BOBY ET KATIE

Publié le 23 Janvier 2011

 

boby_lapointe.jpgVoilà un article pour la communauté de Claire et Pascal, Vive la Chanson Française.

 

Dans un autre style que celui d'Yves Duteil, dont je partageais les jeux de mots et le titre La Maman d'Amandine avec vous ici, voilà celui de Boby Lapointe.

 

Né en 1922 à Pézenas, et mort dans cette même ville à l'âge de 50 ans, il est surtout connu pour ses textes parsemés de calembours, de contrepèteries et d'à-peu-près.

 

« Élevé par mes parents. Études au collège. Fort en maths. », comme il le raconte lui-même dans ses mémoires, son côté fantasque et farceur se révèle très tôt. Dès son adolescence, avec quelques camarades de jeu, il prend plaisir à narguer le bourgeois et à ridiculiser la société bien-pensante et le clergé.

 

Il doit abandonner ses études en 1943 à l'âge de 20 ans pour partir au titre du STO (Service du Travail Obligatoire) en  Autriche. Éternel insoumis, il s'évade et rejoint sa région natale au bout de 7 mois d'errance sous différents noms d'emprunt, notamment celui de Robert Foulcan

 

Son amour des mots et son envie d'écrire le poussent, à partir de ce moment, à composer des chansons dont le style est très marginal, tout en calembours, jeux de mots et contrepèteries : un style trop intellectuel pour qu'on lui donne facilement sa chance ! Même les Frères Jacques déclinent ses propositions, tant ses textes sont complexes.

 

Il change plusieurs fois de métier : scaphandrier, installateur d'antennes de télé, commerçant.... avant d'être introduit dans le milieu parisien vers 1956 grâce à Bourvil puis de rencontrer, Devos, Anne Sylvestre, Brassens, Perret, etc. Il tourne dans plusieurs films notamment avec Truffaut, Sautet et Carné.

 

Il n'enregistrera qu'une cinquantaine de titres mais lesquels !! En voilà un qui fait partie de mes préférés. Voir ci-dessous les paroles pour n'en pas rater une miette !  

 

 

Ce soir au bar de la gare, Igor hagard est noir, Il n'arrête guère de boire
Car sa Katia, sa jolie Katia, Vient de le quitter; Sa Katie l'a quitté
Il a fait chou-blanc, Ce grand-duc avec ses trucs, Ses astuces, ses ruses de Russe blanc,
Ma tactique était toc, Dit Igor qui s'endort, Ivre mort au comptoir du bar

Un Russe blanc qui est noir, Quel bizarre hasard ! se marrent, Les fêtards paillards du bar
Car encore Igor y dort, Mais près d' son oreille, Merveille ! un réveil vermeil
Lui prodigue des conseils, Pendant son sommeil

Tic-tac tic-tac, Ta Katie t'a quitté
Tic-tac tic-tac, Ta Katie t'a quitté
Tic-tac tic-tac, T'es cocu, qu'attends-tu ?
Cuite-toi, t'es cocu, T'as qu'à, t'as qu'à t' cuiter,
Et quitter ton quartier, Ta Katie t'a quitté,
Ta tactique était toc {x2}
Ta Katie t'a quitté,
Ôte ta toque et troque, Ton tricot tout crotté,
Et ta croûte au couteau, Qu'on t'a tant attaqué
Contre un tacot coté, Quatre écus tout comptés, Et quitte ton quartier
Ta Katie t'a quitté {x4}

Tout à côté, Des catins décaties, Taquinaient un cocker coquin,
Et d'étiques coquettes, Tout en tricotant, Caquetaient et discutaient et critiquaient
Un comte toqué, Qui comptait en tiquant, Tout un tas de tickets de quai
Quand tout à coup, Tic-tac-tic driing !

Au matin quel réveil, Mâtin quel réveille-matin, S'écrie le Russe, blanc de peur
Pour une sonnerie, C'est une belle sonnerie !

Rédigé par vivi

Publié dans #musique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pascal:0038: 26/01/2011 21:16


Merci pour ce souvenir très sympa
bises


vivi 27/01/2011 08:01



You're welcome !



pichenette 24/01/2011 00:15


Euh! la vilaine, tes doigts ont fourché et tu as écrit l au lieu de m. Ce sont des jeux de mots laids.
Ce titre, je l'ai utilisé en cours, pour décoincer les langues, dénouer les glottes, déclencher le rires, il n'y a rien de mieux!


vivi 24/01/2011 08:33



Très bonne idée que d'utiliser les textes de Boby Lapointe en cours. Tes élèves doivent adorer.... Bonne journée Pichenette !



La Vilaine 23/01/2011 19:01


Moi aussi j'aime bien Boby Lapointe... Et ses jeux de lots laids


vivi 24/01/2011 08:32



Comme le dit Pichenette, ton doigt (et pas ta langue comme ça aurait pu être le cas tant cette chanson est alambiquée) a dû déraper sur les touches. Mais bon, j'avais compris. Moi aussi
j'adore ses jeux de mots laids.



carole 23/01/2011 18:40


Ah je la connais celle là !! Merci pour la p'tite bio ! Bisous vivi !


vivi 24/01/2011 08:30



En effet, j'ai appris plein de choses sur Boby Lapointe en lisant l'article de Wikipedia. Il est très bien fait. Bises et bon lundi Carole.