Publié le 31 Mai 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 22

Lundi 25 mai

J'avais plus d'un kilo de poires pas terribles que personne ne voulait manger (et pour cause). Mais grâce à une subtile ruse (cuites au sirop, noyées dans une mousse au chocolat et joliment présentées dans des ramequins collector), tout a disparu. Je suis franchement fière de moi (et d'eux !) quand j'arrive à faire manger aux ados des trucs qu'ils pensent détester et qu'au final ils ne trouvent pas si mauvais.

Il n'y a pas de petites satisfactions !

Mardi 26 mai

Jules avait pris des places pour Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus saison 2 de Paul Dewandre, vous savez bien, ce spectacle inspiré du livre de John Gray qui traite des relations du couple sous leur angle très caricaturé mais pas tant que ça en fait ! La salle était pleine à craquer... et on a passé un bon moment... avec toujours cette terrible impression qu'on est venu nous espionner jusque chez nous ou alors qu'on a servi de modèle à l'auteur...

Mercredi 27 mai

J'ai un secret quand c'est la loose au bureau. Je garde une boîte de Cappuccino de chez Nesc*fé bien planquée dans mon tiroir et quand l'ambiance est tendue, je m'offre et/ou j'offre à ma collègue une petite pause... Pas tous les jours hein heureusement, c'est bourré de calories et de pas naturel ce truc-là.

Jeudi 28 mai

Quand je regard Fifille, j'ai l'impression qu'elle grandit à toute allure car il n'y a pas si longtemps elle était encore toute petite minuscule comme ça... 

Mais il faut se rendre à l'évidence... ce n'est plus un bébé ! Car elle passe son code aujourd'hui !

Résultats mardi prochain.

Vendredi 29 mai

27 jours et 45 000 kms plus tard, Fiston 2 est de retour à la maison pour le week-end !

Samedi 30 mai

Déjà dit plusieurs fois dans cette rubrique mais une bonne coupe de cheveux par sa coiffeuse préférée et c'est le coup de boost assuré.

Dimanche 31 mai

Comme beaucoup de mamans aujourd'hui j'espère, j'ai apprécié d'avoir tous mes enfants autour de moi. C'était pas gagné, mais ils l'ont fait !

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 24 Mai 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 21

Lundi 18 mai

Se réveiller avec un beau soleil, un beau ciel bleu et des petits oiseaux qui cuicuitent dehors, c'est plutôt pas mal, surtout quand en plus c'est un jour de repos !

Mardi 19 mai

Hier, j'ai passé un sale quart d'heure chez le dentiste. Il m'avait prévenue : "Vous allez ressentir des douleurs à la mastication pendant 4 à 8 jours. Faible douleur : un D*liprane et ça va passer. Grosse douleur : vous nous appelez en urgence".

Mais comment fait-on la différence entre une petite douleur et une grosse douleur quand la douleur n'est ni insignifiante ni insupportable mais que, quand même, on morfle ?

Le D*liprane ne m'a pas fait plus d'effet que si j'avais sucé un bonbon à la violette, mais le Spif*n m'a apaisée illico. Vive les anti-inflammatoires même si je crois que c'est la première fois que j'en prends. On est drôlement content qu'ils existent quand on a besoin d'être soulagé (et vite !).

Mercredi 20 mai

Il me fallait de nouvelles ballerines et j'ai rapidement trouvé chaussure à mon pied ("attention, jeu de mots", comme aurait dit feu Maître Capello) : classiques, mais chics ! Sur la boîte était inscrite la marque du produit avec la mention suivante : "young and cool" (tout à fait moi, hihi). Ce n'est pas ce qui a conditionné mon choix mais, grâce à cet achat judicieux, je suis sûre de ne pas me mémériser de sitôt !

Jeudi 21 mai

Je fais un article sur un des derniers films que j'ai vus et c'est le 900ème publié sur ce blog. Ça va ? Vous en voulez encore ? Ou vous criez grâce pour que cessent sur le champ mes blablas (mais je vous préviens ça va être difficile de me faire taire) ?

Vendredi 22 mai

C'est l'anniversaire de JP demain. Mais comme on aime faire les choses à l'envers, et qu'il faut bien aussi fêter son dernier jour dans la cinquantaine, on déboule chez lui à l'heure de l'apéro avec deux bouteilles de champagne. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut fêter les 60 ans d'un ami cher (et essayer d'oublier ainsi mais c'est mission impossible la très très mauvaise nouvelle dont vient de nous faire part Fiston 2 mais rassurez-vous il va bien... enfin je crois car il est toujours en Inde).

Samedi 23 mai

Nos amis nous ont invités, comme une ou deux fois par an depuis... pfff... un bail ! à passer le week-end avec eux dans leur appartement sis au Pays Basque. Les garçons se lèvent à l'aube pour aller gravir les cols pyrénéens en vélo tandis que les filles font la grasse mat' et vont à pied au marché. Ensuite, on se retrouve à midi autour un pique-nique à base de produits locaux avant de passer l'après-midi ensemble. Elle est pas belle la vie ?

Dimanche 24 mai

Fiston 3 doit faire un reportage pour le journal dans lequel il fait un stage actuellement. Pour ce faire, il doit tester le canoë sur la Dordogne dans le Libournais ! Mais comme il ne veut pas y aller tout seul, il entraîne Fifille dans son aventure ! 200 kms en voiture A/R sans GPS et sans carte routière + 3 heures de pagayage sur le fleuve + une météo assez peu clémente + des parents à 300 kms de là = une maman rassurée de les savoir bien rentrés quand ils la textotent vers 17h00.

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 21 Mai 2015

QU'EST-CE QU'ON A FAIT AU BON DIEU ?

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt "vieille France". Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d'ouverture d'esprit...Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois.
Leurs espoirs de voir enfin l'une d'elles se marier à l'église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique.

Après tout le tapage médiatique qu'on a fait autour de ce film, j'avais envie de le voir, bien sûr, même si j'avais carrément un train de retard puisque voilà près de 6 mois qu'il est sorti en DVD.

Après tout le tapage médiatique qu'on a fait autour de ce film (et tout ce qu'on m'en a dit en bien par ailleurs), je m'attendais à un très bon film -mais pas relou-, drôle, caustique et fin -mais pas relou-, maniant l'humour au second degré -mais pas relou-.

Mais au final, après tout le tapage médiatique qu'on a fait autour de ce film, je j'ai trouvé relou, balourd, lourdingue quoi ! Des clichés à la pelle, des préjugés en veux-tu en voilà, une indigestion de caricatures sur l'autre, l'Etranger, la religion, l'immigration, les habitudes culturelles, et aussi mine de rien de la vulgarité qui ne rajoute pas vraiment grand chose à l'histoire. Au final, c'était carrément lassant.

Alors, oui, bien sûr, on va dire qu'il y a un vrai message d'espoir dans cette comédie : et si c'était par l'humour que se résolvaient les problèmes d'une société où les questions de mixité raciale n'ont jamais été aussi présentes ?

Mais y'a du boulot ! Car on découvre de façon assez déprimante que finalement tout le monde dans ce film est raciste à sa manière : les parents Verneuil, les gendres juif, arabe et chinois qui n'arrêtent pas de se vanner, le père africain qui n'aime pas les blancs, le commerçant arabe qui n'aime pas les bourgeoises... Au total tout le monde en prend pour son grade, certes, mais est ridicule aussi.

Et c'est censé être drôle ?

Je me suis marrée deux ou trois fois. J'ai souri un peu. Voilà, c'est tout.

Je suis restée en fin de compte perplexe et je me suis demandée à qui ce film avait plu (plus de 12 millions d'entrées quand même !) ? Aux vrais racistes qui ont pu rire au premier degré ? C'est moche. Ou aux antiracistes qui ont pu rire au deuxième degré et vu dans cette comédie bon enfant une manière de dédramatiser et dénoncer avec humour les discriminations ?

Bof... j'ai du mal à croire que l'on puisse rire de cela même au troisième ou au quatrième degré.

Ou alors j'ai rien compris.

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #films-TV-acteurs

Repost 0

Publié le 18 Mai 2015

CIEL DU LUNDI 18 MAI

Et voilà une participation de plus pour la communauté Petit coin de ciel et la récap' du lundi d'Arlette et Chat Bleu !

Pour résumer brièvement la météo girondine de ce jour : ciel bleu 5/5, soleil 5/5, vent force 3 sur l'échelle de Beaufort, chaleur 0/5, petite laine vraiment de rigueur.

Sinon, sachez que ce lundi était aussi le 138ème jour de l'année et qu'il en reste encore 227 autres pour arriver au terme de 2015. On fêtait les Eric, Erich, Erig, Erick, Erico, Rick, Erik et Ricky et les Erica, Erika, Ericka mais aussi les Amir, Amire et Amira, Cora, Coralie, Coralia, Coralina, Coraline, Corallina, Coraly, Coralyne, Corinne et ses variantes Corina, Corine et Corinna.

St-Eric, roi de Suède mort en 1160, introduisit dans son pays une législation favorisant l'Eglise et améliorant le sort des femmes jusqu'alors traitées en esclaves. Les Eric sont courageux et aimables, leur couleur est le rouge, leur chiffre le 8. Ebahissant, n'est-ce pas ? Vous en connaissez des Eric ? Moi, plein.

Et à part ça, vous voulez savoir ce qu'il s'est passé d'autres 18 mai (si oui, lisez la suite, si non, passez directement au paragraphe suivant) ? Aliénor d'Aquitaine épouse Henri Plantagenêt (1152), Napoléon Bonaparte devient empereur (1804), le Professeur Luc Montagnier annonce l'isolation du virus de l'immunodéficience humaine -VIH- (1983), le musée d'art contemporain de Bordeaux est inauguré (1984), Facebook entre en bourse (2012), naissances de Bernadette Chirac (1933), Popeck (1936), Paul MacCartney (1942), Yannick Noah (1960), Michaël Llodra (1980)... entre autres...

Pour finir, voilà les dictons du jour : "Soleil à la St-Eric promet du vin plein les barriques" (chouette),  "A la Ste-Corinne, aucune raison de faire triste mine" (je l'adore celui-là).

Et demain, n'oubliez pas de fêter les Yves (et, pour les blogueurs d'OB, de vous inscrire dans la communauté Petit coin de ciel si ce n'est pas déjà fait) !

P.S. J'ai toujours adoré les almanachs et les éphémérides... D'ailleurs, à votre avis, on dit un ou une éphéméride ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 17 Mai 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 20

Lundi 11 mai

Avec la nouvelle version d'OB, les communautés avaient disparu...

Mais depuis le début du mois d'avril, la publication des articles dans l'une d'entre elles est de nouveau possible. Pour l'instant, ça démarre doucement, mais l'annuaire offre déjà pas mal de possibilités.

L'occasion de donner une deuxième vie au Petit coin de ciel de Mary était trop belle pour la laisser passer ! Pour moi un vrai plaisir de m'occuper de la partie "administrative" de cette nouvelle ancienne communauté !

Mardi 12 mai

Voilà déjà 8 jours que Fiston 2 est en Inde. Il est parti avec son téléphone... mais sans forfait ! Alors il a acheté à son arrivée une carte SIM indienne qui lui permet de nous envoyer des textos... mais il ne reçoit pas les nôtres... On attend donc sagement qu'il nous donne des nouvelles, tous les 3 jours environ. Ce matin, il est à Varanasi (Bénarès) et voilà ce qu'il écrit :

"Je suis à Varanasi actuellement, énorme ville mystique sur les bords du Gange :) et je suis entier et en bonne santé, tout va bien !

Pas de doute, il a bien compris le genre de nouvelles que je voulais entendre !

Et puis quelques minutes plus tard :

"Et très joyeuse fête des mamans un tout petit peu en retard <3 dsl javais plus de roupies sur mon forfait"...

Là, j'ai bien peur qu'on l'ait perdu !

Mercredi 13 mai

Je crois que Fifille est amoureuse, mais chhuttt, ne le répétez pas à personne.

Jeudi 14 mai

1 aller-retour à pied à Int*rmarché pour faire les courses (et finalement pour rien puisque c'était fermé) + 1 après-midi à arpenter les allées de la Foire Expo de Bordeaux (avec cette année [hasard du calendrier ?] l'Inde comme thème principal) = près de 19 000 pas dans la journée soit environ 14 kilomètres. Record battu !

Si vous n'avez pas suivi le début de l'expérience, c'est cet article-là qu'il faut lire !

Vendredi 15 mai

C'est l'anniversaire de Fiston 3. 19 ans rhooo la la !

Comme c'est vendredi soir, c'est Jules qui fait à manger et il nous surprend avec un délicieux Chili Concarneau. Fallait oser... mais on se régale ! Et vive la Bretagne !

Pour la recette, c'est ici.

Samedi 16 mai

Aaaah la déclaration d'impôts, j'adoooOore faire la déclaration d'impôts !

Naaanméheeeeuuu ! C'est pour rire, hein, j'déconne !

Dimanche 17 mai

Depuis que je travaille dans une structure hospitalière qui reçoit beaucoup de personnes ayant un problème avec l'alcool, je culpabilise toujours un peu de prendre l'apéro devant les enfants. J'ai comme l'impression de banaliser le danger et leur donner mon aval, genre ben allez-y, y'a pas de lézard à picoler puisque maman le fait...

Mais un petit verre de rosé le vendredi soir en rentrant du travail ou le dimanche à midi au soleil sur la terrasse, c'est trop boooOoon !!

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 15 Mai 2015

FISTON 3 A UN AN DE PLUS !

19 ans que tu es dans ce monde

Mon Fiston 3 adoré

Tu sais, je t'ai aimé dès la première seconde

Comme une timbrée

-o-

Oh bien sûr il y a ces jours où tu m'éneeerves

Mais c'est un détail banal

Et on peut dire sans réserve

Que tu es quasiment le fils idéal

-o-

Oh bien sûr il y a aussi ces jours où tu n'écoutes rien

Où tu n'en fais qu'à ta tête

Mais là franchement tu n'y peux rien

C'est juste l'héritage de tes illustres ancêtres

-o-

Oh bien sûr il y a aussi ces jours où tu n'obéis pas

Mais c'est inévitable

Et tu serais carrément rabat-joie

Si tu n'étais que raisonnable

-o-

Oh bien sûr il y a encore ces jours où tu fais ton ado

Pas trop vite le matin et doucement l'après-midi

Mais on commence à avoir l'habitude et c'est rigolo

On sait que ça ne durera pas toute la vie

-o-

Bref, tout cela n'est que pacotille

Comparé à toutes tes qualités

Menu fretin, gnognotte, broutilles

Sottise, foutaise et superfluité

-o-

Tu sais que je suis méga fière de toi

Je l'ai déjà dit sur ce blog par le passé

C'est écrit noir sur blanc , et

Tu ne dois surtout pas l'oublier

-o-

Et si un jour tu doutes

Tu pourras toujours revenir voir ces mots ici

Et puis continuer ta route

Sûr de mon amour énorme et infini

-o-

Bon anniversaire Fiston 3

20 ans l'année prochaine

Et il sera évidemment encore question de toi

Dans un autre poème

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #enfants

Repost 0

Publié le 11 Mai 2015

COMMUNAUTE PETIT COIN DE CIEL, LE RETOUR !

La communauté Petit coin de ciel de Mary avait disparu avec la nouvelle version d'OB.

Mais c'était trop triste, même si nous continuions malgré tout à la faire vivre grâce à Arlette et Chat Bleu tous les lundis.

Depuis, les communautés sont de retour... alors les "anciens" du Petit coin de ciel n'allaient quand même pas rater ça !

Arlette et Chat Bleu continueront bien évidemment comme par le passé à s'occuper toutes les deux des rendez-vous hebdomadaires et je vous propose de gérer le côté "administratif" des inscriptions.

Oyez oyez donc Overbloguiens et Overbloguiennes tentés par ce vieux/nouveau concept : pour nous rejoindre et (re)partir vers de nouvelles aventures célestes et météorologiques, toujours en photo bien sûr, il suffit d'un simple clic ici, puis "Rejoindre".

Pour les personnes bloguant sur d'autres plateformes, vous ne pouvez malheureusement pas vous inscrire -et c'est bien dommage- mais vous retrouverez facilement à cet endroit tous les articles récents relatifs à cette communauté de même que les participations au ciel du lundi.

Voilà en prime mon ciel d'aujourd'hui, bleu à souhait (vue depuis sous le cerisier où j'étais couchée pour faire la sieste, si elle est pas belle la vie) !

COMMUNAUTE PETIT COIN DE CIEL, LE RETOUR !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 10 Mai 2015

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 19

Lundi 4 mai

Mes kifs me manquent. J'ai décidé de les reprendre dès aujourd'hui et de les publier dans la communauté Embellissons nous la vie d'Ecureuil bleu. Je ne sais pas combien de temps ça va durer, car c'est un chouchouille contraignant, mais on verra bien.

Ça vous fait plaisir ? Allez, c'est cadeau !

Mardi 5 mai

J'ai mal au dos, mais ça .ce n'est pas nouveau (je m'étais déjà bien plainte ici). Sauf que les dernières semaines ça a carrément empiré. La radiographie dit que j'ai un pincement postérieur et latéral droit du disque L3-L4 et un pincement plus marqué latéral gauche du disque lombo sacré avec ostéosclérose des plateaux vertébraux et ostéophytose marginale (bon grosso modo ça doit vouloir dire que c'est le vieillou) alors je vais chez la kiné. Première fois de ma vie que je vais chez la kiné. Avant d'attaquer les assouplissements et le renforcement musculaire, j'ai droit à quelques séances de massage pour assouplir et détendre tous ces tissus lombaires hypercontractés, mégatendus et macronoués. Et ensuite, au bout d'une vingtaine de minutes, elle s'en va, ferme la porte et me laisse avec une bouillotte presque brûlante sur le dos. Ze panard !

Mercredi 6 mai

Passer la tondeuse, c'est comme le vélo : ça ne s'oublie pas (j'avais pas fait ça depuis un paquet de mois). Assez paradoxalement, je dirai que cet exercice au grand air m'a fait du bien. Il faisait bon, pas trop chaud, pas trop frais. Alors quand j'ai eu fini, j'ai continué sur ma lancée en mode "y'a pas de mal à se faire du bien" et je me suis offert sur la terrasse un verre de ce petit rafraîchissement légèrement alcoolisé à base d'eau, de malt et de houblon très prisé par mes ancêtres les Alsaciens mais pas que. Chuuut : pas un mot aux ados.

Jeudi 7 mai

Quand je ferme la porte de mon bureau à 18h00, c'est pour un week-end de 4 jours. Yesss !

Vendredi 8 mai

Fiston 1 et sa chérie nous ont emmenés Jules et moi visiter un château... vous savez ce genre d'endroit dans le Sud-Gironde où on peut organiser des cérémonies...

Samedi 9 mai

Pour Jules, c'est THE day, vous savez celui dont je vous avais parlé , le fameux jour de son fameux 70.3 qu'il prépare depuis 6 mois. Départ à 6h30 et retour 10 heures plus tard. Je vous la fait courte : il ne s'est pas blessé et a fini sur les rotules classé de façon tout à fait honorable pour un vieux. Champion mon Jules !

Dimanche 10 mai

Le temps idéal pour passer du temps dans le jardin aujourd'hui. Alors je plante, j'arrache des mauvaises herbes, j'arrose, je ratisse... Quand j'ai tout fini, j'ai le dos en compote je m'allonge sous un arbre pour un moment de détente to-tale. Ze panard (eh oui, ça fait 2 fois et tout ça à quelques jours d'intervalle).

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost 0

Publié le 9 Mai 2015

THE BUCKET LIST (SANS PLUS ATTENDRE)

C'est l'article de Coco qui m'a donné envie de voir ce film avec Jack Nickolson et Morgan Freeman, deux géants ! Alors Jules a emprunté le DVD au CE de son boulot et nous l'avons regardé mardi soir parce que normalement, le mardi, c'est notre jour de ciné mais que ça fait biieen longtemps que nous n'y sommes pas allés tous les deux.

C'est un film plutôt sympa... qui m'a donné à moi aussi envie de faire ma bucket list, histoire de ne pas oublier tous mes désirs dans un coin de ma tête jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour les réaliser et arrêter de dire tout le temps "il faudrait que", "j'aimerais bien un jour" ou "j'ai toujours rêvé de".

De toutes façons, moi et les listes c'est une vieille histoire d'amour. J'en ai tout le temps au moins deux ou trois qui traînent à la cuisine, sur mon bureau, sur mon téléphone ou dans mon sac à main : elles me permettent de coucher noir sur blanc mes idées qui du coup passent de l'abstrait à un début de concrétude, de les sortir de ma tête sans avoir peur de les oublier et de mieux me rendre compte du travail restant à réaliser... sans parler du plaisir incommensurable de pouvoir rayer une fois la tâche accomplie !

Autre article à suivre un de ces quatre, alors...

En attendant, je vous laisse lire le synopsis et regarder la bande-annonce du film.

A l'époque où il enseignait la philosophie, Carter Chambers invitait chaque année ses étudiants à dresser ce qu'il appelait une "bucket list" - la liste de tout ce que ces jeunes rêvaient de faire, de voir ou de tenter avant de "passer l'arme à gauche". Oubliant d'appliquer ce sage principe à lui-même, Carter laissa passer le temps, se sent piéger par une multitude de contraintes et d'obligations familiales et dut se contenter pendant quatre décennies d'un obscur emploi de mécanicien. Aujourd'hui, sa "bucket list" n'est plus qu'un dérisoire exercice mental, une recension d'occasions manquées et de regrets voilés. Pendant ce temps, le multimillionnaire Edward Cole bâtissait un empire et consacrait toute son énergie à amasser encore plus d'argent, sans même s'accorder le temps de savourer ses acquis.
Un jour, Cole et Carter se retrouvent dans la même chambre d'hôpital, avec tout le temps nécessaire pour dresser le bilan de leurs vies si dissemblables. Ils découvrent alors qu'ils ont au moins deux choses en commun : un formidable appétit de vivre, et le ferme désir de réaliser d'urgence tous leurs rêves inaccomplis. Les deux hommes embarquent alors pour la plus belle des virées. Un voyage de l'amitié, émaillé d'aventures, d'éclats de rire, de découvertes...

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #films-TV-acteurs

Repost 0

Publié le 6 Mai 2015

LA REVEUSE D'OSTENDE

Eric-Emmanuel Schmitt, je vous en ai déjà parlé , puis .

Voilà un de ses livres que j'avais déjà lu il y a quelques années. Et que j'ai relu. C'est assez rare pour être souligné... mais j'en avais un tel souvenir que j'ai voulu vérifier si mon ressenti avait changé.

Eh bien non, pas du tout, et j'ai trouvé ce livre tout aussi captivant que la première fois.

C'est un recueil de 5 nouvelles :

"La guérison" est l'histoire d'une jeune infirmière qui n'avait pas confiance en elle et qui, au travers d'une extraordinaire rencontre, réussira à s'aimer et à se faire aimer.

"Crime Parfait" raconte comment une femme s'est mise à douter de son mari alors qu'il l'aimait follement, allant jusqu'à l'assassiner, à cause d'une simple réflexion faite un jour par une de ses "amies".

"La rêveuse d'Ostende" est une vieille dame qui prétend avoir vécu une folle histoire d'amour avec un prince... Vérité ? Ou pure invention ?

"Les mauvaises lectures" de ce professeur d'histoire refusant catégoriquement de lire des romans, et leur préférant les encyclopédies, lui seront fatales.

"La femme au bouquet" est une vieille femme qui, chaque jour depuis 30 ans, attend quelqu'un ou quelque chose sur un quai de gare... Mais qui ? Ou quoi ? Personne ne le sait jusqu'au jour où...

J'ai cité ces récits dans l'ordre, non pas de parution dans le livre, mais de mes préférences.

EES y montre jusqu'où peut aller le pouvoir de l'imagination dans nos existences.

Tout simplement fascinant !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0