LE CHOEUR DES FEMMES

Publié le 18 Avril 2011

winckler

 

J'avais lu il y a bien longtemps La maladie de Sachs de Martin Winckler, récit du quotidien d'un médecin généraliste. Je l'avais même acheté en cadeau plusieurs fois, c'est dire si je l'avais aimé. Le personnage principal me faisait vraiment trop penser au doc de la famille dont je vous ai déjà parlé et .

 

Plutôt un bon pressentiment donc pour ce bouquin-là que je ne connaissais absolument pas ; je ne savais pas du tout de quoi il parlait et je n'avais lu aucune critique à son sujet.

 

C'est un vrai pavé (756 pages) mais que l'opération des dents de sagesse de Fiston 2 m'a permis de lire quasiment d'une traite. Quand on passe la journée à l'hôpital, de 9 heures à 18 heures, ça aide.

 

En plus, j'étais dans l'ambiance, car l'histoire commence lorsque Jean Atwood, jeune et remarquable interne en médecine plusieurs fois major de promotion, arrive dans la minuscule unité 77, petite structure du CHU (fictif) de Tourmens où a lieu une consultation gynécologique.

 

Le moins qu'on puisse dire est que cette arrivée se fait à reculons car ce stage obligatoire de six mois lui est imposé alors que Jean vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France et ne rêve que de mettre ses capacités et son savoir-faire au service de la chirurgie gynécologique de pointe. L'interne n'a guère envie de perdre son temps à s'apitoyer sur le sort des bonnes femmes qui arrivent avec leurs jérémiades en consultation et qui ne pensent qu'à épancher leur coeur et raconter leur vie. .

 

Mais l'unité 77 n'est pas un service comme les autres. Dès le premier jour, les choses se passent mal avec Franz Karma, le barbu mal dégrossi qui dirige la petite structure et qui n'est même pas gynécologue mais généraliste ! Les méthodes "humaines" de Franz déstabilisent Atwood : il écoute plutôt qu'il n'examine, il prend le temps plutôt que de couper la parole et de regarder sa montre, il respecte plutôt que d'imposer sa vision, il étudie l'âme plutôt que le corps.

 

Tout le livre va tourner autour de ça. C'est un roman polyphonique où chacun, mais surtout chacune, a droit à la parole.

 

Le livre est émaillé de petites citations qui font réfléchir comme.... "Ne néglige jamais ce qu'elles disent en entrant", "Les médecins qui veulent le pouvoir font tout pour l'obtenir, ceux qui veulent soigner font tout pour s'en éloigner", "Elles se sentent coupables parce qu'elles ont des scrupules. Si tu les accuses, c'est que tu n'en as pas", "Les patientes ne sont pas tes faire-valoir, elles t'apprennent ton métier", pour n'en citer que quelques-unes parmi tant d'autres.

 

Pour peu qu'on se donne la peine de lire ce livre, et on y parvient sans mal, on y apprend énormément de choses sur la contraception, la maternité, la grossesse, des ados, des jeunes, des moins jeunes, voire des carrément vieilles, sur leurs angoisses, leurs craintes, leurs envies, leurs cycles, leurs règles, leurs douleurs, leurs souffrances, mais aussi sur la relation patient-soignant, le monde hospitalier et celui des étudiants en médecine, des laboratoires, sur la tolérance, l'écoute, la formation des soignants, le corps des femmes, leurs états d'âme mais aussi, sujet assez surprenant, sur le cas des personnes intersexuées.

 

Bon, difficile d'en écrire plus sans dévoiler ce qui fait le livre et la double intrigue que l'on cherche à résoudre jusqu'à la dernière page. Car il se lit aussi comme un roman policier.

 

Hier, en commençant mon article, j'avais noté : "Assurément un livre de femmes, où la parole est aux femmes, pour les femmes et rien que pour les femmes, écrit par.... un homme".

 

Mais Fiston 2 vient de me piquer le bouquin...

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0
Commenter cet article

dalinele 19/04/2011 20:07


"la maladie de Sachs" : j'ai beaucoup aimé le film, mias je n'ai pas pu lire le livre à cause du "tu" adopté par l'auteur pour son récit, c'est bête sans doute, mais ça m'a bloquée! par contre
j'avais aimé l'histoire, et entendre l'auteur en parlait m'avait attirée.


vivi 19/04/2011 23:46



Je l'ai lu il y a longtemps mais je ne m'en rappelle plus trop. Je sais par contre que j'avais adoré. Je ne savais pas qu'il y avait eu un film tiré de ce livre. Merci de me l'avoir
appris. A bientôt.



Marylou 19/04/2011 17:20


hum y a bon...en Haïti on faisait de même avec des carottes et pommes de terre...et plein de sucre de canne...délicieux...il fait toujours beau sur l'Alsace...Schmützela


vivi 19/04/2011 23:45



Je suppose que tu parles de la recette du gâteau de pommes de terre. Avec du sucre de canne et des carottes, hhhmmmm, c'est une idée ! Ici aussi, il a fait très beau. Bises
girondines.



Mélissa 19/04/2011 10:46


Ta façon d'en parler donne envie de le lire...j'en ai encore une bonne pile en attente mais je sais que chez toi je peux venir fouiner et trouver des critiques qui donnent envie de lire.
Merci.


vivi 19/04/2011 23:43



Pour toi qui est dans le milieu médical, les livres de Winckler (de son vrai nom Marc Zaffran) trouveraient sûrement auprès de toi un petit écho particulier, un petit "plus" que
je ne perçois pas. C'est un médecin qui a souvent évoqué la situation dans les hôpitaux français.



☼♥~carole~♥☼ 19/04/2011 10:14


Encore un livre à ajouter aux livres à lire!!! Merci Vivi ! Bisous


vivi 19/04/2011 23:38



Oui, il y en a tant à lire, ça me désespère !! Je n'aurai jamais assez d'une vie !



☼♥zazounette67♥☼ 19/04/2011 09:37


ben moi Ken follet je suis dessus encore mais il est super et va te plaire j'en suis sure, le seul truc c'est que je lis pas autant que je veux !!!!!
Bisosu et merci pour le résumer il me semble bien ce bouquin !
belle journée à toi


vivi 19/04/2011 23:38



J'adore Ken Follett, j'ai tout lu de lui, je suis une grande fan. Son dernier livre est encore sur ma PAL, je dois d'abord en lire d'autres qui ne sont pas à moi et que je dois rendre.
Mais il me tarde de le commencer. Bonne nuit, Zaza.



Lilwenna 19/04/2011 09:23


l'infirmière que je suis, de même que la grande lectrice, font que ces 2 bouquins me font très envie ! je vais surement les lire ! merci vivi , je suis souvent attirée par les livres que tu lis !


vivi 19/04/2011 23:36



C'est le deuxième livre que je lisais de Martin Winckler mais il en a écrit plein d'autres. La maladie de Sachs est l'un des plus connus. Si tu as l'occasion de le lire, je pense qu'il te
"parlera", surtout si tu évolues dans le milieu médical. Bonne nuit, Lilwenna.



Valérie 19/04/2011 09:05


Eh bien, il a l'air passionnant ce bouquin ! Moi qui aime tout ce qui touche à la médecine... (ce soir, Dr House !)... Il me tente bien... Dis donc, tu es sacrée lectrice pour l'avoir "avalé" en
une journée !!! Chapeau ! Fiston va bien ? Pas trop douloureux le réveil ? Pas trop bleue sa joue ?


vivi 19/04/2011 23:34



J'avais commencé un peu avant et je l'ai terminé le soir même ou le lendemain. Mais il se lit très très vite. Oui, je suis sûre que les livres de Winckler te plairaient. Il milite pour
une médecine plus humaine où l'on respecte le patient. Pour Fiston, il n'a pas gonflé, n'a pas bleui et n'a même pas eu mal !



Françoise, La Vieille Marmotte 19/04/2011 08:15


Voilà que j'ai des réponses à certaines questions au sujet de ton fiston ... Ceci dit , ce livre comme le précédent paraît intéressant . Les questions dont il traite m'intéressent depuis toujours .
Et j'aime déjà bien le ronchon barbu (?)qui donne de bonnes leçons . A bientôt vivi !


vivi 19/04/2011 23:28



Le barbu ! c'est quelqu'un !! Si tu as l'occasion de lire le livre, tu t'en rendras compte. Je suis sûre que son personnage te plaira. Bonne nuit Marmotte.



Fred 19/04/2011 08:05


tu m'intrigues là ! si jamais j'ai l'occasion...


vivi 19/04/2011 23:25



N'hésite pas !! Ca se lit très facilement.



Sherry 19/04/2011 07:08


voilà un livre qui me plairait sûrement.. bien bien le fiston s'intéresse aux lectures de Maman.. c'est cool


vivi 19/04/2011 23:25



Ce n'est pourtant a priori pas un livre pour les gars ! Mais bon, il veut peut-être en apprendre davantage plus sur le sexe (dit) faible ! Je ne sais pas où il en est de sa
lecture et s'il a "accroché".



samdalia 19/04/2011 00:30


et bien voilà un livre que tu m'as carrément donné envie de lire (il faut dire que tu es douée pour donner envie justement)
bon, plus de 700 pages, ça me refroidit un peu...mais si on aime, ça ne fait plus peur, HEIn?
Ah oui, vraiment, il faut que je note ce titre quelque part, ça me dit!!!
j'adore tes dernières phrases, mdr!

ps: et fiston2, ça va????
bises!!!


vivi 19/04/2011 00:36



Fiston 2 se porte comme un charme. C'était encore plus cool que pour Fiston 1 et pourtant les dents étaient déjà bien sorties et bien grosses. A croire qu'il est tombé sur un bon
stomatologue. Il a mangé dès le premier soir (bon, que du fromage blanc !!) et n'a absolument pas "gonflé" ni eu d'hématome. Là, au bout de 5 jours, il remange et fait tout normalement et n'a pas
souffert du tout du tout.


Sinon, le "pavé" se lit très vite. Les chapitres sont courts et traitent de sujet bien différents mais toujours des femmes. Et puis, on a très envie de connaître la fin ! Je crois que
dans d'autres éditions il ne fait que 560 pages..... si ça peut te rassurer, hihi.


Bisous.