THE HOMESMAN

Publié le 4 Juin 2014

The-Homesman-Affiche-France.jpg

Notre sortie ciné avec Jules, censée être bimensuelle, nous a amenés cette fois à aller voir un western. C'était la seule séance qui nous arrangeait, les autres c'était X-men (bof) et Deux jours, une nuit (bof bof).

Et puis moi, j'adore les westerns. Il faut dire que je suis tombée dedans quand j'étais petite : à 10 ans j'étais amoureuse de John Wayne dans Rio Bravo, la musique des "Il était une fois" s'échappait à toute heure du jour et de la nuit de la chambre de mon grand frère et, quand on était sage, on avait droit à un album de Lucky Luke (dont j'avais d'ailleurs une panoplie, si, si).

De plus, le dernier western que j'avais vu remontait à plusieurs années (c'était là) et la critique de The Homesman disait que c'était un western féministe. J'ai naïvement pensé aller voir une espèce de remake des Pétroleuses et je me suis dit : allons-y, pourquoi pas ?

Oui... Mais non (c'est ça d'aller voir des films sans se renseigner avant) !

Je vous résume l'histoire : ça passe en 1854, Mary Bee Cuddy est une femme forte, sauvage, puritaine et indépendante, en manque d'amour certain, qui tient une ferme quelque part dans les territoires de l'Ouest des Etats-Unis. Elle se voit confier trois femmes complètement démentes pour les mener vers l'Iowa, où elles pourront trouver refuge. En chemin, elle croise George Briggs, un rustre vagabond que Mary Bee sauve d'une mort aussi imminente que certaine. Ils décident de s'associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et au danger qui sévissent dans les vastes étendues qu'ils vont devoir traverser.  

Ce que j'ai aimé :

Les deux acteurs principaux, Tommy Lee Jones (Men In Black, Le Fugitif, JFK, Trois enterrements) et Hilary Swank (Million Dollar Baby, Boys don't cry) et puis aussi Meryl Streep qui tient un petit rôle à la fin du film.

Les vastes ciels et les paysages grandioses, même si c'est surtout de la plaine, de la plaine et encore de la plaine, aride, sèche, désertique et hostile qui plus est.

Et puis le récit qui chemine façon road-movie et la lenteur du film qui peut nous laisser à penser que nous aussi nous faisons partie du convoi.

Mary Bee Cuddy que j'ai admirée pour son cran, son courage, sa foi inébranlable et sa détermination. 

Et la vérité sur la condition d'une femme seule à cette époque et dans ce milieu-là (encore plus difficile à assumer pour une femme cultivée qui chante, "joue" du piano et utilise des mots tels que "post-prandial").

Et le reste :

La dureté de la vie des femmes dans ce film : elles suivent leurs maris (Mary Bee n'en a pas mais c'est une exception), sont confrontées à des êtres frustres incapables d'exprimer leurs sentiments, font face à la maladie, doivent concevoir, faire, élever les enfants, s'occuper de la maison, de l'exploitation, le tout dans des conditions climatiques très hostiles.

La folie des trois femmes faisant partie du convoi à la tête duquel se trouve Mary Bee : l'une d'elle, âgée de seulement 19 ans, a perdu ses 3 enfants malades en 3 jours, la deuxième se plante des aiguilles à coudre dans le buste, les bras et subit des violences sexuelles, la troisième jette son bébé dans les latrines... Il y a des scènes très très cruelles à tel point que je me suis caché les yeux pour ne pas les voir tout en demandant à Jules "ça y est, c'est fini ?". Ambiance... 

Intéressante (même si terrible), l'histoire opère un virage à 180° au 2/3 du film et ça... ça m'a laissée sur le derrière, pour ne pas dire autre chose. Ensuite, plus rien ne se passe comme il faudrait (genre ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants) et on se demande où le cinéaste a voulu en venir. Parmi les scènes suivantes, il y en a que je n'ai pas bien saisies, d'autres qui ne servent franchement à rien, d'autres encore qui sont complètement surréalistes, et la fin... ben... en fait il n'y a pas de fin. Ou alors j'ai raté un truc. Mais j'crois pas...

Bref, film très très spécial, amer à souhait, qui m'a laissée bien perplexe. Âmes sensibles s'abstenir.

Rédigé par vivi

Publié dans #films-TV-acteurs

Repost 0
Commenter cet article

Malika 08/06/2014 20:55

Je viens de débute le roman ... j'espère que j'en ressortirais moins perplexe !

vivi 18/06/2014 22:15



Je ne savais pas en allant voir le film que c'était avant tout un roman. Je ne l'ai découvert que quelques jours plus tard dans une librairie. Il me tarde d'avoir ton avis.



dasola 07/06/2014 08:25

Bonjour Vivi, l'histoire est vraiment très dure mais j'ai beaucoup aimé ce film à l'ambiance particulière. Je n'ai pas bien compris l'acte de Mary Bee à mi-film. Peut-être que le roman est plus
explicite. En tout cas un film à voir (tout comme X-Men dans un autre genre). Bon samedi.

vivi 18/06/2014 22:14



Je suis contente d'avoir ton avis. Je suppose que Mary Bee était juste arrivée au bout de ce qu'elle pouvait supporter... mais j'aurais aimé qu'il en soit autrement et que les deux
personnages principaux achèvent ensemble le voyage qu'ils avaient commencé. Pour X-Men, je devrais peut-être voir avant les autres épisodes, non (je n'en ai vu aucun !) ?



Mireio 05/06/2014 19:28

Belle critique, mais je crois que je n'irais pas voir !
Depuis quelques temps nous retournons vers les salles obscures ...
Les 2 derniers vus ! Avis de Mistral et Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ! J'aimerais aller voir aussi ! La liste de mes envies! Mais pas facile car mon compagnon n'a pas du tout les mêmes goûts
!
On commence à parler de notre prochaine séance dès le mercredi...Quel ciné ? Quel horaire ? Quel film ? Heureusement que je n'ai plus les filles à la maison !On finirait par aller chacun et chacune
de notre côté ! Et ce n'est pas le but pour être ensemble le week-end !
Dimanche, pas de discussions en vue...Nous allons à la fête de la cerise à Venasque (84) !
Bonne soirée à toi

vivi 18/06/2014 22:12



Les cerises étaient bonnes ??? Jules et moi n'avons pas non plus les mêmes goûts. Si bien que l'autre jour je suis allée voir Sous les jupes des filles toute seule (peut-être la
première fois que ça m'arrive ?). On a raté Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu, ça va sans doute repasser, dans notre petite salle de quartier on est pas toujours à la pointe des sorties
nationales mais quelques fois ça nous arrange... La liste de mes envies me fait envie aussi. J'ai aimé le bouquin et Mathilde Seigner est une bonne actrice. Bises.



coco 05/06/2014 09:43

bon, je crois que je vais faire impasse....bon comme tous les films de grands....en revanche, je suis imbatabble sur les dessins animés....bisous

vivi 18/06/2014 22:08



Le temps viendra où ils iront voir les films qui leur plaisent tous seuls. Et tu pourras à nouveau jeter ton dévolu (ou pas) sur les films de grands :o)



Fabymary POPPINS 05/06/2014 09:04

par contre j'irai pas le voir car scènes dures tu dis et déjà la bande annonce ben... et pas de fin j'aime une fin claire et nette moi non mais

vivi 18/06/2014 22:07



Je n'aime pas non plus quand c'est au spectateur de se faire son propre scénario, ça me laisse une impression de bâclé, genre le réalisateur a eu la flemme de trouver une fin potable et
il balance le générique en laissant au spectateur le soin de se débrouiller avec ça.



Fabymary POPPINS 05/06/2014 09:01

ca devait pas être mal je pense, bisous

vivi 18/06/2014 22:03



Un peu triste et un peu rude, j'aime mieux quand ça finit bien, mais sinon de bons acteurs :o)



stella 05/06/2014 07:55

Hello ma belle
Oui j'ai vu la bande annonce , mais pas ce que j'irai voir ai ciné même si j'adore tommy Lee j . Et puis j'aime quand un film fini bien .
Tu devrais voir Django enchaîned un chef d'oeuvre . Un homme noir libre veut retrouver sa femme esclave film avec de grands acteurs .
Godzilla c'est un énième version d'un lézard géant qui détruit tout première version japonaise peut être années 30 je ne sais plus .
Et 2012 un film catastrophe sur la fin du monde avec la aussi de bons acteurs et de l'humour en plus de beaux effets spéciaux et ça fini bien enfin si on peut dire cela !!!
Gravity excellent film sur une femme astronaute seule en orbite après l'explosion de la navette , les vrais astronautes ont trouves le film très réaliste et l'actrice très connue , j'ai oublié son
nom est quasi seule pendant 1h30 mais on ne s'ennuie pas et les images de la-haut sont absolument magnifiques .
Je garde "sous le coude" homesman " quand il sortira sur la chaîne video a la demande pour mon chéri .
Bonne journée ensoleillée :-)

vivi 18/06/2014 22:02



J'ai vu l'autre jour dans une librairie que The Homesman était avant tout un bouquin, ce que j'ignorais totalement. Merci pour tes avis sur les différents films que tu cites. Je n'en ai
vu aucun... il y en a tant, on n'a que l'embarras du choix :$



Anne d'Amico 04/06/2014 23:56

Ta description et la bande annonce ne m'inspirent guère! Je préfère les westerns d'avant, on ne se posait pas de questions, les méchants étaient punis, et les bons gagnaient! Vive John Wayne, Kirk
Douglas et les autres!
Je ne suis pas très présente sur les blogs, je me consacre à ma généalogie et au tricotage pour mes 2 petits-enfants qui vont naître l'un à fin octobre, l'autre à mi-novembre!

Gros bisous Vivi!

vivi 05/06/2014 00:02



Ce film n'est pas à mettre entre toutes les mains (ou devant tous les yeux), c'est clair. Cela dit, j'ai été surprise récemment en regardant un vieux western par la violence que j'y
ai trouvée http://les-blablas-de-vivi.over-blog.com/article-vieux-westerns-vs-films-actuels-59529919.html


Oh la la, c'est du boulot d'être mamie (et à la retraite) ! Merci d'avoir pris le temps de m'écrire un petit mot. Très gros bisous :o)



stella 04/06/2014 23:41

voiçi un film qui pourrait plaire à mon chéri !
moi un peu moins je suis trop sensible je préfère les grosses productions us , genre godzilla et compagnies .
le dernier dvd que je lui ai acheté et qu'il aime, un peu genre western c'est django enchained.
recemment j'ai vu 2012 je ne sais pas mais ça m'éclate !!! peut-être parce que c'en dvd est faux et surtout énorme .
mon dernier film au ciné c'est gravity .
bibis

vivi 04/06/2014 23:45



Tu as regardé la bande-annonce ? Ca met dans l'ambiance... mais on est encore loin de la dureté de certaines scènes. Je n'ai pas vu les films dont tu me parles, mais Jules si ! Et les
ados aussi, évidemment ! Merci pour ta visite, bises.