POST-BAC ET ORIENTATION

Publié le 24 Mars 2011

 

AdmissionPostBac.jpg

Le moment agréable de la journée est celui après le repas de midi où je m'installe tranquillement avec mon petit café et un numéro du Sud-Ouest qui traîne. Celui-ci date du 12 mars mais bon.... comme je ne l'ai pas encore lu....

Je le feuillette et mon attention est attirée par le titre d'un article :

Des lycéens désorientés, le "post-bac" est un vrai casse-tête :

choisir sa voie après le lycée est devenu si difficile

que des jeunes recourent à des conseillers privés"

 

Hum, hum, intéressant.... Je lis donc la suite que je vous recopie mot à mot ci-après :

 

Marion ne savait pas quoi faire après son bac S... En se tortillant une mèche de cheveux, face aux interrogations de ses parents, elle marmonnait : "Hôtesse de l'air ?" Sa mère raconte : "Depuis le début de l'année, nous réfléchissons avec elle à une orientation possible. Il y a cette procédure d'admission post-bac, avec sa date butoir du 20 mars. Je ne voulais pas que Marion passe à côté d'une orientation correcte. Je ne veux pas qu'elle se trompe et je tiens à respecter le plus ses aspirations.

 

Déjà, je sens que cet article va m'énerver. Pourquoi est-ce si difficile de trouver sa voie après le lycée ? C'est quoi une orientation correcte ? Marion n'avait-elle pas émis une idée (hôtesse de l'air) ? Et puis pourquoi n'aurait-elle pas le droit de se tromper ? De quoi les parents se mêlent-ils ? N'est-ce pas SON orientation à ELLE ?

Certes. Mais Manon, comme Lucie, Kevin ou Matthieu, n'ont pas encore vraiment déterminé leurs aspirations. Les ados qui ont un projet de vie, de carrière, sont minoritaires. Du coup, la procédure d'admission "post-bac" qui offre l'opportunité d'inscrire 36 voeux devient un véritable casse-tête, voire une source d'angoisse pour les familles.

Pour observer ce qui se passe autour de moi, je dirais surtout une source d'angoisse pour les parents. Qui la transmettent sans aucun doute à leurs enfants.

Pour mémoire, Admission Post-Bac est le dispositif mis en place par l'Education Nationale, depuis quelques années, pour simplifier les démarches des lycéens en regroupant sur un site Internet l'ensemble des formations de l'enseignement supérieur proposées après le bac. Plus de dossier papier, tout est informatisé. J'en suis à ma troisième procédure et, franchement, je trouve cela très pratique. La seule difficulté consiste à classer ses voeux par ordre de préférence (si le premier voeu est accordé, le second s'annule, mieux vaut donc bien réfléchir et être sûr) et si, effectivement, on peut en mettre un maximum de 36, cinq ou six (voire un seul si le lycéen veut aller dans une fac non sélective) sont en général suffisants.

L'éducation nationale ne peut répondre car un seul conseiller d'orientation scolaire par établissement voit chaque élève en entretien, une fois dans l'année, c'est court.

Euh, dans le lycée qu'ont fréquenté mes deux aînés, il y a deux conseillers d'orientation. Les lycéens peuvent les rencontrer autant de fois que nécessaire. Bien sûr, il ne faut pas s'y prendre à la dernière minute, sinon tous les créneaux sont pris. Et puis, il y a aussi les C.I.O. (Centre d'Orientation et d'Information) où des rendez-vous sont possibles toute l'année, y compris pendant les vacances scolaires.

Du coup, les familles font appel à des boîtes privées, des officines qui proposent du "coaching scolaire". Elles fleurissent partout, les prix d'une prestation oscillent entre 250 et 400 euros (pour 3 heures de bilan).

Alors là, c'est le pompon ! Du "coaching scolaire" ? Mais c'est quoi ce truc ? Qui peut mettre 400 euros là-dedans ? Et à quoi ça sert  (à part rassurer les parents) ? Et pour finir :

Manon a décidé de se lancer dans une première année de médecine, pour devenir ergothérapeute. Sa mère : "on est vraiment soulagé (...)". On est loin, très loin d'hôtesse de l'air.

Soulagé de quoi ? Ah effectivement, on en est très loin. Mais n'était-ce pas la première idée de Marion ? Pourquoi ne pas l'avoir laissée faire ? Pas assez bien comme métier ? Pas assez prestigieux ? C'est sûr, médecine, ça en jette (sauf que, à Bordeaux par exemple, sur 2500 candidats, seuls 300 passeront en 2ème année) ! Pourquoi les parents prennent-ils en charge l'orientation de leurs enfants ? Qu'on les soutienne, qu'on les guide, qu'on les épaule, OK, mais ne sont-ils pas assez grands pour s'en occuper eux-mêmes ? C'est LEUR orientation après tout. Est-ce les responsabiliser que d'agir ainsi ?

"Ah mais ils sont trop jeunes pour savoir ce qu'ils veulent faire, ils ne sont pas matures" répondront certains. Ah bon ? Je pense plutôt que décider pour eux ne les aide effectivement pas à faire un choix. Qu'un enfant à qui on n'a jamais donné la possibilité de se tromper ne sait pas choisir. Que faire à leur place n'est pas très formateur. Que la plupart de nos enfants savent tout à fait ce qu'ils veulent. Qu'il faut juste les écouter, leur faire confiance et respecter leurs choix, quels qu'ils soient. Bien sûr, à eux ensuite de les assumer.

Bon, moi je dis ça, mais.... j'ai pas la science infuse non plus... Vous en pensez quoi, vous ?

De toutes façons, je savais que cet article allait m'énerver.

Rédigé par vivi

Publié dans #enfants

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> En quelques sortes ! Je retourne à mes premières amours ! Le juridique : conseiller juridique.Je profite de mon congé de reclassement ! Mais mon rêve c'est d'être mon propre patron ...QUi<br /> sait....Un jour certainement!<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> J'ai fait du droit aussi pendant mes études. J'aimais beaucoup. J'ai hésité à m'y remettre mais finalement j'ai choisi autre chose :D<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Là je dis BRAVO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je pense comme toi ! Et je connais les CIO pour y avoir trouvé plein d'info ! J'ai fait du droit, jusqu'en licence...ça m'a soulée...J'ai arrêté et j'y<br /> reviens aujourd'hui...Je n'ai pas l'impression d'echec puisque j'ai appris tellement de choses en 9 ans, en tant que manager...Il faut faire ses expériences, c'est ça la VIE ! ;)<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Tu reprends tes études ?<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> Bonjour Vivi,<br /> je suis d'accord avec toi, c'est aux enfants de choisir leur voie ! à nous de les guider, les conseiller mais c'est à eux de prendre la décision ! Pour ma grande, le choix a été vite fait ! Nous<br /> lui avions conseiller de passer par un dut ou un bts avant de rejoindre l'université mais non elle a préféré aller directement à l'université pour faire une licence de physique-chimie. C'est son<br /> choix ! Pour l'instant, on ne regrette pas, tout se passe bien. Et puis c'est son choix, elle ne pourra pas nous reprocher de l'avoir mal orientée !<br /> Si Marion voulait faire hôtesse de l'air pourquoi ne pas l'avoir laissée faire ! Comme tu le dis, pas assez prestigieux comme métier ! Mais combien de jeunes se "cassent la figure" en médecine pour<br /> faire plaisir à papa maman et pour faire bien !!!<br /> Quand à ses "pseudo coach" encore une affaire de sous !!!<br /> Je te souhaite un bon week-end, bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Mon fils aîné est aussi à la fac et c'est son choix !! Je n'aurais jamais pensé à ça pour lui, mais pour l'instant tout se passe bien. Il suit son cursus sans problème majeur. Pauvre<br /> Marion, j'espère qu'elle aura le dernier mot quand même ! Bonne semaine, bises.<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> J'ai aussi un peu crié en découvrant le terme "coaching scolaire" et le tarif qui allait avec. Mais comme c'est rassurant de lire les comms qui suivent ton article, le bon sens existe encore.<br /> J'espère rencontrer Marion dans son uniforme lors d'un prochain vol... Bien que j'évite les avions, trop pollueurs à mon goût.<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Oui, pauvre Marion. C'est pour elle que j'ai le plus de peine....<br /> <br /> <br /> <br />
<br /> C'est de la publicité mensongère cet article de journal... Je connaissais pas ce système sur internet et je trouve que ça a l'air pas mal ! C'est pas évident de choisir son orientation ...<br /> Bisous Vivi et merci ce super article !<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Cet article est révoltant, en effet !! La procédure Post-Bac est une bonne chose à mon avis, cela évite tout un tas de paperasse même si, pour certaines prépas il faut quand même envoyer<br /> un dossier papier. En tout cas, ça limite les photocopies !! La notice explicative est assez longue à lire, il faut prendre le temps de s'y pencher, mais ensuite, tout roule.... Et puis par<br /> exemple, mon fils, qui a déjà suivi cette procédure l'année dernière, et qui doit la réutiliser cette année, a pu récupérer tout son dossier électronique. J'ai apprécié de ne pas devoir tout<br /> recommencer.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> J'ai oublié... Il n'y a rien qui m'énerve autant que d'entendre le mot "coaching"!! On le met à toutes les sauces, les gens ne savent donc plus rien faire tout seul!! Et les minots, il faut quand<br /> même leur foutre un peu la paix, on fait pas la course à la perfection avec ses enfants! C'est juste bon à leur filer des complexes!<br /> Tè, voilà! je suis énervée pour de bon, et c'est pas moi qui ai lu l'article, et je suis même pas concernée en plus!!<br /> Re gros bisous Vivi!<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> NON !! Les parents ne savent plus rien faire tout seuls ! A commencer par leur boulot de parents. Ils ne se sentent plus responsables de rien, c'est toujours la faute de<br /> l'Education Nationale, des profs, de la mairie, du gouvernement, du système, bref des autres. Ils voudraient être pris complètement en charge et se décharger de tout. Bon... je généralise<br /> peut-être un peu, mais juste un peu !!... Allez, on va parler d'autre chose, OK ? Bisousssss.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Tout à fait de ton avis! Cet article m'aurait aussi énervée! Je ne sais pas dans quel lycée ils sont allés pour faire leur article, mais je n'ai jamais lu autant d'âneries!<br /> Mes enfants ont fait leur choix, 2 se sont plantés et les 2 autres sont à la place où ils voulaient. Il n'empêche que 3 ont un métier (le dernier poursuit encore ses études, sniff, sniff!!) et sont<br /> heureux! Comme tu dis, je les ai épaulés, guidés, mais ce sont eux qui ont choisis!<br /> Gros bisous Vivi!<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Ah merci !! Ton témoignage et celui des autres mamans me rassurent. J'aime bien avoir ton avis, dicté par le recul que tu peux avoir maintenant par rapport à une situation donnée...<br /> Comment va ton "tout petit" au fait ? Toujours dans son lointain pays sud-américain ?... Bisous Anne, bonne journée sous le soleil.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> tout à fait d'accord!! laissons-les choisir! c'est leur vie, et s'ils se trompent où regrettent, ils se remettent en question, quite à changer de voie!..<br /> et comme je le dis à mes grands, la vie ne s'arrête pas au 1er choix; c'est pas parce qu'on choisit une voie qu'on pourra pas bifurquer plus tard! c'est pas une prison, et il n'y a pas qu'un<br /> chemin!...<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> C'est très franco-français de croire qu'on choisit une orientation, un métier, que c'est pour la vie et qu'on a pas le droit de se tromper. Les Américains ne sont pas comme ça. Ils ont<br /> plusieurs vies en une et peuvent complètement changer d'orientation professionnelle du jour au lendemain. Comme tu le dis si bien, il n'y a pas qu'un chemin...<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> oui c'est un nouveau bac. Sciences techniques Dessins Arts appliqués. 32 places sur Brest.. Dossier à points, donc lettre de motivation, travaux, et tout le tintouin. Il m'a fallu aussi la<br /> pré-inscrire dans d'autres écoles... comme je te l'ai dit plus haut : Rennes, Tréguier, Toulon, Orléans, Paris.. elle est hyper motivée, et cela depuis un moment déjà.. Sincèrement, si je la<br /> soutiens dans sa démarche(parce que je regrette trop que mes parents aient choisi ma voie sans me demander mon avis, je suis hyper angoissée à l'idée - au cas où elle ne serait pas prise à Brest-<br /> de la voir partir loin de moi... elle n'a que 15 ans, c'est un petit bout de petite fille.. m'enfin..<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Ca a l'air plutôt sympa comme filière, mais pas évidente à intégrer. Il faut lui souhaiter bonne chance si c'est ce qu'elle souhaite. Et l'encourager à monter un dossier en béton (mais<br /> là, je te fais confiance) ! Je comprends ton angoisse vis-à-vis du fait de la voir partir. Elle serait en internat bien sûr ? Allez, on va croiser les doigts pour qu'elle soit prise à Brest....<br /> Bisous Sherry, bonne journée.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> La mienne qui est en terminale veut faire pharmacien. Je ne dis pas "pharmacienne" parce que je crois que cette appellation est réservée à la femme du pharmacien ! Donc admise d'office puisqu'il<br /> suffit d'avoir le Bac. Et du coup tout le reste disparait puisque c'est son voeu N°1. C'est juste que je n'ai pas bien compris sur le site Internet des voeux la différence entre "oui, mais..." et<br /> "non, mais..." Pourtant je suis informaticien donc binaire par définition :-)<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Je ne savais pas pour le pharmacien ou la pharmacienne. Pfff... les subtilités de la langue française... Elle n'a donc fait qu'un seul voeu ?<br /> <br /> <br /> Oui mais, tu acceptes la proposition mais tu espères avoir une formation mieux placée dans ta liste de voeux (si on te propose mieux<br /> à l'issue de la deuxième phase, tu perds tes droits sur cette première proposition, mais globalement tu t'en fiches puisque tu as mieux ; si on ne te fait pas d'autre proposition, tu n'a plus<br /> qu'à accepter celle-là).<br /> <br /> <br /> Non mais, tu refuses la proposition car tu espères avoir une formation mieux placée dans ta liste de voeux (si on ne te fait pas d'autre<br /> proposition, t'es mal barré !!).<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> je suis tout à fait d'accord avec toi pour laisser choisir son enfant, et de l'inutilité de ce coaching (très à la mode dans tous les domaines d'ailleurs...)Par contre, pour les avoir testés, je<br /> trouve les cio inutiles (sauf si tu sais déjà ce que tu veux faire et que tu cherches des compléments d'information.) Ca a peut-être changé depuis, mais je me souviens qu'à chaque fois que j'allais<br /> pour me renseigner, on m'a mis une pile de docs sous le nez et démerde toi ! Quant à mon homme, qui voulait faire un CAP, on lui a dit, tu as le choix entre ébeniste ou électricien !! Ce qui est<br /> vrai aussi, c'est que certains jeunes ont des idées, mais ont-ils les capacités (par exemple, un métier où il faut être fort dans une matière, mais que ton enfant non) Tu le laisses tenter quand<br /> même ou tu lui proposes une autre possibilité ? Ce n'est pas un débat facile...Merci d'avoir soulevé le pb...<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Il ne faut peut-être pas généraliser pour les CIO ? Bon, d'un autre côté, je n'en ai fréquenté qu'un avec mes fils !! Ils ont été plutôt bien renseignés je crois mais, comme tu dis,<br /> ils avaient déjà une grosse idée de ce qu'ils voulaient faire. Pour la question que tu te poses concernant les capacités qu'il faut avoir pour telle ou telle filière, je ne sais pas si c'est aux<br /> parents de s'en mêler. Il y a les profs, le conseiller d'orientation pour donner leur avis... et puis si le dossier de l'élève n'est pas assez bon il ne sera pas pris, c'est tout. Et il<br /> devra choisir autre chose. Mais tu as raison, ce n'est pas un débat facile, tous les cas sont uniques et différents.<br /> <br /> <br /> <br />
<br /> eh bien apràs lecture même à mon homme, je suis entièrement d'acodac avec toi m'adme mon zhomme aussi !!!hihii!<br /> Nous la seule chose qu'on leur dit c'est de faire un métier qui leru donnera une satisfaction, qu'ils aillent le + loin possible dans la mesure de leur intérêt pour l'école, le grand passe du moins<br /> j'espère en première et veut faire ES alors que tout le monde me dit faut qu'il fasse S!<br /> Sauf que il déteste la physique chimie ! et que l'éco lui plait, alors je lui ai dit c'est ton choix, d'ailleurs sa feuiile de 1 voeux il l'a fait seul !<br /> Je lui ai juste demandé ce qu'il souhaitait, il va faire un stage dans une agence immobilière, c'est une filière à la quelle il n'avait pas songé !<br /> Bref il est arbitre et il souhaite continuer dans l'arbitrage donc il cherche un job qui lui plaise mais qui lui laisse des possibilité!<br /> Il a fait un stage en boulangerie et ça lui plaisait ainsi qu'un stage en cuisine et il aime aussi , mais si tu avais vu la réaction de certaines personnes trop top !!!!!<br /> Bref mil faut leur laisser le choix et leur faire confiance !!!<br /> Super article merci beaucoup !<br /> Bisous ma belle<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> Ah la sacro-sainte filière S. Ne m'en parles pas !!! Les parents ne jurent que par elle et il n'y a que le bac scientifique qui a de la valeur à leurs yeux. Fiston 2 a fait un<br /> bac L, donc je sais de quoi je parle. J'ai entendu pendant deux ans les gens me dire : "Ah, il est en L, mais c'était un bon élève pourtant quand il était au collège ?".... Ben oui, c'est<br /> toujours un bon élève, et alors ? Il aime la littérature, la philo, les langues, il n'allait quand même pas faire un bac S ?...<br /> <br /> <br /> Bien sûr que ton fils doit aller en ES s'il aime l'éco. C'est chouette qu'il ait fait des stages et qu'il ait été confronté au monde du travail. Il aura ainsi plus de cartes en mains pour<br /> faire son choix.<br /> <br /> <br /> Et génial l'arbitrage, il faut qu'il continue !!<br /> <br /> <br /> Bisous.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Du coaching scolaire!J'hallucine! Encore du vent vendu à prix d'or! Moi aussi ça m'énerve quand j'entends autour de moi des jeunes qui savent très bien ce qu'ils veulent faire mais à qui les<br /> parents ou l'Education Nationale met des bâtons dans les roues (quand bien sûr, ils choisissent des filières "peu prestigieuses" à leurs yeux)!Chez moi, ils se cherchent encore tous les 2, je<br /> laisse faire.Ça fait son chemin.C'est sûr que ça m'inquiète parfois, surtout quand il faut remplir les fiches d'orientation , toujours trop tôt...Je n'irai pas contre leur choix, à quoi bon? C'est<br /> leur avenir. Je m'autorise juste à les éclairer, à leur apporter de l'information si besoin.<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> C'est vrai qu'ils ont du mal parfois à choisir mais si eux ne savent pas, comment nous, parents, pourrions savoir ?... Et s'ils sentent qu'en définitive on va décider pour eux,<br /> ils vont encore moins se poser de questions. Je déteste les parents qui disent : "je lui fais faire du latin cette année parce que ceci ou cela" ou "je l'ai inscrite dans telle école" ou "elle<br /> voulait faire de l'allemand en LV1 mais je lui ai dit que l'allemand ça ne servait à rien". Grrrr.<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> ah oui, je n'en suis qu'au post - 3ème, et c'est déjà un casse-tête pour moi. section spécifique pour ma petite puisqu'elle a opté pour STD2A. Un seul lycée à Brest, 32 places, entrée sur dossier..<br /> alors pour palier à un éventuel refus.. il faut l'inscrire.. tiens toi bien.. à Rennes, Tréguier (22), Paris, Orléans, Toulon.. et ce n'est que pour une classe de seconde. Je soutiens totalement ma<br /> fille dans son projet....<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> STD2A ? Il a fallu que je regarde ce que cela voulait dire car je ne connaissais pas cette filière mais j'ai des excuses car apparemment c'est un nouveau bac, non ? S'il n'y a que 32<br /> places, j'espère qu'elle est super motivée. Doit-elle accompagner son dossier d'une lettre de motivation, de travaux ? J'espère qu'elle sera prise.<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Eh bien moi qui suis en train de réfléchir à l'orientation de ma grande, j'avoue que c'est un peu le casse-tête ! Elle change d'idée sans cesse... je lui propose des métiers qui pourraient<br /> éventuellement l'intéresser, en observant ce qu'elle aime faire... mais il y a toujours un mais... par exemple, une formation hôtelière, cuisine plus exactement... eh bien, elle aurait bien aimé<br /> mais pas possible car elle refuserait du cuisiner de la viande ! Je lui ai donc dit qu'elle pouvait faire pâtissière... pas de viande là ! Au départ, c'était coiffure... mais d'après ses profs,<br /> elle n'aura pas le niveau pour entrer en école de coiffure ! Moi, ce que je veux, c'est qu'elle choisisse un métier qu'elle aime, qu'elle fasse ce qui lui plait ! Pour l'instant, elle choisit<br /> beaucoup en fonction des copines !!! Bon, elle va avoir 14 ans bientôt, encore jeune... Mais je ne veux absolument pas qu'elle fasse un métier dans lequel elle ne se voit pas, ou pour me faire<br /> plaisir... Je respecterai son choix... A suivre...<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> 14 ans, c'est encore bien jeune pour décider, c'est certain... Comme tu dis, elle doit aller vers ce qu'elle aime faire. Mais une chose est sûre : c'est à elle de décider. Et d'assumer<br /> son choix ensuite. J'espère que tu as pu aller à ton cours de danse avec elle et que tout s'est bien passé. Bises, bonne nuit.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Ben moi, je suis d'accord avec toi...et pis hôtesse de l'air, c'est pas mal !!!!<br /> moi, il hésite entre dog-sitter, informaticien, banquier, et testeur de jeux vidéos...le choix va s'affiner, mais ce n'est aps moi qui vais y mettre mon grain de sel...<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> J'aurais bien voulu être hôtesse de l'air, moi ! (mais je ne suis bien que sur le plancher des vaches....) C'est peut-être pour ça que cet article a commencé à m'énerver dès les premières<br /> lignes... Ton fils n'est pas à cours d'idées.... c'est chouette ! Et il a la chance d'avoir une maman qui le soutiendra dans ses projets sans vouloir décider à sa place !!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Je suis ENTIEREMENT d'accord avec toi , les parents veulent toujours le mieux pour leurs enfants mais c'est souvent le mieux pour eux!<br /> Ma fille était dans l'enseignement général l'année dernière mais s'ennuyait ferme , elle voulait faire de la photo et rien d'autres ne l'intéressait...<br /> Quand j'ai dit à ses profs de l'enseignement général que je la changeais d'école pour la mettre en enseignement technique j'ai eu l'impression de ne pas vouloir tout faire pour ma fille , d'être<br /> une mère indigne..."le général s'est important pour avoir de bonnes bases..." Elles les bases générales elle s'en fout ,elle veut faire ce qu'elle aime , alors je n'ai pas écouté les profs , j'ai<br /> écouté ma fille , elle fait de la photo , elle s'éclate et pour la première année de sa vie d'écolière , elle est contente d'aller à l'école le matin et n'ai plus obligée de subir des cours qui<br /> l'ennuient et ne lui apporteront finalement rien vu qu'ils ne l'intéressent pas.<br /> C'est bien connu , un élève qui n'est pas intéressé n'écoute pas , je préfère savoir qu'elle est heureuse à l'école , la vie est assez compliquée comme ça!<br /> Voilà ce que j'en pense!!<br /> Bisous.<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> <br /> BRAVO ! Je déteste les profs qui dénigrent les filières techniques genre "ah, c'est quand même dommage d'aller dans un lycée technique alors qu'il/elle pourrait faire un bac général".<br /> Dommage pour quoi ? Mais globalement tu t'en fiches, puisque ce que tu veux pour tes enfants c'est qu'ils étudient ce qu'ils aiment, non ? Et, au pire, même s'ils se sont trompés, il n'y a rien<br /> de grave... Rien n'est jamais perdu et ils peuvent toujours refaire une autre formation par la suite.... Qu'est-ce que c'est qu'un ou deux ans dans une vie ?<br /> <br /> <br /> <br />