LES EMOTIFS ANONYMES

Publié le 17 Février 2011

LesEmotifsAnonymes.jpg

Voilà une comédie romantique de Jean-Pierre Améris (ou comment le réalisateur utilise son vécu -il est émotif lui même- pour raconter l’histoire drôle et émouvante de deux amoureux).

 

Jean-René (Benoît Poelvoorde), patron d’une fabrique de chocolats déclinante, et Angélique (Isabelle Carré), chocolatière de talent en quête d'un emploi, sont deux grands émotifs. Pas juste un peu timides, mais émotifs XXL avec sueurs froides, bégaiements, malaises, tremblements, évanouissements et perte totale de contrôle dans pratiquement toutes les situations.

 

Deux inadaptés sociaux pour qui la simple perspective de parler en public, d'aller à un entretien d'embauche, de répondre au téléphone ou de se rendre à un rendez-vous galant provoque mal être, inquiétude, stress, paralysie et terreur.

 

Mais leur passion commune pour le chocolat va les réunir le jour où, sur un malentendu, Jean-René embauche Angélique comme "commerciale".

 

Ils tombent immédiatement amoureux l’un de l’autre sans oser se l’avouer et leur timidité maladive va, tout au long du film, plutôt tendre à les séparer qu'à les rapprocher.

 

Honnêtement, l'histoire est assez naïve et creuse. Il ne se passe pas grand-chose, en tout cas rien qu'on ne puisse prévoir deux scènes à l'avance. Certains gags sont aussi un peu lourds et on les voit parfois arriver de loin.

 

Si vous voulez de l'action, passez votre chemin.

 

Toutefois, les deux acteurs principaux sauvent parfaitement bien la mise et j'ai admiré leur talent, leur sens de la comédie, leur interprétation et leur complicité à l'écran. Ils SONT leur rôle. Ils arrivent à rendre certaines scènes du film, qui auraient pu être grotesques, totalement hilarantes. Par ailleurs, ils sont terriblement attachants. A l'image des seconds rôles (le groupe des Emotifs Anonymes et les autres employés de la chocolaterie), on a vraiment envie de les aider pour qu'ils dépassent leur timidité et forment enfin un beau couple d'amoureux.

 

Ma scène préférée est celle du restaurant où Jean-René, paralysé par la timidité et incapable de dire à Angélique qu'elle est la femme de sa vie, lui déclare sa flamme en chantant, complètement transfiguré, sur l'air des "Yeux Noirs". Vous connaissez cette chanson traditionnelle russe, basée sur une musique tzigane ? Allez rien que pour vous la partition musicale interprétée par le grand Django Reinhardt himself.

  

 

Vous l'aurez compris, du bien et du moins bien dans ce film, mais globalement un bon moment passé au cinéma avec Jules. Par certains côtés, ce film m'a un peu fait penser au "Fabuleux Destin d'Amélie Poulain", à "Ratatouille" (dans la scène où ils font des essais culinaires) ou à "Charlie et la Chocolaterie".

 

Dans tous les cas, pas d'inquiétude si vous allez le voir : vous n'aurez certainement pas le temps de vous ennuyer car il ne dure qu'1h20 !

 

Rédigé par vivi

Publié dans #films-TV-acteurs

Repost 0
Commenter cet article

Samdalia 19/02/2011 14:31


oui, ça doit être ça, entre ses mains!! ;-)
pour le ciné, non je ne pense pas que je vais y aller (mais ne jamais dire jamais...) mais tes avis m'intéressent quand même ;-)
bises!!!


vivi 19/02/2011 15:05



Ne jamais dire jamais, en effet. Peut-être auras-tu l'occasion de le voir en DVD et te souviendras-tu alors à ce moment-là de mon article ? Bisous Sam.



VIRGINIE D'EDENSLAND 18/02/2011 17:12


Bien envie de voir le film moi maintenant...J'adore l'affiche!!!lol!!!
Bisous!!!


vivi 19/02/2011 09:42



"Un bon petit film" comme je le disais à Sam. Il est comme l'affiche, un peu décalé, un peu naïf, plein de couleurs, tout en tendresse. Bises.



carole 18/02/2011 09:07


Merci pour ton avis sur ce film ! j'en avais meme pas entendu parler... J'aime bien Isabelle Carré par contre je trouve que Polvoerde a pris un peu le melon depuis quelques temps... Malgré tout
l'histoire a l'air sympa!!
Bisous Vivi !


vivi 19/02/2011 09:34



Comme je n'ai pas la télé, je ne vois pas trop les acteurs en dehors des films dans lesquels ils tournent. Dans ses premiers rôles, comme dans Le Boulet, je n'appréciais pas trop
Poelvoorde, mais je dois dire que dans ce film il joue très très bien avec sa petite copine Carré. Toutefois, j'ai vu mieux hier soir.... Je vais faire un article aujourd'hui, dès que j'ai 5
minutes....



zazounette 67 18/02/2011 07:56


Ah Django, essentiel à la musique ce grand Monsieur !
Un film comme je les aime !
Merci pour cet article !
Bisosu et belle journée


vivi 19/02/2011 09:30



J'aime beaucoup la musique tzigane et le jazz manouche ! Encore du hand ce week-end ? Bises Zaza. Bon samedi.



Samdalia 17/02/2011 22:26


merci pour ton avis! ça me donne quand même envie de le voir malgré qu'il soit un peu mitigé ;-)

ce qui me fait sourire, c'est de voir ces deux acteurs de nouveau réunis, je les ai vus il y a peu dans un film dont je ne me souviens plus le nom d'ailleurs, où Poolvoorde jouait un tueur en série
de femmes, et qui tombait amoureux de la petite Carré...je ne sais pas si tu vois, mais le film était très bien et le duo merveilleux!

bises!!!


vivi 19/02/2011 09:28



C'est effectivement un "bon petit film" et j'ai passé un agréable moment en compagnie de mon mari. Mais si tu dois aller au ciné prochainement, j'ai mieux à te proposer (voir
l'article que je vais écrire aujourd'hui !!). Pour le film dont tu cherches le nom, je pense que tu veux parler de "Entre ses mains". Bises Sam et bon samedi.



Valérie 17/02/2011 22:20


Je pense que nous allons aller au ciné la semaine prochaine tous les deux... pour voir "Rien à déclarer"... J'espère ne pas être déçue ! On verra bien... Je ne suis pas trop l'actualité
cinématographique en ce moment...


vivi 18/02/2011 23:56



Si tu veux aller voir un TRES TRES TRES beau film, va voir "Le discours d'un roi". J'en sors là et dès demain matin je fais un article sur le sujet. J'espère que la route s'est bien
passée et que tu peux à présent décompresser...... Bisous, bonne nuit.