DICTEE POUR LES NULS 2017 : LA GENT AILEE...

Publié le 5 Avril 2017

DICTEE POUR LES NULS 2017 : LA GENT AILEE...

La photo de mon Silent Sunday # 44 était un peu énigmatique, c'est vrai. Mais en cherchant, on pouvait facilement deviner de quoi il retournait : la fameuse Dictée pour les Nuls (en hommage à celle de Bernard Pivot) qui a eu lieu au Salon Livre Paris le 25 mars dernier, animée par Jean-Joseph Julaud. Pour la 8ème édition, le célèbre auteur de la collection "Pour les Nuls" a proposé une nouvelle fois à tous les amoureux de l'orthographe de tester leurs connaissances et rédiger sous la dictée un texte "redoutable et charmant".

Trois catégories étaient mises en place : juniors (jusqu'à 15 ans), amateurs et experts.

Un jeune collégien de 14 ans, Eden, a remporté la palme en ne faisant que 4 fautes en "juniors". Philippe, un professeur d'allemand a été sacré roi des experts avec seulement 5 fautes. Et c'est Riana qui a été la plus forte en amateurs, avec 12 fautes.

Je n'ai pas participé à cette dictée. Je ne faisais que passer par là... Dommage, j'aurais bien voulu m'essayer à cet exercice... et découvrir ma note. Même à un seul point la faute, je me demande si j'aurais pu éviter le zéro...

Et vous ?

Pour le savoir, à vos stylos ! (et pour aller plus loin, la correction avec toutes les explications du pourquoi du comment, c'est )

La gent ailée

Une légende berbère prétend que, pour voyager, l’être humain se déguise en cigogne. Alors qui sait… Peut-être que vous tous ici aujourd’hui, quels que soient votre apparence et votre air bien sage, et quoi que vous puissiez arguer, vous êtes à peine remis d’une folle migration où vous vous êtes laissés glisser, parmi quelque quatre-vingt mille de vos semblables, vers les Colonnes d’Hercule, avant d’aborder le pays du couchant lointain : le Maroc.

Inutile de vous dissimuler davantage : vous appartenez sans nulle conteste à la gent ailée puisque vous tenez en main l’ultime indice qui vous trahit : une plume, ou du moins son avatar moderne.

[Fin de la dictée pour les juniors]

Alors, quelque concentrés que vous paraissiez tous, rêvons ensemble qu’entre deux cumulonimbus gris-blanc, nous glottorons de nouveau vers l’éther où depuis toujours se sont plu nos migrations de haut vol sans que quiconque les contrariât.

Passé Gibraltar et son détroit, voici, selon Henry de Montherlant, la ville « à la gorge bleuâtre, tourterelle sur l’épaule de l’Afrique » : Tanger ! Voici, inscrits dans le souvenir de ce port, Henri Matisse qui y affina ses bleus et oranges favoris, et Eugène Delacroix qui y peignit de brûlantes fantasias.

Quelques coups d’aile vers le sud, et nous arrivons chez les Fassis parmi les familles desquels naquit celui qui nous offrit voilà trente ans La Nuit sacrée, prix Goncourt : Tahar Ben Jelloun. Fès, aux médersas richement décorées de muqarnas, aux zelliges variés où se sont mêlés tesselles colorées et abacules vernis, raconte ses douze siècles d’histoire à travers ses charmants labyrinthes.

Meknès, Rabat, Casablanca, Marrakech, Essaouira, escales de rêve, la route des mille casbahs et ses ksour de pisé…

Vite, sonnons la fin de la récré, sinon, nomades ravis sur nos nuages favoris, nous allons y rester ! Retour au salon, point final avant la correction !

Repost 0
Commenter cet article

coco 10/04/2017 10:50

Il y a un prix pour celle qui fait le plus de fautes d'orthographe? Il m'est décerné; c'est certain!
:-)

vivi 10/04/2017 16:38

On l'aurait partagé à plusieurs je pense :o)

lemenuisiart 07/04/2017 21:20

C'est excellent et bien vrai.

vivi 07/04/2017 22:28

Ce n'est pas donné à tout le monde !

Mimi 07/04/2017 20:10

Certains mots inconnus pour moi sur lesquels j'aurais sûrement fauté...

vivi 07/04/2017 22:28

Pareil ! Des mots que je n'avais jamais entendus : abacules ? muqarnas ? zelliges ? ksour de pisé ? Késako ?

écureuil bleu 07/04/2017 16:31

Bonjour Vivi.Je suis bonne en orthographe mais j'aurais fait plein de fautes. Bisous

vivi 07/04/2017 22:25

Tout comme moi ! On a encore des progrès à faire hi hi :o)

Fabymary POPPINS 07/04/2017 16:24

J'ai toujours adoré les dictées, celle là pas facile, par contre et on devrait la faire faire à notre avocate qui et c'est un comble, adresse au juge et à l'avocate de l'ex de Céline des courriers truffés de fautes, bises

vivi 09/04/2017 21:43

Ah mince ! Plus d'excuse alors !!

Fabymary POPPINS 08/04/2017 17:57

hahaha, la secrétaire est en vacances

vivi 07/04/2017 22:24

C'est sûrement la faute de la secrétaire !
(c'est ce qu'on dit d'habitude, non ?)

Caroline 06/04/2017 23:04

C'est plutôt chouette comme exercice, je n'en ai jamais fait mais on devrait faire ça plus souvent ;)

vivi 06/04/2017 23:17

Et pourquoi pas ? Rendez-vous à Paris l'année prochaine :o)

Mon arbre aux violettes 06/04/2017 21:50

houla ! cela me fait penser qu'il y a bien longtemps que je n'ai entendu glottorer de cigogne, moi !
;-)

vivi 06/04/2017 22:01

Et moi qui croyais qu'elle craquetait :o)

Marylou 06/04/2017 17:49

je pensais que orange en tant que couleur restait invariable enfin...exception confirme la règle...bonne soirée

vivi 06/04/2017 21:14

Tu as raison, quand il est utilisé en tant qu'adjectif. Mais là, c'est juste un nom de couleur...
Bonne soirée :o)

Franca 06/04/2017 08:27

Je préfère pas compter toutes mes fautes d'orthographe. Et sans compter celles sur les noms propres ! J'ai encore des progrès à faire.

vivi 06/04/2017 21:15

Ah oui ! Les noms propres... Mais aussi les casbahs et ses ksour de pisé...

manou 06/04/2017 07:54

Je m'amusais à l'époque à faire celle de Pivot car il utilisait toujours des expressions oubliées et des mots de vocabulaire inconnus. Je m'en sortais pas trop mal par rapport à mes amis. Pourtant maintenant qu'est-ce que j'en laisse passer des fautes parce que je ne me relis pas ou bien que je ne prends pas le temps de réfléchir. C'est internet qui veut ça...Enfant et ado j'avais toujours 10/10 à la dictée. Bisous et merci pour ces explications car je ne savais même pas que cette dictée était organisée lors du salon du livre.

vivi 06/04/2017 21:18

Je me suis remise à l'orthographe et à réviser toutes les règles de grammaire quand j'ai fait il y a quelques années ma formation de secrétaire médicale. J'en avais oublié des trucs, d'autres je les écrivais instinctivement mais je ne savais plus pourquoi. Ça a été un très bon exercice et depuis je suis encore plus vigilante. Avec Internet, c'est facile maintenant de vérifier telle ou telle règle de grammaire mais tu as raison, on ne prends plus le temps et les gens s'en moquent de plus en plus... C'est dommage, mais c'est l'évolution de la langue qui veut aussi ça...

CathyRose 06/04/2017 05:52

Je pense que j'aurais surtout fait des fautes sur les noms propres, sans être prétentieuse je pense être bonne en orthographe ! J'aurais bien aimé participer ...
Belle journée, bisous !
Cathy

vivi 06/04/2017 21:20

J'aurais été bien collée aussi sur les noms propres mais également sur les médersas décorées de muqarnas, aux zelliges variés où se sont mêlés tesselles colorées et abacules vernis !