WHEN VIVI MEETS MARY

Publié le 29 Août 2015

Les blogs, en plus de tout le plaisir qu'ils nous apportent, permettent aussi de belles rencontres, d'abord virtuelles, puis parfois bien réelles. J'en ai déjà fait l'expérience à plusieurs reprises, au hasard parmi d'autres , et . Et quand ces rencontres se prolongent par l'envoi de cartes postales, de petits colis, de livres, de gentilles attentions, c'est le bonheur qui s'engouffre chez nous (via la boîte aux lettres).

Quand Mary est arrivée à ma porte et que je lui ai ouvert dans une synchronisation parfaite juste une demi-seconde avant qu'elle ne frappe, j'ai eu l'impression de voir une vieille copine de toujours. Quand je dis "vieille", je veux dire ancienne : c'était un peu comme si on s'était vu la veille et le naturel est entré tout à coup dans ma maison au galop.

Il faut dire que Mary et moi suivons nos blogs respectifs pratiquement depuis le début du mien (5 ans le mois prochain) à l'époque où je m'étais inscrite dans sa communauté Petit coin de ciel sur l'ancienne version d'OB, reprise par Alba pendant que Mary mettait au monde sa fille, puis par moi, puis par Arlette et Chat Bleu.

Elle m'avait dit courant juin qu'elle et son mari projetaient de venir en Gironde visiter quelques phares (sa deuxième passion après le ciel à moins que ce ne soit l'inverse) et qu'elle cherchait un petit hôtel dans la région. Je lui ai proposé notre chambre d'amis en toute simplicité, et en toute simplicité elle a dit oui tout de suite.

Jules, Mari de Mary, Mary et moi avons passé une très bonne soirée par un vendredi de juillet. Jules s'était mis aux fourneaux et nous avait préparé un bon repas dont ni Mary ni moi ne nous souvenons complètement des tenants et des aboutissants : il faut croire que nous étions trop occupées à discuter !

En plus d'avoir apporté avec eux leur joie, leur entrain, leur enthousiasme, leur bonne humeur et leur humour, Mary et Mari de Mary étaient aussi venus les bras chargés de cadeaux, un peu comme si le Père Noël s'était trompé de saison et déboulait chez nous en plein mois de juillet.

Voyez vous-mêmes comme nous avons été gâtés de spécialités de leur région. Hum, hum, saurez-vous dire laquelle (si vous ne trouvez pas, c'est que vous êtes vraiment un extra-terrestre, que vous souffrez d'amnésie invalidante ou alors que vous avez moins de 2 ans) ?

De délicieuses kouignettes (bien grassouillettes mais c'est ça qui est bon), version miniature du kouign amann, ici présentées dans plusieurs "parfums" : nature, pépites de chocolat, framboises et caramel beurre salé (mes préférées). J'ai juste eu le temps de prendre en photo les dernières avant qu'elles ne disparaissent dans nos estomacs. Un peu tièdes, elles étaient à tomber. D'ailleurs, moi aussi je suis tombée (sous le charme) !

De délicieuses kouignettes (bien grassouillettes mais c'est ça qui est bon), version miniature du kouign amann, ici présentées dans plusieurs "parfums" : nature, pépites de chocolat, framboises et caramel beurre salé (mes préférées). J'ai juste eu le temps de prendre en photo les dernières avant qu'elles ne disparaissent dans nos estomacs. Un peu tièdes, elles étaient à tomber. D'ailleurs, moi aussi je suis tombée (sous le charme) !

Des salicornes : alors voilà quelque chose que je ne connaissais pas du tout (jamais vu pousser ça en Alsace !). Si j'ai bien tout compris, ces plantes croissent sur des sols riches en sel marin et ses pousses vert tendre sont comestibles. Confites dans du vinaigre, on peut les consommer en omelette, comme hors d'œuvre ou dans une salade. A tester (ce n'est pas encore fait, mais Jules n'arrête pas de me les réclamer) !

Des salicornes : alors voilà quelque chose que je ne connaissais pas du tout (jamais vu pousser ça en Alsace !). Si j'ai bien tout compris, ces plantes croissent sur des sols riches en sel marin et ses pousses vert tendre sont comestibles. Confites dans du vinaigre, on peut les consommer en omelette, comme hors d'œuvre ou dans une salade. A tester (ce n'est pas encore fait, mais Jules n'arrête pas de me les réclamer) !

De la fleur de sel de Guérande si blanche, si précieuse, si fine et délicate (contenant et contenu, Mary pense vraiment à tout) !
De la fleur de sel de Guérande si blanche, si précieuse, si fine et délicate (contenant et contenu, Mary pense vraiment à tout) !

De la fleur de sel de Guérande si blanche, si précieuse, si fine et délicate (contenant et contenu, Mary pense vraiment à tout) !

Du Muscadet du Val de Loire et une bouteille de Nantillais (concentré de fruits avec pulpe à mélanger) qui peut s'accommoder avec du vin ou dans un cocktail sans alcool.

Du Muscadet du Val de Loire et une bouteille de Nantillais (concentré de fruits avec pulpe à mélanger) qui peut s'accommoder avec du vin ou dans un cocktail sans alcool.

Et pour finir, d'authentiques Carabreizh, caramels au beurre salé et à la fleur de sel de Guérande. J'adore, j'adore, j'adore !

Et pour finir, d'authentiques Carabreizh, caramels au beurre salé et à la fleur de sel de Guérande. J'adore, j'adore, j'adore !

Je vous avais dit qu'on avait été gâté (le mot est faible).

Mais ce n'est pas tout. Car Mary m'a aussi apporté des poules pour ma collection. Vous n'en saurez pas plus aujourd'hui, car à elles seules elles méritent tout un article (que vous retrouverez ici).

Je vous laisse sur votre faim... Après un tel billet, c'est assurément un comble.

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

La Vieille Marmotte 04/09/2015 18:31

C'est assurément un comble ! en quelques mots, tu viens de me convaincre que je n'ai même pas deux ans (je m'en doutais un peu !) Et que je n'étais qu'une Vieille gourmande, capable de saliver juste à l'évocation de la, pardon, DES douceurs de Mary et du Mari de Mary ! ouf ! ça je l'ignorait totalement !
Bravo VIVI, je te souhaite encore plus de belles rencontres, tu les mérites !

vivi 07/09/2015 21:41

Merci la Marmotte, on se rencontrera peut-être pour de vrai un jour... qui sait ?

carole 01/09/2015 21:26

J'adore lire ces articles "rencontres" !! Tu as été bien gâtée dis donc et je suis sûre que vous avez dû passer un super moment !! Miam miam en tout cas toutes ces petites gourmandises!!! Gros bisous

vivi 07/09/2015 21:41

Ouiiii, c'était super :o)

écureuil bleu 01/09/2015 19:55

Mary vient de Bretagne, non ? J'ai aussi rencontré quelques blogueurs et blogueuses et ça a toujours été bien sympa. Si tu veux de la salicorne il y en à Arès, sur le Bassin, plage de l'Aérium, autant que tu en veux... Bisous

vivi 07/09/2015 21:43

Mary est Bretonne, oui.
De la salicorne à Arès ? Ah ben ça alors, ben ça alors !!!
C'est pas comme si ça faisait 25 ans que j'habitais en Gironde, dont 3 à Andernos, et que je passais tous mes étés au bord du Bassin !!!

arlette 31/08/2015 19:24

La joie des rencontres, voila bien un plaisir des blogs
je te bisouille ma belle

vivi 31/08/2015 20:53

On en sait toutes les deux quelque chose :o)

Fabymary POPPINS 31/08/2015 16:51

Encore une belle rencontre, bisous

vivi 31/08/2015 17:53

Eh oui, une de plus :o)

Renee 30/08/2015 16:22

oui c'est un comble....surtout après nous avoir fais autant envie! zut alors. Mais ravie que vous ayez passés de supers moments. Bisessssss

vivi 30/08/2015 22:10

La suite bientôt !

oth67 30/08/2015 12:59

Et l'invasion de l'Alsace par vivi, c'est pour quand ?

vivi 30/08/2015 13:55

Je viens au mariage de mon neveu fin septembre... sur un week-end car pas question de faire louper le lycée à Fifille. Donc ce sera par Easy Jet, A/R express ! Bises x 4

Alba 30/08/2015 12:58

Ouaaa les filles!
Quel plaisir de lire ça !!!

vivi 30/08/2015 22:11

On a même parlé de toi !

Caroline 30/08/2015 12:50

J'adore rencontrer les gens avec qui je discute sur internet; c'est super !

vivi 30/08/2015 22:12

On n'est jamais déçu ! Enfin, ça ne m'est jamais arrivé :o)

Ker Mary 30/08/2015 11:30

Ah non non je me rappelle très bien du repas, il me manque juste quelques éléments dans la salade. Mais sinon ton mari cuisine comme un chef (faut pas nous le vexer pour la prochaine fois qu'on débarquera). Joli article qui reflète aussi très bien ma pensée sur la facilité du passage du virtuel au réel. Ca m'a fait très plaisir de te rencontrer. Bisous

vivi 30/08/2015 14:03

Ah ben voilà, c'est au moment de la salade qu'on a trop discuté, on aurait dû plus se concentrer sur notre assiette ! Mais c'était difficile de faire un maximum de choses en un minimum de temps.
J'espère qu'il y aura une prochaine fois, moi aussi j'ai été ravie de faire ta connaissance "en vrai". Bisous

Chris 30/08/2015 11:29

de biens bonnes choses et une jolie rencontre,
bon dimanche, bisous

vivi 30/08/2015 22:13

Je suis encore émue quand j'y repense. Bon dimanche :o)

Françoise Andersen 30/08/2015 10:45

Zut, ça n'a pas marché. Peut-être parce que j'ai changé l'adresse du site mais pas l'adresse électronique. Je recommence. Excuse-moi d'envahir tes commentaires.

vivi 30/08/2015 22:14

Tu es ici chez toi :o)

Françoise Andersen 30/08/2015 14:59

Je me suis dit que j'avais peut-être oublié d'appuyer sur "enregistrer" quand j'ai enlevé la photo de l'épouvantail sur "vie franco-danoise" pour la remplacer par ma photo. Je viens d'enregistrer et je fais donc un ultime essai. Promis, juré, arrête de polluer ton blog. Au fait j'ai oublié de te dire que j'avais apprécié l'allusion cinématographique de ton titre !

vivi 30/08/2015 14:06

J'ai toujours la photo de ton joli épouvantail :o)

Françoise Andersen 30/08/2015 10:43

Je vois qu'à la place de ma photo il y a l'avatar de mon blog sur les animaux. Alors j'écris un nouveau commentaire avec l'adresse de l'autre blog en espérant que ma photo va apparaître. Comme cela tu me reconnaîtras si on se rencontre un jour !Q

Quoique... ce n'est pas du tout sûr car bien que cette photo soit très récente et non retouchée, elle me rajeunit. J'ai toujours été mieux en photo qu'en réalité. Le contraire eût été préférable :)

vivi 30/08/2015 14:08

Je ne suis pas sûre en effet de te reconnaître mais on se donnerait des indices, genre j'aurai une rose à la boutonnière ou un journal sous le bras hihi. Ca me ferait plaisir de te rencontrer :o)

Françoise Andersen 30/08/2015 10:38

Comme je vous envie ! C'est si merveilleux de passer du virtuel au réel. Cela m'est déjà arrivé et à chaque fois j'avais aussi cette sensation de retrouver une " vieille" amie.. En fait le physique est juste la partie émergée de l'iceberg. Tout le reste nous l'avons déjà découvert à travers les échanges sur le Net. Si Mary est encore chez toi, fais-lui une grosse bise de ma part. Elle a été drôlement généreuse avec toi. dis-con ! Mais ce n'est pas gentil de me faire languir: j'aurais tant aimé découvrir les poules. J'espère que ma connexion à TRÈS bas débit me permettra de revenir lire ton prochain article.

vivi 30/08/2015 14:06

Non non Mary n'est plus chez moi, elle est venue début juillet pour une soirée et un petit déj seulement. A bientôt pour l'article sur les poules :o)

stella 30/08/2015 09:17

et bien voilà une rencontre magnifique !
je me souviens de ma rencontre avec mon amie virtuelle minouche , en quelques minutes on se parlait comme si on se connaissait depuis des années , là je ne peux plus dire virtuelle maintenant .c'est aussi cela une belle rencontre , que de bon souvenirs là aussi qui figure dans une page de blog de minouche quelque part mais qui reste un souvenir inoubliable ..
maintenant j'attends de voir la suite sur les nouvelles cocottes !
bibis

vivi 30/08/2015 14:08

Tu vas voir, elles sont très belles :o)

Cigalette106 30/08/2015 06:17

Coucou , woauh! en effet c'est Noël avant l'heure c'est magnifique que du bonheur, bonne journée bisous de Belgique

vivi 30/08/2015 14:09

Que du bonheur, comme tu dis :o)
Gros bisous, merci pour ta visite ici.