Publié le 11 Avril 2011

 

J'ai trouvé que ces six semaines de cours depuis les dernières vacances () avaient passé très très vite.

 

Évidemment, les ados ne partagent pas mon avis. Le temps passé au collège, au lycée, à la fac, est toujours de trop et trop long... même si on y retrouve les copains (euh, les copines surtout en fait) !!

 

Et les voilà à nouveau à la maison pour 15 jours.

 

Rien de spécial de prévu, à part un anniversaire, une opération des dents de sagesse pour Fiston 2 (aïe), des contrôles continus pour Fiston 1 qui ne sera en congés (pardon ! en révisions !) que la semaine prochaine, une obligation urgente de shopping pour cause de baskets vraiment trop pourries, pantalons trop courts et chaussettes trouées, une visite chez le véto pour chachat qui va gagner un rappel de vaccin, peut-être un aller-retour express chez belle-maman, encore et toujours du jardinage et forcément un peu de tri et de ménage.... et quelques révisions pour moi, mais chuuuuut, je ne vous en dis pas plus et je vous garde ça au chaud pour plus tard....

 

Et puis il va falloir réussir à envoyer les trois garçons chez le coiffeur, et ça ! c'est pas gagné.

 

Mais, globalement, ça va être cool.

cool

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost 0

Publié le 11 Avril 2011

 

Ce que je vois dehors ce matin en levant le nez n'est pas joli joli.

 

Après de belles journées lundi, mardi et mercredi, des températures estivales jeudi (voir ici), de même que vendredi et samedi, puis une chute vertigineuse du mercure samedi soir et dimanche (voir ), le temps est très bof aujourd'hui.

 

Le ciel est gris, voire très gris, tout couvert, mais il fait doux.

 

Je dois aller marcher avec mes copines dans Bordeaux ce matin, j'espère qu'on ne va pas se faire rincer...

 

Comptez sur moi pour emmener mon parapluie en tout cas !!

Pictures59.jpg

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 10 Avril 2011

 

Avez-vous subi vous aussi cette chute vertigineuse des températures ?

 

Hier samedi, vers 18 heures, il faisait 31°C.

 

Et trois heures plus tard, plus que 18°....

 

Aujourd'hui, il fait plus frais, le ciel est couvert mais il ne pleut pas..... Ça fait du bien.....

 

graph-copie-1

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 10 Avril 2011

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost 0

Publié le 8 Avril 2011

lutin

Je vous avais déjà raconté ici comment Fiston 2 avait été la victime innocente et sans défense du lutin-qui-vous-fait-sournoisement-tomber-dans-la-faille-spatio-temporelle-et-vous,-vous-n'y-voyez-que-du-feu.

Il est revenu. Et il a fait d'autres victimes.

Deux, cette semaine.

La première fois, c'était mardi. Il est 7h00, j'entends Fiston Number 1 qui déjeune dans la cuisine. Normal, il commence les cours à la fac à 8h30 et comme à cette heure-là il y a pas mal de circulation, il doit en principe quitter la maison au plus tard vers 7h45, 7h50 grand maxi. Trois-quarts d'heure pour se raser, se brosser les dents, prendre sa douche, s'habiller, faire un peu la poussière, passer l'aspir (nan, là, je déconne) c'est largement suffisant.

A 7h45, personne, à 7h50 toujours personne. Je frappe à la porte de la chambre, j'entends vaguement un "mouaaaaiiiiis" qui sort de la salle de bain. Je gueule mais putainputainputaint'asvul'heuremaiskestufou ? dis : "Euh, l'heure tourne, il faudrait peut-être que tu te dépêches ?".

8h00, j'ai toujours vu personne sortir de la chambre. Figurez-vous que je commence à m'inquiéter. Et s'il avait glissé dans la douche ? S'il s'était perforé le palais avec sa brosse à dent ? Tranché la gorge avec son rasoir ? Non, il est électrique, c'est pas possible. Un malaise alors ? Un AVC ? Une rupture d'anévrisme ? Ben quoi, siiiii, ça arrive des fois.

Bref. 8h05, ENFIN !! Voilà Fiston qui déboule comme un malade dans le couloir, saute sur les clés de la voiture et dans ses pompes. Je dis "Il me semble que tu es légèrement en retard mais nomdenomc'estpasvraimaisc'estpasvraiquic'estquim'afiléungossepareil" ?

Et lui il répond : "Je ne sais pas ce qui s'est passé !!".

Moi je sais.

Je le sais même très bien.

C'est le lutin. Il a encore frappé sournoisement. Comme la dernière fois . Il a tout simplement arrêté le cours normal des événements, s'est joué de l'humain comme il fait d'habitude (en l'occurrence mon pauvre pauvre filschérid'amour) en le mettant en transe hypnotique, a distorsionné les dimensions rationnelles telles que nous les connaissons et après, paf ! un plongeon dans le trou noir avant la rencontre avec la réalité alternative, l'intensité gravitationnelle et l'accélération inéluctable du temps.

Et après ça, si j'avais encore eu des doutes quant à l'existence de ce maudit démon malicieux, il n'en serait aujourd'hui plus rien.

Car, il a osé s'attaquer à moi. Et pas plus tard que ce matin.

Je vous raconte. Je suis au lit, je dors encore. Je sens que Jules se lève. La seconde d'après, mon réveil sonne. Il est donc 7h15. Je me dis : "Chouette, on va pouvoir déjeuner tous les deux ensemble pour une fois" ! Je me dépêche donc de sortir de mes draps. Mais quand j'arrive dans la cuisine, plus de marichéri. Il a déjà déjeuné, s'est douché, est parti. Tout ça EN UNE SECONDE !!!!

Vous voyez bien que j'avais raison de me méfier. Il est terriblement sournois cet infâme petit gnome. Et si vous vous rappelez bien vos coms de la dernière fois (ici), souvenez-vous aussi qu'il a le don d'ubiquité et qu'il est peut-être bien en train de fouiner par chez vous à l'heure qu'il est.

"La méfiance est mère de la sûreté" disait Jean de La Fontaine, vous feriez bien d'en faire votre adage du jour.

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #enfants

Repost 0

Publié le 7 Avril 2011

Pictures58

 

Il s'agit là d'une des plus jolies pièces ma collection.

 

C'est un objet en céramique de chez De Rosa Rinconada. Cette fabrique uruguayenne, basée à Montevideo, est mondialement connue pour ses figurines, représentant surtout des animaux mais aussi des anges, des personnages de crèches, etc.

 

Les objets sont tous taillés et sculptés à la main assurant ainsi qu'il n'existe pas deux pièces semblables.

 

L'originalité de cette poule réside aussi dans ses décorations platine et or (voyez son bec et le bout de ses plumes) et l'utilisation de vernis émail qui la rend belle et toute brillante.

 

Pour des détails sur cette fabrication originale et sur les collections d'objets proposés par De Rosa Rinconada, je vous invite à aller faire un petit tour sur leur site.

 

Vous y découvrirez des merveilles.

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #poules

Repost 0

Publié le 7 Avril 2011

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost 0

Publié le 6 Avril 2011

 

Vivi,

le blog Les blablas de Vivi

et la communauté MAMANS D'ADO(S)

ont le plaisir de vous annoncer la naissance d'une toute nouvelle communauté

 

FILMS EN VRAC

 

films en vrac 2

 

Vous avez vu un film, une série, un documentaire, une émission...

au cinéma, en DVD ou à la télévision...

et vous souhaitez partager votre avis et vos sentiments ?

 

BIENVENUE !!

 

Avec Mamandados, nous sommes déjà...... euh, deux !

mais nous nous sentons un peu seules...

Nous espérons que vous serez nombreuses et nombreux à nous rejoindre

et attendons avec impatience vos inscriptions, .

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #films-TV-acteurs

Repost 0

Publié le 6 Avril 2011

 

slow-copie-1Today dans la communauté Musique à Coeur Ouvert, cela se passe tout en tendresse car le thème proposé par MoiS., notre Présidente de la semaine, est le slow.

 

Je n'aime pas beaucoup danser, je n'ai pas mis les pieds dans une boîte depuis au moins 20 ans et dans les soirées je préfère de loin discuter dehors au calme -tout relatif- que de me trémousser sous les sunlights, alors, pour le dernier slow, il faut remonter à... pfff... looooooooiiiiiin, c'est bien simple, probablement au temps béni des boums (bon peut-être un peu après, mais les boums, c'est quand même un souvenir bien sympa à se remémorer) !

 

J'avais à l'époque entre 15 et 20 ans, cela se passait grosso modo tous les samedis soirs dans l'une ou l'autre commune qui environnait le village où j'habitais. Nous étions toute une bande de joyeux lurons inséparables. Imaginez une horde de mobylettes pétaradantes (une Motobecane en ce qui me concerne !), sillonnant dans la nuit les petites routes alsaciennes pour se rendre à "LA" boum du siècle. Rien ne nous arrêtait, ni le temps, ni la pluie, ni la neige ou le brouillard, ni les distances à parcourir, ni le devoir de maths qui n'était pas fait ou le bac blanc à préparer pour la semaine suivante. Ni même, en plein mois de janvier -et ça je n'en suis pas très fière- l'opération de l'appendicite que je venais de subir quelques jours auparavant (et ma mère qui me croyait tranquillement en train de passer la soirée chez une copine)...

 

La plupart du temps, ça se déroulait dans une salle des fêtes totalement enfumée où, pour l'occasion, on avait installé quelques spots, une boule disco, des enceintes suffisamment géantes pour nous rendre tous à moitié sourds au bout de quelques heures, une pile de disques (attention : des vinyles !!!) et, bien sûr, un bar où la bière coulait à flot (ben oui quoi, je vous ai dis que ça se passait en Alsace) !

 

Quelques francs nous garantissaient l'accès à la salle et l'obtention du précieux sésame : un tampon appliqué sur la main ou l'avant-bras pour entrer/sortir à volonté pendant la soirée. L'astuce consistait, tant que l'encre n'était pas encore sèche, à le dupliquer sur la main ou le bras de la copine pour resquiller une entrée. Et si la soirée se passait bien, si l'on était enfin sorti avec le beau gosse qui nous faisait tant craquer depuis le temps ! et bien on ne se lavait pas pendant des joooouuuuurs pour garder la trace du tampon en souvenir. Quand j'y pense, c'était n'imp !! Pourvu que ma fille ne fasse jamais ça !

 

Les soirées étaient bien organisées, il y avait en alternance des rocks endiablés, des "tubes" du moment, bien sûr des morceaux de disco, deux-trois groupes de ska (c'était très en vogue), un peu de reggae et DES SLOWS.

 

Sans vouloir me vanter, je ne gardais pas souvent les sacs à main de mes copines. D'ailleurs, à l'époque, on n'avait pas de sac à main. On avait plutôt des "musettes", ces espèces de sacs militaires kaki que l'on portait en bandoulière. Il suffisait que le garçon soit mignon et gentil, et j'acceptais volontiers de danser avec lui.

 

Pfff, vous allez dire : un vrai coeur d'artichaut cette Vivi.

 

Ben.... euh.... oui.

 

C'est donc une grande connaisseuse qui vous dévoile son top 3 des meilleurs slows, ceux sans lesquels la soirée n'était pas une vraie soirée.

 

1. Don't give up, Peter Gabriel/Kate Bush

 

 

2. Comme un avion sans ailes, Charlélie Couture
 

 

3. Say it ain't so Joe, Murray Head

 

 

Mais s'il ne fallait en citer qu'un, ce serait Hotel California du groupe Eagles. Et là, vous aviez tout de même quasiment 7 minutes pour conclure, soit le double du temps habituel, ce qui n'est pas négligeable...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #musique

Repost 0

Publié le 5 Avril 2011

 

Envoyez vos ados vider les courses du coffre de la voiture et la pâte brisée n'aura jamais aussi bien porté son nom.

 

avril-2011-3058.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #nourriture

Repost 0