nourriture

Publié le 15 Mars 2011

 

Nous avons quelquefois des rapports avec la nourriture un peu bizarres (et moi la première). D'un côté nous sommes accros au "bien-manger", aux repas équilibrés, sains, voire bio, nous faisons la chasse au grignotage et aux mauvaises habitudes alimentaires de nos enfants, nous banissons des placards les aliments trop chimiques, trop caloriques, trop sucrés, trop salés.

 

Nous établissons des règles draconiennes pour que les repas soient pris en famille, à heures fixes, pour que les enfants mastiquent et prennent leur temps plutôt que de déglutir à toute vitesse.... Nous voulons qu'il y ait des fibres, des vitamines, des sucres lents, du potassium et du magnésium...

 

Et à côté de ça.....

image du web(Pénélope Jolicoeur)

  

Nous sommes capables des pires inepties.  

 

Comme par exemple :

 

. mettre confiture ET sucre sur les crêpes

. manger des frites trempouillées dans l'oeuf à la coque (mmm, c'est bon !!)

. tremper les restes de quiche froide dans son café au lait du lendemain matin

. ou alors y glisser quelques lamelles de munster qui, au contact du liquide chaud, fond....

. manger ses haricots AVEC du roquefort

. ou ne pouvoir manger de la compote qu'AVEC un petit croûton de pain

. manger une orange bananée au petit déj, en entrée ou à 4 heures (je peux donner la recette)

. boire du vin rouge en mangeant des fraises

. se gaver de nounours en guimauve OU de fraises Tagada OU de chocolat OU de Pim's

. mettre du beurre ET de la confiture sur des croissants déjà au beurre

. manger du beurre de cacahuètes et de la glace à la vanille

. être adepte des frites/mayonnaise 

 

Je ne dénoncerai bien sûr personne, car certaines de ces petites manies sont les miennes.... Zut, pour les oranges bananées et les frites en guise de mouillettes dans les oeufs à la coque, je me suis déjà vendue. Mais à vous de découvrir les autres.....

 

Et vous ? Que mangez-vous en douce quand personne ne vous regarde et que faites-vous d'inavouable en matière culinaire ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 5 Mars 2011

 

Vous trouvez que je parle beaucoup de Zaza en ce moment ? Eh oui ! c'est comme ça (et c'est pas fini) ! D'ailleurs, si vous n'avez pas encore été visiter son blog, c'est par que ça se passe !!

 

Tout ça pour vous dire qu'il y a quelques temps, elle avait publié rien que pour moi (ou presque !!) une recette de tarte à l'oignon alsacienne. Elle ne le savait pas (à l'époque), mais c'est un de mes plats préférés ! J'avais bien essayé d'en faire plusieurs fois, mais le résultat n'était pas vraiment concluant : trop liquide, trop mou, trop fade.

 

Bref, j'avais renoncé et j'en avais conclu (un peu hâtivement certes) que j'étais trop nuuuuulllle comme cuisinière. En fait, pas du tout !!!! Je n'avais pas la bonne recette, that's all !

 

Cette fois, le résultat fut largement à la hauteur de mes espérances. Bonne consistance, ultra facile, ultra rapide, ultra bon, ultra pas cher. Mon seul (petit) tort a été de la laisser "bronzer" 5 minutes de trop.... J'étais sur Internet et je n'ai pas vu le temps filer. Mea culpa, mea culpa maxima. 30 minutes (comme l'indique Zaza) est le temps optimum.

 

Les enfants, qui ont commencé à tordre le nez en entendant le mot "oignon" ont vite changé d'avis ; je n'irai pas jusqu'à dire qu'ils ont adoré (ils ont un honneur et une réputation à sauvegarder tout de même !!) mais tout le monde a mangé sa part sans discuter, ce qui est quand même une petite victoire en soit !!

 

Alors si ce plat vous tente, vous trouverez la recette . Je l'ai suivie à la lettre, si ce n'est que je l'ai jouée grosse flemmarde et me suis laissée tenter par la pâte brisée toute prête qui me tendait les bras dans mon frigo. Je sais, je sais, c'est mal, j'aurais mieux fait de faire une bonne pâte maison, la tarte à l'oignon n'en aurait été que meilleure, mais c'était un dimanche soir, j'ai été faible, j'avoue....

 

Pictures48.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 24 Février 2011

 

KAKOR CHOKLADFLARN ???!!!

 

Allez on répète après moi : KA-KOR CHO-KLAD-FLARN.

 

Bof, toujours aussi imprononçable.... A moins d'être né(e) à Stockholm.

 

En fait, c'est juste un truc que l'on ramène de temps en temps de l'épicerie suédoise IKEA et dont les enfants raffolent.

 

Visiblement, ils ne sont pas les seuls car j'ai vu qu'il y avait même un groupe sur FaceBook "Je suis fan des Kakor Chokladflarn les gâteaux de chez Ikéa" !!!

 

Et pourquoi pas tout simplement GALETTES DOUBLES AU CHOCOLAT ET AUX CEREALES ? ou COOKIES AU CHOCOLAT ET AUX FLOCONS D'AVOINE ? Hein, franchement, je vous l'demande..... Cette manie de vouloir conserver à tout prix un côté authentique.

 

Bref, ne vous fiez pas au nom, c'est du tonnerre.

 

Et si vous n'y avez jamais goûté, un petit conseil d'amie : n'y touchez SURTOUT PAS.

 

Vous pourriez rapidement ne plus savoir comment vous en passer !!

 

fevrier-2011 2737

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 23 Février 2011

 

KAKOR CHOKLADFLARN....

 

Qu'est-ce que ce nom barbare à la prononciation aussi gutturale qu'improbable vous évoque-t-il ?

 

Une insulte qui signifie grosso modo "c'est celui qui l'a dit qui l'est" en islandais ? Une race de chien originaire du Caucase du Sud ? Le nom d'un personnage d'un roman d'heroïc fantasy ? Un mot que votre chat aurait pu générer en marchant sur votre clavier d'ordinateur pendant que vous aviez le dos tourné ? Une race de dinosaures ayant vécu pendant le Crétacé Inférieur et aujourd'hui totalement disparue ?

 

Que nenni, vous n'y êtes pas du tout. Vous voulez un indice ? Ça vient d'un pays très très froid...

 

La Sibérie ? La Laponie ? Le Groënland ? Les Iles Kerguelen ? L'Alaska ?

 

Toujours pas. Ça vient d'un pays très très froid et ça se mange...

 

Des brochettes d'ours polaire ?  De la graisse de narval en cubes ? De la soupe de peau de baleine ? Du renne fumé ? Du morse en papillottes ?

 

Bon allez, j'ai pitié. Je vous donne un autre indice, en image cette fois.

 

Alors ? 

 

fevrier-2011-2738.JPG

  

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 21 Février 2011

 

Les PETITES Recettes De LAGRANDEPAGES et Sa Mamie, c'est un blog bourré d'idées de recettes toutes simples ou plus sophistiquées, selon les envies ou les talents.

 

Tenez, par exemple, pour vous mettre en appétit, voilà quelques-unes des rubriques qu'elle nous propose :

 

. tout pour l'apéro,

. tout pour accompagner du salé,

. pâtes à toutes les sauces

. recettes régime,

. plaisirs sucrés,

. tout chocolat

. confitures, gelées et autres délices à tartiner

. etc.

 

Vous l'aurez compris, je ne saurais que trop vous conseiller de visiter ce blog de toute urgence.

 

L'autre jour, j'ai été particulièrement séduite par une recette d'omelette au chèvre et aux oignons. Ça disait : "Pas envie de vous prendre la tête pour le dîner du soir.... (tout à fait moi), Lagrandepages a LA recette pour vous... (oh merci ! merci !).

 

Aussitôt lue, aussitôt réalisée.

 

Avec cette recette facile (et si je dis facile, c'est que ça l'est vraiment....), nécessitant trois fois rien et cuite en cinq minutes, j'ai eu un succès total et unanime (sur 6 personnes, il faut le faire !!). Même moi qui ne suis pourtant pas fan d'omelette, j'ai adoré..... le chèvre bien fondant et moelleux, les petits oignons grillés et le top du top, la petite touche de vin blanc qui fait tout.

 

Pour voir la recette, cliquez ici. Et n'oubliez pas.... blog à visiter de toute urgence....

 

                                    chevre_buche3.jpg    oeuf    

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 12 Février 2011

 

  

Dessert alsacien par excellence, la tarte au fromage blanc devrait, à mon avis, figurer sur la liste des biens que l'UNESCO considère comme ayant une valeur universelle exceptionnelle.

  

Ben oui, ça, et rien de moins qu'une place au patrimoine mondial gastronomique !

  

La dernière fois que j'en ai mangé, c'était... pffff... je ne m'en rappelle même plus, tiens !

  

Mais j'adore ça ! C'est trop trop bon ! Quand j'étais petite, on en avait souvent le dimanche. Voilà un vrai dessert d'Alsacienne, une pâtisserie goûteuse, crémeuse, savoureuse, copieuse, que l'on déguste avec un bon café, pas un truc allégé ou une demi-portion insipide pour mannequin anorexique.

 

Au début de mon exil en Gironde, j'avais bien essayé d'en faire une ou deux fois. Mais le résultat avait été décevant et en tout cas pas à la hauteur de mes espérances : trop liquide, trop sec, trop compact. Rien à faire, le goût ne ressemblait pas à ce qu'il était dans mon souvenir et j'ai vite cessé d'essayer d'imiter l'inimitable.

 

Alors quand j'ai vu la recette sur le blog de Véro, je me suis précipitée dessus, vous vous en doutez. 

 

Facile à faire, rapide, voilà une vraie bonne recette de tarte au fromage blanc. J'ai suivi à la lettre les instructions que Véro donne ici, je n'ai rien changé et le résultat a été super top.

 

Toute la famille a apprécié et il n'est pas resté grand-chose.

 

C'est marrant parce que les enfants m'ont demandé s'il y avait du citron dedans. Il n'y en avait pas mais je me suis souvenue tout d'un coup que mon père râpait du zeste de citron dans la préparation. Une autre fois, je crois que j'en rajouterai.

Pictures35-copie-1.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 9 Février 2011

 

Ou comment un banal petit déjeuner tourne au cauchemar.

 

Plutôt qu'un long discours, une photo choc.

 

Pictures34.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 8 Février 2011

 

Parce qu'un truc qui est vert et que les enfants adorent, c'est toujours bon à prendre.

 

Pour 6 personnes :

 

2 oignons

1 c. à soupe d'huile d'olive

6 belles courgettes

3 kiris ou crèmes de gruyère

2 tablettes de bouillon (1 viande, 1 volaille)

1/2 l d'eau

 

Dans une cocotte-minute, faire revenir l'oignon et l'huile quelques instants.

Peler les courgettes (complètement, en partie ou pas du tout selon les goûts et la provenance) et les couper en rondelles dans la cocotte.

Ajouter les bouillons cube et l'eau.

Faire cuire une dizaine de minutes une fois la cocotte sous pression.

Mixer avec les kiris.

 

C'est prêt !!!

 

soupe.JPG

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 5 Février 2011

 

14 repas à faire dans la semaine, dont environ 9 pour 6 personnes, y'a des jours où ça craint.

 

Entre penser à ce que l'on va faire à manger, faire la liste des courses, faire les courses, ranger les courses, préparer les repas et faire ensuite la vaisselle qui va avec, ça pompe une énergie folle, même si de temps en temps on arrive à coincer l'un ou l'autre gosse pour donner un coup de main. Sans compter le temps qu'on y passe, la force morale et la détermination dont il faut faire preuve pour faire face à la critique les jours où l'on ose sortir du sacro saint trio à succès : pommes de terres/pâtes/riz.

 

Car les ados, c'est sans pitié et ça a tout le temps faim. Pas question de leur servir des demi-portions ni de se contenter d'une salade verte. Non ! ça veut du lourd, du consistant, du qui cale et du copieux. Et dans les 14 repas, je ne compte même pas les goûters pantagruéliques, les petits en-cas vite fait et les baguettes toutes fraîches qui disparaissent en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire.

 

Si encore ils étaient en surcharge pondérale, je pourrais les mettre au régime et me contenter de préparer une soupe de légumes ou un petit plat vapeur. Même pas. Ils sont maigres comme des haricots verts et je me demande où passe tout ce qu'ils ingurgitent.

 

Pour partager mon quotidien de femme aux fourneaux, voilà donc quelques semaines que je me suis inscrite dans la communauté Les petits plats sans dessus 2 sous, créée par deux soeurs, Karen et Fleur qui, en plus de leurs blogs respectifs, ont aussi ouvert, à deux, Le Cuisin'Oz Blog. Vous me suivez ? Non ? Eh bien cliquez sur les liens et vous allez tout comprendre. Ces deux-là aiment surtout la vie, leur famille et leurs amis, mais aussi la cuisine, la musique, l'amitié et le partage. Tout cela saute aux yeux dans leurs blogs et dans leur nouvelle communauté. Car cette dernière vit, elle est animée, on s'y amuse et surtout on ne se prend pas la tête : très bon, excellent, moins bon, pas bon, voire dégueu, tout est prétexte à s'écrire, à échanger et à se marrer.

 

Et voilà que les frangines, jamais à court d'idées, ont même lancé un défi à leurs adhérentes ! Cuisiner et partager chaque mois une recette dans laquelle entre un ingrédient bien précis. En février, c'est la pomme de terre qui est à l'honneur. J'aime les recettes toutes simples et basiques, sans chichis ni tralalas, alors à part en purée, à l'eau, en frites ou en gratin, je ne fais pas grand-chose d'original avec ce légume. Ah si ! un truc qui sort un peu de l'ordinaire, que les enfants trouvent "über-bon" et "top-génial" (je cite) : les pommes de terre farcies au jambon.

 

Il faut :

 

- environ 1 ou 2 (voire 3) grosses pommes de terre par personne (en fonction des appétits)

- du jambon cru

- de la crème fraîche épaisse allégée

- du cheddar

- sel et poivre.

 

Faire cuire dans les pommes de terre coupées en deux dans de l'eau bouillante salée : elles doivent rester fermes. Une fois cuites, les disposer dans un plat allant au four. Poser sur chaque pomme de terre une cuillerée de crème fraîche, des lamelles de jambon cru et de cheddar. Mettre dans le four en position grill et retirez lorsque le fromage est bien fondu. Poivrez, salez (si nécessaire) et servez chaud avec des carottes râpées, des tomates, des haricots ou n'importe quoi d'autre.

 

La photo ne donne pas un super rendu appétissant comme dans les magazines. Mais je jure que c'est bon. Pas vraiment light, mais bon !

 

Pictures30.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 29 Janvier 2011

Amie blogueuse, un conseil : si tu veux une famille nombreuse, ou tout simplement un ou deux bambins, ou juste faire plaisir à ton chéri, ou nourrir une tablée de morfaloux, ou épater belle-maman, il faut que tu saches faire les crêpes.

C'est pourquoi, n'écoutant que mon bon coeur, je te livre ci-dessous une recette ancestrale testée par des nuées de marmots, ados, grands, jeunes et moins jeunes, et approuvée lors de maints lotos, goûters, kermesses, repas de famille, pique-niques, week-ends et j'en passe.

Crêpes légères..... dit le livre de cuisine....

Je ne sais pas si elles sont plus légères que les autres car depuis ma plus tendre enfance je ne connais que cette façon de procéder, mais il faut faire confiance au grimoire d'où la recette est extraite.

Pour environ 25 crêpes :

6 oeufs

250 gr de farine

1 pincée de sel

1 sachet de sucre vanillé

70 cl de lait

50 gr de beurre fondu

éventuellement une petite rasade de rhum (j'ai dit petite hein !)

Mélanger le tout dans l'ordre. Laisser reposer environ une heure, ou moins si tu es très pressée, voire pas du tout si tu es très très pressée. A peine beurrer ou huiler la poêle pour la toute première crêpe. Mettre très peu de pâte, juste de quoi recouvrir le fond. Cuire à feu vif mais, s'il te plaît, pas carbonisant. Retourner délicatement à l'aide d'une spatule.

Garnir avec ce que tu veux, mais moi ce que je préfère c'est un peu de sucre et quelques gouttes de citron.

Tu auras ainsi les crêpes les plus fines, les plus savoureuses, les plus exquises, les plus croustillantes, les plus moelleuses et les plus appétissantes (oui, oui, tout ça) de la blogosphère.

Non, non, ne me remercie pas, c'est bien normal de partager ses petits secrets entre blogopotes !

Pictures28.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0