Publié le 29 Juin 2015

CIEL DU LUNDI 29 JUIN

J'ai fait tellement de choses aujourd'hui et il s'est passé tellement de trucs depuis que j'ai posé le pied par terre ce matin que j'ai l'impression que ces dernières 16 heures ont duré 3 jours.

Emotions multipliées par 3 aussi.

Alors ce soir, je suis contente que ce lundi s'achève... mais pas sans avoir posté mon Petit coin de ciel pour la récap' d'Arlette et Chat Bleu.

Vous avez vu ? Du bleu, du bleu, rien que du bleu et encore du bleu, et les températures qui vont bien avec...

Attention (et prudence), dès demain le mercure et la météo s'affolent!

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 28 Juin 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 26

Lundi 22 juin

Une magnifique journée pleine de soleil enfin digne de l'été même si j'ai failli mourir par liquéfaction (ici) ! Et c'est pas fini ! On nous annonce une grosse vague de chaleur au moins jusqu'à la fin de la semaine prochaine.

Mardi 23 juin

L'autre jour, Jules et moi on s'était retrouvés tous les deux tous seuls à la maison, tout un samedi soir et tout un dimanche matin, complatemente abandonada par les kids. Le fait est si peu coutumier que cela méritait d'être signalé (voir samedi et dimanche).

Aujourd'hui, expérience encore plus colossale, c'est moi toute seule qui me suis retrouvée toute seule pour toute la soirée (et même la nuit) : Jules est parti pédaler dans les Alpes suisses et italiennes, les trois garçons sont respectivement chez lui, en vadrouille et en stage. Quant à Fifille, elle est partie comme une grande en Alsace chez mes parents.

Total : la maison (et le frigo) rien que pour Vivi.

Et ça recommence demain !

Mercredi 24 juin

Fiston 3 a trouvé un job pour l'été (mois d'août et septembre) : vendeur de légumes ! Po po poo comme je suis trop fière de toi mon fils, t'y as dégotté le plus beau métier du monde (il ne me reste plus qu'à l'en convaincre) !

Jeudi 25 juin

Sur cette grande avenue très passante, il y avait ce type au passage piéton qui attendait que quelqu'un veuille bien le laisser passer. Mais les conducteurs trop pressés de se rendre là où ils devaient se rendre ne ralentissaient pas... Quand vint mon tour, j'ai stoppé ma voiture (c'est que j'ai fait de la conduite accompagnée avec les ados et que je veux mon point de courtoisie, moi !) l'invitant à traverser d'un geste et d'un sourire.

Alors, tout en traversant, il a souri à son tour et d'un signe de la main, pouce levé, il m'a fait comprendre qu'il appréciait ma démarche.

Deux secondes de complicité avec un inconnu, c'est peu et beaucoup à la fois.

Vendredi 26 juin

Fiston 2 a soutenu son mémoire ce matin, oui, oui, celui-là même que j'ai mis en page à l'arrache la semaine dernière (voir jeudi). Cultural discourse in Hip Hop : working towards legitimacy, c'est technique ! Résultat : 14/20 et les félicitations de son directeur de mémoire et du jury !

Samedi 27 juin

Je suis dans le tram pour aller chercher Fifille qui revient d'Alsace et arrive à la gare de Bordeaux vers 22h30. Quatre jeunes filles montent dans la rame. Elles sont outrageusement parfumées, trop maquillées pour leur âge -ou trop maquillées tout court d'ailleurs-, vêtues de mini-jupes et de mini-robes décolletées, brillantes et/ou fluo. Elles rient fort et parlent comme si elles étaient seules au monde dans une langue sans doute slave (désolée, je ne sais pas trop faire la différence entre le bulgare, le croate ou le slovène). Toutes les quatre mâchent bruyamment du chewing-gum et font tour à tour éclater de grosses bulles. Un vrai concert !

Je m'emploie à ne pas trop les regarder ni les écouter même si je ne comprends pas ce qu'elles disent parce qu'on m'a toujours appris que c'était très malpoli mais franchement, c'est difficile de faire autrement. J'ai rarement vu des personnes aussi sans-gêne.

Tout à coup, l'une d'elle se lève et déclame aux autres texto en français :"La patience est douloureuse, mais la récompense est savoureuse". Et puis, elle se rassoit.

J'en suis restée baba. Si ça se trouve, depuis le début, toute leur conversation c'était en fait un débat philosophique.

Et je me suis dit : "Vivi, mets toute ton énergie à continuer à combattre tes a priori et tes préjugés tout faits, ça vaut vraiment le coup !"

Dimanche 28 juin

Les semaines sont fatigantes en ce moment. Beaucoup de travail à l'hôpital et à la maison les mois de juin avec 4 enfants n'ont jamais été de tout repos, sinon ça se saurait... Le week-end, j'ai presque envie de dire que c'est pire. Je suis sollicitée de toutes parts et j'ai les méninges qui turbinent à plein régime. Emotionnellement, c'est compliqué.

Alors quand la journée est finie, que je me pose enfin sur le canapé et que je regarde en replay le dernier épisode de Koh Lanta, je kiffe trop. Je débranche littéralement mon cerveau pendant 1h45 et c'est énorme. Dommage finalement que cela n'arrive qu'une fois tous les 7 jours...

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 22 Juin 2015

CIEL DU LUNDI 22 JUIN

Mamama qué calor dans le Petit coin de ciel d'aujourd'hui et la récap' d'Arlette et Chat Bleu.

Ça a commencé dès le réveil ce matin. A 8h00, le thermomètre affichait déjà 19° et pas le moindre petit minuscule souffle de vent.

1ère douche de la journée.

Puis, après le petit déj, il a fallu que je me donne un GROS coup de pied aux fesses pour aller à la gym, vu que c'était l'avant-dernière séance de l'année et que je commençais à me dire que peut-être pour juste deux petites fois ça ne valait pas la peine d'y aller, que j'avais raté plein de cours et allais certainement ramer, bref que je me cherchais tout un tas de mauvaises excuses.

Finalement, j'ai été, j'ai ramé et j'ai aussi transpiré toute l'eau de mon corps (même si ouiii, j'le sais, ce n'est pas possible car je serais théoriquement morte avant).

2ème douche de la journée.

Ensuite, je suis restée un peu au frais dans la maison... A-gré-able !!!

Mais après il a fallu que j'aille faire des courses et, là, je me suis littéralement liquéfiée de chaud. Il faisait vraiment une chaleur de dingue, environ 31°, soit 50° dans la voiture... ou peut-être même plus, qui sait ???

Tête dans la piscine en rentrant.

C'est à partir de ce moment que j'ai décidé de vaquer en maillot de bain : un peu de jardinage, de la lecture à l'ombre des arbres, quelques tâches domestiques (non, non, pas de comptes comme la semaine dernière)... jusqu'au moment où il a fallu que je reprenne la voiture mais là c'était la fin de l'après-midi et la chaleur commençait à tomber un peu. Ouf.

Maintenant, il est 21h45 et les températures sont à nouveau plus raisonnables. Il fait encore grand jour en Gironde. Heureusement, les nuits sont assez fraîches.

Dernière douche de la journée.

Visite de quelques blogs.

Tisane peut-être...

Puis dodo.

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 21 Juin 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 25

Lundi 15 juin

Afin que nos poulettes (les dernières en date qui se portent toujours bien je vous rassure) puissent dormir tranquillement sur leurs 2 oreilles (oui Madame, oui Monsieur, elles en ont !), Jules MacGyver a installé un dispositif qui ferme la porte de leur chez-elles dès que la luminosité baisse et la rouvre dès le jour levé. Et ça marche ! C'est tout simplement magique !

Je vous fais un article sur la chose très bientôt.

Mardi 16 juin

Une de mes collègues exagère. Et ce n'est pas la première fois. J'aime bien lui rendre service mais cette fois j'ai vraiment eu l'impression qu'elle me prenait pour une grosse pomme. Alors je suis allée le lui dire. Elle s'est fâchée en essayant de se victimiser et de me culpabiliser mais ça n'a pas marché et ça m'a fait du bien de mettre les choses au clair. Et puis je sais que sa colère ne durera pas et que demain dans quelques jours tout sera oublié.

Mercredi 17 juin

Sans hésiter, mon déjeuner en terrasse avec ma copine Juju, dans ce restaurant sis sur les quais de Bordeaux : service rapide et impeccable, vue imprenable, cuisine faite avec des produits frais et de saison, dessert (brownie/chantilly/caramel beurre salé) à tomber, blablas à gogo, le tout avec un petit goût de reviens-y...

Jeudi 18 juin

J'ai bien aimé mettre ma petite touche personnelle (corrections, mise en forme, pagination, table des matières) à la rédaction du mémoire de Fiston 2, même si tout est fait au dernier moment puisqu'il doit le rendre... demain ! Mais quand est tout est bouclé et que je clique pour la dernière fois sur "enregistrer le fichier", je dis "yess" !

Et puisqu'on parle de Fiston 2, je kiffe aussi trop trop trop sa nouvelle coupe (même si, avec son bonnet, j'ai mis au moins 1/4 d'heure à m'apercevoir que ses cheveux avaient perdu au bas mot entre 10 et 15 cm de bouclettes), tout à l'opposé de celle qu'il avait faite puis . Il dit qu'il avait trop chaud alors cette fois tout est ratiboisé !

Vendredi 19 juin

Un petit repas à 8 avec tous les jeunes + la chérie euh pardon la fiancée de Fiston 1 + belle-maman, c'est top. Surtout qu'on est vendredi et que comme tous les vendredis c'est Jules qui prépare le dîner. Quand je rentre du boulot, tout le monde est déjà arrivé et je n'ai plus qu'à me mettre les pieds sous la table et à tendre la main pour prendre le verre qu'on m'offre !

Samedi 20 juin

Ce soleil et ce temps, po po pooo, un peu plus et on se croirait en été (mais c'est demain seulement).

Dimanche 21 juin

J'ai récolté 6 magnifiques courgettes dans mon potager, bien vertes, fermes, brillantes et toutes chaudes du soleil qui les a fait mûrir, les premières de l'année. J'en ai donné 4 à ma collègue qui m'a dit "merci" et du coup mes enfants aussi... ils disent que c'est toujours ça de pris qu'ils n'auront pas à manger...

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 21 Juin 2015

SOUPE FROIDE DE CONCOMBRE

C'est suite à un épisode de surproduction dans le jardin des voisins que l'idée m'est venue de tenter cette recette. En effet, que faire de 3 superbes cucurbitacées quand dans la famille personne n'est adepte du concombre (à part moi) ?

Il faut RU-SER, voilà le secret.

Et quelques clics pour chercher l'insipiration plus tard...

J'ai mis dans le bol mixeur du robot les 3 concombres épluchés et coupés en petits morceaux avec 2-3 cuillers à soupe d'eau. Une fois bien réduits en bouillie, j'y ai ajouté 4 Kiri (mais je suppose qu'on peut mettre aussi du St-Moret ou du Boursin), du sel, du poivre, de la menthe... Et comme je trouvais que ça manquait toujours un peu de goût j'ai ajouté aussi du curry, un peu de piment doux, encore un peu de sel et une tranche de saumon fumé qui en avait assez de s'ennuyer toute seule dans le frigo.

Puis j'ai mis au frais au moins 45 minutes avant de servir.

Pour tout vous dire (à bas la langue de bois !), personne n'a été dupe. Dès que je suis arrivée à table, malgré ma jolie assiette garnie et mon effort de présentation, j'ai vu les mines inquiètes (c'est vert => DANGER !) et les regards interrogateurs (=> kescé ce truc-machin ?)...

Les kids et Jules ont repéré l'odeur et le goût du concombre à 300 km à la ronde mais mais mais... même s'ils n'ont pas franchement dit que c'était bon ils ont déclaré "que ça se laissait manger".

Moi 1 - 0 Eux

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0

Publié le 15 Juin 2015

CIEL DU LUNDI 15 JUIN

Malgré le Petit coin de ciel bleu qu'on aperçoit là au milieu de cette photo pour la récap' d'Arlette et Chat Bleu, vous voyez bien qu'il ne fait pas beau. Et les températures vont avec la couleur du ciel. Assez maussades pour un 15 juin. On a vu mieux.

Alors j'en profite pour mettre à jour nos comptes, vous savez ce truc bien rébarbatif qui consiste à payer des factures, comptabiliser les facturettes, vérifier les relevés, pointer les débits et les crédits, planifier les prochaines dépenses, faire des virements aux jeunes pour leur permettre de survivre et accessoirement faire quelques économies, s'il reste encore quelque chose après tout ça. Oui, bien sûr, vous savez... Qui ne sait pas ?

A ce propos, je ne crois pas vous avoir jamais dit que j'étais assez chiante pointilleuse quand j'effectue cette besogne, voire maniaque (c'est Jules qui le dit), ce qui est assez bizarre quand on sait que pour plein d'autres choses je suis plutôt peu stricte, du genre à faire à peu près, grosso modo, à la louche et puis ce sera très bien comme ça.

En effet, il faut pour que j'estime ma tâche accomplie quand il est question de comptes que tout tombe parfaitement juste au centime près... Impossible me direz-vous ? Pas du tout. Il suffit juste d'être un peu organisée et rigoureuse. Mais alors, si ce trait de caractère n'est pas dans ma nature profonde, d'où c'est-y qu'elle vient cette rigidité maladive ? Hein ? Je vous le demande ?

Il faut pour comprendre remonter 30 ans en arrière (et même un peu plus) alors que j'en étais à mon tout premier poste dans le Service "Comptabilité Clients" d'une grande entreprise assez connue produisant de la lingerie féminine et aussi des maillots de bain. Le chef de service (qui aurait pu se laisser distraire ou débaucher par la frivolité des articles figurant en toutes lettres sur les factures mais c'était sans compter le fait qu'il était le rigorisme incarné et l'austérité à l'état pur) se plaisait à lapalissader ainsi : "Une erreur est une erreur, qu'elle soit de 1 centime ou de 1 000 francs (à l'époque c'était des francs !), c'est une erreur" et il fallait, non pas se contenter de la CHERCHER jusqu'à ce que mort s'en suive mais la TROUVER coûte que coûte si on voulait sauver son honneur.

C'est avec lui par exemple que j'ai appris que quand l'erreur est un nombre multiple de 9, elle provient le plus souvent d'une inversion de deux chiffres dans la transcription ou la lecture d'un chiffre ou que quand on divise l'erreur par deux et que le nombre obtenu est connu il est probable que l'on ait imputé ce même nombre dans la mauvaise colonne (au crédit par exemple, au lieu du débit). Vous me suivez ? Non ?

Ben voilà ! Quand on vous assène des exigences pareilles alors que vous avez à peine 18 ans et que vous croyez dur comme fer que la vérité sort de la bouche de votre boss, ça vous traumatise pour la vie !

Allez, assez perdu de temps ici en jacasseries inutiles et maudits blablas, j'y retourne ! Parce que si ça continue je vais finir par ne plus savoir où j'en suis et y passer la nuit ! On ne sait jamais, mieux vaut assurer, des fois que le boss vienne vérifier par-dessus mon épaule si les comptes sont exacts pile poil au centime près. Brrr...

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 14 Juin 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 24

Lundi 8 juin

Gym annulée = Vivi enchantée !

Mardi 9 juin

Quelqu'un a eu la bonne idée de ramener une boîte de bonbons Harib* au bureau... C'est pas moi, j'le jure, mais j'en ai bien profité !

A ce propos, connaissez-vous le site et l'e-boutique de Monsieur HAns RIegel de BOnn ? On peut même y commander des boîtes personnalisées... Si c'est pas de la totale décadence ça !

Mercredi 10 juin

Après qu'un vilain renard ou peut-être une belette ou peut-être une fouine ou peut-être un animal sauvage d'une autre espèce venant de la forêt ait dévoré ou accessoirement découpé en petits morceaux nos 4 poupoules toutes neuves, nous avons persévéré et, pour conjurer le sort, avons adopté à nouveau 4 jeunes poulettes il y a environ un mois.

Depuis, plus question de laisser le poulailler grand ouvert, c'est le couvre-feu dès que la nuit est tombée : la trappe est fermée à double tour et pas question de mettre le nez bec dehors. Un vrai bunker !

Jusqu'à présent, nos cocottes s'acclimataient tout doucement à leur nouveau chez-elles et ce matin surprise ! L'une d'entre elles a pondu un bel oeuf ! A nous les omelettes !

Jeudi 11 juin

Quand Fiston 2 a besoin illico presto de documents genre attestation de responsabilité civile et d'assistance, bulletins de paye ou photocopies du carnet de vaccination pour constituer son dossier pour partir aux USA l'année prochaine, je dis merci le scanner et vive la messagerie électronique ! Du temps des P&T, les délais étaient plus aléatoires (mais on s'y prenait un peu plus tôt aussi)...

Vendredi 12 juin

Un bonne soirée entourée d'amis chers, quoi de mieux pour clôturer une semaine bien chargée en émotions, stress et travail ?

Samedi 13 juin

Un truc de ouf aujourd'hui. Fiston 1 est parti avec sa chérie, euh pardon, sa fiancée, en week-end à Cahors, Fiston 2 est toujours à Lyon à bosser comme un maboul 24h/24 (ou presque) pour boucler son mémoire de fin d'année avant vendredi prochain, Fiston 3 est parti à Bordeaux en reportage pour le journal dans lequel il fait actuellement un stage puis en soirée avec des potes, retour prévu demain matin, Fifille (qui a terminé ses cours au lycée) est partie en week-end avec des amis...

Résultat : Jules et moi on s'est retrouvés tous les deux absolument SEULS comme des grands à la maison pendant environ 20 heures d'affilée. La dernière fois c'était il y a si longtemps que je ne m'en rappelle même plus.

Dimanche 14 juin

Grasse mat, petit déj tranquillou-bilou et balade à la fraîche avec Jules (fraîche qui a duré toute la journée soit dit en passant), j'en veux bien tous les dimanches des comme ça.

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 13 Juin 2015

ROUGE...

De honte ? Ou de confusion ?

Ou alors comme une pivoine ? Une tomate ? Une écrevisse ?

Ou peut-être parce qu'elle est restée trop longtemps au soleil ?

En tout cas, je l'aime bien cette dernière arrivée offerte par la cousine de Jules.

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #poules

Repost 0

Publié le 8 Juin 2015

CIEL DU LUNDI 8 JUIN

Quelle couleur pour le Petit coin de ciel d'aujourd'hui et la récap' d'Arlette et Chat Bleu ?

C'est pas compliqué, c'est que du super bleu ! Et ça fait plusieurs jours que ça dure...

Pas un nuage, pas une goutte de pluie à l'horizon... Que du vent, de la poussière et une chaleur qui nous scotche sur place, donne l'impression que nos membres pèsent une tonne et que notre seul salut proviendra d'un plouf dans la piscine, d'une bière douche fraîche ou d'une sieste à l'ombre.

Difficile de travailler dans ces conditions, moi j'vous l'dis... mais on s'accroche.

Dans 4 jours, Fifille sera en vacances.

Dans 10 jours, Fiston 2 aura terminé et rendu son mémoire et sera en vacances.

Dans un mois, Fiston 1 aura soutenu son rapport de stage et validé son 2ème master et sera en vacances recherche d'emploi.

Dans 6 semaines, Fiston 3 aura terminé son stage et sera en vacances.

Dans 6 semaines aussi, je serai en vacances, juste une semaine avant Jules.

Vous aurez deviné ce que j'ai dans la tête aujourd'hui... Une GROSSE envie de vacances, de plage, de cocktail sous le parasol, de pieds dans l'eau, de grasse matinée, de sieste à l'ombre sous les arbres, de soirée à la fraîche, de montre jetée aux orties, de téléphone coupé, d'ordinateur éteint, de cerveau vide, de petite brise marine, de crème solaire à la noix de coco, d'eau de toilette parfumée au monoï, de tongs 24h/24, de melon bien mûr et bien frais, de calme, de repos et de tranquilité.

Vous me trouvez exigeante ?

Peut-être... Ou alors juste un peu fatiguée...

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 7 Juin 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 23

Lundi 1er juin

Mes deux frères pour moi toute seule pendant plusieurs heures, ça faisait un paquet d'années que ce n'était pas arrivé et ce n'est a priori pas prêt de se reproduire.

Mardi 2 juin

Yes yes yes !!! Fifille a son code (#mamantropfièredesafifille)

Mercredi 3 juin

Une virée "chaussures" avec Fifille, ça vaut toujours son pesant de cacahuètes. On en a essayé mille paires (minimum !) et on est revenues bredouille. C'est moche, hein ? Mais le côté positif, c'est que ma CB est restée bien sagement dans mon porte-monnaie... jusqu'à la prochaine fois !

Jeudi 4 juin

Ça fait du bien d'avoir des collègues bienveillantes et attentionnées qui voient tout de suite quand quelque chose ne va pas. Et quand cette collègue est la psychologue du service et qu'elle dit avec sa gentillesse habituelle qu'elle a deux heures devant elle quand vous voulez pour vous écouter, c'est encore mieux.

Vendredi 5 juin

Une belle pyramide de pots de confiture de fraises toute fraîche, toute rouge et toute sucrée, ce n'est pas grand chose mais ça me met en joie ! D'ailleurs, ça fait quelques jours qu'elle est dans la cuisine et je crois que je vais la laisser encore un peu... rien que pour le plaisir...

Samedi 6 juin

Quand Fifille avait environ 7-8 ans et Fiston 3 environ 10-11, Fifille voulait toujours tout faire comme Fiston 3. C'était son modèle, son idole, son double. Cela avait le don d'agacer Fiston 3 qui, bien que patient, en avait souvent marre de cette petite soeur qui le collait à longueur de journée, le suivait partout et copiait tous ses faits et gestes. Alors, il envoyait balader Fifille, la chassait de sa chambre et claquait la porte. Et Fifille pleurait à chaudes larmes en disant que Fiston 3 ne l'aimait pas.

Je ne me souviens pas avec plaisir de cette période. C'était très dur de les voir ainsi, de ne pas prendre parti mais d'essayer malgré tout de les apaiser. 1000 fois j'ai été tentée de défendre Fifille mais je comprenais aussi Fiston 3, et ne voulais pas intervenir.

Aujourd'hui, ils ont pris le train ensemble et ont passé toute la journée à Arcachon pour voir Le Jumping des Sables. Quand je les ai vus complices et proches sur le quai de la gare, comme ils le sont depuis plusieurs années maintenant, je n'ai pu m'empêcher de penser à cette période un peu sombre et sourire.

Dimanche 7 juin

Vous qui me lisez régulièrement, vous savez que j'adore repasser dehors quand il fait beau... alors je déclare ouverte la saison 2015 !

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0