TRANSHUMANCE DANS LE VAL D'AZUN

Publié le 31 Mai 2011

 

Je n'ai pas eu beaucoup de temps jeudi et vendredi pour les petits blablas.

 

J'ai eu plein de boulot.

 

Heureusement, vendredi soir, c'étaient les vacances puisque je suis partie oublier les tracas de la maison et rejoindre les cousines de Jules dans les Pyrénées avec Fiston 3 et Fifille.

 

En effet, voilà quelques temps déjà qu'elles nous avaient invités à participer avec elles aux festivités traditionnelles de la transhumance des brebis, organisées dans le Val d'Azun (tous les détails ici), puis à passer la nuit en groupe dans un gîte en pleine montagne, avec "environ" 14 adultes et 16 enfants de 5 à 15 ans.

 

Départ "à l'ancienne" des bergeries samedi matin vers 8 heures, direction le lac d'Estaing. Traversée des villages dans lesquels les randonneurs ou les curieux (nous) viennent au fur et à mesure grossir le cortège. Lent cheminement sur la route, au rythme de l'avancée des brebis ; tant pis pour les voitures qui nous suivent et qui sont obligées de rouler au pas. Elles forment bientôt une longue colonne qui serpente...

 

Temps idéal pour la marche, ni trop chaud, ni trop froid, juste ce qu'il faut d'air pour vous faire oublier qu'on est quand même fin mai, que le soleil cogne et que ce soir vous allez vous taper un sérieux coup de soleil si vous n'y prenez garde caresser doucement la peau. Arrivée au lac vers midi, dans un décor grandiose. Quelque soit l'endroit où le regard se tourne ou se pose, un paysage à couper le souffle ! Le lac est paisible, l'eau presque transparente....  

transhumance

 photo empruntée sur ce site

 

Pique-nique dans l'herbe. Trois clans : les petits, les ados (qui cherchent désespérément le réseau pour envoyer des sms), les parents. Un agréable temps de détente.

 

L'après-midi, des activités ludiques et instructives comme une démonstration du travail impressionnant des chiens de bergers et de leurs maîtres pour rassembler les troupeaux ou une démonstration de tonte à la main ou à la tondeuse.

 

Puis, c'est la présentation des troupeaux et, après la bénédiction (oui, oui), c'est la montée dans les estives.

 

Bye bye la promenade tranquille et pépère du matin. Les brebis, très excitées et pressées de rejoindre leur lieu de villégiature pour les trois mois à venir, filent droit dans la forêt et la montagne, ignorant le chemin aménagé en lacets qui mène au sommet.

 

Le départ est un peu rude, surtout après l'apéro le petit rosé la sieste le pique-nique, l'attente du départ et la fatigue de la semaine. Heureusement, Cousin a eu la bonne idée d'entraîner tous les enfants DEVANT le troupeau. Ainsi poussés par les brebis, ils n'ont pas eu l'occasion de déverser sur nous leurs chouinages du style j'ai soif, j'suis fatigué, j'ai mal aux jambes, j'en peux plus, quand est-ce qu'on arrive ? c'est encore loin ? j'veux qu'tu m'portes, etc. etc. etc.

 

Merci Cousin de nous avoir laissé le soin de fermer la marche, loin de nos enfants, et faire ainsi d'une pierre deux coups. En effet, comment nous serions-nous occupés d'eux, alors que nous avions déjà bien du mal à nous en sortir avec nous-mêmes ? Et ainsi, ils n'ont pas eu le loisir de voir nos mines défaites, nos dos transpirants, nos visages rougis par l'effort, ni entendu nos respirations haletantes, nos souffles bruyants et les divers jurons qui ont pu nous échapper de temps en temps...

 

Mais trois quarts d'heure plus tard, arrivés à destination, quelle récompense de découvrir qu'un petit  remontant nous attendait encore un paysage majestueux et sublime ! Ce fut une vraie communion avec la nature, loin de tout, et qu'il faisait bon tout là-haut !! Un peu plus et je me serais prise pour Heidi, au milieu des montagnes, des brebis, de l'herbe verte, des fleurs sauvages et des rochers.

 

Puis, déjà le soleil déclinait... et ce fut l'heure de repartir. On pourrait penser que la descente fut plus aisée que la montée. Les marcheurs savent qu'il n'en est rien. Les genoux, les dos et les cuisses déjà bien sollicités tout au long de la journée ont dérouillé... Et dire que les enfants, même pas fatigués, nous narguaient en dévalant la pente à toute vitesse....

 

Retour aux voitures et direction le gîte, pas facile d'accès mais du coup isolé à souhait !

 

Partage des chambres (parfois plus compliqué qu'il n'y paraît !), déballage des affaires, douche, repas du soir très convivial au grand air et dodo bien mérité ! Personne n'a eu besoin d'être bercé...

 

Le dimanche matin, quel bonheur de se réveiller dans un paysage de rêve. Je sens que vous aimeriez bien voir quelques photos, hein ? J'avoue que, sur ce coup-là, je ne suis pas très fière. Car j'ai donné mon appareil photo à Marichéri qui pédale dans l'Atlas. Je n'ai donc RIEN à vous montrer à part peut-être une petite photo du web pour que vous vous fassiez une idée.... On ne se sent pas les rois du monde quand on voit ça en ouvrant ses volets ?  

    IM000319

Pour finir en beauté le week-end, encore une petite marche au Lac de Suyen et un pique-nique au bord de l'eau afin d'en profiter jusqu'au bout.

 

Puis il fallut reprendre la route.

 

Le retour fut comme dans un rêve, surtout pour les enfants qui sont tombés de fatigue dans la voiture (hé hé, la nuit fut courte dans le dortoir pour les ados indisciplinés et chahuteurs !) et heureusement, car à l'arrivée il restait les devoirs à faire, la voiture à vider, les machines à mettre en route.

 

Dure fut la chute....

 

Vous comprenez mieux maintenant mon état de lundi matin ().

 

De la fatigue, certes, mais surtout du bien-être, des images plein la tête et un week-end dont je me souviendrai longtemps avec plaisir...

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

kiki 06/06/2011 22:38


Toujours aussi à la bourre pour lire tes articles , je suis débordée ces temps ci .....mais quel plaisir de lire celui là , j'ai revécu chaque instant de ce super w end ;;; je suis désolée , j'ai
récupéré des photos que je ne t'ai toujours pas envoyées ; mais là aussi je n'arrive plus à suivre !il y a qqs temps tu aurais eu des photos le soir même sur ton ordi !!! pfffff il faut que je
m'organise mieux ! lol ou alors mon emploi du temps est vraiment trop chargé ....


vivi 12/06/2011 00:32



Je vais de ce pas changer la dernière photo de "la vue en ouvrant les volets du gîte"...



Val1603 01/06/2011 09:40


Ça a vraiment l'air d'être super... un week-end qui aurait plus à Mr Chéri... et moi aussi, j'ai toujours rêvé d'être une Heidi. Maintenant j'ai la chanson du dessin animé dans la tête. Merci Vivie
d'avoir partagé avec nous ce beau week-end...


vivi 01/06/2011 22:43



Y'a plus qu'à nous laisser pousser les cheveux pour nous faire des tresses et acheter un tablier à carreaux avec un châle en laine !



Maman d'ados 31/05/2011 23:19


Ton article m'a fait rêver. Ça a l'air d'avoir été une expérience extraordinaire.Merci de nous l'avoir fait partager...c'est presque comme si on y était!


vivi 31/05/2011 23:52



C'était vraiment chouette, et il faut dire que j'étais en excellente compagnie. Ceci explique sans doute aussi cela !



Fleur 31/05/2011 21:58


ça doit être tout simplement grandiose! Bisou du soir ;)


vivi 31/05/2011 22:05



Des paysages magnifiques qui m'ont laissée ébahie. Ce n'est pourtant pas la première fois que je vais dans cet endroit mais c'est à chaque fois la même chose. Bonne nuit.



Beah 31/05/2011 21:46


Ça donne envie; c'est drôle car en peu de temps ça fait deux fois que j'entends parler de ça puisque mon Fiston est allé faire la même chose avec les vaches dans les Pyrénées il y a une semaine ou
deux.


vivi 31/05/2011 22:06



Les éleveurs ont sans doute à coeur de perpétuer les traditions, et aussi de faire connaître leur métier. Ca vaut le coup en tous cas de le faire au moins une fois.



Lilwenna 31/05/2011 17:55


joli week-end une fois de plus superbement raconté ! je comprends maintenant pourquoi c'était dur lundi !


vivi 31/05/2011 22:12



Ah oui ! C'était difficile. J'ai cru que le cours de gym n'allait jamais finir et que j'allais m'endormir sur le tapis au lieu de lever les guibolles !!



françoise, La Vieille Marmotte 31/05/2011 16:20


ça, j'admire ! Comme j'aurais voulu être avec vous ! Merci pour toute la docu qui accompagne ton bel article !

Je persiste : Vivi, fais éditer ton blog ! Avec les droits d'auteur,.... même plus à travailler !
Non, ce n'est pas une bonne idée ! tu as besoin de vivre du "relationnel" ! ...


vivi 31/05/2011 22:15



Tu as tout deviné !! Mon petit plaisir c'est d'écrire, essayer de prendre les choses du bon côté, laisser une trace des jours qui défilent et passer un moment chez moi avec vous et
chez vous avec vous !! Bises.



Littorine 31/05/2011 16:19


çà fait carrément envie de partir là bas ! je pense que tu en as profité et c'est génial.


vivi 31/05/2011 22:16



C'est vraiment quelque chose à faire une fois dans sa vie, pour qui aime marcher au grand air. Mais j'ai vu chez Sherry que cela se faisait aussi en Bretagne...



Sherry 31/05/2011 15:14


oh tu m'étonnes que tu étais épuisée.. notre transhumance bretonne n'a durée qu'une demie journée, mais nous étions aussi sur les rotules. 8 kms à faire au pas de course parce que les brebis avec
leurs 4 pattes elles vont plus vite que nous.. hihi.. tant pis pour les photos le texte et l'émotion qui en ressort nous laissent imaginer.. bisous


vivi 31/05/2011 22:20



C'est qu'elles sont pressées d'aller gambader dans les estives, les bestioles !! LOL.



carole 31/05/2011 15:11


Wouah je me doute que le paysage devait couper le souffle et puis découvrir la montage de cette façon c'est génial !! Gros bisous !


vivi 31/05/2011 22:24



Le lac d'Estaing est vraiment un endroit idéal ! C'est assez facile d'accès en voiture, il y a de l'eau, des petits torrents où les enfants peuvent jouer, des paysages magnifiques, de la
place. Nous y avons aussi campé une année quand les enfants étaient petits (les vaches étaient venues nous rendre visite en pleine nuit).... Ca fait partie des bons souvenirs !



☼♥zazounette67♥☼ 31/05/2011 14:47


tu m'étonnes comme cela devait être beau mais fatiguant , c'est le genre de chose que j'aime bien, pis c'est vraiment le vrai vie pour moi !
Merci beaucoup Vivi et gros gros bisous


vivi 31/05/2011 22:26



Fatiguant oui, mais de la bonne fatigue ! comme quand tu as crapahuté, pris l'air et le soleil toute la journée, partagé des moments exceptionnels, discuté à tout-va et emmagasiné
des souvenirs auxquels tu pourras penser dans les moments plus difficiles... Gros bisous aussi Zaza.



Mélissa 31/05/2011 14:41


Quelle belle expérience , j'adorerais faire ça moi aussi , j'aime marcher et ce paysage est sublime...
Merci de nous l'avoir fait partager.
Bisous.


vivi 31/05/2011 22:27



Une expérience que je suis prête à renouveler dès que possible !! Bises Mélissa.



Les frangines 31/05/2011 14:13


Karen : bon j'avoue j'ai pas tout lu ;-) en tout cas, c'est quelque chose qui me plairer. Avec les enfants, génial, les pyrénées, c'est magnifique ! Bref, un trés bon moment et une bonne fatigue !
Bisous ma Vivi


vivi 31/05/2011 22:30



Comment ça t'as pas tout lu !! Mais alors à quoi ça sert que Vivi elle se décarcasse ??? T'as raison, des fois j'exagère.... mes blablas sont trop longs. Mais j'peux pas m'en empêcher,
j'ai toujours des tas de trucs à dire !! Heureusement, quand il faut, je sais aussi ECOUTER !


Avec les enfants, oui, c'est génial (voir le com de Carole) !! Il y a vraiment des tas de choses à faire, tout en restant proche de la nature. Bisous Karen.



Valérie 31/05/2011 11:32


En effet, ça devait être merveilleux ! J'adorerais faire ça... même si c'est fatigant ! Tu vas mieux aujourd'hui ?


vivi 31/05/2011 23:44



C'était une super expérience ! Ca va mieux aujourd'hui, mais j'attends la grasse matinée de jeudi avec impatience...



cocosophie 31/05/2011 11:28


merci pour le partage, je m'y suis vue avec toi ....
gros bisous et bonne journée
sophie


vivi 31/05/2011 23:45



Oh ! Merci Sophie !! Gros bisous et bon mercredi à toi aussi !