LES MATRIOCHKAS

Publié le 18 Août 2011

 

J'ai toujours eu un petit faible pour les matriochkas, ces poupées russes de tailles décroissantes qui s'emboîtent les unes dans les autres et dont certaines ne mesurent que quelques millimètres. J'aime leurs couleurs vitaminées et chamarrées, leurs formes girondes et leur air immobile et sage.

 

J'ai donc craqué l'année dernière pour cette broderie de chez DMC, achetée sur la boutique Marie-Claire, et qui se décline au moins en un autre modèle : les kimonos.

 

J'ai choisi pour cet ouvrage un coupon de toile étamine blanc cassé 10 fils au cm, que j'ai brodé en 1/1, soit sur un fil horizontal et un un fil vertical (au final, 10 points au cm). Je n'ai fait par contre que des demi-croix car la plupart des points nécessitaient l'utilisation de deux fils de couleurs différentes. Faire une croix entière n'aurait pas fait très joli sur ce tissu déjà si serré et utiliser une toile le permettant aurait fait un ouvrage trop grand à mon goût. Comme cela, il fait environ 29 cm x 8 cm (bon, ce que je dis est sûrement du chinois pour celles qui ne brodent pas, mais les autres comprendront tout) !

 

Même si cela a été très fastidieux et que je m'y suis légèrement crevé les yeux, j'ai adoré broder cet ouvrage, jamais lassant tant les motifs et les couleurs sont variés. Il a été fait assez rapidement finalement, quelques semaines ont suffi.

 

Et puis, je m'en suis désintéressée, car j'ai un gros point faible (ah ben oui ! il en fallait bien un quand même !) : j'ai vraiment du mal à prendre le temps de me poser pour encadrer ou finitionner mes ouvrages. Je sais faire si je m'en donne la peine... mais... je préfère faire des petites croix !. La broderie est donc restée bien rangée dans un coin jusqu'à ce que mon amie vienne en juillet 2010 me rendre sa petite visite annuelle depuis la lointaine Savoie.

 

Elle a pris comme d'habitude les choses en main (un peu comme la grande soeur que je n'ai pas eue !!) et a embarqué fissa cette toile en disant qu'elle allait s'en occuper !

 

Et puis, les jours, les semaines, les mois ont passé et, franchement, j'ai oublié les matriochkas...

  

...jusqu'à cet été où elle est revenue me voir, munie d'un joli paquet-cadeau contenant...... surprise !!

 

image suivante

 

Quelques détails... mais la broderie étant placée sous verre et la photographe pas très douée il va falloir être indulgent !

Montages5

 

Pictures81

 

Pictures82

 

Alors ? Alors ? Alors ? Ça vous plaît ce travail à quatre mains ?

 

 

Rédigé par vivi

Publié dans #travaux d'aiguilles et bricoles

Repost 0
Commenter cet article

nadia-vraie 22/08/2011 22:36


C'est très beau Vivi et ce doit être difficle à faire, surtout beaucoup d'attention je pense.
À bientôt Vivi.


vivi 31/08/2011 23:16



Ce n'est pas difficile, mais il faut de la patience et de la rigueur. Il faut aimer ça tout simplement ! Bises et à très bientôt Nadia.



Claudius 21/08/2011 17:27


Tu penses ! si çà me plait, car j'ai aussi un DMC que mon mari m'avait offert il y a des années. J'ai commencé, mais comme tu dis, bonjour les yeux !!!
Tu peux en être fière ! Félicitations et c'est une très bonne idée d'avoir mis sous verre, çà protège de la poussière et autre....ma belle-mère faisait cela aussi !
Bon après-midi qui se termine avec du vent et grisaille.
Amitiés


vivi 31/08/2011 23:15



Les puristes chez les brodeuses banissent le verre sur les toiles. Elles disent qu'il "écrase" le point et empêche d'admirer l'ouvrage. Cela dit, il protège bien de la
poussière mais aussi des petits doigts pleins de chocolat et des petites bêbêtes ! Je suis une adepte définitivement convaincue. Merci pour ton message et bonne nuit.



Mélissa 19/08/2011 15:03


Elles sont très très jolies!
Bravo!
Bisous.


vivi 31/08/2011 23:12



Merci Mélissa. Ton avis de brodeuse me fait très très plaisir ! Bisous.



Bekmama 19/08/2011 09:33


Quel magnifique travail! Bravo aux quatre mains armées de patience et de savoir-faire! Moi aussi, j'adore les anouchka, euh non, je veux dire les matriochkas! ;)


vivi 31/08/2011 23:06



Merci Bekmama. Et gros bisous à Anouchka !



Valérie 19/08/2011 01:14


C'est très joli, j'aime beaucoup aussi...


vivi 31/08/2011 23:05



Merci Valérie. J'ai une autre toile sous le coude presque terminée. Par contre, je n'ai pas encore eu le temps de finir mon tri de vêtements avec Fifille, je ne t'ai donc toujours
rien envoyé ! Bises, bonne nuit.



Maman d'ados 18/08/2011 21:42


C'est très joli et ton amie t'a fait là un beau cadeau!


vivi 31/08/2011 23:02



Oui oui oui, j'en suis bien consciente et elle le sait bien elle aussi !



Françoise 18/08/2011 21:32


Ces matriochkas, poupées de bois, je les aime depuis si longtemps... Celles que tu as brodées sont très réussies et "la savoyarde" a vraiment bien travaillé elle aussi.

J'ai acheté des modèles de points de croix plutôt pour mes filles que pour moi. Mes réalisations sur des toiles Aïda n'ont jamais dépassé le 15x15. La broderie n'est pas vraiment mon truc.

Bravo ! A bientôt.
Bisous.


vivi 31/08/2011 23:02



J'ai toujours aimé broder les petites croix mais, paradoxalement, je suis nulle en couture et n'ai pour cela aucune patience.



Vincenzo 18/08/2011 19:38


Super travail
mais ce qui est rigolo est de pouvoir les emboiter ensemble...

lol

Amicalement Votre

Vincenzo


vivi 31/08/2011 23:01



Effectivement, il y en a parfois deux ou trois dizaines à faire entrer les unes dans les autres. Un vrai jeu de patience...



cocosophie 18/08/2011 18:28


je suis pas fana de ces poupées, mais tu as un superbe ouvrage, bravo à vous deux bisous


vivi 31/08/2011 22:58



Merci Sophie, je suis contente d'avoir l'avis d'une "connaisseuse" :D



zazounette67 18/08/2011 18:21


c'est super joli !
J'aime beaucoup, c'est très délicat et la patience qu'il faut !
Bravo à ces 4 mains, le tableau est vraiment beau !
belle soirée à toi !


vivi 18/08/2011 18:28



Ta petite poulette brodée est partie entre la deuxième paire de mains , de très bonnes mains... très douées.... Je me demande à quoi ta cocotte va ressembler la prochaine fois
que je la verrai et qu'elle se sera parée de jolis atours..., là-bas en Savoie...