Publié le 27 Février 2012

ciel-27-fevrier.jpg

 

Le gros froid est parti. Le vilain gris aussi. Il a fait aujourd'hui, comme hier, très beau, très bleu et très doux (15°), et ce malgré une gelée matutinale (-3°).

 

Mon Petit coin de ciel pour la carte d'Alba est, comme vous pouvez le voir, carrément au mieux de sa forme.

 

Mais pas moi. J'ai le nez qui pique (et qui coule), la gorge qui pique (et qui gratte) et les yeux qui piquent (et qui larmoient). Ah ! Et j'éternue aussi ! A qui mieux mieux. Je me suis même endormie sur la table en faisant mes devoirs, la tête dans les bras comme à l'école maternelle quand il fallait faire un temps calme.

 

Et là... ben... je ne vais sans doute pas vous surprendre en vous disant que je crois bien que je vais emprunter une ligne droite pour aller direct au dodo, sans passer par la case départ.

 

Une bonne nuit de sommeil et hop ! demain il n'y paraîtra plus rien.

 

Enfin j'espère...

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 26 Février 2012

Rédigé par vivi

Publié dans #actualité...

Repost 0

Publié le 21 Février 2012

 

chicken run

 

Un tueur en série est une personne qui a commis au moins trois meurtres, un intervalle de temps — de quelques jours à plusieurs années — séparant chacun de ces meurtres (définition trouvée dans Wikipedia).

 

Donc, y'a pas, c'est bien à un serial killer que nous avons à faire depuis quelques jours au fond du jardin puisqu'il a zigouillé coup sur coup quatre cocottes. Le froid intense des derniers temps l'a probablement incité à sortir de sa tanière et/ou du bois et à s'approcher des habitations. Je dis "il", mais c'est peut-être bien une "elle", qui sait ? Une serial killeuse alors ?

 

Quoiqu'il en soit, son scénario semble maintenant bien huilé. Le mien aussi donc. J'ouvre les volets au petit jour, je m'installe pour prendre mon café matutinal, je regarde machinalement par la baie vitrée et que vois-je (ou plutôt que ne vois-je pas) ? Le nombre exact de poules que j'ai quitté la veille ! J'ai beau compter et recompter dans tous les sens, je n'aperçois que (x-1) poupoules qui batifolent et picorent dans l'enclos. Je ne fais alors ni une ni deux, je chausse dare-dare mes sabots de Cosette et je file en reconnaissance pour voir tout ça de plus près. De plus près, mais pas de trop près hein, car elle n'est pas très vaillante la Vivi. Son slogan : "Mieux vaut être prudente, on sait jamais" !

 

Je reste à distance donc, emmitouflée dans mon peignoir en pilou (ben, c'est qu'il ne fait pas chaud en ce moment dehors), n'écoutant que mon sixième sens qui m'a déjà alertée depuis longtemps qu'il y avait quelque chose de pas très normal qui se tramait : des plumes partout... hum, hum. Diable ! On dirait bien que ça sent le roussi.

 

Pas la peine d'avoir fait 10 ans d'études après le bac ou pris des cours de philo à domicile pour comprendre qu'il y a baleine sous caillou.

 

Je scrute l'enclos de mon oeil de lynx, ne voyant toujours aucune trace de la poule manquante et... ah ! si ! je la vois dans un coin sous la haie. Mais ! Bigre ! Elle n'a pas l'air très active. Elle a l'air même complètement inerte. Et refroidie. J'attends.... des fois qu'elle se mette à bouger.... des fois qu'elle soit juste là à glandouiller dans son nid de poule et que tout d'un coup elle se rende compte que je suis là et que je vais lui filer son frichti... Mais non, les secondes passent et, justement, à part ça il ne se passe rien d'autre... elle a visiblement sombré dans un sommeil éternel.

 

Après.... je ne m'approche pas.... ah non non non ! Mais je rentre à toute vitesse dans la maison pour sauter sur mon téléphone et annoncer la mauvaise nouvelle à Jules, afin qu'il sache qu'il aura à organiser une mise en bière et des funérailles à son retour du boulot. Car oui, nous avons un cimetière juste de l'autre côté du grillage qui comporte déjà un nombre conséquent de sépultures : oiseaux, taupes, écureuil, mulots et... poules.

 

Bon, ce que je trouve un peu triste c'est qu'il n'y a jamais grand monde aux obsèques des poules. Ni à celles des autres d'ailleurs. Heureusement que Jules et La Vieille Marmotte sont là pour assurer et leur rendre les derniers honneurs !

 

Car pour tout vous dire, le(la) serial killer(euse) a égorgé les malheureuses gallinacées, leur a mangé la tête (c'est pas le meilleur morceau en plus !) et a laissé gésir là le reste de leur pauvre cadavre encore tout chaud. Hé oui, c'est cruel. Fauchées si jeunes et dans la fleur de l'âge, et mourir de façon si tragique, franchement c'est moche...

 

Du coup, notre cheptel de six, reconstitué tout récemment, a été précisément divisé par trois.

 

Il suffit ! 

 

Donc ce soir, nous avons employé les grands moyens : couvre-feu dès les dernières lueurs du jour disparues et tout le monde (façon de parler car il ne reste plus grand monde) enfermé à double tour dans le poulailler jusqu'à demain matin. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #poules

Repost 0

Publié le 18 Février 2012

Rédigé par vivi

Publié dans #formation-boulot

Repost 0

Publié le 15 Février 2012

Rédigé par vivi

Publié dans #enfants

Repost 0

Publié le 10 Février 2012

S'il n'y a pas d'âge pour... ECRIRE SA LETTRE AU PERE NOEL, pourquoi y en aurait-il un pour FAIRE UN DESSIN A SA MAMAN ?

Et même à 18 ans on peut avoir envie, l'air de rien, de lui faire passer un petit message... à sa façon...

dessin-copie-1.jpg

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #enfants

Repost 0

Publié le 6 Février 2012

 

Je n'avais pas prévu de publier mon Petit coin de ciel aujourd'hui car j'écris en ce moment si peu d'articles qu'il n'y aura bientôt plus dans ce blog que des photos azurées ou nuageuses.

 

Mais, car bien sûr il y a un mais, c'était sans compter la joliesse du ciel juste avant le coucher du soleil.

 

J'ai tout de suite pensé à faire une photo. Et puis je me suis dit : "Mais non, tu sais bien que tu n'as pas le temps". Et puis j'ai craqué.

 

Sans vouloir cafter, j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de gens qui craquaient en ce moment sur les blogs : pour des bottines, pour des fringues soldées, pour des douceurs culinaires sucrées..

 

Ben moi, j'ai craqué pour le ciel de ce soir...

 

Au moins, ça ne m'aura rien coûté : ni espèces sonnantes et trébuchantes, ni calories supplémentaires.

 

C'est déjà ça.

 

Pictures100.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 3 Février 2012

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 0