Articles avec #nourriture tag

Publié le 23 Mars 2017

GATEAU CHOCOLAT/COURGETTE

En principe, les gâteaux, c'est chocolat/noix, chocolat/framboise ou chocolat/mascarpone.

Mais, mais, mais, Jules ne fait jamais rien comme personne, surtout en cuisine, alors je vous livre tout de go la recette du gâteau qu'il nous a fait récemment.

Le truc, c'est que l'effet est bluffant : la courgette remplace parfaitement le beurre (et vous pouvez donc vous resservir sans scrupules) et donne au gâteau un moelleux et un fondant totalement surprenants.

Allez, allez ! Mettez de côté vos préjugés, vos a priori et les calories inutiles ! Lancez- vous et n'hésitez plus à inviter vos amis, même ceux en plein régime !

(pas trop au régime quand même car il faut compter avec le chocolat et le miel...)

Ingrédients (pour 6/8 personnes) :

- 200 g de chocolat
- 180 g de courgettes
- 3 œufs
- 60 g de miel
- 100 g de farine
- 1 sachet de levure

Faire cuire les courgettes coupées en morceaux dans de l'eau bouillante durant 12 minutes puis les égoutter et les mixer.
Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Faire fondre le chocolat puis y ajouter les courgettes.
Pendant le temps de fonte du chocolat, mélanger les œufs et le miel.
Y incorporer le mélange chocolat/courgettes, puis la farine et la levure.
Faire cuire 30 minutes au four.

Et voilà ! Le tour est joué !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0

Publié le 17 Août 2016

(toujours compliqué pour moi de faire des photos de nourriture, et toujours archi déçue par le résultat. Comment faire pour qu'elles ne ressemblent pas à rien... enfin à rien de mangeable et d'appétissant en tout cas ?)

(toujours compliqué pour moi de faire des photos de nourriture, et toujours archi déçue par le résultat. Comment faire pour qu'elles ne ressemblent pas à rien... enfin à rien de mangeable et d'appétissant en tout cas ?)

A Noël dernier, Fifille a sans doute trouvé que Fiston 2 mangeait un peu trop de viande, ou pas assez de légumes. Alors elle lui a offert un livre de recettes végétariennes toutes simples à réaliser. Depuis, quand il fait à manger, il nous régale de délicieux plats vraiment originaux, variés et équilibrés. En voici un que j'ai tout particulièrement apprécié, et qui change des traditionnelles salades composées d'été à base de riz ou de pâtes.

100 g de lentilles blondes du Puy

1 c. à soupe de concentré de tomates

150 g de boulgour

de la menthe ciselée

3 tomates finement hachées

1/2 concombre coupé en petits dés

750 ml de bouillon de légumes

le jus d'un citron

1 c. à soupe d'huile d'olive

2 oignons émincés

1 c. à café de sucre

sel, poivre

Versez les lentilles, le concentré de tomates et le bouillon de légumes dans une casserole puis portez à ébullition. Réduisez le feu, couvrez hermétiquement et laissez mijoter 20 mn. Ajoutez le boulgour et le jus de citron. Salez et poivrez. Faites cuire jusqu'à absorption complète du bouillon (15 mn environ).

Pendant ce temps, faites chauffer l'huile d'olive dans une poêle. Ajoutez les oignons et le sucre, faites cuire à feu doux jusqu'à ce que le mélange caramélise.

Mélangez la menthe à la préparation aux lentilles et au boulgour, ajoutez les oignons caramélisés, les tomates et le concombre hachés.

Peut se manger chaude ou froide. Nous, on l'a mangée tiède !

J'ai vraiment aimé le petit goût sucré des oignons caramélisés et l'absence totale de vinaigrette (important quand on veut garder la ligne et qu'on s'est déjà lâché sur l'apéro).

Essayez, vous serez surpris !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0

Publié le 6 Novembre 2015

Le vendredi soir, depuis maintenant un bout de temps, la tradition veut que Jules soit aux fourneaux. Il termine en général de bonne heure, va faire les courses et hop ! s'enferme dans la cuisine pour nous concocter des recettes dont il a (avec quelques millions d'autres Internautes qui comme lui fréquentent l'inimitable et incomparable site Marmiton.org) le secret.

Et moi, quand je rentre comme une fleur fanée du boulot vers 19h00, je n'ai plus qu'à me mettre les pieds sous la table, non sans avoir au préalable fait un détour par le salon (et la case "apéro") en attendant que les enfants (du moins ceux qui nous restent) soient tous rentrés à la maison.

Des fois, on est 3, des fois 4, des fois 5 et des fois même 6, 7 ou 8. C'est imprévisible. C'est toujours la surprise.

Une chose est sûre : je ne prépare RIEN. C'est THE repas de la semaine (1 sur 21 c'est pas non plus la mer à boire hein) dont je ne m'occupe PAS.

Parfois, Jules est en manque d'inspiration et c'est rôti de porc à la bière et aux carottes trois semaines d'affilée. Ou alors pizzas. Et les ados l'élisent papa le plus merveilleux du monde.

Parfois, Jules doit faire avec les aléas du marché et, le jour où on avait 4 kg de kiwis à liquider, on a eu de la mousse aux kiwis à toutes les sauces. Au moins, il a pu tester plusieurs recettes avant de trouver la formule magique.

Parfois, c'est trop salé, trop sec, trop cuit. Mais d'autres fois, c'est juste par-fait !

Parfois, je tombe amoureuse de ce que j'ai dans l'assiette mais lui il dit : "J'en ferai plus, c'était vraiment trop de boulot"

Parfois, il me fait rire comme le jour où il fait des lasagnes à la viande et la tomate, et où il a oublié les tomates. Mais y'avait tellement d'amour dedans que c'était bon quand même.

Parfois, il m'étonne par son audace, comme le jour où il nous a fait une citrouille farcie aux légumes et à la viande, oui oui, une énorme grosse citrouille au four toute remplie de bonnes choses. J'aurais jamais osé me lancer dans une telle réalisation.

Parfois, il fait du tajine ou du couscous pour 25 personnes (mais on n'est que 5) et les enfants repartent ravis avec des barquettes pour toute la semaine.

Parfois, il pense à notre ligne et nous fait des courgettes et des champignons grillés à la plancha sans matière grasse. Là, les kids veulent changer de famille.

Parfois, il a une course de vélo le lendemain et c'est marmite de pâtes pour tout le monde. Mais nous on n'a pas de course de vélo le lendemain alors... on mange quand même une marmite de pâtes ?

Parfois, Jules suit la recette à la lettre ou plutôt au gramme près. Ce n'est plus de la cuisine, c'est de la chimie !

Parfois, Jules triche et se fait aider par belle-maman quand elle est là, ou alors par Fifille, ou encore par Fiston 2 ou 3 qui sont promus essuyeurs de vaisselle ou tartineurs de toasts en chef pour l'occasion.

Parfois, Jules a besoin pour sa recette d'une cuiller à café de pesto et oublie qu'on a déjà dans le frigo un pot de pesto entamé. Alors, il achète un autre pot de pesto, et ça nous fait dans le frigo deux pots de pesto entamés.

Parfois (mais c'est rare), Jules oublie que c'est le jour où il doit faire à manger. Heureusement, il y a toujours de quoi faire une soupe ou alors une omelette.

Parfois, il s'en sort bien, car justement on est de sortie et lui aussi peut se mettre les pieds sous la table sans lever le petit doigt (sans compter que les autres jours de la semaine il se met aussi les pieds sous la table sans quasiment lever le petit doigt).

Parfois, il s'est tellement concentré sur le plat qu'il zappe total le dessert mais d'autres fois, comme aujourd'hui, il se surpasse et se transcende. Chouette, des hiboux, la recette de A à Z est ici.

Bref, pas de routine dans notre cantine quand Jules cuisine : la farine dégouline, la mandarine fascine, la sardine marine, la margarine blondine et la purée mousseline.

Et si, comme c'est une affaire qui tourne bien, on disait que le jeudi soir on ferait comme le vendredi soir ?

CHOUETTE, JULES CUISINE
CHOUETTE, JULES CUISINE

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0

Publié le 21 Juin 2015

SOUPE FROIDE DE CONCOMBRE

C'est suite à un épisode de surproduction dans le jardin des voisins que l'idée m'est venue de tenter cette recette. En effet, que faire de 3 superbes cucurbitacées quand dans la famille personne n'est adepte du concombre (à part moi) ?

Il faut RU-SER, voilà le secret.

Et quelques clics pour chercher l'insipiration plus tard...

J'ai mis dans le bol mixeur du robot les 3 concombres épluchés et coupés en petits morceaux avec 2-3 cuillers à soupe d'eau. Une fois bien réduits en bouillie, j'y ai ajouté 4 Kiri (mais je suppose qu'on peut mettre aussi du St-Moret ou du Boursin), du sel, du poivre, de la menthe... Et comme je trouvais que ça manquait toujours un peu de goût j'ai ajouté aussi du curry, un peu de piment doux, encore un peu de sel et une tranche de saumon fumé qui en avait assez de s'ennuyer toute seule dans le frigo.

Puis j'ai mis au frais au moins 45 minutes avant de servir.

Pour tout vous dire (à bas la langue de bois !), personne n'a été dupe. Dès que je suis arrivée à table, malgré ma jolie assiette garnie et mon effort de présentation, j'ai vu les mines inquiètes (c'est vert => DANGER !) et les regards interrogateurs (=> kescé ce truc-machin ?)...

Les kids et Jules ont repéré l'odeur et le goût du concombre à 300 km à la ronde mais mais mais... même s'ils n'ont pas franchement dit que c'était bon ils ont déclaré "que ça se laissait manger".

Moi 1 - 0 Eux

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0

Publié le 19 Février 2015

Le supermarché de notre ville fait actuellement preuve d'une bien belle initiative. Depuis quelques temps, au lieu de les jeter, il vend à des prix défiant toute concurrence les légumes et les fruits qui commencent légèrement à s'abîmer, à être un peu vieux, à ramollir, ceux qui sont tordus et pleins de sable, ceux qui n'ont plus trop bonne mine, etc.

Ce matin, j'ai donc acheté 3kg de carottes pleines de terre mais bien fermes pour 1€, 3kg de pommes qui n'étaient plus de la première fraîcheur pour 1€ et 5 salades un peu sur le retour pour 1€.

Avec les carottes, j'ai fait de la soupe. J'ai embauché Fiston 2 et Fiston 3 pour éplucher les pommes qui se sont transformées en une très bonne compote. Et avec les salades, ben... en fait les salades étaient vraiment fatiguées, non seulement à l'extérieur (feuilles abîmées) mais aussi à l'intérieur (feuilles toutes flétries). Comme elles étaient conditionnées dans des sacs plastiques, je n'avais pas vu tout cela.

Je dois avouer que de prime abord j'étais un peu déçue et je me suis dit que finalement j'aurais mieux fait d'acheter une belle salade pour 1€ plutôt que 5 dont je n'allais pas retirer grand chose.

Et puis, je me suis souvenue d'un truc que j'avais lu sur Internet et qui m'avait laissée carrément incrédule (franchement, parfois on se demande si tous ces trucs qu'on lit à droite à gauche sont vraiment sérieux ou pas, non ?) :

"Lorsque la salade est un peu fatiguée, la faire tremper dans de l’eau additionnée d’une cuillerée à soupe de sucre en poudre et un verre de vinaigre blanc. Ainsi, la salade retrouvera tout son croquant."

Alors, perdu pour perdu, j'ai récupéré ce que j'ai pu récupérer et j'ai fait comme c'était écrit (sauf que je ne me souvenais plus qu'il fallait du vinaigre alors je n'ai mis en fait que le sucre en poudre).

Et puis je suis partie me promener avec mes deux fistons. Car cet après-midi, le gris de lundi, mais aussi celui de mardi et de mercredi, avait complètement disparu pour laisser la place à un temps magnifique. Nous sommes donc allés tous les trois nous ressourcer au bord du Bassin d'Arcachon où nous avons trouvé soleil, douceur, chocolats viennois, cafés et crêpes à la chantilly en terrasse. Trop trop bien !

A notre retour quelques heures plus tard, miracle !!! Croyez-moi ou pas (mais vous pouvez me croire), la salade était ressuscitée et était redevenue toute belle, toute fraîche, métamorphosée et pleine de vigueur comme si je venais tout juste de la couper dans mon jardin.

Avec toutes les calories que l'on s'était envoyées pendant l'après-midi, et le mal qu'elle s'était donnée à se refaire une beauté, la moindre des choses était de lui faire honneur au repas de ce soir.

Et à nous les antioxydants, les fibres, les minéraux, les oméga-3, la vitamine B, le teint éclatant et les cheveux brillants !

J'AI ESSAYE, CA MARCHE !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0

Publié le 15 Février 2015

C'est en général la première de l'année, mais en 2014 cela aura aussi été la seule. Je n'ai pas eu le temps (ou le courage) d'en faire d'autre, et de toutes façons nos étagères débordaient encore de pots.

Mais, depuis, les gourmands ont fait leur travail, et notre stock a bien diminué.

Belle-maman l'a donc renfloué avec sa traditionnelle marmelade d'oranges de janvier et il était temps que j'agisse de mon côté.

C'est chose faite.

La recette est la même que l'an dernier (voir ici) mais cette fois j'ai mis aussi les citrons. Elle plaît à tous. Pourquoi en changer ?

CONFITURE DE CITROUILLE AUX AGRUMES

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0

Publié le 19 Décembre 2014

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture, #alsace-gironde

Repost 0

Publié le 17 Décembre 2014

Rédigé par vivi

Publié dans #maison-jardin, #nourriture

Repost 0

Publié le 27 Septembre 2014

LE DRIVE

J'avais essayé les courses par le drive il y a quelques années. Mais ce n'était à cette époque-là pas encore vraiment au point et je n'avais pas été convaincue. J'avais eu du mal à trouver les produits que je souhaitais acheter sur le site, j'avais perdu un temps fou, il manquait toujours quelque chose à l'arrivée, les prix n'étaient pas très compétitifs... Finalement, j'avais décidé que je préférais aller au petit supermarché du coin, à seulement 5mn en voiture, et que j'avais aussi vite fait de choisir mes articles directement dans les rayons que dans les méandres d'Internet.

Ce que je n'aime pas en fait, c'est faire la liste des courses et les menus de la semaine. Réfléchir aux repas que je vais faire, vérifier ce qu'il me reste dans les placards, répertorier ce que je vais devoir acheter. Et quand je ne fais pas de liste, c'est encore pire : je déteste décider de faire une recette et me rendre compte qu'il manque un ingrédient, je déteste me lancer dans un truc long à préparer ou à cuire alors que tout le monde meurt de faim, je déteste encore plus rentrer le soir ne sachant pas quoi faire à manger et je déteste aussi partir au supermarché et en revenir en ayant oublié la moitié des articles.

Un peu d'organisation s'impose !

Alors, depuis que Jules a décidé de préparer les repas du vendredi soir, et surtout depuis qu'un nouveau drive a ouvert à deux pas (mais vraiment deux pas) de son boulot, il fait ses courses la veille sur Internet. Il m'a plusieurs fois proposé de faire aussi les achats pour la famille mais j'ai décliné l'offre plusieurs fois aussi, prétextant que ce n'était pas pratique, que je ne mettais pas plus de temps en me déplaçant, que j'aimais choisir moi-même mes fruits et légumes, et que patati, et que patata.  

MAIS, depuis que je ramène tous les jeudis un gros cageot de fruits et un gros cageot de légumes proposés par le CE de mon boulot, et que l'AMAP dont nous faisons partie nous procure aussi des oeufs bio, des poulets bio, du boeuf bio, du porc bio, du fromage bio, etc. je me rends compte que j'ai de moins en moins de choses à acheter au supermarché, à "choisir" et qu'il me manque à présent essentiellement des produits d'épicerie, des boissons, des yaourts, du lait.

Alors, finalement je me suis mise aux courses sur le net.

Et depuis :

  • J'achète juste ce qu'il me faut (la note s'en ressent VRAIMENT).
  • Je ne suis pas obligée de bloquer 1h-1h1/2 le samedi pour aller pousser mon caddie chez Intersino ou Camarché ni faire la queue aux caisses.
  • Je peux faire mes courses quand je veux, même en pyjama à 23h00 le soir.
  • Les enfants peuvent directement choisir leur shampooing préféré ou la brosse à dent de leurs rêves et les mettre dans le panier. C'est toujours ça de moins à m'occuper.
  • Je suis dispensée de manipuler 6x de suite les courses les jours où je n'ai pas de main d'oeuvre (1x pour les mettre dans le caddie, 1x pour les mettre sur le tapis de la caissière, 1x pour les mettre dans les sacs, 1x pour les mettre dans la voiture, 1x pour les sortir de la voiture, 1x pour les ranger dans les placards) .
  • Je peux même faire les courses à distance à Lyon ou à Angers et donner ainsi un petit coup de pouce aux jeunes en remplissant leur panier aux frais de maman et papa.
  • C'est Jules qui va récupérer le tout au drive en sortant du taf et je dois avouer que c'est plutôt agréable de trouver les victuailles bien rangées dans les placards en rentrant à la maison le soir (et quand Jules ne s'y colle pas, je peux aller au drive pas coiffée, pas lavée et en chaussons... siii, j'l'ai déjà fait).  

Et vous ? Complètement fans, plutôt convaincus ou pas du tout adeptes du drive ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0

Publié le 23 Avril 2014

J'aime bien aller sur le blog de Mary : il y a du bleu, il y a du blanc, il y a des mouettes et la mer, il y a des vagues et des éoliennes. Ça sent bon la Bretagne, les embruns et la nature.

La météo du lundi et la communauté Petit coin de ciel, c'est elle !

Des articles sur tous les phares de France et de Navarre et même au-delà, c'est elle ! Mais oui, il y a même ceux du Cap-Ferret et de Cordouan, 33 représente, si si !

Les gâteaux d'anniversaire dinosaure, casque de pompier ou escargot, c'est elle !

Les bons tuyaux pour des chambres d'hôtes hors du commun, c'est elle !

Les conseils pour m'aider à faire les liens comme il faut dans mes articles, c'est elle !

Et mon entrée de Pâques, économique, facile, originale et qui a eu un succès fou (oui, oui, les ados et même Jules sont restés de grands enfants), c'est elle aussi. Pour la recette, c'est là, je n'ai rien à rajouter sauf peut-être quelques petits trucs qui m'ont encore plus facilité la tâche : pour faire le nid j'ai mis les carottes râpées dans un moule à baba que j'ai ensuite retourné comme une crêpe sur un plat à bords hauts, pour faire la poche à douille (que je n'ai pas) j'ai pris un petit sac congélateur dont j'ai coupé le coin et pour faire tenir droit les œufs pendant que je les remplissais je les ai mis dans un moule à petits muffins.

Essayez, c'est un jeu d'enfant.

oeufs-poussins.JPG

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0