Publié le 31 Juillet 2011

 

Il fallait quand même que j'vous dise...

 

Pendant notre absence de quelques jours à Orange (voir et ), une des poules de notre magnifique cheptel (hum, hum, voir , et ), la doyenne en fait, a décidé de passer l'arme à gauche.

 

C'est à notre retour que j'ai découvert son cadavre gisant dans le poulailler. Encore chaud ? Ou tout raide ? Bah, j'en sais vraiment rien parce que sur le coup j'ai rien trouvé de mieux à faire que de hurler "Juuuuuuuuules, au secoooouuuuurs". Pas téméraire pour un sou la Vivi dès qu'il s'agit de toucher une poule. Déjà vivante, j'aime pas trop, alors morte, don't even think about it !

 

De quoi est-elle morte ?

 

Difficile à dire. Il aurait fallu l'autopsier pour savoir si c'étaient les poux, les vers, la gale, les tiques ou les puces (j'espère bien que non !), la mort subite de la poule (si, si, j'vous jure), la peste (ou la grippe) aviaire (bof, peut-être pas quand même), le froid (naaan ! il a fait moche la semaine dernière mais quand même !), une fracture de patte suivie d'une septicémie (on trouve de ces trucs sur le net !), un empoisonnement (quelle horreur !), une maladie respiratoire (bof), les mauvais traitements de Fiston Number 1 qui était censé s'en occuper (non, là, c'est vraiment petit ce que j'avance)...

 

En fait, je veux croire qu'elle est tout simplement morte de sa belle mort. Qu'elle avait justement fini sa vie. Cela faisait des années que la tante de Jules nous l'avait donnée. Et combien de temps ça vit une poule ? J'avoue que je ne sais pas trop...

 

Elle est allée rejoindre ses autres amies poules mortes avant elle dans le "cimetière" des animaux qui se trouve dans la forêt juste derrière chez nous. Je ne sais pas où exactement, car c'est Jules qui se charge des cérémonies d'enterrement : chat, taupes, souris, oiseaux, etc...

 

Je ne pense pas qu'elle manque trop à ses consoeurs, qui se sont empressées vite fait de squatter dans le poulailler la place laissée libre. C'est vraiment sans scrupules ces bestioles, tiens !

 

Quant à nous, non, vraiment, je ne crois pas que l'on puisse beaucoup s'attacher à une poule.

 

Bientôt, Fifille m'accompagnera chez le marchand et nous irons lui trouver une belle successeuse ? successeure ? bref, une belle remplaçante.

 

La suite de l'histoire dans quelques temps donc....

poule

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #poules

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2011

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost 0

Publié le 27 Juillet 2011

cent.jpg
Vivi is back.

 

Comme vous avez pu le constater, je me suis absentée quelques jours pour aller me promener avec Jules en Provence (à prononcer avé l'assent siouplé) SANS LES ENFANTS !!

 

Pour mémoire, Fiston 2 et Fiston 3 sont en colo. Fifille est chez belle-maman. Fiston 1 charrie toujours ses sacs de carottes et a donc gardé la maison, le chat et les poules. L'une d'elles a d'ailleurs profité de notre absence pour passer de vie à trépas, mais je vous raconterai ça une autre fois.

 

Pour répondre massivement aux coms que vous m'avez laissé dans mon dernier article, non, même en Provence il n'a pas fait beau. J'ai même bien failli ne pas entendre les cigales. Oh ! Peuchère, si c'est pas malheureux ça ! Les 25° degrés requis pour qu'elles chantent n'ont pas souvent été atteints. La faute au mistral. Et aux nuages. Et à la pluie. Bref à la météo !!

 

A l'arrache, je publie mon article pour la Communauté Musique à Coeur Ouvert dont c'est le 100ème thème !

 

Pour fêter l'événement, Purple Butterfly nous a demandé de trouver des chansons dont le titre a une consonance qui rappelle le chiffre 100 : cent, sans, sans, sent, sens, sent, etc...

 

Une musique tout droit sortie de mon enfance. Rappelez-vous !

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2011

 

Pas de Petit Coin de Ciel aujourd'hui....

 

Car là où je suis, pas d'Internet (si, si, c'est possible)  !!

 

pas-d-internet.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 20 Juillet 2011

 

belgique.jpg

 

Meuh non meuh non, n'allez pas croire que je cherche encore à me défiler comme la semaine dernière.

 

N'allez pas croire non plus que j'évite les difficultés en choisissant une chanson que j'ai déjà publiée sur ce blog il y a quelques semaines.... Tss tss tss, tout cela est le fruit d'une longue réflexion que j'ai eue avec moi-même après avoir pris connaissance du thème proposé par Sittelle du blog Le Jardin du Temps, qui a succédé à Mimi en tant que Présidente de la Communauté Musique à Coeur Ouvert de Véro :

 

Paysages et/ou chanteurs du haut de la carte

de Paris à Bruxelles

 

Et voilà ! Tout le problème est là. Comment traiter ce thème sans parler de Jacques Brel, hein, je vous le demande ? Bon, pour moi c'est impossible, même si je sais qu'il sera largement plébiscité aujourd'hui et qu'on va le retrouver sur tous les pas mal de blogs. Par ailleurs, je ne peux m'empêcher de mettre à nouveau une chanson que j'avais aimé partager il y a quelques temps avec vous ici et sur laquelle j'écrivais ceci :

 

[...] Il s'agit d'une de ces chansons qui ont un certain pouvoir sur moi.

Ça vous fait sûrement ça à vous aussi parfois. Voilà, vous écoutez bien tranquillement une chanson, ou un morceau de musique, et soudain vous sentez que quelque chose passe, vous êtes tout chaviré, l'air et les paroles vous donnent la chair de poule, l'émotion vous gagne, vos yeux se mouillent, vous êtes comme transportés.

Eh bien moi ça me fait ça quand j'écoute Les Marquises, dès les premières notes.....

Immense artiste, Jacques Brel est né le 8 avril 1929 à Schaerbeek une commune de Bruxelles en Belgique, et est mort le 9 octobre 1978 à Bobigny en France.

Il repose au cimetière d'Atuona, commune d'Hiva Oa, aux îles Marquises, non loin de la tombe de Paul Gauguin.

Les Marquises.... son ultime album sorti en 1977, après qu'il n'ait plus rien chanté depuis la fin des années 60.

Les Marquises.... se sachant malade, Brel y a tout donné....

Les Marquises....cette incroyable chanson où Brel nous parle de son petit coin de paradis, de cet archipel perdu de la Polynésie Française et de la force des habitants qui y vivent.

 

  Veux-tu que je te dise ? Gémir n'est pas de mise, aux Marquises...

 

 

(*) En décembre 2005, Jacques Brel fut élu au rang de "plus grand Belge de tous les temps" par le public de la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone).

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2011

 

Aujourd'hui,

Lundi ,

C'est gris gris.

Le temps est à la pluie

Et le jardin est ravi.

Mon ciel pour la communauté de Mary

Est par contre tout pourri !

Je devine Alba qui sourit

De ne plus être ici...

juillet-2011-4250.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 17 Juillet 2011

Rédigé par vivi

Publié dans #maison-jardin

Repost 0

Publié le 16 Juillet 2011

 

japp-copie-1

Celui-là m'a vraiment donné du fil à retordre. Non par manque d'intérêt (au contraire ! c'est tout à fait le style de livre que j'adore) mais plutôt à cause de mon décalcage chronique des dernières semaines. Je lis le soir... Et quand on se couche vers minuit ou une heure, le sommeil ne tarde guère à venir. Le temps de lire juste quelques pages, tout au plus, et pouf ! y'a plus de Vivi.

 

L'histoire se passe en 1304. La France est déchirée par la rivalité entre le roi Philippe le Bel, l'Eglise et le très puissant ordre des Templiers. La belle Agnès de Souarcy, jeune veuve au caractère bien trempé va voir son destin basculer sans comprendre à quel point il est lié aux intérêts du royaume et de la chrétienté.

 

Pourquoi son demi-frère, Eudes de Larnay, la livre-t-elle aux tribunaux de l'Inquisition ? D'où viennent ces missives évoquant le "sang divin" dont les messagers sont systématiquement assassinés ? Qu'a découvert le petit Clément, le protégé d'Agnès, dans la bibliothèque de l'abbaye des femmes des Clairets ? Et que cherche Nicolas Florin, ce grand inquisiteur dont les excès de cruauté font frémir ?

 

Ce premier volet de quatre campe donc les bases du récit et les personnages.

 

Chypre, mai 1304... Ce chapitre du tout début m'a vraiment donné du mal. Je sentais qu'il était important pour la suite du livre et qu'il fallait que je comprenne bien de quoi il retournait. J'ai dû le recommencer dix fois de suite....

 

Ce roman me fait beaucoup penser à la saga des Rois Maudits de Maurice Druon (qui se passe à la même époque), si ce n'est qu'on découvre aussi le point de vue de l'Église de Rome sur l'Histoire. Assez intéressant.

 

Le premier volet, Les Chemins de la bête, laisse donc présager une belle fresque du Moyen-Âge et un bon thriller aussi.

 

A suivre (très bientôt, j'espère) !

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0

Publié le 15 Juillet 2011

examens.jpg

Je vous parlais récemment des mésaventures de Fiston 3 lors de la réception de ses résultats au Brevet des Collèges l'année dernière.

Une de mes amies vient de m'appeler car son fils a consulté aujourd'hui sur Internet ses notes obtenues au bac français. Il a décroché un 16/20 à l'oral (yipeeee) et............... 2/20 à l'écrit. Gloubs.

Cette note est juste impossible. Gaston est un élève plutôt sérieux (voir sa note à l'oral !!) qui a bien marché toute l'année et a eu l'impression de s'en être plutôt bien sorti à l'écrit. Il a été inspiré et a commenté son sujet sur plusieurs pages...

Le plus incroyable est que son meilleur ami, répondant à peu de chose près au même profil et placé juste derrière lui en salle d'examen (donc probablement corrigé par le même jury), a eu.............. 3/20. Re-gloubs.

12 ou 13/20 sans doute, mais pas 2 ou 3 !!!

L'avenir nous dira par la suite ce qui s'est exactement passé mais, compte-tenu de mon vécu, je n'ai aucun doute quant à l'hypothèse de l'erreur.

La plus grande vigilance est donc plus que jamais de rigueur....

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #enfants

Repost 0

Publié le 15 Juillet 2011

 

overblog-statistiques.jpg

OverBlog met à notre disposition des statistiques que l'on regarde ou que l'on ne regarde pas, c'est selon....

Pour ma part, j'aime bien. Le côté cartésien de mon profil plutôt littéraire sans doute.

Un de mes articles les plus consultés arrive largement en tête. J'aurais bien aimé que la palme revienne à une de mes photos humoristiques, ou à un billet publié dans la communauté Musique à Coeur Ouvert, ou encore à une tranche de vie comme ou .

Toutefois, l'article le plus lu est celui que j'avais intitulé Le burn-out maternel.

Des mots-clés un peu désespérés tels que "burn-out que faire", "maman débordée", "mère épuisée", "épuisement mental", "guérir d'un épuisement maternel", "bébé envie de pleurer burn-out" ont aiguillé vers ce blog plusieurs centaines d'internautes.

C'est malheureusement assez caractéristique de l'ampleur et de la gravité du problème...

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #enfants

Repost 0