LA SYLPHIDE

Publié le 3 Juillet 2013

la-sylphide.jpg
Connaissez-vous le principe ?
Suite à la signature d'un accord de partenariat, l'Opéra National de Paris offre la possibilité aux pauvres provinciaux ignares et incultes vivant loin des salles parisiennes de découvrir, dans les cinémas UGC, une sélection d'opéras et de ballets de la saison 2012/2013 comme s'ils y étaient.
C'est ainsi que je suis allée voir jeudi dernier La Sylphide à l'UGC de Bordeaux, en différé du Palais Garnier.
L'histoire se passe en Écosse et conte les amours impossibles d'un humain et d'une créature surnaturelle. James prépare ses noces avec Effie mais rêve secrètement à la belle Sylphide qui lui est apparue en vision dans son sommeil et que lui seul peut voir. Une sorcière prédit que James n'épousera jamais Effie. Courroucé, il la chasse. Mais il est déchiré entre la promesse de la vie confortable que lui offre sa future épouse et la liberté incarnée par la Sylphide
Le jour du mariage, la Sylphide s'empare de l'alliance destinée à la fiancée et s'enfuit dans les bois. James la suit et découvre le monde ailé et surnaturel de sa nouvelle amoureuse. La sorcière, bien décidée à se venger d'avoir été éconduite, donne à James un voile magique qui devrait lui permettre de capturer la Sylphide. Malheureusement, ce voile est empoisonné et fait perdre à sa bien-aimée ses ailes et la vie.
James, dans un immense chagrin, aperçoit au loin son ancienne fiancée qui se marie avec son rival.
Créé le 12 mai 1832, c'est la version reconstruite par Pierre Lacotte en 1971 que j'ai vue, interprétée par Aurélie Dupont et Mathieu Ganio.
Je vous propose de regarder deux petits extraits (le premier de 1'29" avec la danseuse étoile, le deuxième de 2'47" avec le danseur étoile comme ça pas de jaloux).
 
 
 
Vous avez aimé ? J'ai considéré pour ma part les scènes un peu trop répétitives et peut-être aussi un peu trop classiques (ce qui n'est pas anormal en soi pour de la danse classique j'en conviens), mais j'ai vraiment dû lutter contre le sommeil au début de la deuxième partie.      
Quant aux danseurs et aux danseuses, je les ai trouvés un peu trop bondissants et sautillants pour les uns, un peu trop froufrouteuses pour les autres.
Au total, tout cela fait beaucoup de "un peu trop".
Mais j'ai aimé le principe alors peut-être un opéra la prochaine fois ? Ou quelque chose de plus moderne ?

Rédigé par vivi

Publié dans #spectacles

Repost 0
Commenter cet article

@nnie54 22/07/2013 15:55

Oui, surtout qu'il n'y a plus d'air du tout.
je me suis liquéfiée déjà ce matin au boulot et mes petites courses aussi. :- !
@.

vivi 23/07/2013 23:19



Ca nous fera des trucs à raconter quand l'hiver sera revenu, mdr.



@nnie54 22/07/2013 15:27

j'ai entendu dire que oui...
Bel ap-midi au frais...
@nnie

vivi 22/07/2013 15:50



Au frais ? C'est ironique bien sûr... Je reviens de courses et je suis en train de me liquéfier... Le thermomètre affiche 34°. Je suppose que c'est pareil dans l'Est ?



mamylou 09/07/2013 13:05

La magie de l'opéra, c'est superbe. Il y a 2 ans ma fille m'a offert "cendrillon" à l'opéra Bastille, avec Dorothée Gilbert en Cendrillon, et en version Noureev. Bonne journée Vivi. Bises

vivi 22/07/2013 08:50



C'est magique quand on aime ! Mais si on n'aime pas, c'est l'ennui assuré, hihi.



Carole 05/07/2013 21:49

C'est pas trop mon truc les opéras... Mais si ça permet à ceux qui aime de se faire plaisir je trouve ça bien!!

vivi 22/07/2013 08:51



Pareil, ou alors peut-être une opérette ? Ca me paraît plus ludique et moins "sérieux".



Valérie 04/07/2013 19:17

Ca ne me dit rien du tout d'aller voir un ballet mais un opéra, j'aimerais beaucoup !

vivi 22/07/2013 08:56



Il en faut pour tous les goûts :o) Moi c'est l'opéra qui ne me dit rien, mais je serais prête à tenter l'expérience !



04/07/2013 17:25

Ah mais ils font ça aussi chez nous !! Par contre 18€ la séance...

vivi 22/07/2013 08:56



Le même prix chez nous, je crois qu'on a payé 21 euros, tarif de groupe parce qu'on était plus de 5 !



Mary 04/07/2013 12:11

J'adore l'opéra en vrai mais pas a travers un écran ou un cd. La différence c'est la musique. En vrai tu vibres avec les ondes des instruments de musique. ça te prend vraiment au trippes. A la télé
ca m'endors direct. Il doit y avoir de vrais opéras à bordeaux non?

vivi 22/07/2013 09:00



Tout à fait ! Il y a l'Opéra National de Bordeaux dont les représentations se font dans le Grand Théâtre. Un monument !



Malika 04/07/2013 08:31

Etant parisienne, j'ai la chance de pouvoir aller voir ces ballets à l'Opéra régulièrement et je ne m'en prive pas, j'adore les ballets classiques et tout particulièrement ceux de Noureev. Mais en
effet il faut aimer les froufrous et les entrechats !!!

vivi 22/07/2013 09:01



Oh non ! Pas question de se priver de ce qu'on aime :o)



Mélissa 04/07/2013 07:52

Je connaissais le principe, ils font ça aussi dans les cinéma lillois, mais je n'ai pas essayé, je ne suis pas tentée par le classique, ni par l'opéra...
Merci pour ton avis!
Bisous.

vivi 22/07/2013 09:02



J'aurai essayé, même si l'expérience n'a pas été délirante :o)



Alba 03/07/2013 22:33

ah, c' est au moins une bonne initiative !
J' ai dansé ce ballet ( enfin, une adaptation de ce ballet ☺) quand j' étais pitite... aaaah le beau tutu rose !
Chépus où il est, tien ?

vivi 22/07/2013 09:03



Hiiiii, moi aussi. J'attendais d'ailleurs de reconnaître l'air de la scène que j'avais dansée mais.... rien.... the black hole. Ou alors ils l'ont changée ?



Fabymary POPPINS 03/07/2013 19:18

c'est bien à défaut et je voudrais aller un jour aussi voir un ballet à l'opéra GARNIER, bises ma vivi

vivi 22/07/2013 09:04



Rien que pour l'ambiance et le décor, ça doit être grandiose !



Lilwenna 03/07/2013 17:45

vivi, ton article me ravit !! Moi j'adore ! même si ce n'est pas mon ballet préféré (c'est Giselle) Il y a eu ça plusieurs fois dans un cinéma de la ville voisine, mais je n'y suis pas allée. pour
moi c'est pareil que de voir à la télé, et mon rêve, c'est d'aller voir un ballet à l'opéra de Paris ! peut-être un jour, qui sait !
merci ! Bisous et bonne soirée

vivi 22/07/2013 09:04



Je me doutais que cet article te plairait ! J'ai pensé à toi en l'écrivant :o)



Val1603 03/07/2013 17:01

Ce principe existe en fait dans tous les UGC... pour que ceux qui n'ont pas l'occasion de fréquenter l'Opéra National de Paris puisse profiter d'un opéra...
Perso. je préférerai quand même découvrir cela en direct...
surtout si c'est trop de tout ;-)

vivi 22/07/2013 09:05



Peut-être que j'aurais plus apprécié le direct ? Qui sait ? En attendant, j'ai fait avec les moyens du bord :o)



Stéphanie 03/07/2013 16:04

Je connais le principe, mais je ne crois pas que j'aurai choisi un ballet!

vivi 22/07/2013 09:06



En fait, j'ai suivi le groupe mais je ne sais pas si j'y retournerai si l'occasion se présente.



@nnie54 03/07/2013 15:55

Il faudra que je souffle cette idée à nos élus du service culturel de notre ville.j'ai pu aller voir un opéra à Nancy et je dois dire que j'ai bien aimé.
Mais nous avons déjà eu la retransmission filmée de deux concerts sur la toile de notre ciné...il faut bien aussi attirer les jeunes.
Bonne fin de semaine...@nnie

vivi 22/07/2013 09:06



Ce sont de bonnes initiatives. Les jeunes ont dû aimer !



minouche 03/07/2013 15:06

j'avoue que la danse, j'ai du mal...en revanche, la pauvre provinciale que je suis a la chance d'avoir une association en local qui met en scène chaque été un opéra...depuis quelques années, je
suis une fidèle de leurs représentations... normalement, le 20 juillet, je vais voir Rigoletto de Verdi, en direct, en live, et en pleine campagne !!!!

mais notre ciné de campagne doit faire partie du même réseau que le tien puisqu'il propose ainsi des spectacles de danse et opéra...ainsi que des filsm en anglais parfois, pour notre population
anglaise, et je trouve l'initiative bien sympa...

vivi 22/07/2013 09:07



Il y a beaucoup de choses à faire dans ce domaine, et en général les municipalités ne s'en privent pas ! Après, on aime ou on n'aime pas, chacun décide ! Bon lundi, bises.