nourriture

Publié le 3 Juin 2011

 

L'année de fac est déjà terminée depuis près d'un mois pour Fiston 1 (qui au passage a validé ses partiels, ouaaiiiis, youpie !!).

 

Il travaille donc depuis trois semaines dans une exploitation agricole. Il fait de la manutention et porte des sacs toute la journée. Il les met dans des cartons, dans des cageots, sur des palettes, etc. selon l'endroit où ils seront livrés et vendus. Il s'extasie et découvre le monde qui l'entoure : "Je ne savais pas qu'il y avait autant de personnes en France qui mangeaient des légumes ! A moi tout seul j'en ai charrié 4 tonnes aujourd'hui. C'est dingue, mais ils sont où tous ces gens ??"....

 

Les horaires sont variables, en fonction des commandes et des récoltes. Il embauche entre 7h et 9h et termine entre 16h et 19h. A midi, c'est un repas froid pris sur place. Alors le soir, autant vous dire qu'il a la dalle. Hier, le plat de tomates farcies n'a pas fait un pli !!  

tomates

 Pour une douzaine de tomates farcies :

  • de la mie de pain (l'équivalent de 2 tranches)
  • 1/2 verre de lait
  • 500 g de chair à saucisse (ou des restes de viande hachés)
  • 1/2 oignon (ou plus selon les goûts)
  • 1 gousse d'ail (ou pas selon les goûts)
  • 1 oeuf
  • sel, poivre, persil, ciboulette

Découpez un couvercle au sommet de chaque tomate puis videz-les avec une cuillère à café en faisant attention de ne pas crever la peau (je garde la pulpe de tomate pour faire des pâtes à la bolognèse ou des lasagnes le lendemain). Salez l'intérieur des tomates et retournez-les sur une assiette pour les faire dégorger.

 

Pendant ce temps, préparez la farce : humectez la mie de pain avec le lait, puis écrasez-la à la fourchette et mettez-la dans un saladier. Ajoutez l'ail, l'oignon, le persil et la ciboulette finement hachés, la chair à saucisse, l'oeuf, le sel et le poivre. Remuez bien à la fourchette pour que la face soit bien liée.

 

Retournez les tomates et disposez-les dans un plat allant au four. Emplissez-les avec la farce en tassant bien.

 

Cuire à four moyen (170°) pendant environ 40 minutes. Éteignez le four 5 minutes avant la fin de la cuisson.

 

Donnez à Fiston 1 (et un peu aux autres aussi) qui va tout faire disparaître en un clin d'oeil.

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 21 Mai 2011

taboule.jpg

 

Pour 6 à 7 personnes (à préparer la veille) :

 

Préparer une sauce avec :

. 2 dl d'huile d'olive

. le jus et la pulpe de 6 citrons

. sel, poivre

. un bon bol d'herbes aromatiques finement hachées (menthe, estragon, ciboulette, persil)

 

Bien mélanger. Ajouter :

. 500 g de tomates pelées et coupées en petits dés

. un concombre pelé et coupé de même

 

Bien mélanger. Ajouter en dernier :

. 500 g de couscous moyen

 

Bien mélanger. Laisser reposer 2 heures environ pour faire gonfler le couscous au réfrigérateur.

 

Bien mélanger. Mettre dans le bas du réfrigérateur pour le lendemain. Encore très bon le 3ème jour.

 

J'espère que vous aurez compris l'intérêt de bien mélanger !! A accompagner de feuilles de vigne, de grillades, de brochettes et d'un verre d'arak (pour ceux qui aiment).....

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 30 Avril 2011

 

Je vous ai présenté une idée d'entrée ici et de plat , voilà le dessert !

 

Pictures66-copie-1

 

Un trio :

 

  • de mini-tiramisu. Merci Les Frangines ! c'est elles que j'ai plagié sauf que je n'avais pas de biscuits à la cuiller alors je les ai remplacés par des biscuits roses de Reims, que j'avais fait trois tonnes de crème alors j'ai mis un peu de biscuit au fond et beaucoup de crème par-dessus et que j'ai oublié de mettre le cacao en poudre au dernier moment !  
  • et de fromage blanc rose, un grand classique dans la famille de Vivi (il suffit de mixer du fromage blanc, du sucre et des framboises ou des fraises, surgelées ou fraîches selon la saison). 

 

Un petit tour au frigo et voilà, y'a plus qu'à attendre les invités.

 

Et si vous voulez savoir d'où vient ce si joli plateau, un petit clic et vous saurez tout !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 29 Avril 2011

Defi-Oz

 

Voilà quelques mois déjà que j'ai adhéré à la communauté Les petits plats sans dessus 2 sous gérée par Les Frangines, un endroit où l'on échange des recettes sans chichis ni tralalas et surtout sans se prendre au sérieux.

 

Si vous n'avez pas déjà été y faire un tour, je vous invite à vous y rendre sans attendre. Vous y découvrirez des tas de recettes et ne serez pas déçus du voyage. 

 

Tous les mois, Karen et Fleur lancent un défi aux membres de la communauté : publier une recette qui contient un ingrédient qu'elles ont déterminé à l'avance.

 

Le défi du mois d'avril porte sur le "chou", sous toutes ses formes.

 

La fin du mois approche à grands pas et je n'ai toujours rien publié pour la bonne et simple raison que ce n'est pas un légume que tellement j'ai l'habitude de cuisiner, même si, j'en conviens, il est peu énergétique, gorgé de vitamines, bourré d'antioxydants, riche en minéraux et que des études ont même prouvé son efficacité anti-cancéreuse, bref qu'il est le compagnon idéal d'une alimentation équilibrée et saine !

 

Je vous aurais bien montré le gratin de chou-fleur à la béchamel que j'ai fait ce soir pour le repas que Fiston 2 et moi-même avons pris en tête à tête (une fois n'est pas coutume), mais franchement les photos étaient immondes. Je vous ai déjà parlé ici de ma difficulté à faire des photos de nourriture. Et bien, ça ne s'arrange pas et, cette fois, j'ai décidé de vous épargner !

 

Je vous invite donc à consulter un vieil article (mais toujours d'actualité) que j'ai publié il y a quelques temps sur une délicieuse recette de chou rouge braisé à la flamande. La faire avaler aux ados n'était pas un pari gagné d'avance (comme vous pourrez le constater) et je n'en reviens pas encore aujourd'hui du succès que j'ai eu.

 

Comme quoi, qui ne tente rien n'a rien !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 19 Avril 2011

Pictures63

 

Voilà une recette fameuse que tout le monde a apprécié. Cela ressemble beaucoup au gratin dauphinois (pour les ingrédients) mais au goût, c'est bien meilleur, plus moelleux, plus fondant et plus goûteux (le fait que les oignons soient pré-cuits avant d'être incorporés à la préparation et que les pdt soient râpées sans doute).

 

Ingrédients (pour 6 personnes) : 2 oignons assez gros (ou plus selon les goûts), 1,2 kg de pdt à chair tendre type Bintje, 40 g de beurre fondu, 100 g de gruyère, 2 oeufs, 1 verre de lait, sel, poivre, muscade.

 

Préchauffez le four à 180°. Coupez les oignons en petits morceaux ou hachez-les et faites-les revenir 10 minutes à la poële dans un peu de matière grasse. .

 

Pendant ce temps, épluchez les pdt et râpez-les avec une râpe à gros trous (au robot, c'est mieux quand même).

 

Ajoutez-y le beurre fondu, le gruyère râpé, les oeufs, le lait et les oignons. Salez, poivrez, ajoutez la muscade.

 

Mélangez bien le tout. Vérifiez l'assaisonnement et mettez dans un moule en silicone (ou en Pyrex mais pensez à le beurrer avant). Tassez bien et faites cuire pendant environ 50 minutes à une heure.

 

Et voilà, c'est déjà prêt.

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 15 Avril 2011

 

Montages3

 

Vous avez déjà remarqué comme c'est difficile de faire des photos de nourriture ?

 

J'sais pas vous, mais moi, je trouve que le rendu n'est en général pas terrible. Des fois même, il me semble que si quelqu'un avait vomi dans l'assiette, ce ne serait pas pire.

 

Rien à voir avec les photos appétissantes que l'on voit dans les magazines ou les livres de cuisine.

 

Il paraît que, pour faire ce genre de photos professionnelles, tout est faux. Déjà pour résister à la chaleur régnant dans les studios et à celle des projecteurs. Ensuite pour que ça ait vraiment l'air parfait. Les boules de glace sont en plastique, la crème anglaise est en fait de la peinture jaune paille et le coulis est bourré de colorants alimentaires.

 

Il paraît hein.... mais ça expliquerait beaucoup de choses.

 

Bon, c'est pas tout ça, revenons à nos moutons.

 

Lors du même repas que , j'ai fait en entrée une salade très fraîche et pas trop calorique, à condition de ne pas y mettre 3 tonnes de mayonnaise.

 

Compter par personne :

 

• 1 pamplemousse rose ou jaune

• environ 1/2 boîte de petites crevettes

• environ 1/3 de boîte de miettes de crabe (qui peuvent être remplacées par du surimi râpé)

 

Couper les pamplemousses en deux. A l'aide d'une petite cuillère, retirer la chair, puis l'égoutter au maximum de façon à ce que la salade ne soit pas trop liquide.

 

Ajouter le crabe (ou le surimi), les crevettes et une mayonnaise maison bien relevée. Mélanger délicatement et conserver au frais jusqu'au moment de servir.

 

On peut, si on a du courage, servir cette salade dans les moitiés de pamplemousse débarassées des résidus de peaux intérieures.

 

Ou alors, si on n'a pas de courage, y'a plus qu'à la disposer dans une coupelle ou une assiette garnie d'un peu de salade verte (pour la couleur) !

 

Sauf allergie aux crustacés ou aux fruits de mer, succès garanti.

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 15 Avril 2011

 poireaux-copie-1.jpg

 

J'ai fait cette recette samedi dernier pour accompagner des magrets grillés au barbecue.

 

Nous avons reçu des amis, mais il n'y avait pas d'enfants.

 

Tant mieux ! De toutes façons ils n'auraient pas aimé et comme ça y'en a eu plus pour nous.

 

Pour 6 :

 

- 2 moyens poireaux par personne (ça réduit beaucoup)

- 40 g de beurre

- 1 bonne cuillère à soupe de moutarde (ou moins, selon les goûts)

- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

- sel, poivre, éventuellement un peu de muscade...

 

Ôtez les racines (au cas où vous auriez l'habitude de les manger) et la première feuille des poireaux. Lavez-les soigneusement (les miens étaient bios mais plein de terre). Coupez-les en tronçons de 2 cm environ (j'ai dit environ, hein) ! Faites fondre le beurre dans une grande casserole ou une cocotte. Ajoutez les poireaux (ben oui, sinon...), mélangez, couvrez et faites cuire à feu doux pendant 30 minutes, en remuant de temps en temps.

 

Après 30 minutes de cuisson, ajoutez la moutarde, la crème, salez légèrement, poivrez, muscadez et mélangez bien. Couvrez et laissez cuire encore 10 minutes à feu tout doux. Evitez de laisser bouillir la sauce à la crème.

 

C'est très bon, vite fait, préparable à l'avance et économique. Excellent aussi avec du poisson ou une viande blanche.

 

A condition d'aimer les poireaux bien sûr....

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 5 Avril 2011

 

Envoyez vos ados vider les courses du coffre de la voiture et la pâte brisée n'aura jamais aussi bien porté son nom.

 

avril-2011-3058.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 20 Mars 2011

 

Quand j'ai lu cette recette sur le Cuisin'Oz Blog, j'ai tout de suite été séduite.

 

Je ne sais d'ailleurs toujours pas pourquoi, parce que je ne suis pas très fan de confiture d'agrumes.

 

Mais le résultat est succulent, une jolie confiture orange au goût pas trop amer et pas trop sucré !

 

Si cela vous tente vous aussi, vous aurez toutes les instructions ici.

 

Bon, je me rends compte après coup que j'ai fait quelques modifications : tout d'abord, j'ai oublié la gousse de vanille, sans doute dans ma précipitation ! mais ça je ne l'ai pas fait exprès ! Ensuite, je n'ai pas mis les écorces parce que je n'aime pas trop ça.... Et puis, après avoir cuit un peu le mélange fruits/sucre, je l'ai mixé parce que les morceaux dans la confiture, c'est pas trop mon truc ! Ah oui, j'ai aussi doublé les quantités (pour en avoir plus forcément !). Enfin, parce que je n'ai pas de machine à pain, je l'ai faite "à l'ancienne" dans ma cocotte-minute. Par contre, comme j'ai utilisé du sucre spécial confiture, je n'ai laissé bouillir que 10 minutes (ils indiquent 7 minutes sur le paquet, mais j'aime bien n'en faire qu'à ma tête).

 

Merci merci merci les frangines pour cette délicieuse confiture. Je vais penser à vous quelques matins à l'heure du petit déjeuner... mais sur une crêpe, ça doit être top aussi...

 

Et dire que je pense déjà à en refaire....

 

Montages2-copie-1.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0

Publié le 19 Mars 2011

 

Après le défi "pommes de terre" du mois de février organisé par les deux frangines du Cuisin'Oz Blog et leur communauté Les petits plats sans dessus 2 sous, voilà le défi "carottes" du mois de mars.

 

Pour résumer vite fait, je dois publier avant la fin du mois une recette contenant un ingrédient déterminé à l'avance. En l'occurrence, ce mois-ci, il s'agit de la carotte, ce merveilleux légume largement cultivé pour sa racine et aux vertus fabuleuses comme : donner de beaux yeux, améliorer la vision nocturne, rendre aimable les grincheux, faire la cuisse (ou dans d'autres versions la fesse) rose, etc.

  

Pour celles ou ceux qui auraient raté le début, ma participation du mois de février est ici et les modalités du défi du mois de mars .

 

Je vous livre donc ici la recette de la soupe de légumes qui fait grandir les enfants. Pourquoi ? Comment ? me direz-vous ? Tout simplement parce que c'est la soupe que je mange depuis mon enfance, qui m'a fait grandir, moi et ma fratrie (et m'a donné la cuisse rose) ! C'est la soupe que je fais à mes enfants quasiment depuis leur naissance et qui constitue une bonne partie de nos repas du soir, en hiver, avec la soupe de courgettes (cliquez ici pour la recette) et la soupe de potiron (cliquez ici et vous comprendrez pourquoi nous mangeons aussi beaucoup de soupe de potiron).

 

Pour 6 personnes, il faut :

(mais en général je double les quantités pour en avoir au moins pour 2 jours)

 

- 6 grosses carottes

- 2 grosses pommes de terre

- 2 petits poireaux ou un gros

- un oignon piqué de 3 clous de girofle

- une feuille de laurier

 

Épluchez tous les légumes, lavez-les et coupez-les en gros morceaux.

Mettez le tout dans une cocotte-minute et recouvrez d'eau.

Laissez cuire environ 20-25 minutes une fois la cocotte sous pression.

Retirez la feuille de laurier et les clous de girofle.

Mixez.

Salez, poivrez, ajoutez une lichette de crème ou de lait, ou une noisette de beurre selon les goûts.

 

 

soupe de légumes

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost0