les enfants mais aussi la reprise pour moi après cette belle semaine de congés. Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 29 Août 2015

Les blogs, en plus de tout le plaisir qu'ils nous apportent, permettent aussi de belles rencontres, d'abord virtuelles, puis parfois bien réelles. J'en ai déjà fait l'expérience à plusieurs reprises, au hasard parmi d'autres , et . Et quand ces rencontres se prolongent par l'envoi de cartes postales, de petits colis, de livres, de gentilles attentions, c'est le bonheur qui s'engouffre chez nous (via la boîte aux lettres).

Quand Mary est arrivée à ma porte et que je lui ai ouvert dans une synchronisation parfaite juste une demi-seconde avant qu'elle ne frappe, j'ai eu l'impression de voir une vieille copine de toujours. Quand je dis "vieille", je veux dire ancienne : c'était un peu comme si on s'était vu la veille et le naturel est entré tout à coup dans ma maison au galop.

Il faut dire que Mary et moi suivons nos blogs respectifs pratiquement depuis le début du mien (5 ans le mois prochain) à l'époque où je m'étais inscrite dans sa communauté Petit coin de ciel sur l'ancienne version d'OB, reprise par Alba pendant que Mary mettait au monde sa fille, puis par moi, puis par Arlette et Chat Bleu.

Elle m'avait dit courant juin qu'elle et son mari projetaient de venir en Gironde visiter quelques phares (sa deuxième passion après le ciel à moins que ce ne soit l'inverse) et qu'elle cherchait un petit hôtel dans la région. Je lui ai proposé notre chambre d'amis en toute simplicité, et en toute simplicité elle a dit oui tout de suite.

Jules, Mari de Mary, Mary et moi avons passé une très bonne soirée par un vendredi de juillet. Jules s'était mis aux fourneaux et nous avait préparé un bon repas dont ni Mary ni moi ne nous souvenons complètement des tenants et des aboutissants : il faut croire que nous étions trop occupées à discuter !

En plus d'avoir apporté avec eux leur joie, leur entrain, leur enthousiasme, leur bonne humeur et leur humour, Mary et Mari de Mary étaient aussi venus les bras chargés de cadeaux, un peu comme si le Père Noël s'était trompé de saison et déboulait chez nous en plein mois de juillet.

Voyez vous-mêmes comme nous avons été gâtés de spécialités de leur région. Hum, hum, saurez-vous dire laquelle (si vous ne trouvez pas, c'est que vous êtes vraiment un extra-terrestre, que vous souffrez d'amnésie invalidante ou alors que vous avez moins de 2 ans) ?

De délicieuses kouignettes (bien grassouillettes mais c'est ça qui est bon), version miniature du kouign amann, ici présentées dans plusieurs "parfums" : nature, pépites de chocolat, framboises et caramel beurre salé (mes préférées). J'ai juste eu le temps de prendre en photo les dernières avant qu'elles ne disparaissent dans nos estomacs. Un peu tièdes, elles étaient à tomber. D'ailleurs, moi aussi je suis tombée (sous le charme) !

De délicieuses kouignettes (bien grassouillettes mais c'est ça qui est bon), version miniature du kouign amann, ici présentées dans plusieurs "parfums" : nature, pépites de chocolat, framboises et caramel beurre salé (mes préférées). J'ai juste eu le temps de prendre en photo les dernières avant qu'elles ne disparaissent dans nos estomacs. Un peu tièdes, elles étaient à tomber. D'ailleurs, moi aussi je suis tombée (sous le charme) !

Des salicornes : alors voilà quelque chose que je ne connaissais pas du tout (jamais vu pousser ça en Alsace !). Si j'ai bien tout compris, ces plantes croissent sur des sols riches en sel marin et ses pousses vert tendre sont comestibles. Confites dans du vinaigre, on peut les consommer en omelette, comme hors d'œuvre ou dans une salade. A tester (ce n'est pas encore fait, mais Jules n'arrête pas de me les réclamer) !

Des salicornes : alors voilà quelque chose que je ne connaissais pas du tout (jamais vu pousser ça en Alsace !). Si j'ai bien tout compris, ces plantes croissent sur des sols riches en sel marin et ses pousses vert tendre sont comestibles. Confites dans du vinaigre, on peut les consommer en omelette, comme hors d'œuvre ou dans une salade. A tester (ce n'est pas encore fait, mais Jules n'arrête pas de me les réclamer) !

De la fleur de sel de Guérande si blanche, si précieuse, si fine et délicate (contenant et contenu, Mary pense vraiment à tout) !
De la fleur de sel de Guérande si blanche, si précieuse, si fine et délicate (contenant et contenu, Mary pense vraiment à tout) !

De la fleur de sel de Guérande si blanche, si précieuse, si fine et délicate (contenant et contenu, Mary pense vraiment à tout) !

Du Muscadet du Val de Loire et une bouteille de Nantillais (concentré de fruits avec pulpe à mélanger) qui peut s'accommoder avec du vin ou dans un cocktail sans alcool.

Du Muscadet du Val de Loire et une bouteille de Nantillais (concentré de fruits avec pulpe à mélanger) qui peut s'accommoder avec du vin ou dans un cocktail sans alcool.

Et pour finir, d'authentiques Carabreizh, caramels au beurre salé et à la fleur de sel de Guérande. J'adore, j'adore, j'adore !

Et pour finir, d'authentiques Carabreizh, caramels au beurre salé et à la fleur de sel de Guérande. J'adore, j'adore, j'adore !

Je vous avais dit qu'on avait été gâté (le mot est faible).

Mais ce n'est pas tout. Car Mary m'a aussi apporté des poules pour ma collection. Vous n'en saurez pas plus aujourd'hui, car à elles seules elles méritent tout un article (que vous retrouverez ici).

Je vous laisse sur votre faim... Après un tel billet, c'est assurément un comble.

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost 0

Publié le 24 Août 2015

CIEL DU LUNDI 24 AOÛT

Je consulte mes archives et que vois-je ? Pas de Petit coin de ciel pour la récap' d'Arlette et Chat Bleu depuis le 6 juillet ?

Dites donc ! Que le temps passe vite ! Ce n'est pas la première fois que vous lirez cette phrase ici (ni la dernière). Et il aura fallu attendre la toute fin du mois d'août pour que les choses s'apaisent un peu à la maison et que je reprenne tout doucement le chemin de mon blog et celui de mes copinautes.

Mais ne croyez pas surtout pas que c'est le calme plat, c'est juste moins pire. J'ai galopé toute la journée et j'ai fait cette photo à l'arrache avant que la nuit ne tombe. Le ciel était encore un peu tourmenté après que le vent ait soufflé en rafales toute la journée, après que des nuages -gris, noirs, blancs- aient défilé à toute vitesse, après des averses aussi drues que soudaines et une belle chute des températures.

Désolée, tous les blablas que j'avais l'intention de partager avec vous ce soir devront maintenant attendre la semaine prochaine.

Il est tard... Et cela sonne pour Vivi l'heure d'un Couchage Immédiat Et Légitime. Joke inside spéciale Alba. Mais qui donc sait où est encore passée Alba, un temps gentille animatrice de la communauté Petit coin de ciel ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 23 Août 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 34

Lundi 17 août

Finies les agapes quotidiennes de la semaine dernière. Aujourd'hui, je me refais une santé : je n'avale que du sugar free, fat free et cholesterol free. Ah ! Et je bois de l'eau !

Mardi 18 août

Après 28 ans de bons et loyaux services, 360 000 km au compteur et avoir été adoptée il y a quelques années par Fiston 1, notre Renault Super 5 va finir sa vie. Ce n'est bien sûr pas sans un gros pincement au coeur que nous allons nous séparer d'elle mais une voiture neuve ce sera plus de confort, plus de modernité, plus d'options, plus de sécurité...

Par contre, bye bye la vintage attitude !

Mercredi 19 août

Quand j'avais 8 ou 9 ans, mon parrain m'a offert le véritable Manuel des Castors Juniors, le vrai, l'unique, l'authentique (et je l'ai toujours !). A l'époque, je n'avais pas tellement de livres et je me souviens avoir lu et relu celui-ci dans tous les sens. Une mine !

Je me souviens aussi avoir découvert dans un article que mon animal-totem était le lézard et je ne peux aujourd'hui qu'abonder dans ce sens : lézarder au soleil est pour moi un vrai plaisir, je dirais même un besoin !

Jeudi 20 août

Ah ! Je ne vous ai pas raconté mais Fiston 2 a perdu (ou s'est fait voler) son portefeuille à New York il y a quelques jours. Sans cash, sans CB, sans compte aux USA et sans rien dans le frigo, il se sentait un peu perdu et pour cause. Situation de crise.

Heureusement, j'ai pu lui envoyer des sous par Western Union. Deux-trois clics sur Internet et hop ! Quelques heures plus tard il a pu retirer une liasse d'US $ pour subsister en attendant l'envoi de sa nouvelle carte bancaire (si, si, en coupures d'1 US $ ça fait vite une liasse !).

Internet, je l'ai déjà dit, c'est magique (tant que le compte de papa/maman est approvisIonné).

Vendredi 21 août

Me revoilà encore en vacances pour 10 jours ! Cela ne faisait que 3 semaines que j'avais repris le travail après 2 semaines de congés, mais c'est sans état d'âme que j'ai fermé la porte de mon bureau ce soir. Reprise le 1er septembre comme les enfants !

Samedi 22 août

J'avais rencontré Arlette en juillet dernier sur le Bassin d'Arcachon et cette année elle m'envoie des cartes postales de ses lieux de vacances, bien éloignés de la Gironde, me remémorant la belle soirée que nous avions passée ensemble. Les gentilles attentions comme ça, ça n'a pas de prix !

Dimanche 23 août

Il y a 3 ans, pratiquement jour pour jour, Jules et certains de ses collègues avaient participé aux 24 heures du Mans à vélo. Ils avaient eu quelques déboires au retour mais visiblement ça ne les a pas rebutés puisqu'ils ont remis ça cette année.

Un week-end sans Jules, c'est pas top mais au moins, juste avec Fiston 3 et Fifille, je ne me casse pas trop la tête pour les repas, je m'organise tout comme je veux sans rien demander à personne et je peux dormir en travers du lit. Ça peut paraître peu mais c'est énooOOoorme !

(du moment que ça ne dure pas trop longtemps mais je vous rassure il rentre ce soir... à moins d'une panne de camion...)

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 22 Août 2015

L'art urbain, ou street art, est un mouvement artistique contemporain qui regroupe toutes formes d’art réalisées dans la rue et englobe diverses techniques telles la peinture, les graffiti, le pochoir, la mosaïque, les stickers, voire le tricot.

Les artistes adeptes de l'art urbain exploitent à leur manière les surfaces publiques pour y exprimer leur talent, souvent de manière éphémère.

Les façades, les bancs, les bouches à incendie, les trottoirs, les sols, sont autant de « toiles » originales.

Et que dire des escaliers ?

Les marches juste un simple moyen de se rendre d'un endroit à un autre ? Pas si sûr !

Ottawa, Canada

Ottawa, Canada

Philadelphia, USA

Philadelphia, USA

Morlaix, France

Morlaix, France

Targu Mures, Roumanie

Targu Mures, Roumanie

Rio de Janeiro, Brésil

Rio de Janeiro, Brésil

Caltagirone, Italie

Caltagirone, Italie

Valparaiso, Chili

Valparaiso, Chili

Liège, Belgique

Liège, Belgique

Berlin, Allemagne

Berlin, Allemagne

Londres, Royaume-Uni

Londres, Royaume-Uni

Seoul, Corée du Sud

Seoul, Corée du Sud

San Francisco, USA

San Francisco, USA

San Francisco, USA

San Francisco, USA

Teheran, Iran

Teheran, Iran

Poznan, Pologne

Poznan, Pologne

Heidelberg, Allemagne

Heidelberg, Allemagne

Whuppertal, Allemagne

Whuppertal, Allemagne

Angers, France

Angers, France

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 1

Publié le 16 Août 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 33

Lundi 10 août

A peine 3 mois après son retour sur la nouvelle version d'OB, la communauté FILMS EN VRAC compte déjà 33 membres. Et j'accepte plusieurs nouvelles inscriptions toutes les semaines !

Mardi 11 août

Tout à coup, un inconnu vous offre des fleurs ! Vous vous souvenez de cette pub pour le déo Impulse ? Alors moi, c'était pas des fleurs, c'était un café. Et c'était pas un inconnu mais le serveur du bar/tabac où je vais parfois avec mes collègues après le repas.

Qui est le couillon qui a dit que la gentillesse était une faiblesse ?

Mercredi 12 août

3 ans après l'obtention de notre diplôme, et même si l'une d'entre nous s'est installée en Allemagne, mes copines de formation et moi nous revoyons toujours pour des petits restos entre SMMS (secrétaires médicales et médico-sociales) ! Fous rires assurés !

Jeudi 13 août

Un copain de 30 ans de Jules (et accessoirement mon témoin de mariage) déboule sans crier gare passer quelques jours à la maison avec ses 2 filles. Mais vu que c'est un peu comme si c'était la famille qui passait à l'improviste, on ne fait pas de chichis ni de tralalas, on installe vite 3 lits, on se serre et on partage notre dîner du soir : quand y'en a pour 4, y'en a pour 7 !

Vendredi 14 août

La fin de la semaine est là ! C'est l'occasion d'inviter quelques cousines-cousin-mamie-tante-enfants et de se retrouver tous ensemble pour un repas concocté par Jules et son pote. Repas par-fait, et ce d'autant plus que ce sont les garçons qui organisent tout de A à Z et que les invités et moi on n'a plus qu'à se mettre les pieds sous la table. Au menu, dolmas (feuilles de vigne farcies au riz), boulgour à la tomate, légumes à la plancha (pour avoir la conscience tranquille), grosses tranches de barbaque et banana split !

Samedi 15 août

On prend les mêmes et on recommence mais cette fois chez belle-maman ! On pourrait penser que ça devient un peu répétitif toutes ces petites bouffes... Aber keinesweg ! Que faire d'autre de toutes façons que manger, traîner à table et papoter avec les cousines pour se remonter le moral quand il fait un temps tout pourri comme aujourd'hui ?

Dimanche 16 août

Dernier jour de la semaine... et... hum... vous n'allez pas me croire mais... encore un repas à la maison à 12... Cette fois, nous avons invité plusieurs couples d'amis jusqu'au milieu de la nuit !

Oui, oui, on mène grand train cette semaine ! Mais promis, dès demain j'arrête de boire les invitations. Trop c'est trop, et puis on m'a toujours dit qu'il ne fallait pas abuser des bonnes choses... Pourquoi d'ailleurs ? Ne serait-ce pas mieux de dire qu'il ne faut pas abuser des mauvaises choses ? Je vous laisse méditer et commenter.

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 9 Août 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 32

Lundi 3 août

Je me suis acheté un savon au patchouli. J'adore depuis toujours ce parfum à l'odeur puissante, boisée et camphrée dont j'ai fait le mien depuis de nombreuses années (et pas seulement dans ma période baba cool et sandales christiques). Chaque fois ou presque que je l'utilise, je pense à ce voyage que j'avais fait avec la compagnie aérienne PIA entre Paris et New-York en octobre 1989 pour rejoindre Jules installé en Louisiane.

J'étais jeune, je n'avais pas beaucoup de sous et j'avais donc acheté le vol le moins cher de la planète. Encore aujourd'hui, je me souviens très bien de ce grand avion vert et blanc, des hôtesses en sari et de cette odeur entêtante et exotique de patchouli qui émanait des sièges, des moquettes, bref de partout et de tout le monde.

Un très très bon souvenir.

Mais on ne ferait plus trop ça maintenant, de prendre un vol sur la compagnie aérienne pakistanaise Pakistan International Airlines, même à bas prix...

Mardi 4 août

Des amis nous invitent pour le mariage de leur fille. C'est vraiment agréable de voir qu'ils ont envie de partager ce moment avec nous (et en plus on pourra prendre des notes pour quand ce sera notre tour).

Mercredi 5 août

Fiston 3 a donc commencé son job d'été dans un site de self-cueillette depuis quelques jours et à, chaque fois qu'il revient le soir à la maison, il m'apporte un petit présent : un melon, un bouquet de persil, une énorme courgette ronde, deux poivrons ou quelques tomates. Je me rends compte que ça me fait aussi plaisir que des fleurs. Suis-je normale Docteur ?

Jeudi 6 août

Fifille ayant décrété qu'une jeune fille ne doit plus avoir de lit superposé dans sa chambre a tout vendu sur Le Bon Coin. Avec les sous (et un petit rajout de papa/maman), elle a racheté un 160 et maintenant on dirait la princesse au petit pois dans son immense plumard.

Et moi j'éprouve toujours la même émotion en la voyant dormir.

Vendredi 7 août

C'est l'anniversaire de Fiston 1 : 23 ans que mon premier enfant est venu au monde. Il met tant de bonheur et de soleil dans nos vies, ça mérite au minimum un kif ! Mais aussi une belle soirée et un dîner en famille organisés de main de maître par belle-maman et Jules.

Samedi 8 août

Deux semaines que Fiston 2 est aux USA. Pour la première fois depuis son départ on s'est donné rendez-vous sur Skype à 17 heures et à 17 heures zéro-zéro j'étais devant mon ordi et lui suspendu aux écouteurs de son téléphone. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais Skype, c'est vraiment magique ! Je kiffe.

Dimanche 9 août

Une petite journée pépère comme je les aime. Je profite de la grasse mat' du dimanche, je traîne dans le jardin, je finis un bon bouquin, mais je n'oublie pas ma petite famille alors je fais de la bonne popotte et je distribue du love. What else ?

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 8 Août 2015

ALORS VOUS NE SEREZ PLUS JAMAIS TRISTE
ALORS VOUS NE SEREZ PLUS JAMAIS TRISTE

Alors voilà.

Cela fait déjà plus d'un an que je vous ai parlé de Baptiste Beaulieu et de son blog : Journal de soignants/soignés réconciliés. A l'époque, il venait de terminer son internat de médecine générale et son premier livre Alors voilà, les 1001 vies des Urgences, recueil de chroniques d'histoires vécues par lui ou l'un(e) de ses collègues.

Exercice difficile que de dire ce que je ressens quand je lis ses posts qui ne sont jamais anodins et donnent toujours à réfléchir : Baptiste Beaulieu est à la fois une belle personne, un professionnel, un humain, un fils, un poète, un magicien des mots, bref une espèce de docteur-écrivain sans doute en voie de disparition. Il est sensible, malicieux, torturé, terriblement cultivé ("Ça brasse large : de Sénèque à Dylan, de Nana Mouskouri à Air Wick"), plein d'humour et d'auto-dérision, très touchant. Je ne saurais que trop vous conseiller d'aller lire les articles de son blog (voire de vous abonner puisque c'est maintenant possible) ou ceux qui paraissent sur son compte Facebook, il y en a pour tous les goûts  et donc finalement tout le monde s'y retrouve.

Quand son 2ème roman est paru, Alors vous ne serez plus jamais triste, j'ai été très chanceuse. Mélissa avait rencontré l'auteur lors d'une séance de dédicaces à Lille. De mon côté, je n'avais pas pu aller le voir lors de sa venue à Bordeaux. Alors elle m'a acheté le roman, l'a fait dédicacer et me l'a envoyé. C'est ça toute la gentillesse, la générosité et la douceur de Mélissa.

Dans ce livre, Baptiste Beaulieu "a inventé une histoire qu'il narre à rebours, les pages étant numérotées par ordre décroissant. Un médecin qui vient de perdre sa femme se sent lassé de soigner, épuisé des autres, fatigué de vivre. Il croise la route d'une vieille femme pétillante qui se met en tête de lui redonner goût à la vie par d'intelligents subterfuges, voire des coups pendables. On rit, on pleure. On lève parfois le nez pour prendre le temps de poursuivre la réflexion instillée par l'auteur [...] on médite, puis on replonge" (Sud-Ouest).

Vous l’avez compris, pour diverses raisons ce livre ne pouvait que me plaire. L'histoire de Sarah et du Docteur, en plus d’offrir un bon moment de lecture, fait réfléchir et montre "que rien n'est jamais perdu, que l'on peut toujours claquer la porte pour tout changer" (Sud-Ouest).

Bref, un livre plein d'optimisme et de tendresse.

Big up Baptiste Beaulieu (et Mélissa) !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0

Publié le 2 Août 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 31

Lundi 27 juillet

Elle n'est qu'à une petite demi-heure de chez moi mais il aura fallu que j'attende le 27 juillet et de "descendre" à Hendaye pour aller à la plage pour la première fois de l'année. Le sable chaud, la sieste et le nez au ras de la serviette, les pieds dans les vagues, le petit vent marin qui rafraîchit mais pas trop, on dirait vraiment que ça m'a manqué !

Mardi 28 juillet

Monter à pied à la Rhune, c'est une épreuve que j'ai déjà expérimentée ici et qui peut être encore pire selon le côté par lequel on affronte la montagne. Cette fois, avec 3 ados dans notre sillage, on ne voulait pas prendre de risques mais on s'est trompé de chemin dès le parking et on est passé par "l'arrière" et le côté espagnol ! Résultat : le dénivelé était terrible (j'en ai bavé dans les petits raidillons) mais les ados ont grimpé jusqu'au sommet (presque) sans rechigner.

Yes ! Ils l'ont fait !

Mercredi 29 juillet

Aujourd'hui, il pleut. Pas de programme, pas de sortie, pas de plage, pas de balade. Une vraie journée de vacances donc : lecture, sieste, café, cartes postales, re-lecture, re-café, une petite sortie à la pizzeria le soir quand même, histoire de s'aérer et de ne pas trop sentir le renfermé.

Jeudi 30 juillet

J'ai dévoré dans la journée Le Mec de la tombe d'à côté, un très bon bouquin, idéal pour les vacances et qui m'a beaucoup amusée. Et vous ? Vous l'avez lu ? Article à suivre.

Vendredi 31 juillet

Fiston 2 est à New York depuis 7 jours (et pour 5 mois) et mis à part le problème du visa (à présent résolu) et quelques déboires bancaires (dont l'épilogue semble proche), tout roule. On communique par Telegram... Connaissez-vous cette appli ?

Samedi 1er août

On revient de vacances et... Ah ouiii ! C'est vrai ! J'ai un blog ! Je l'avais un peu oublié mais ça me fait plaisir de le retrouver (et vous avec).

Dimanche 2 août

Fiston 1 et sa chérie sont revenus d'Islande et m'ont ramené une poule (pour ma collec). Trop mimi. D'ailleurs, j'en ai pleeeiin de nouvelles à vous montrer. Dès que j'arrive à arrêter un peu le temps, je vous montre tout ça.

Et voilà ! J'en reviens pas ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0