Publié le 31 Juillet 2016

Le principe de cette rubrique, c'est !

SILENT SUNDAY # 19

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #silent sunday

Repost 0

Publié le 29 Juillet 2016

MOBILE ADDICT (MEME EN VACANCES)

On circule sur une des plus belles routes de Sicile. A gauche, la montagne, majestueuse et monumentale, inchangée, telle qu'elle était déjà là il y a des siècles. A droite, la vue sur la somptueuse côte, découpée comme de la dentelle, et la mer, d'un bleu à couper le souffle. Mais la dame qui est assise devant nous dans le bus fait une réussite le nez dans son portable. Faut être un peu couillonne quand même...

9 heures du matin, sur les chaises longues au bord de la piscine de l'hôtel club**** : l'homme est venu en vacances avec sa jeune femme sublime et ses deux petits garçons (il n'est pas mal non plus, bronzé, musclé, légèrement bedonnant mais pas trop, le type même du gars sûr de lui qui préfère commander que recevoir des ordres). Les deux petits garçons jouent aux cartes, leur maman les regarde d'un air attendri tout en leur parlant affectueusement de temps en temps. Et lui, il ne lâche pas son mobile. Il dit : "Oui, oui, je sais, mais je l'avais anticipé ça... Je vais leur renvoyer un mail. Mais à mon avis, il suffit d'ajouter une prise et un raccord... Ouais, ouais, bon ben Bernard, tu me tiens au courant. Oui, tu peux me joindre quand tu veux". Et 10 mn plus tard, il est toujours en ligne avec la même personne : "Tu diras bien à Pavel de commander une barre de 63 en HTA, ben oui hein, je vois pas d'autre solution. Je l'ai déjà dit à Christine ce matin...Je l'ai appelée de bonne heure et elle a essayé de lui envoyer un fax mais ça n'a pas fonctionné..." Et encore 10 mn plus tard : "Normalement, ils nous ont fait le virement de 162 $... Oui oui, c'est réglé... On aura le crédit fin du mois... Faudra bien vérifier, vous me tenez au courant sans faute hein, je compte sur vous". Ses petits garçons jouent dans la piscine à présent et sa femme est toujours sur la chaise longue à côté de la sienne, les yeux dans le vague. Je me demande combien de temps encore elle va tenir avant de se lever et se barrer.

Les ados sont assis sur un banc, deux filles et un garçon. Tous les trois ont leur portable à la main et pianotent à qui mieux mieux. Ils ne se parlent pas, ne se regardent pas, chacun est dans sa bulle. Je m'interroge : normalement, Internet et les portables sont censés nous aider à mieux communiquer et favoriser le lien social, non ?

Le soleil est encore bas. L'homme et la femme profitent de la douceur matinale avant la montée en flèche des températures qui vont aujourd'hui encore atteindre les 30-35°. De tous côtés, on peut voir le ciel bleu, limpide. Zéro nuages à l'horizon. Ils prennent leur petit déjeuner sur une table pour deux, l'un en face de l'autre. Quel âge peuvent-ils avoir ? La cinquantaine ? Je me figure qu'ils se sont peut-être offert ce voyage pour leurs 25 ans de mariage. Ils ont laissé leurs grands enfants à la maison, et se retrouvent en tête-à-tête comme deux amoureux. Mais depuis 10 mn que je les observe, ils n'ont pas échangé une seule parole. Ils tapotent tous les deux sur leur mobile en avalant leurs brioches. Cherchez l'erreur.

C'est l'heure de la sieste. Je suis tranquillement en train de lire un polar, à l'ombre d'une tonnelle. Le suspense est à son comble. Tout est calme, chacun respecte la tranquillité de l'autre et on n'entend que les enfants qui sautent dans l'eau et s'éclaboussent. Soudain, l'ado à côté de moi hurle à son pote : "Hé mec, j'hallucine. Y'a un Bulbizarre dans la piscine." Mais dans quel monde vit-il ? A moins que ce ne soit moi qui soit complètement décalée ?

La journée s'achève, on dîne tranquillement en profitant de nos vacances, et d'un repos bien mérité. La soirée est douce, on sait que l'on va pouvoir veiller tard sans même avoir à s'inquiéter de mettre cette petite laine qu'on a d'ailleurs même pas emportée dans nos valises. Le calme fait du bien, on apprécie cette parenthèse dans la vie, cette bulle à deux, sans les enfants.  L'espace d'une semaine le temps s'est arrêté, loin de la frénésie de ces dernières semaines. A côté de nous, un autre couple à peu près de notre âge, à qui je souris. Peut-être qu'eux aussi partagent les mêmes sentiments que nous ? Mais tout à coup, un petit bip, une alerte sur le portable de la dame vient troubler la quiétude de notre soirée. Elle dit tout fort : "Oh la la chéri, c'est pas possible, tu te rends compte, il y a eu un attentat revendiqué par l'EI en Syrie, il y a au moins 44 morts et 140 blessés". Le charme est rompu.

Les vacances sont finies. On vient d'atterrir à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Visiblement, un contretemps au sol nous empêche de descendre de l'avion mais les gens sont déjà debout dans l'allée et les travées, leurs bagages à la main, prêts à quitter l'appareil dès qu'ils en auront reçu l'autorisation. Dans cette ambiance de promiscuité, les gens murmurent ou parlent tout bas. Tout à coup, une voix s'élève : "Ça y est, je viens d'atterir à Bordeaux !... Excellent vol, en effet !... Alors comme convenu tu viens me récupérer ?... Je serai à l'arrêt-minute... Disons d'ici un quart d'heure... Oui, à tout à l'heure." Les gens se regardent, sourient en douce, amusés par ce manque de discrétion évident. Alors que le silence revient dans l'avion, une petite fille demande : "Dis maman, pourquoi il parlait si fort le monsieur ?" Rire général. Ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ?

Et si le temps des vacances on se déconnectait un peu pour respirer (et laisser respirer les autres) ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2016

CIEL DU LUNDI 4 JUILLET

Oh la la ! Ça sent le renfermé par ici. Même plus le temps d'assurer les kifs et le minimum syndical. Alors voyons si je sais encore publier un ciel, écrire un article et partager quelques blablas ?

Le ciel tout d'abord (pour Arlette et Chat Bleu) : il était bien bleu aujourd'hui (surtout à partir de 14h00), ce qui mérite d'être signalé car ces dernières semaines, comme partout j'imagine, la météo a été plutôt capricieuse en Gironde. Nous avons eu un peu de tout jusqu'à maintenant mais pas du temps de saison en tous cas, ni des températures adaptées. Parfois, une belle journée, un peu de chaleur et puis le lendemain, la cata ! Mais bon, moi je suis prête à tout endurer du moment qu'il fait beau les 15, 16 et 17 juillet.

Sinon, les enfants vont très bien :

Pour Fiston 1 et sa chérie bien sûr, c'est la dernière ligne droite (et pour nous aussi du coup). Mais ils sont dans les délais et ont super bien géré le truc. Aujourd'hui, ils ont même pris le temps de se détendre et de s'offrir quelques heures de massage / spa / hammam / sauna. Et puis le futur marié est reparti bosser à Limoges... jusqu'au week-end prochain où l'on sera alors à J-7.

Fiston 2 est rentré de Cambridge courant mai, un peu en vrac. Mais après un mois passé à se refaire une santé, manger les bons petits plats de sa maman (et nous en préparer d'autres), se reposer, retrouver ses repères et faire du sport, il a repris du poil de la bête. Assez pour filer à Lyon chercher un appart en coloc, puisque c'est là-bas qu'il passera la prochaine année scolaire, avec en principe l'agrég à la clé.

Fiston 3 est rentré de son stage dans les Landes et est en vacances depuis une semaine, Pfff, c'est que ça fatigue de présenter le journal, faire des reportages, des interviews, toussa toussa. Pour l'instant, il est bien occupé par la Coupe d'Europe, le Tour de France, bientôt les Jeux Olympiques, ah oui et puis aussi éventuellement entre deux matchs par la recherche d'un job d'été. Oui, oui, il s'y prend un peu tard mais on a pas mal d'agences d'intérim dans le coin qui cherchent tout le temps du monde alors il est confiant.

Quant à Fifille, elle attend sereinement les résultats de son bac français et de son TPE en allant de soirée filles en soirée filles, non sans avoir au préalable passé des heures à se préparer et à cuisiner des montagnes de cookies et de muffins. La belle vie quoi !

En ce qui me concerne, pas sûre de repasser par ici avant la fin du mois de juillet. Des préparatifs, encore des préparatifs, et puis le mariage, suivi par une semaine de vacances ici, puis une semaine de vacances en amoureux avec mon Jules (25 ans de mariage cette année !!) alors je vous souhaite à tous de bonnes vacances et vous dis à très bientôt pour des tas de blablas (c'est qu'il va bien falloir à un moment donné que je me rattrape) !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0