VIVI JURY

Publié le 2 Juillet 2017

VIVI JURY

Celles et ceux qui me suivent depuis longtemps savent que je n'ai pas toujours été secrétaire médicale. Avant ça, j'ai eu une autre vie. Celle d'une maman au foyer 24h/24 pendant 16 ans. Et puis, un jour, j'ai décidé de reprendre une activité. Cela ne s'est pas fait du jour au lendemain. J'ai hésité, réfléchi, pesé le pour et le contre, douté... Et mes 9 mois de formation ont été intenses, éprouvants, souvent difficiles mais si riches, si épanouissants. On peut dire que j'ai puisé jusqu'au fond de moi même pour aller jusqu'au bout, décrocher mon diplôme et, deux jours après l'examen final, signer un CDI pour un emploi que j'occupe encore à ce jour.

(voir ci-dessous des liens vers une sélection d'anciens articles tout droits sortis du passé)

. ma décision initiale,

. le bilan de deux semaines de découverte du métier de secrétaire médicale,

. les résultats de la sélection à la formation,

. les débuts de la formation,

. retour à l'école : pas si facile d'écrire sans fautes,

. mon coup de foudre pour la terminologie médicale,

. le bilan du 1er trimestre,

. la joie d'être en vacances à Noël,

. début mars : la fatigue s'accumule,

. la fin du 2ème semestre,

. mes notes,

. le début de la fin,

. mes états d'âme la veille de l'examen final,

. les jours qui ont suivi la fin de la formation,

. diplômée !

Si je me replonge dans ces souvenirs et si je vous raconte tout ça, c'est que cette année je me suis retrouvée de l'autre côté de la barrière (ou plutôt du bureau), en tant que jury à la présentation du projet d'action des futures diplômées.

C'était vraiment bizarre : d'un côté, j'avais mon rôle de professionnelle à tenir et j'ai été parfois sévère. Impossible par exemple de laisser passer une tenue un peu trop cool (des tongs, franchement !), une faute de frappe ou de grammaire sur le diaporama ou sur le travail écrit (l'orthographe valait 1/4 de la note soit 5/20 et toutes les personnes dont j'ai corrigé le travail ont eu 0/5, oups ! D'un autre côté, l'orthographe, pour une secrétaire médicale, c'est quand même un peu le b.a.-ba, non ?), un parler un peu trop familier (y'en a une qui a "balancé une info" à sa collègue !) ou pas assez approprié (une autre a tapé un courrier ! Nooon, pitié, pas taper).

Et d'un autre côté, je me suis tout à fait mise à la place des candidates, je pouvais ressentir leur stress et leur émotion comme si j'étais elles, je pouvais imaginer les heures et les heures de travail derrière un power point de 5 minutes et une présentation orale de 10 minutes, je savais exactement le soin qu'elles avaient apporté à leurs tenues (bon, pas celle avec les tongs qui avait aussi un jean troué) et presque entendre leur coeur battre à 100 à l'heure. J'ai pensé à mes enfants, qui eux aussi passent en ce moment des oraux et des entretiens. J'avais envie d'être indulgente et généreuse, de leur mettre une bonne note, de minimiser leurs erreurs et leurs manquements, d'écouter mon coeur et de me convaincre que ça pouvait arriver à tout le monde de faire une mauvaise interprétation, un oubli ou une maladresse.

Je me suis carrément sentie comme Dr Jekyll et Mr Hyde, ou comme Hulk, alias le Dr Robert Bruce Banner, coupée en deux : moitié gentille moitié méchante.

Assez curieux au final d'être de la partie adverse... Mais très intéressant ! Et si je suis sollicitée à nouveau l'année prochaine, je recommencerai (en apprenant moi aussi de mes erreurs, y'a pas de raison...).

Rédigé par vivi

Publié dans #formation-boulot

Repost 0
Commenter cet article

coco 27/07/2017 15:02

hihihi Pas simple....je corrige des copies du concours de futurs préparateurs en milieu hospitalier...et même si c'est anonyme ...la façon de rédiger, le soin, l'orthographe...on en apprend bcp...tout comme toi, l'orthographe est noté sur 4 et généralement ils ont 0...parfois je suis même obligée de lire à haute voix car c'est quasi du style sms.... A chaque fois, je me dis, est ce que je pourrai bosser avec cette personne...est qu'il s'exprime clairement et est ce qu'il a quelques connaissances....
Au final, ceux qui ont la moyenne se compte sur les doigts d'une main!

vivi 30/07/2017 22:18

C'est pas simple...

Melle Bulle 16/07/2017 11:34

Deux années aussi que je suis jury et de l'autre côté de la barrière (le côté obscur de la force ???) et je me retrouve complètement dans ce que tu as vécu/ressenti ! j'ai un article en préparation à ce sujet d'ailleurs !

vivi 30/07/2017 22:17

Il me tarde de le lire :o)
(j'espère que je ne l'ai pas raté)

écureuil bleu 14/07/2017 22:36

Moi je suis toujours indulgente quand je fais passer des examens. Je pense à tous ceux que j'ai passés... Bisous

vivi 30/07/2017 22:17

C'est vrai, mais on ne peut pas non plus donner l'examen à tout le monde, cela discréditerait à la fois la formation et la profession.

Rebecca G. 12/07/2017 14:14

J'adore!! Belle expérience et tellement bien racontée... ^^ :D Bisous.

vivi 12/07/2017 22:50

Je referai si on me resollicite :o)

Stéphanie 11/07/2017 15:29

Rho la la! ça doit être assez difficile de se sentir "juste" en effet car tu étais à leur place il n'y a pas si longtemps.
J'ai vécu un peu la même chose quand je suis entrée en cabinet d'expertise comptable. Pendant plusieurs années, j'avais été à la place des clients qui apportent leurs documents, doivent répondre aux questions, fournir des justificatifs, et là, c'était moi qui validait les liasses fiscales après avoir réclamé réponses et justificatifs à mes clients. Et c'est bien moins stressant en fait!

vivi 12/07/2017 22:53

Heureusement, nous étions deux (un/une prof et un/une professionnel/le) et chacun/e pouvait donner son point de vue. Les avis étaient finalement à la fois très différents et très complémentaires.

Renee 09/07/2017 16:32

superbe expérience ça bravo....Hello, suis rentrée et me réabonne à tous avant de reprendre mes visites réellement et programmé aussi quelques article, a bientôt donc. Bises

vivi 12/07/2017 22:50

Hello Renée, bon retour :o)
Je viens très vite lire tes nouveaux articles !

Fabymary POPPINS 04/07/2017 17:29

Waouh quelle expérience, pas facile et oui les tongs, faut pas du tout, ça a entre autre coûté son redoublement de première année d'études d'infirmier à mon fiston!! notes pas mauvaises et en balance avec une autre pour passer en deuxième année, elle est passée pas lui et ça lui a été profitable et depuis après la psy , il est en libéral et tout va bien, bisous

vivi 12/07/2017 22:49

Certaines de mes collègues en mettent quand il fait très chaud mais je n'oserais pas. C'est un peu comme si j'allais au boulot en chaussons...

Mimi 03/07/2017 14:53

Comme je te comprends ! J'ai un parcours de vie très ressemblant au tien. J'ai fait des choix, mais non non je ne regrette rien

vivi 12/07/2017 22:48

On est bien d'accord :o)

manou 03/07/2017 14:20

C'est souvent ainsi pour les femmes ! Moi aussi j'ai eu un temps "maman au foyer"...C'était une belle expérience aussi que je ne regrette pas (et bizarre, mes fils non plus !). En tous les cas c'est une riche expérience également que de faire partie d'un jury et tu nous décris très bien ce que l'on ressent. Bises

vivi 12/07/2017 22:45

En général, les enfants apprécient d'avoir leur maman dispo à la maison, pour les accueillir à leur retour de l'école et pour le repas de midi. Et leurs copains dont les mamans travaillent aussi :o)

arlette claude 03/07/2017 11:11

Je ne crois pas que j'aurais apprécié ce rôle

bises

vivi 12/07/2017 22:44

Pas évident... Mais formateur car on doit aussi se remettre en question...

Melissa 03/07/2017 10:46

Dans mon metier on est souvent amené à faire partie de jury.... mais comme je suis de nuit ca ne marrive jamais

vivi 12/07/2017 22:43

C'est très intéressant, et je suppose que ça fait partie de notre métier aussi de former nos futures collègues. Je suis sûre par contre que tu accueilles dans ton service plein de stagiaires...

cathycat 03/07/2017 08:05

Une expérience certainement très intéressante même s'il est difficile de trouver le juste équilibre dans l'appréciation des postulantes. Ah l'orthographe... gros problème désormais pour les petites jeunes... Bisous

vivi 12/07/2017 22:42

Oui oui, les petites jeunes... mais parfois les petites vieilles aussi hihihi :o)

Rose63 03/07/2017 07:02

Très variée ta vie
Mais je pense que la première partie a été aussi passionnante
être à la maison pour les enfants c'est le plus cadeau de leur vie sûrement
Bonne base
@ Bientôt

vivi 12/07/2017 22:41

Je ne regrette rien, ni d'être restée avec les enfants pendant si longtemps, ni d'avoir repris le travail. Il faut croire qu'il y a un temps pour tout...
Merci pour ta visite, à bientôt.