LE VOYAGE A TIMIMOUN

Publié le 31 Mai 2013

le voyage a timimoun 

Un livre offert par Jules il y deux, ou peut-être bien trois, Noëls.

 

C'est l'histoire de Laura. Elle s'envole pour l'Algérie en compagnie de journalistes, d'étudiants et de tour-opérateurs pour se rendre sur le site de Timimoun et le rouvrir au tourisme.

 

Mais elle a la tête ailleurs. En effet, elle vient se faire larguer par son mari. Elle a presque 50 ans, lui aussi. Ils sont mariés depuis 30 ans et ont trois enfants ados ou jeunes adultes. Lui comme un con vient de se barrer avec Shéhérazade, une sublime jeunette d'une vingtaine d'années... l'âge de leur fille aînée.

 

Histoire tristement banale.

 

La femme est groggy. Et pourtant, son ex lui a toujours menti, l'a trompée, humiliée, rabaissée, rabrouée, bafouée, insultée dans son intelligence, son orgueil, sa féminité, sa dignité, l'a assujettie à ses contraintes, lui a imposé ses diktats, l'a censurée, brimée, reniée, réduite par le regard, dégradée, abîmée. Mais elle, elle l'aime encore à croire que l'amour est vraiment vraiment aveugle et est prête à tout pour le récupérer. En fait, il suffirait qu'il lève le petit doigt pour qu'elle se rejette dans ses bras sans sourciller et que, manifestement, elle lui pardonne tout.

 

Histoire tristement banale (bis)...

 

...mais qui le devient un petit peu moins quand on sait (et pour ma part, je ne l'ai appris qu'en cours de lecture en découvrant par hasard un article sur ce bouquin) que Sylvie Brunel, géographe, économiste et écrivain, est l'ex-femme de l'ex-ministre Éric Besson, lequel l'a abandonnée pour épouser Yasmine Tordjman, une jeune beauté tunisienne de 22 ans (dont il a d'ailleurs divorcé depuis mais pas encore quand ce livre a été écrit). Vous me suivez ?...   

 

Un livre où Sylvie Brunel règle ses comptes, c'est clair, non sans humour et causticité, quoiqu'elle en dise à la radio.

 

Mais, pour tout vous dire, ce livre ne m'a pas franchement bottée.

 

Je ne vous surprendrai pas en vous disant que j'ai vraiment eu du mal à comprendre cette femme et évidemment encore bien plus cet homme.

 

Par ailleurs, j'ai été moyennement subjuguée par les descriptions des sites touristiques algériens et les diverses activités des protagonistes sur place qui monopolisent quand même un paquet de pages...

 

Quand on enlève tout ça, en ce qui me concerne personnellement moi-même et à mon grand regret, ben il ne reste plus trop grand chose.

 

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0
Commenter cet article

cerise 07/06/2013 08:59

coucou
bonne journée
bisoussssssssssss

vivi 10/06/2013 14:34



Coucou à toi aussi et bonne journée à toi aussi.



Mélissa 04/06/2013 22:00

Bon , au moins c'est clair, c'est pas la peine de se précipiter pour le lire...en même temps , ça m'arrnage, j'en ai déjà bien assez qui m'attendent !!
Merci, bisous.

vivi 05/06/2013 15:27



Tu peux zapper celui-là, à moins d'être fan d'Eric Besson... auquel cas il y a de fortes chances pour que tu le détestes avant la fin de ta lecture.



Valérie 03/06/2013 22:02

Tu devais le sentir, c'est pour ça que tu l'avais un peu mis de côté ! ;)
Je viens de lire un livre témoignage en deux jours à peine, un exploit pour moi ! Bon, j'aurais pu le lire en une journée tellement il était facile à lire ! J'en parlerai sur mon blog
certainement...
Bisous

vivi 05/06/2013 15:26



Oui, tu as raison, je devais avoir un pressentiment... Il me tarde de lire ton article sur le livre que tu viens de terminer.



Mireio 02/06/2013 21:30

Bon je ne sais pas si je vais lire ce roman là ! Surtout que je n'ai pas encore lu les derniers reçus en cadeaux pour Noêl et ceux que j'achète en me disant...pour plus tard...
Bonne soirée à toi
Bizzzous

vivi 05/06/2013 15:25



Il y a tellement de livres à lire. On n'aura pas assez d'une vie alors autant ne pas perdre de temps avec ceux pour lesquels on n'accroche pas vraiment.



Renée 02/06/2013 14:02

tiré par les cheveux cette histoire car en Algérie rien n'est fait pour les touristes....a croire qu'ils n'en veulent pas...
Par contre son histoire et comem tu dis tristement banal combien de femmes pourrait écrire la même chose...Donc je te comprend. Bises

vivi 05/06/2013 15:22



Merci pour ta visite Renée, toujours très appréciée. Bises.



mouchette 02/06/2013 10:26

Bon tu n'as pas l'air transportée par cette histoire alors pas d'achat pour ta Mouchette!!! cela tombe bien car en ce moment l'escarcelle est bien maigre!!!
Bon dimanche et très gros bisous.

vivi 05/06/2013 15:21



En effet, tu peux sans regrets faire l'impasse sur celui-ci :o)



Malika 02/06/2013 09:30

Bon ben on va passer alors !!! De toute façon il ne me disait rien qui vaille !!!

vivi 05/06/2013 15:20



Et c'est pas ce livre-là qui va nous réconcilier avec les hommes politiques :s



Lilwenna 01/06/2013 19:20

il ne m'attire pas celui-là. je ne comprends pas qu'après tout ce qu'elle a subi, elle veuille encore le récupérer !
J'avais pris "lignes de faille" à la médiathèque, mais je n'ai pas réussi à accrocher. j'ai pourtant insisté vu ce que tu en avais dit, je suis même revenue lire ton article, mais j'ai laissé
tomber, je l'ai ramené aujourd'hui.
bises et bonne soirée

vivi 05/06/2013 15:20



La première partie est la moins bien (à mon avis) mais permet de comprendre les autres. Je suis désolée que ce livre ne t'ait pas plu mais les goûts et les couleurs... tu sais
bien... cela ne s'explique pas. Gros bisous.



Val1603 01/06/2013 10:49

Ça arrive parfois d'être déçue par un livre... ce qui nous permet de nous jeter à corps perdu dans le suivant ;-)
Bises et bon week-end ensoleillé... enfin pour l'instant...

vivi 01/06/2013 11:06



Je vais vite l'oublier celui-là.