Articles avec #divers tag

Publié le 5 Avril 2017

DICTEE POUR LES NULS 2017 : LA GENT AILEE...

La photo de mon Silent Sunday # 44 était un peu énigmatique, c'est vrai. Mais en cherchant, on pouvait facilement deviner de quoi il retournait : la fameuse Dictée pour les Nuls (en hommage à celle de Bernard Pivot) qui a eu lieu au Salon Livre Paris le 25 mars dernier, animée par Jean-Joseph Julaud. Pour la 8ème édition, le célèbre auteur de la collection "Pour les Nuls" a proposé une nouvelle fois à tous les amoureux de l'orthographe de tester leurs connaissances et rédiger sous la dictée un texte "redoutable et charmant".

Trois catégories étaient mises en place : juniors (jusqu'à 15 ans), amateurs et experts.

Un jeune collégien de 14 ans, Eden, a remporté la palme en ne faisant que 4 fautes en "juniors". Philippe, un professeur d'allemand a été sacré roi des experts avec seulement 5 fautes. Et c'est Riana qui a été la plus forte en amateurs, avec 12 fautes.

Je n'ai pas participé à cette dictée. Je ne faisais que passer par là... Dommage, j'aurais bien voulu m'essayer à cet exercice... et découvrir ma note. Même à un seul point la faute, je me demande si j'aurais pu éviter le zéro...

Et vous ?

Pour le savoir, à vos stylos ! (et pour aller plus loin, la correction avec toutes les explications du pourquoi du comment, c'est )

La gent ailée

Une légende berbère prétend que, pour voyager, l’être humain se déguise en cigogne. Alors qui sait… Peut-être que vous tous ici aujourd’hui, quels que soient votre apparence et votre air bien sage, et quoi que vous puissiez arguer, vous êtes à peine remis d’une folle migration où vous vous êtes laissés glisser, parmi quelque quatre-vingt mille de vos semblables, vers les Colonnes d’Hercule, avant d’aborder le pays du couchant lointain : le Maroc.

Inutile de vous dissimuler davantage : vous appartenez sans nulle conteste à la gent ailée puisque vous tenez en main l’ultime indice qui vous trahit : une plume, ou du moins son avatar moderne.

[Fin de la dictée pour les juniors]

Alors, quelque concentrés que vous paraissiez tous, rêvons ensemble qu’entre deux cumulonimbus gris-blanc, nous glottorons de nouveau vers l’éther où depuis toujours se sont plu nos migrations de haut vol sans que quiconque les contrariât.

Passé Gibraltar et son détroit, voici, selon Henry de Montherlant, la ville « à la gorge bleuâtre, tourterelle sur l’épaule de l’Afrique » : Tanger ! Voici, inscrits dans le souvenir de ce port, Henri Matisse qui y affina ses bleus et oranges favoris, et Eugène Delacroix qui y peignit de brûlantes fantasias.

Quelques coups d’aile vers le sud, et nous arrivons chez les Fassis parmi les familles desquels naquit celui qui nous offrit voilà trente ans La Nuit sacrée, prix Goncourt : Tahar Ben Jelloun. Fès, aux médersas richement décorées de muqarnas, aux zelliges variés où se sont mêlés tesselles colorées et abacules vernis, raconte ses douze siècles d’histoire à travers ses charmants labyrinthes.

Meknès, Rabat, Casablanca, Marrakech, Essaouira, escales de rêve, la route des mille casbahs et ses ksour de pisé…

Vite, sonnons la fin de la récré, sinon, nomades ravis sur nos nuages favoris, nous allons y rester ! Retour au salon, point final avant la correction !

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 19 Octobre 2016

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 15 Avril 2016

GROSSE COLERE

J'aime pas les gens qui se croient supérieurs aux autres sous prétexte qu'ils ont fait des études, font partie d'une élite ou qu'ils gagnent du fric.

J'aime pas les gens qui se disent chrétiens et vont à la messe tous les dimanches mais qui laisseraient crever leur voisin dans le caniveau.

J'aime pas les gens qui sont beaux à l'extérieur mais sales à l'intérieur.

J'aime pas les gens qui se regardent le nombril et se croient au centre du monde.

J'aime pas les qui se posent tout le temps en victimes.

J'aime pas les gens qui pensent qu'ils sont toujours "plus" que les autres : plus débordés, plus fatigués, plus malheureux, plus (pré)occupés, plus éprouvés.

J'aime pas les gens qui pensent que les autres ne peuvent pas les comprendre.

J'aime pas les gens qui pensent que leur temps est plus précieux que le vôtre.

J'aime pas les gens qui pensent que tout est une question d'argent.

J'aime pas les gens qui vivent avec leurs vieilles haines et aiment à les alimenter, ne laissant pas de place au pardon.

J'aime pas les gens qui ressassent leurs échecs, sans laisser de place aux belles choses.

J'aime pas les gens qui crachent sur leur éducation, oublient d'où ils viennent et n'ont aucune tolérance pour ceux qui les ont élevés.

J'aime pas les gens qui piétinent l'amour et le temps qu'on leur donne.

J'aime pas les gens qui se sentent agressés dès qu'on leur adresse la parole, toujours sur la défensive.

J'aime pas les gens qui vivent dans leurs beaux mensonges avec l'air de ne pas y toucher.

J'aime pas les gens qui se complaisent dans l'hypocrisie, et guère plus ceux qui sont faux.

J'aime pas les gens qui cultivent la curiosité malsaine, le voyeurisme et l'indiscrétion comme s'ils avaient tous les droits.

J'aime pas les gens qui manipulent ceux qui les entourent.

J'aime pas les gens qui font du chantage affectif, surtout aux enfants.

J'aime pas les gens qui ne se remettent pas en question et qui préfèrent dire que c'est de la faute des autres.

J'aime pas les donneurs de leçons.

J'aime pas les gens qui voient la paille dans l'oeil de leur voisin mais pas la poutre dans le leur.

J'aime pas non plus les gens qui ont plaisir à écrabouiller les autres et à les rabaisser, voire les humilier.

J'aime pas les gens qui sont racistes, qui ont peur de la différence et du changement.

J'aime pas me perdre dans des explications. De toute façon, les gens n'entendent que ce qu'ils veulent bien entendre.

Bien sûr, je n'ai pas que des qualités non plus, et je sais que je suis également parfois coupable de ces défauts que j'abhorre tant, mais, mon Dieu, que penser des gens qui cumulent tout ça à la fois ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 8 Janvier 2016

Cela faisait des lustres que je n'avais pas participé à un échange avec d'autres blogueurs/blogueuses. Mais quand Mélissa a proposé un swap spécial Noël, je n'ai pas pu résister !

Le but, c'était ça : échanger avec une autre blogueuse (car en l'occurrence il n'y a eu que des participantes) une jolie carte, un livre, une gourmandise, une petite pendouille/décoration de Noël et un petit cadeau personnalisé et emballé à déposer au pied du sapin, le tout pour une vingtaine d'euros max !

Au tirage au sort, j'ai eu pour binôme Coco que j'avais eu le plaisir de rencontrer à Paris en septembre 2013 lors d'une rencontre de blogueuses organisée aussi -je vous le donne en mille-, par Mélissa.

Et tout s'est passé comme sur des roulettes : on a été super synchro dans l'envoi de nos colis et par ailleurs La Poste a bien fait son boulot, nous livrant pile poil dans les temps.

Comme prévu, j'ai reçu :

La jolie carte

La jolie carte

Un magnifique livre de photos ET en même temps de coloriages anti-stress car J'ADORE colorier (mais ça Coco ne le savait pas et c'est pourquoi elle a assuré grave)

Un magnifique livre de photos ET en même temps de coloriages anti-stress car J'ADORE colorier (mais ça Coco ne le savait pas et c'est pourquoi elle a assuré grave)

Je vous laisse juges...
Je vous laisse juges...
Je vous laisse juges...
Je vous laisse juges...

Je vous laisse juges...

La gourmandise... soit un chocolat (ou deux !) par jour avec le café (comment ça, il en manque déjà un ?)

La gourmandise... soit un chocolat (ou deux !) par jour avec le café (comment ça, il en manque déjà un ?)

Les pendouilles pour le sapin (aussitôt reçues, aussitôt accrochées)
Les pendouilles pour le sapin (aussitôt reçues, aussitôt accrochées)

Les pendouilles pour le sapin (aussitôt reçues, aussitôt accrochées)

Et le petit paquet-surprise, déposé au pied du sapin et ouvert avec les autres cadeaux le 24 au soir, qui contenait un kit pour faire pousser des trèfles à 4 feuilles, un porte-clés lampe-torche idéal pour aller brancher ma voiture électrique dans le noir, des trucs qui sentent bon pour le bain et un petit mouton en pâte de maïs qui est allé rejoindre les autres moutons de la crèche que j'ai toujours gardée, non pas par conviction religieuse mais parce que c'est la crèche de quand j'étais petite
Et le petit paquet-surprise, déposé au pied du sapin et ouvert avec les autres cadeaux le 24 au soir, qui contenait un kit pour faire pousser des trèfles à 4 feuilles, un porte-clés lampe-torche idéal pour aller brancher ma voiture électrique dans le noir, des trucs qui sentent bon pour le bain et un petit mouton en pâte de maïs qui est allé rejoindre les autres moutons de la crèche que j'ai toujours gardée, non pas par conviction religieuse mais parce que c'est la crèche de quand j'étais petite

Et le petit paquet-surprise, déposé au pied du sapin et ouvert avec les autres cadeaux le 24 au soir, qui contenait un kit pour faire pousser des trèfles à 4 feuilles, un porte-clés lampe-torche idéal pour aller brancher ma voiture électrique dans le noir, des trucs qui sentent bon pour le bain et un petit mouton en pâte de maïs qui est allé rejoindre les autres moutons de la crèche que j'ai toujours gardée, non pas par conviction religieuse mais parce que c'est la crèche de quand j'étais petite

Et pour finir, voilà ce que j'avais envoyé à Coco :

Une carte, Les Suprêmes (livre que j'avais adoré et que Coco m'avait dit avoir envie de lire), une boîte de Ferrero (on est fan alors j'ai pensé que tout le monde devait être fan), une boule de Noël dorée pour le sapin et des serviettes en papier pour décorer la(les) table(s) de fête. Le livre a été mis sous le sapin parce que les serviettes c'était mieux de les avoir avant qu'après... (avec en prime un 2ème envoi quelques jours plus tard... mais je laisse à Coco le plaisir de vous raconter toute l'histoire...)
Une carte, Les Suprêmes (livre que j'avais adoré et que Coco m'avait dit avoir envie de lire), une boîte de Ferrero (on est fan alors j'ai pensé que tout le monde devait être fan), une boule de Noël dorée pour le sapin et des serviettes en papier pour décorer la(les) table(s) de fête. Le livre a été mis sous le sapin parce que les serviettes c'était mieux de les avoir avant qu'après... (avec en prime un 2ème envoi quelques jours plus tard... mais je laisse à Coco le plaisir de vous raconter toute l'histoire...)

Une carte, Les Suprêmes (livre que j'avais adoré et que Coco m'avait dit avoir envie de lire), une boîte de Ferrero (on est fan alors j'ai pensé que tout le monde devait être fan), une boule de Noël dorée pour le sapin et des serviettes en papier pour décorer la(les) table(s) de fête. Le livre a été mis sous le sapin parce que les serviettes c'était mieux de les avoir avant qu'après... (avec en prime un 2ème envoi quelques jours plus tard... mais je laisse à Coco le plaisir de vous raconter toute l'histoire...)

Si vous voulez, son article est ici...

Et voilà. Ça vous fait envie ? On a été gâtées, non ? En tout cas, s'il faut recommencer, moi j'en redemande et je me réinscris tout de suite !

Merci Mélissa d'avoir organisé tout ça de main de maître ; tu as été formidable (mais comme d'hab !) !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 1 Janvier 2016

EXIT 2015, VIVE 2016 !

First of all, bonne année, bonne santé à tous ! Je vous souhaite du bonheur, du plaisir, de l'amour, de l'amitié, des kifs, des satisfactions, des bons moments, des petites joies, le tout dans l'ordre ou dans le désordre, sans priorité aucune, à consommer absolument sans modération.

Profitez-en surtout, car comme une année passe vite ! Il me semble que c'était hier que j'écrivais cet article et notais en vrac les petites choses qui me tenaient à coeur et que je voulais réaliser en 2015.

Douze mois plus tard, qu'en reste-t-il ?

On ne peut pas dire que je saute de joie à l'idée d'entrer dans cette année au cours de laquelle je fêterai mes 50 ans mais, comme tout le monde dit que je ne les fais pas, je vais finir par le croire et ne plus voir que le bon côté des choses.

Mes 50 ans, c'est fait ! Et plutôt bien fait ! J'ai été très gâtée. J'ai passé deux super soirées dont l'une avec mes amis, mari, enfants, et l'autre avec mes copines. Mais en définitive avais-je vraiment le choix (ah ah) ? Je me suis lamentée pendant une semaine. Et ensuite ? Ben ensuite la vie continue et continue même de plus belle pardi !

En 2015 ? Voilà ce que j'aimerais faire (je note tout pour ne rien oublier) :
Un voyage d'une semaine en famille avec tous les enfants comme l'année dernière à Malaga.

Ça, ça ne s'est pas fait. J'avais bien programmé le truc et réservé un grand logement fin juillet au Pays Basque mais Fiston 1 a entre temps pris des vacances en Islande à la même période avec sa chérie et Fiston 2 s'est envolé pour les USA plus tôt qu'il ne l'avait prévu... Par contre, nous sommes partis tous les 6 (et même 7 avec la chérie de Fiston 1) en Alsace entre Noël et Nouvel An... Ça compte ça, non ?

Finir un triathlon (40 km vélo, 1 km nage, 10 km course), peu importe mon temps. [Alors ça, c'est un peu n'importe quoi, une idée qui me trotte mais que je ne vois pas très bien comment je pourrais réaliser, surtout l'année de mes 50 ans, alors que, bien qu'en bonne condition physique, je n'ai jamais été une grande sportive. 1 km de nage, je sais faire (mais en piscine, pas en eau vive). 40 km à vélo, je dois pouvoir faire (si y'a pas trop de vent). Mais 10 km de course... il faudrait que je m'entraîne... Et enchaîner les 3 distances de rang, ça doit pas être coton]. En tout cas, avoir la volonté de continuer à faire du sport régulièrement pour rester en forme.

Bon, le triathlon, ça non, je l'ai pas fait sinon vous en auriez entendu parler, re-parler et re-re-parler ! Mais rien d'étonnant, d'ailleurs j'avais déjà laissé sous-entendre l'année dernière que c'était juste un doux rêve. Même si j'ai effectivement eu une activité physique régulière, cardio à la gym, à la piscine et sur mon vélo (et perdu 2 kg superflus), je ne me vois pas trop pour l'instant courir 10 km -surtout avec le mal de dos que j'ai toujours et qui ne s'arrange pas- et encore moins enchaîner les 3 disciplines.

Mais mais mais... Il ne faut jamais dire jamais... Ni vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué comme dit ma maman qui a toujours un dicton adapté à toute circonstance (et il faut bien garder quelques objectifs pour 2016).

Aller en Alsace au printemps (sans neige, sans verglas, sans températures négatives, sans brouillard comme ce mois de décembre), voir ma famille et nos amis autrement qu'à l'arrache.

Ouiiii, ça, j'ai fait avec Jules au mois d'avril. Il a fait beau, on a pris du bon temps, on a pu voir tout le monde tranquillement. A refaire !

Faire du ménage dans ma maison et dans ma vie, arriver à jeter tout ce qui m'encombre et m'empêche de respirer.
Arrêter de satisfaire les désirs des autres en mettant de côté les miens, et penser davantage à moi et à ce que je veux vraiment.

Ça, j'ai fait... un peu. Et je veux continuer encore ! Je veux me libérer de tout un tas de choses qui -je m'en rends compte- m'étouffent et c'est pourquoi je décide là maintenant tout de suite et noir sur blanc que je n'ai plus ni le temps ni l'envie de m'emm*rder avec tout ce qui ne me convient pas, ou plus. Je n'aurai sans doute pas toujours le choix mais, pendant la première moitié de ma vie (car oui oui je compte bien vivre jusqu'à 100 ans et en pleine forme !), j'ai beaucoup (toujours ?) agi, choisi, décidé en fonction des autres. Maintenant que j'ai plus de temps (ou que je vais avoir plus de temps car ça va bien arriver un jour, non ?), je veux plus penser à moi, à mes besoins, à ce que je désire vraiment. Et faire du tri dans ma vie en fait partie (ce qui ne veut pas dire non plus -ça c'est pour rassurer Jules- que je veux tout jeter à la poubelle).

Partir un week-end en thalasso. J'ai jamais fait, si ça se trouve j'aimerai pas.

Pas encore fait. Mais je crois que je vais aimer ! A reporter donc en 2016, à une petite nuance (mais qui a son importance) près : je vais écrire plutôt "partir une semaine en thalasso", un week-end c'est vraiment trop court !

Bricoler davantage : couture, tricot, crochet, broderie, cartonnage et alimenter ainsi ma rubrique travaux d'aiguilles et bricoles.

Euh, mouais, bof. 4 nouveaux articles seulement dans la rubrique "travaux d'aiguilles et bricoles", et un seul vrai ouvrage terminé en 2015. Peut beaucoup beaucoup mieux faire...

Et c'est pourquoi je n'ajouterai pas de nouveaux objectifs en 2016... Ceux de 2015 me conviennent toujours et, même s'ils ne sont que partiellement atteints, je suis assez fière de ce qui a déjà été accompli (et aussi parce que j'ai par ailleurs une bucket list longue comme le bras qui ne demande qu'à rétrécir et que si jamais je m'ennuie ce qui m'étonnerais grave je pourrai toujours aller y piocher quelques idées).

Voilà voilà, 2016 peut commencer, je suis prête !

Saluons ensemble cette nouvelle année qui vieillit notre amitié sans vieillir notre coeur !

Victor Hugo

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #divers, #actualité...

Repost 0

Publié le 11 Décembre 2015

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 3 Décembre 2015

Presque 2 mois se sont écoulés depuis le jour de mes 50 ans et, bien que je vous aie déjà parlé de Kinka et de mes soirées, je ne vous ai pas encore montré tous mes cadeaux d'anniversaire.

Ça commence par d'autres poules, mais pas des vraies cette fois : l'une est en poterie peinte à la main, ramenée de Macédoine par mon papa, les autres sont sur un verre offert par Fiston 1 et sa chérie. La jolie boîte contenait des chocolats... mais y'en a plus j'ai tout mangé.

IL SERAIT TEMPS !

Et puis bien sûr de gentilles cartes, des mots plein d'émotion, des textos et aussi des fleurs, des fleurs, des fleurs : de ma maman, de mes amies et de Jules qui m'avait acheté 50 roses blanches et rouges. Oui, oui 50 ! Pas une de moins (pourtant ça m'aurait flattée qu'il n'y en ait que 45 !!!)...

IL SERAIT TEMPS !
IL SERAIT TEMPS !

Ah oui. Et puis aussi un citronnier de la part de mes collègues. Mais, à mon retour des USA, il avait perdu toutes ses feuilles et je ne sais pourquoi (d'ailleurs, si vous avez une idée...). Par contre, les 12 citrons qu'il portait je les ai tous mangés (ou donnés).

IL SERAIT TEMPS !

Après, il y a eu ce livre très d'actualité de ma Cricri qui m'avait fait la surprise de débouler d'Annecy le week-end juste après le 29 septembre. Le bouquin, je ne l'ai pas encore lu. Il faut dire que je ne lis pas grand chose en ce moment...

IL SERAIT TEMPS !

Et pour rester dans le chapitre littéraire, les petits derniers des Editions Cockritures offerts par mon frangin (big up frangin !).

IL SERAIT TEMPS !

Quoi d'autre ? Ah oui ! Des places pour le spectacle de Marie Drucker et Edouard Baer à venir en mai prochain à Bordeaux : La Porte à côté.

Elle est psy. Il vend des yaourts. Ils sont voisins de palier, ils se détestent cordialement, et comme des millions de célibataires perdus dans la ville, ils explorent furtivement les sites de rencontre à la recherche de l'amour -- quelqu'un qui serait juste aux antipodes de ce personnage infernal qui vit la porte à côté. Et lorsqu'enfin ils trouvent chacun l'âme sœur, ils ne résistent pas au plaisir de se l'annoncer. Histoire de s'engueuler encore une fois... La dernière ?

Et puis un magnifique bracelet de chez Pandora. Vous connaissez le concept ? On choisit son bracelet et ses charms afin d’obtenir un bijou unique qui correspond parfaitement à la personne qui le portera. Ainsi, il existe des centaines de charms (600 pour être exacte) qui peuvent représenter un moment spécial de votre vie, une chose importante pour vous ou encore un trait de votre caractère, un hobby, une passion, etc. Bref, il y en a pour tous les goûts et surtout pour tous les budgets (bracelets entre 20 € et 1 500 €, charms entre 15 € et 800 € pièce).

Alors mes copines (et belle-maman) s'étaient unies pour m'offrir celui-ci composé de différents charms brillants et roses (hiiii) mais aussi d'un poussin (malgré le très grand choix dans le registre des animaux -panda, vache, alligator, hippocampe...- et aussi incroyable que cela puisse paraître, il n'y avait pas de poule !) et d'un chat.

IL SERAIT TEMPS !IL SERAIT TEMPS !IL SERAIT TEMPS !
IL SERAIT TEMPS !IL SERAIT TEMPS !IL SERAIT TEMPS !
IL SERAIT TEMPS !

Vous avez vu ? Il y a encore plein de place sur le bracelet... De quoi donner des idées à Jules pour les 50 ans à venir...

Last but not least, mon plus beau cadeau a été la présence de mes chers amies (et de leurs maris), de mon Jules, et aussi de mes enfants. Fiston 2, depuis NYC, m'avait écrit un discours (puisque c'est ce qu'il fait là-bas), pour moi le plus beau des discours, ever !

IL SERAIT TEMPS !

Ce n'est que le début... Je garde la suite pour moi, de toute façon ça vous ferait pleurer... Je pense que chez vous comme chez moi les émotions sont à fleur de peau et les sentiments à vif par les temps qui courent, et on pleure déjà beaucoup... Inutile d'en rajouter... même si les mots qui font pleurer sont parfois de joie, de bonheur, de fierté, de tendresse ou d'amour, ou alors tout à la fois.

Bon, ben voilà. Je crois que cette fois le chapitre de mes 50 ans est clos et bien clos, au moins jusqu'à la prochaine dizaine.

Et je vais pouvoir vous montrer enfin quelques photos de New York.

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #poules, #divers, #actualité...

Repost 0

Publié le 29 Septembre 2015

JOUR J POUR MOI

Voilà, les 12 coups de minuit viennent de sonner et je suis toujours la même (enfin, je crois).

Pas de ride supplémentaire, pas de cheveu gris en plus, pas de crise d'arthrose en vue.

Je ne me suis ni transformée en citrouille, ni en petit rat des champs, ni même en mégère, tout au plus en ménagère ! Oui ! Mais dans le cercle très fermé des plus de 50 ans !

Depuis le temps qu'on me le vantait ce 5 qui allait tôt ou tard venir à la place de mon 4: "Tu verras, c'est merveilleux !", "C'est encore mieux après qu'avant !", "Tu ne verras pas la différence !", "Mais ce n'est qu'un anniversaire comme un autre !" ou encore le fameux "De toutes façons, c'est dans la tête !"

Mouarf, mouarf, mouarf, entre nous, ça m'a toujours fait doucement rigoler car je n'ai jamais entendu personne de MOINS de 50 ans dire des choses comme ça !

En tout cas voilà, en ce qui me concerne, c'est fait. Je suis partie pour une nouvelle dizaine et j'ai bien l'intention de passer une très bonne journée !

Alors, on a quoi au programme ?

J'ai déjà eu plein de charmantes attentions, pensées et conseils ("Tu verras, détends-toi et tout va bien se passer") de la part de ma gentille famille que j'ai vue ce week-end au mariage de mon neveu préféré.

Comme les enfants, j'ai acheté des friandises à partager avec mes collègues. Autant en faire profiter un maximum de personnes (et en fait, pour tout vous avouer, j'adore dire mon âge car personne ne me croit jamais) !

Je ne voulais rien faire de spécial et finalement j'ai invité quelques amis en soirée à venir boire du champagne à la maison puis à aller manger au restaurant. Il y aura aussi bien sûr la chérie de Fiston 1 et mes enfants : 3 sur 4 et Fiston 2, à défaut d'être physiquement là, occupera toute la place dans mon coeur.

Je sais que je recevrai plein de SMS, coups de téléphone, messages d'amour, etc. etc. etc. et ce dès l'aube et jusqu'au bout de la nuit.

Bref, pas tout à fait un jour comme les autres quand même...

Et puis un truc qui va m'aider à me consoler, c'est que je ne suis pas la seule à fêter mon anniversaire aujourd'hui. Mon blog fête également aujourd'hui ses 5 ans (et son tout premier article) ! Bon, il est un peu plus jeune que moi mais la différence d'âge n'a aucune importance : ça fait un moment qu'on fait un bout de chemin ensemble, qu'il est toujours là quand ça ne va pas, et quand ça va aussi. Au final, et au fil des jours, lui et moi (et vous) on est devenu inséparables, un peu comme le pâté et sa croûte, comme Sherlock et sa loupe, comme Tintin et sa houppe (merci Thomas !). Et je crois que ça va durer encore un peu...

Jusqu'aux 60 ?

Hiii, je refuse d'y penser !

Vivi à 12 mois

Vivi à 12 mois

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 22 Août 2015

L'art urbain, ou street art, est un mouvement artistique contemporain qui regroupe toutes formes d’art réalisées dans la rue et englobe diverses techniques telles la peinture, les graffiti, le pochoir, la mosaïque, les stickers, voire le tricot.

Les artistes adeptes de l'art urbain exploitent à leur manière les surfaces publiques pour y exprimer leur talent, souvent de manière éphémère.

Les façades, les bancs, les bouches à incendie, les trottoirs, les sols, sont autant de « toiles » originales.

Et que dire des escaliers ?

Les marches juste un simple moyen de se rendre d'un endroit à un autre ? Pas si sûr !

Ottawa, Canada

Ottawa, Canada

Philadelphia, USA

Philadelphia, USA

Morlaix, France

Morlaix, France

Targu Mures, Roumanie

Targu Mures, Roumanie

Rio de Janeiro, Brésil

Rio de Janeiro, Brésil

Caltagirone, Italie

Caltagirone, Italie

Valparaiso, Chili

Valparaiso, Chili

Liège, Belgique

Liège, Belgique

Berlin, Allemagne

Berlin, Allemagne

Londres, Royaume-Uni

Londres, Royaume-Uni

Seoul, Corée du Sud

Seoul, Corée du Sud

San Francisco, USA

San Francisco, USA

San Francisco, USA

San Francisco, USA

Teheran, Iran

Teheran, Iran

Poznan, Pologne

Poznan, Pologne

Heidelberg, Allemagne

Heidelberg, Allemagne

Whuppertal, Allemagne

Whuppertal, Allemagne

Angers, France

Angers, France

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 1

Publié le 1 Mai 2015

Avril s'en est allé et c'est déjà aujourd'hui le 1er mai.

Jour OFF donc.

Et il pleut, il pleut, il pleut...

Mais j'ai une bonne nouvelle (enfin pour ceux et celles qui ne seraient pas déjà au courant parce que sinon ça va sentir un peu le réchauffé) !

Les communautés que nous avons tant aimées et tant pleurées sont de retour sur OB. Pour tout savoir sur les nouvelles modalités de fonctionnement (qui grosso modo ne changent pas beaucoup des anciennes, c'est ici).

J'ai donc profité du mauvais temps et de la non-envie de mettre mon nez dehors pour remettre au goût du jour les deux communautés sur j'avais créées sur l'ancienne version d'OB.

MAMANS D'ADO(S) : Vous êtes une maman d'ado(s), une ex-maman d'ado(s) ou une future maman d'ado(s) ? Vous êtes parfois désespérée, joyeuse, inquiète, paniquée, fière, attendrie ou angoissée ? Venez donc nous rejoindre pour échanger, conseiller, pleurnicher, vous morfondre, vous émerveiller ou tout simplement partager vos expériences. Quoi de plus agréable, rassurant et dédramatisant en effet que d'en parler et de voir qu'ailleurs c'est pareil !! Ou presque. C'est comme ça dans la vraie vie, alors pourquoi pas sur la blogosphère ?

LES COMMUNAUTES SONT DE RETOUR SUR OB

FILMS EN VRAC : Vous avez vu un film, une série, un documentaire, une émission... au cinéma, en DVD ou à la télévision... et vous souhaitez partager votre avis et vos sentiments ? BIENVENUE !!

LES COMMUNAUTES SONT DE RETOUR SUR OB

Pour s'inscrire (ou se réinscrire) : onglet "gérer", "communauté", puis saisir le nom de la communauté que vous souhaitez rejoindre.

Et c'est parti mon kiki !

LES COMMUNAUTES SONT DE RETOUR SUR OB

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #divers

Repost 0