Articles avec #meteo-humeur tag

Publié le 24 Avril 2017

CIEL DU LUNDI 24 AVRIL

Je suis sous le chêne. Couchée. Intégralement Étendue. Littéralement ! [ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là].

Mon Petit coin de ciel pour la récap' hebdomadaire d'Arlette et Chat Bleu est bleu. Et vert tendre aussi... Les petites feuilles naissantes pointent le bout de leur nez pour habiller les branches nues depuis plusieurs mois. A travers ce rideau végétal, le soleil est là.

Il ne fait ni chaud ni froid. Une petite brise caresse mes mollets. Je suis à la limite de frissonner mais la température est juste suffisante pour éviter cela.

Je ferme les yeux. J'entends des pépiements. J'imagine des oisillons dans leur nid et les va-et-vient incessants de leurs parents pour les nourrir. D'autres cris d'oiseaux. Je reconnais le coucou mais sinon ces chants me sont à la fois familiers et inconnus. Impossible de savoir de quelle espèce il s'agit. On ne dirait pas que j'ai grandi à la campagne !

Un chien aboie, un autre un peu plus loin lui répond, puis encore un autre. Je pense à ceux des 101 Dalmatiens qui font passer un message important et me demande ce qu'ils peuvent bien se raconter.

Le voisin bricole. Le voisin est infatigable. Été comme hiver il est dehors, dans son jardin, sous son hangar, travaille, écoute de la musique, fait tourner des moteurs, tape, scie, meule, tond. Même quand il gèle à pierre fendre, même quand il fait une chaleur à crever et que tout le monde se liquéfie. Quel est son secret ?

De temps et temps, une mouche vrombit et passe près de moi comme un bolide. Je me demande pourquoi certaines mouches font bzzz et d'autres pas ? A moins qu'il ne s'agisse d'un bourdon ? Ou d'une abeille ? Le temps que je me pose la question, un autre bzzz. Je devrais ouvrir les yeux pour identifier l'animal mais une douce torpeur m'envahit. Mon activité cérébrale ralentit, réclame une trêve et c'est avec soulagement que je la lui accorde.

Morphée m'ouvre ses bras et sans retenue je m'y love.

Pendant quelques instants, le temps s'arrête. La courbe de sa course se brise et je flotte dans un monde à part, quelque part entre la réalité et le rêve, le conscient et l'inconscient, le là et l'ailleurs. Je suis loin et plutôt bien...

Je ne sais ce qui me ramène sur terre mais soudain j'y suis. Le sol, le chêne, la douce chaleur du soleil, la brise, les oiseaux, les chiens, les bzzz.

Rien ne semble avoir changé. Retour à la case départ. Fin d'un voyage que j'ai fait sans bouger d'un pouce. Magie de la relaxation, du sommeil, de la détente, du printemps et de la nature.

Qui dois-je remercier pour cet instant privilégié ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 20 Mars 2017

CIEL DU LUNDI 20 MARS

La météo nous a gratifiés aujourd'hui d'un temps tristounet, grisounet et humide avec des températures à peine agréables. Franchement, elle aurait pu faire mieux pour le Petit coin de ciel et la récap' hebdomadaire d'Arlette et Chat Bleu et surtout pour un premier jour de printemps. Par exemple, nous gâter d'une Chaleur Idéale Entièrement Légitime vu la rigueur de l'hiver passé... [ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là].

De quoi plomber le moral ? Non point !

Car ce matin, courageuse, j'ai répondu présente au cours de gym et, bien que je n'y sois pas allée depuis des lustres, je n'ai pas eu l'air trop ridicule au step (alors que mes copines révisaient leur choré pour la troisième semaine d'affilée) et j'ai assuré grave au renfo. Bref, ça m'a fait du bien de bouger un peu (et de prendre un thé ensuite avec ma BFF).

Car je suis allée chez le stomato et il m'a ENFIN retiré les affreuses mais néanmoins indispensables sutures suite à l'intervention de la dernière fois dont je vous causais ici. Libérée, délivrée... voilà comment je me sens là maintenant tout de suite.

Car Fiston 1 est sur une piste pour un job... Yess, à suivre.

Car Fiston 2 a passé une super semaine à Berlin après avoir laissé la moitié de son cerveau, de sa santé mentale et physique et de lui-même la semaine du concours écrit de l'agrég. Et l'autre bonne nouvelle c'est que normalement il doit revenir à la maison jeudi ou vendredi. Hiiiii, je n'ai plus qu'à faire le plein de gros steaks, de kilos de patates, de café et de love (mais ça, y'en a toujours une tonne en stock).

Car Fiston 3 est plutôt content de sa prestation au concours qu'il a passé samedi à Paris dans le cadre de ses études de journaliste, ce qui est déjà très bien. Même si dans ce genre d'épreuve c'est le classement final qui est important. Let's wait and see.

Car Fifille a terminé ses cours de la journée à 10 heures ce matin et que du coup je l'ai eue avec moi et pour moi toute seule. Petit repas entre fille et mère, cocooning, goûter câlin brioche-Nutella, oui, oui, tout ça..

Pff, et voilà, je n'ai plus qu'à retourner à la gym pour éliminer le superflu. Mais maintenant on verra ça lundi prochain, car y'a pas l'feu au lac comme diraient nos neutres voisins.

En attendant, me direz-vous le temps qu'il a fait chez vous en ce jour équinoxe de printemps 2017 ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 6 Mars 2017

CIEL DU LUNDI 6 MARS

Jour de tempête aujourd'hui en Gironde.

Vigilance orange.

Vent à décorner les boeufs.

Ou les escargots.

Ou à détromper les éléphants.

Bref, un zef d'enfer. Certainement Idéal En Laponie [ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là]. ... Mais ici, chez nous, bah on s'en serait bien passé, même si on est plutôt habitués dans la région à ce qu'il y ait du remue-ménage dans la stratosphère.

Quand je suis allée à la gare ramener Fiston 3 à son train, j'ai cru m'envoler avec ma petite voiture électrique, l'impression de rouler sans résistance aux fluides de l'environnement, en apesanteur, un peu plus et je me prenais pour Thomas Pesquet au volant de ma navette spatiale. Mais au retour, revers de la médaille : j'ai consommé deux fois plus de batterie qu'à l'aller, bien que j'aie essayé de me caler derrière un camion pour profiter du phénomène aérodynamique de son aspiration, comme les coureurs cyclistes, ou les oies qui volent en formation en V, ou les pilotes de Formule 1.

Enfin, j'dis ça... Mais j'ai pas vérifié tout ça... J'suis pas une scientifique moi, je suis plutôt une littéraire même si je trouve ce terme un peu prétentieux en ce qui me concerne, disons plutôt une blablateuse (mais ça, ça fait un peu blatte, non ? Berk !).

Tout ça pour dire que j'ai ramené mon Fiston 3 à la gare. C'est comme ça tous les lundis après-midis. Il rentre de Toulouse où il est en stage le samedi soir et il repart le lundi... Cette fois, ce sera pour plusieurs semaines car il commence à passer des concours d'entrée en école de journalisme en vue de la prochaine rentrée : Paris, Aix-Marseille, Strasbourg... Même si son premier choix reste Bordeaux.

Pour Fifille, c'était la reprise au lycée après 2 semaines de vacances. Les choix sont faits sur Post Bac, enfin presque... Elle a jusqu'au 20 mars pour finaliser tout ça... Puis jusqu'au 20 mai pour les ordonner. Elle aussi fait des demandes dans d'autres villes : Toulouse, Nantes, Lyon... Même si son premier choix reste Bordeaux.

Fiston 1 est toujours en recherche d'emploi. Il s'était donné un peu de temps (3 mois) pour trouver quelque chose à proximité de son chez-lui (et du travail de sa jeune épouse) mais il lui faut à présent reconsidérer ses plans et chercher plus loin. Grâce à lui, nous avons déjà découvert Angers, puis Limoges... Moi je suis pour lui rendre visite dans une nouvelle jolie petite ville de province (même s'il ne l'entend pas de cette oreille) ! Mais laissons faire les choses et le temps. Il trouvera une solution... Je lui fais confiance... Il trouve toujours une solution. Même si son premier choix reste Bordeaux.

Et pour Fiston 2, semaine terriblement décisive puisque commencent demain les écrits en vue de l'obtention de son agrégation en anglais. C'est parti pour 4 jours et 4 épreuves de 7 heures (épreuve est le mot...). Puis, quand il aura son concours (car il l'aura), s'en suivront encore quelques années d'études à Lyon. Et peut-être un jour un retour à Bordeaux, qui sait ?

Jules va bien. Même s'il continue à nous faire des trucs bizarres en cuisine... Car vous vous souvenez bien sûr que je vous avais raconté ici qu'il était en charge des repas du vendredi soir et qu'il nous concoctait parfois des mets improbables. Et bien ça ne s'arrange pas. Il y a deux semaines, il nous a fait une mousse au chocolat vegan (sans oeufs) à base de jus de pois chiche (bluffant !) et vendredi dernier un gâteau au chocolat sans beurre... mais avec courgette (bluffant aussi !).

Quant à moi, j'ai de nouveau été obligée d'aller me faire charcuter la gencive chez le stomato et c'est mon pack de glace collé sur la joue que je vous écris ce soir. Il l'a bien dit le doc : vu ce que j'ai vu, ça va gonfler Madame Vivi sûr sûr sûr. Et quand le doc dit ça, ben... vous pouvez lui faire confiance, vu qu'il sait un peu de quoi il parle, vu que c'est un peu son taf, hein !

Heureusement, prévoyante comme la fourmi de la fable, j'ai pris ma journée demain... Préparez-vous donc à me voir traîner sur vos blogs... A moins que je ne fasse la sieste, ou que j'aille au ciné, ou que je lise un bon bouquin, ou...

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 20 Février 2017

CIEL DU LUNDI 20 FEVRIER

C'est Incroyablement Édifiant La façon dont le temps file [ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là].

J'ai cru faire une petite pause de quelques jours... mais ils se sont transformés en beaucoup de jours... presque un mois en fait depuis le dernier Petit coin de ciel pour la récap' hebdomadaire d'Arlette et Chat Bleu.

J'ai bouquiné, marché, profité de mes garçons et de ma fille (et de mon Jules aussi), été à Lyon, puis à Toulouse, emmenant à chaque fois des covoitureurs sympathiques et agréables, et les trajets ont ainsi passé plus vite. J'ai regardé des séries, bien collée au radiateur quand il faisait très froid, été au ciné, vu des films presque toutes les semaines. J'ai fait des tonnes de repas, de courses et repassé des montagnes de linge. J'ai bossé aussi, géré les changements imminents qui se profilent dans mon travail. J'ai organisé des week-ends à venir et l'agenda commence à être sérieusement bien rempli d'ici le mois de juin, avec quelques dates incontournables qui sortent du lot : les 80 ans de belle-maman, les 18 ans de Fifille, puis les 25 ans de Fiston 1 cet été, et les 85 ans de ma maman un peu plus tard... J'ai aussi planifié mes congés pour toute l'année car ça devient un vrai casse-tête pour moi et mes collègues : ça ne laisse plus beaucoup de place à l'imprévu mais au moins, c'est fait ! Ah ouiiii, j'ai continué à faire du ZD* aussi, faut que je vous raconte ça (dès que j'aurai le courage).

Bref, j'ai fait plein de trucs sauf bloguer. Bizarrement, ça ne m'a pas manqué plus que ça et je n'ai jamais été aussi peu sur mon ordi depuis 6 ans presque et demi qu'OB est entré dans ma vie. D'un côté ça m'étonne (c'est grave Docteur ?), d'un autre ça me réjouit, au gré de mon humeur qui comme le yo-yo monte et descend ou comme la météo change et rechange.

Est-ce que la pause est finie ? Je ne sais pas... Ce dont je suis sûre c'est qu'écrire est sans conteste une habitude, comme la gym ou la piscine, car je trouve qu'après un mois d'arrêt c'est dur de s'y remettre. Je suis toute rouillée, je dois apprivoiser à nouveau cet espace et retrouver mes petites habitudes. D'un autre côté, aucun doute que c'est aussi comme le vélo (et les blablas), quand on est adepte, c'est pour toute la vie !

* Zéro Déchet

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 23 Janvier 2017

CIEL DU LUNDI 23 JANVIER

Certes, il était dégagé, bleu et limpide le ciel d'aujourd'hui pour le Petit coin de ciel et la récap' hebdomadaire d'Arlette et Chat Bleu, mais accompagné de températures encore bien fraîches ce matin. -5° au lever du soleil... C'est assez commun pour un mois de janvier, et voilà un niveau de mercure dont se contenteraient bien les Alsaciens ou les habitants de Iakoutzk, mais toutefois inhabituel dans notre région. D'ailleurs, je crois que les mimosas vont tous mouriiiiir ; ceux qui sont dans notre jardin, malgré les précautions dont nous les avons entourés, se sentent bien mal.

Mais moi, je ne me suis pas laissé démonter. Bien sûr, j'ai d'abord répondu présente au cours de gym, comme d'hab, puis j'ai filé chez le dentiste (à reculons). Heureusement (ou pas), il n'a pas pu faire ce qu'il voulait faire et m'a redonné rendez-vous pour dans 15 jours, mais du coup je suis sortie du cabinet bien plus tôt que prévu. Alors je suis allée marcher jusqu'au Bassin d'Arcachon. Et là, je me suis laissé enchanter par le spectacle.

Le ciel était complètement dégagé et serein. La marée remontait, tranquille. Tout était calme et paisible. Beaucoup de magasins étant fermés le lundi matin, l'esplanade et la jetée étaient désertes, ce qui est rare. Et j'avais l'impression que tout ça ce n'était rien que pour moi (oui, oui, quelques fois je me prends un peu pour le centre du monde). L'eau était plate et brillante comme de l'huile. Au loin, impossible de deviner où s'arrêtaient les flots et où commençait le ciel. Les uns se fondaient dans l'autre et vice-versa.

Pour faire durer le plaisir je me suis installée à la terrasse d'un restaurant, en bordure de plage, et là j'ai siroté mon café viennois au soleil, à l'abri du vent : breuvage bien fort, max de chantilly, douce torpeur, Calme Intérieur Et Léthargie [ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là], pause dans le temps, moment volé...

Car tout ça c'était avant le rush qui a suivi : courses, lessive, comptes, taxi, liste de choses à faire longue comme le bras.

Eh oui, c'est comme ça, tout ce qui a un commencement a une fin... (il paraît que c'est Bouddha qui a dit ça, mais moi j'aurais plutôt attribué cette phrase-culte au Marquis de La Palice, pas vous ?).

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 20 Janvier 2017

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2017

CIEL DU LUNDI 9 JANVIER

Ciel Insipide Extrêmement Lugubre. Ça, c'est dit ! [et ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là] .

Au moins, la semaine dernière, il y avait un petit semblant de rayon de soleil.

Mais ce lundi, rien. Rien que la grisaille. Et aussi la pluie.

Alors selon vous qu'est-ce qu'il y a de mieux ? Les -10° de samedi matin et la journée qui a suivi, baignée de soleil, de lumière, de givre et de froid sec ? Ou les 8° d'aujourd'hui mais dans un ciel plombé, tiède et humide ?

Je vous laisse réfléchir à cet éternel problème dont la réponse est finalement une question de jugement personnel, propre à chacun. Autant de personnes, autant d'avis. A moi, le  froid vif des derniers jours m'a rappelé mon enfance en Alsace, quand l'hiver vous sautait à la figure dès que vous mettiez le bout du nez dehors. Il y avait longtemps que je n'avais pas ressenti cela, cet air dans l'air... Et j'ai bien ri en voyant mon linge gelé sur le fil : les serviettes étaient raides comme des planches, et les jeans et les tee-shirts avaient un air figé et une mine statufiée que je leur ai rarement vu par ici.

En tout cas, abstraction faite de la météo, une chose est sûre : ce week-end, la maison est redevenue toute vide... et le froid ou la pluie n'y sont pour rien. Depuis un mois, elle était pleine de monde, un vrai moulin. Mais l'heure de la reprise a sonné et chacun a rejoint sa vie. Déjà lundi dernier Fiston 2 avait repris le bus et son chemin pour Lyon. Hier, c'est Fiston 3 qui a pris ses cliques et ses claques pour Toulouse. Fiston 1 quant à lui est à nouveau en quête d'un contrat de travail et qui sait où le mènera le prochain. Il n'y a que Fifille qui pose encore ses affaires chez nous, en rentrant du lycée, mais les soirées à 3 sont désormais comptées.

Alors quoi ? En ce début d'année, je me dis qu'on remet tous les compteurs à zéro et que tout est à nouveau possible : 2017 l'année de tous les changements ? De tous les succès ? De toutes les envies ? De toutes les retrouvailles ? De tous les ciels ? Je nous le souhaite VRAIMENT. Et quand je dis nous, c'est à Jules, à nos enfants, à vous tous, et à moi aussi bien sûr.

Alors très bonne année 2017.

(cœur avec les mains)

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 2 Janvier 2017

CIEL DU LUNDI 2 JANVIER

Oh ben dis donc, ça fait un paquet de temps que je ne suis pas venue par ici et ça sent un peu le renfermé mais je constate avec plaisir que rien n'a bougé depuis la mi-décembre. C'est un peu comme si je revenais à la maison après une longue absence... Tout est en place, je retrouve mon chez-moi, #homesweethome !

La fin de l'année a été peu propice aux longues heures passées en solitaire devant l'ordi mais plutôt à la préparation de Noël et ensuite à une pause dans le temps, un repli sur soi et un retour aux choses essentielles : les enfants, les bons repas en famille, les parties de tarot avec les amis, la nature, les balades bien emmitouflés, les soirées sur le canapé à bouquiner au coin du feu, les bonnes heures de sommeil réparateur sous la couette, la tisane du soir partagée. ET LES BLABLAS qui n'ont pas tari !

Attention ! Je n'ai pas fait que me laisser vivre pendant tout ce temps. J'ai aussi travaillé durant les Fêtes cette année mais j'ai aimé cette période où tout le monde est dans le partage, ces gentilles attentions qui vont direct au coeur, ces moments simples qui font du bien avec des patients qui savent nous ramener à la réalité des choses, à l'humilité et au respect de ce dont la providence nous a gratifié.

Et voilà ! C'est fini ! Ou alors, si l'on se place du point de vue du calendrier, tout commence : un nouveau lundi, une nouvelle semaine, un nouveau mois, une nouvelle année qui promet d'ores et déjà quelques changements. Mes voeux pour 2017 ? Voyons, voyons... Un CDI pour Fiston 1, une agrégation pour Fiston 2, une entrée en école de journalisme ou dans le Master de son choix pour Fiston 3, un bac et un dossier accepté en prépa B/L pour Fifille. Et ce sera tout Dame Vivi ? Z'êtes pas un peu gourmande sur les bords ? C'est beaucoup, je sais, mais c'est à leur portée et c'est ce qu'ils briguent, alors... c'est tout ce que je leur souhaite. Ah ! Et puis aussi un moral à toute épreuve et une santé qui ne faillit pas, enfin ça c'est ce dont j'ai envie pour nous tous.

Et sinon, qu'est-ce qu'il a fait froid aujourd'hui ! (même si je sais que notre région est privilégiée par rapport au nord où la neige a fait son apparition, au nord-est où le brouillard givrant sévit depuis déjà plusieurs jours, à l'est où le mercure se complaît sous zéro)

Ici, le soleil est resté tout pâle, sans calories, sans aura, sans énergie et a à peine transparu au milieu de la brume, les températures sont restées bien basses et le vent était glacial.

[Chaleur Inexistante, Eclat Lunaire... ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là]

Et il me semble justement que c'est bien ce qui se dégage de mon Petit coin de ciel pour la récap' hebdomadaire d'Arlette et Chat Bleu, non ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2016

CIEL DU LUNDI 21 NOVEMBRE

Ce matin c'était tout gris, il pleuvait.

Et puis le vent s'est levé, a chassé vite fait tous les nuages et à présent le ciel est entièrement dégagé. Le soleil brille, solitaire et fier au milieu de tout ce bleu.

Mais, malgré cette apparente impression de beau temps, la météo est carrément déchaînée. Les arbres ploient sous les rafales, leurs maigres branches s'agitent en une danse désordonnée. Les feuilles qui tombent tourbillonnent comme des folles en autant de petites pièces d'or, restent en suspension dans l'air, un coup à droite, un coup à gauche, pour finalement revenir sur leurs pas et puis s'abandonner dans les bourrasques. Elles ne sont pas de taille à lutter. Celles qui sont déjà au sol tournent dans des rondes endiablées et bruyantes, leur cliquetis sur la terrasse fait presque penser au bruissement de l'eau qui coule...

(d'ailleurs, pour bien vous rendre compte, les arbres sur la gauche de la photo sont les mêmes qu'ici, la semaine dernière... vous voyez, le vent a fait son grand travail de balayeur...)

C'est bien d'être au chaud à l'intérieur, dans mon cocon, dans mon chez-moi et d'admirer ce spectacle derrière la baie vitrée J'ai l'impression qu'il ne se joue que pour moi, que la nature m'offre en toute gratuité et sans contrepartie un Cadeau Individuel Extra Ludique. Ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là. Et pour la communauté Petit coin de ciel et la récap' hebdomadaire d'Arlette et Chat Bleu bien sûr.

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 14 Novembre 2016

CIEL DU LUNDI 14 NOVEMBRE

La journée s'achève et voilà le ciel du soir pour la communauté Petit coin de ciel et la récap' hebdomadaire d'Arlette et Chat Bleu.

Il y avait comme un petit air de mélancolie ce lundi dans ma météo, corroborant mon humeur du jour. Le long week-end a été si bon... En famille, nous sommes tous partis vendredi voir Fiston 2 à Lyon avec une organisation un peu à l'arrache qui a laissé la part belle à l'impro et aux envies des enfants. Alors nous avons visité l'Institut Lumière, traîné nos bottes au Parc de la Tête d'Or, regardé les girafes jouer à cache-cache, mangé des pizzas mais aussi fait honneur à la gastronomie lyonnaise et rassemblé une belle tablée dans un bouchon avec les colocs de Fiston 2 et mon filleul, étudiant dans la ville des Lumières.

C'était dur de les quitter hier et de rentrer à Bordeaux.

Jusqu'à ce que je me souvienne de ce que Fiston 2 m'avait dit l'année dernière quand nous nous sommes dit au revoir sous la pluie à New York : "Don't cry because it's over, smile because it happened" (ne pleure pas parce que c'est fini, souris parce que c'est arrivé).

Alors ce lundi a été un peu moins tristounet, malgré le gris, le brouillard, le froid, le vent, les températures qui ne sont pas montées bien haut, le rendez-vous chez le dentiste et le soleil qui refusait obstinément de briller ou même de se montrer...

Et puis ce soir, au moment de se coucher, il a fait une rapide apparition et -mieux vaut tard que jamais- est quand même venu faire un petit clin d'oeil que je me suis directement attribuée, à moins que ce ne soit à la super-Lune du siècle, Céleste Île Extrêmement Lumineuse (ça c'est pour vous Mary et Alba si vous passez par là). .

L'avez-vous vue (moi oui, mais je ne l'ai pas trouvée plus grosse ni plus super que d'hab) ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0