ALORS VOUS NE SEREZ PLUS JAMAIS TRISTE

Publié le 8 Août 2015

ALORS VOUS NE SEREZ PLUS JAMAIS TRISTE
ALORS VOUS NE SEREZ PLUS JAMAIS TRISTE

Alors voilà.

Cela fait déjà plus d'un an que je vous ai parlé de Baptiste Beaulieu et de son blog : Journal de soignants/soignés réconciliés. A l'époque, il venait de terminer son internat de médecine générale et son premier livre Alors voilà, les 1001 vies des Urgences, recueil de chroniques d'histoires vécues par lui ou l'un(e) de ses collègues.

Exercice difficile que de dire ce que je ressens quand je lis ses posts qui ne sont jamais anodins et donnent toujours à réfléchir : Baptiste Beaulieu est à la fois une belle personne, un professionnel, un humain, un fils, un poète, un magicien des mots, bref une espèce de docteur-écrivain sans doute en voie de disparition. Il est sensible, malicieux, torturé, terriblement cultivé ("Ça brasse large : de Sénèque à Dylan, de Nana Mouskouri à Air Wick"), plein d'humour et d'auto-dérision, très touchant. Je ne saurais que trop vous conseiller d'aller lire les articles de son blog (voire de vous abonner puisque c'est maintenant possible) ou ceux qui paraissent sur son compte Facebook, il y en a pour tous les goûts  et donc finalement tout le monde s'y retrouve.

Quand son 2ème roman est paru, Alors vous ne serez plus jamais triste, j'ai été très chanceuse. Mélissa avait rencontré l'auteur lors d'une séance de dédicaces à Lille. De mon côté, je n'avais pas pu aller le voir lors de sa venue à Bordeaux. Alors elle m'a acheté le roman, l'a fait dédicacer et me l'a envoyé. C'est ça toute la gentillesse, la générosité et la douceur de Mélissa.

Dans ce livre, Baptiste Beaulieu "a inventé une histoire qu'il narre à rebours, les pages étant numérotées par ordre décroissant. Un médecin qui vient de perdre sa femme se sent lassé de soigner, épuisé des autres, fatigué de vivre. Il croise la route d'une vieille femme pétillante qui se met en tête de lui redonner goût à la vie par d'intelligents subterfuges, voire des coups pendables. On rit, on pleure. On lève parfois le nez pour prendre le temps de poursuivre la réflexion instillée par l'auteur [...] on médite, puis on replonge" (Sud-Ouest).

Vous l’avez compris, pour diverses raisons ce livre ne pouvait que me plaire. L'histoire de Sarah et du Docteur, en plus d’offrir un bon moment de lecture, fait réfléchir et montre "que rien n'est jamais perdu, que l'on peut toujours claquer la porte pour tout changer" (Sud-Ouest).

Bref, un livre plein d'optimisme et de tendresse.

Big up Baptiste Beaulieu (et Mélissa) !

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0
Commenter cet article

écureuil bleu 24/08/2015 19:56

J'ai déjà lu des critiques sur ce livre, mais je en me rappelle plus où. Merci pour ton ressenti. Si j'en ai l'occasion je le lirai.

vivi 24/08/2015 21:41

Tu peux déjà suivre le lien vers le blog, ça te donnera un petit aperçu.
Bonne soirée :o)

carole 10/08/2015 14:13

Encore un à mettre dans la liste alors! Je n'ai toujours pas lu son 1er ... Je reconnais bien là notre Mélissa ! Bisous

vivi 10/08/2015 22:27

Ma PAL ne diminue pas vraiment non plus. Mais je me suis remise un peu à la lecture alors ça devrait s'arranger dans les semaines qui viendront :o)

Fabymary POPPINS 09/08/2015 21:16

CC ma VIVI, me revoilà, pas toujours à plein temps mais bon, et il a l'air sympa cet auteur, j'aime les gens "humains" et en voilà un, bisous

vivi 11/08/2015 20:59

J'en étais sûre hi hi.
GROS bisous :o)

Fabymary POPPINS 11/08/2015 17:47

C'est fait et me suis inscrite à ses parutions, merci pour le tuyau, bisous ma Vivi

vivi 10/08/2015 22:27

Va voir son blog quand tu auras le temps, je suis sûre que tu apprécieras son style et son humour. Bises :o)

Mélissa 09/08/2015 14:17

Je suis ravie qu'il t'ait plu et pour avoir rencontrer Baptiste je confirme : c'est un être rare et une très belle personne !
Gros bisous.

vivi 10/08/2015 22:28

Merci encore Mélissa ! Vivement son prochain livre :o)

Françoise Andersen 09/08/2015 10:42

Avant d'acheter le livre, je vais déjà aller sur le blog et sur Facebook. Merci pour les liens. Je reviendrai te dire ce que j'en pense. Bonnes vacances :)

vivi 10/08/2015 22:28

Je suis sûre que tu vas a-do-rer Baptiste Beaulieu :o)

Ker Mary 09/08/2015 10:34

Et bien je vais le mettre sur ma liste de livres à lire et je suis passée voir le blog, effectivement une maière d'écrire très accrocheuse

vivi 10/08/2015 22:29

Ce que j'ai oublié de dire dans mon article, c'est que j'ai toutefois préféré son premier livre. Alors si tu ne dois en lire qu'un...
Bises

arlette 09/08/2015 01:30

Tu sais quoi et bien moi , ce livre m'a laissé dubitative autant tout me plait et m'a plu chez Baptiste (blog, fb et premier livre) celui ci m'a mis mal a l'aise .... cette façon de se moquer de celui qui veut mourir en lui faisant faire des tas d'inepties ....bien sur c'est sensé lui montrer que la vie est belle ,je ne serais pas persuadée du tout .
trop d'iréel, ce livre me fait plus penser a un numéro de "comique" que de matière a réfléchir....
mais je respecte ton opinion ma très chère amie et je racheterais certainement son prochain livre ...
bises

vivi 09/08/2015 09:55

C'est vrai, tu as raison, maintenant que j'y repense certaines scènes sont vraiment loufoques et totalement invraisemblables et Sarah est absolument too much, à tel point que j'ai imaginé à un moment que tout cela n'était qu'un rêve et que le Docteur allait se réveiller. Mais j'ai plutôt interprété ça comme un geste désespéré d'une vieille dame qui n'a plus le choix face à quelqu'un qui l'a encore, qui veut vivre et qui fait tout ce qu'elle peut pour transmettre son énergie, sa joie et son amour de la vie à quelqu'un qui a perdu tout cela, un peu comme une passation de pouvoir tu vois, une espèce de réincarnation.
Bref, ce livre mériterait un débat !
Bon dimanche, je te fais de gros bisous :o)