LE MAGASIN DES SUICIDES - LE FILM

Publié le 25 Novembre 2012

le-magasin-des-suicides-copie-1.png

Jules a quasi oublié notre séance-ciné mardi dernier...

 

Si bien qu'il est rentré tard du boulot, si bien que c'est moi qui ai dû aller à l'AMAP pendant que lui se mettait les pieds sous la table et dînait, si bien que quand on est arrivé devant le ciné il n'y avait plus franchement de choix dans les séances, si bien qu'on a été voir un peu contraints et forcés mais a priori pas tant que ça le dernier film programmé de la soirée Le Magasin des suicides.

 

J'étais en fait plutôt contente de ce hasard car j'avais lu le livre il y a deux ans et j'avais vraiment beaucoup aimé ce bouquin à l'humour caustique, décapant, noir et décalé (oui, oui, tout ça), à prendre au 23ème degré (minimum), bien sûr. J'en avais même fait un article aux tout débuts de ce blog dans lequel je faisais son éloge et où, justement, j'annonçais la sortie prochaine et attendue du film de Patrice Leconte.

 

Synopsis :

 

L'intrigue se déroule à l'époque contemporaine, dans une ville où la vie est devenue si déprimante que le taux de suicide y est incroyablement élevé. Dans cet univers macabre et désespéré, une seule famille prospère : les Tuvache, qui tiennent le Magasin des suicides, une boutique où l'on peut trouver tous les accessoires nécessaires pour se tuer de toutes les façons possibles. Tout change à la naissance d'Alan, le fils cadet, dont la joie de vivre dérange fortement les habitudes de la famille.

 

Pour tout vous dire, j'ai tout de suite pas du tout aimé les graphismes de Patrice Leconte (il dessinait dans Pilote dans les années 60). OK, l'histoire se passe dans une ville glauque et grise où tout le monde est si triste que la plupart des habitants a envie de mettre fin à ses jours et où même les pigeons se laissent tomber dans le vide sans résister c'est dire...

 

Mais était-ce vraiment bien nécessaire de leur faire des gueules pareilles (ça dure pendant tout le film) et de les faire se suicider en direct sous nos yeux (et ça aussi ça dure, ça dure) ? Des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs qu'y disaient. Effectivement, c'est rien de le dire car au bout de quelques minutes on a déjà assisté à plusieurs morts violentes et saisissantes par pendaison, par arme à feu ou par empoisonnement...

 

Et ça, même en dessin animé et même pour rire, ça vous plombe une ambiance.

  

le magasin des suicides 2

 

De manière concomitante, on ne peut pas dire que les chansons façon comédie musicale qui émaillent le film m'aient fait retrouver le sourire car je les ai trouvées dans l'ensemble assez niaises et trop présentes... comme si que l'auteur avait besoin de remplir du vide et de faire durer un peu les scènes, vous voyez le genre ? Quelques fois d'ailleurs, j'ai eu le plus grand mal à comprendre les paroles (les rats par exemple, mais que disent donc les rats ?) quand ça ne m'a pas franchement cassé les oreilles.

 

Une exception quand même, cette chanson-ci, très noire et très joyeuse à la fois qui vaut le coup d'être écoutée. Ça, j'aime !

 

 

Par certains côtés, l'histoire est très fidèle au livre. Les membres de la famille Tuvache et leur magasin par exemple sont plus ou moins tels que je les avais imaginés pendant ma lecture et là on voit bien que chez eux ça rigole pas tous les jours.

 

le magasin des suicides 3

 

Par d'autres, le scénario s'éloigne loin, très loin, voire très très loin de la trame du livre. La fin du film d'ailleurs est complètement farfelue, pas crédible, guimauve et cucul, totalement aux antipodes de celle déroutante et inattendue qu'avait imaginée Jean Teulé et qui m'avait laissée perplexe.

 

Autant vous dire que je n'ai que trop peu retrouvé l'ambiance, le plaisir et l'humour grinçant qui m'ont fait sourire dans la version papier malgré quelques scènes géniales, il faut quand même le dire, qui ont réussi à sauver ma soirée du désastre et de la déprime.

 

Ce n'est pas la première fois que je suis déçue par la version cinématographique d'un livre que j'ai adoré.

 

Ce qui m'amène une nouvelle fois à me poser la question suivante :

 

Ce qui fonctionne en littérature fonctionne-t-il vraiment toujours à l'écran ?

 

Rédigé par vivi

Publié dans #films-TV-acteurs

Repost 0
Commenter cet article

Maman d'ados 01/12/2012 23:40

J'ai beaucoup aimé le livre. Et je suis moi aussi souvent déçue des films tirés des livres. Les mots seront toujours plus forts que les images, trop réductrices sans doute. Donc, je n'ai pas vu ce
film (c'est aussi parce que les critiques étaient moyennes). (Un livre de Jean Teulé que j'ai adoré: Le Montespan. Tu l'as lu?)

vivi 11/12/2012 23:04



Ouiii, je l'ai lu aussi. Et moi aussi j'ai beaucoup aimé. Je crois que je n'ai rien lu d'autre de Teulé pour l'instant, mais si j'ai l'occasion je n'hésiterai pas. Et puis alors j'ai
appris récemment qu'il était le compagnon de Miou-Miou ! Tu le savais ?



Fabymary POPPINS 30/11/2012 17:34

ma vivi tu peux me reposer ta question via le mail car je l'ai jamais reçu et je t'aiderai pour ton conseil bisous

vivi 01/12/2012 18:41



Voilà, c'est fait ! Je l'ai renvoyé via la rubrique "contact" de ton blog. Merci d'avance...



Renée 30/11/2012 14:56

j'aime les pays chaud cela ne veut pas dire que j'y ai vécu toute ma vie...Il a bien fallu travailler a un moment.......

vivi 01/12/2012 18:44



Ah oui, effectivement :o) J'avais juste du mal à t'imaginer en Suisse, parce que j'ai l'habitude de te voir sous le soleil au bord de la piscine :D Bises, bon samedi.



Ces deux photos sont très jolies. 27/11/2012 14:30

J'ai été tant de fois déçue en voyant un film après avoir lu le livre que maintenant je fais l'inverse: je vais voir un film tiré d'un roman que je n'ai pas encore lu et je lis ensuite le roman.

vivi 29/11/2012 21:38



Excellente idée. Je crois que je vais faire pareil désormais.



Malika 27/11/2012 12:42

Disons surtout que ce sont deux oeuvres différentes qui n'ont de commun que l'histoire ...mais une même histoire traitée par deux artistes différents donnent deux choses forcément différentes. Je
te dis ça, en même temps je n'ai lu ni le livre ni vu le film ...l'un et l'autre ne me tentent pas trop !

vivi 29/11/2012 21:39



C'est une explication. Mais moi c'est toujours le livre que je préfère... C'est un signe tu crois ?



Mélissa 27/11/2012 11:37

Je n'ai jamais préféré la version ciné à la version roman...jamais....
Gros bisous.

vivi 29/11/2012 21:40



Ah ben voilà ! Tout s'explique ! On se retrouve donc à faire les mêmes constatations... Bises.



Fabymary POPPINS 26/11/2012 17:11

souvent les livres sont mieux que les films en effet, bises

vivi 29/11/2012 21:41



Je vois que je ne suis pas la seule à penser cela...



Renée 26/11/2012 15:33

bien du courage de voir un film sous aspect dessin animé!
Et c'est souvent comme ça avec la version film d'un livre ça enlève l'imaginaire et ça c'est décevant. Bisouss

vivi 29/11/2012 21:42



En effet, en lisant le livre on met des images sur les mots... et souvent le film est loin de ce qu'on avait pu imaginer.



26/11/2012 15:17

J'ai beaucoup aimé le livre. A priori, il ne faut pas que je me précipite pour voir le film (qui a d'ailleurs peu de chance d'être à l'affiche ici !).

vivi 29/11/2012 21:43



Tu peux toujours tenter... tu auras peut-être une bonne impression toi, qui sait ?



Valérie 26/11/2012 14:57

Bah alors, ce n'est pas un film que j'irais voir en ce moment !!! Je suis déjà très limite... pas suicidaire, hein ! Mais déprimée, ça oui !
Bon, j'espère que le prochain film te fera oublier celui-ci !

vivi 29/11/2012 21:44



C'était sensé être drôle. Mais moi je n'ai pas beaucoup ri alors que le livre m'avait bien plu, je l'avais trouvé complètement loufoque.



mouchette 26/11/2012 13:04

Et oui ma Vivi on est parfois déçu par certaines adaptations.
On imagine, on voit les choses autrement et ça ne colle pas à nos attentes.
Passe une douce semaine.
Je t'embrasse très fort.

vivi 29/11/2012 21:55



C'est ça ! Chacun interprète les livres à sa façon et c'est pourquoi on n'est jamais satisfait !



fred 26/11/2012 12:55

bon ben si j'ai l'occas, je lirai le livre, mais c'est tout !

vivi 29/11/2012 21:56



Oui, c'est à mon avis un bon livre qui se lit vite et bien.



Anne d'Amico 25/11/2012 23:00

Ouais..... tu m'as donné envie d'aller voir ce film! Moi aussi, j'ai souvent, pour ne pas dire tout le temps, était déçu d'un film tiré d'un livre que j'avais lu..... Sauf, le Seigneur des Anneaux,
que je n'ai pas réussi à lire, sauf quelques pages, donc le film m'a enthousiasmée!
Gros bisous Vivi!

vivi 29/11/2012 21:57



J'ai lu Le Seigneur des Anneaux en entier, mais j'avais vu le film avant si mes souvenirs sont bons... C'est peut-être la solution que je vais adopter désormais. Bises Anne.