LA VIE NE TIENT QU'A UN FIL

Publié le 30 Décembre 2011

 

la vie 

On va passer quelques jours dans la famille de Jules au pied des Pyrénées. Bordeaux-Tarbes... depuis le temps, la voiture connaît le chemin par cœur. 230 kms, 2 h 45 de route, c’est rôdé comme du papier à musique.

 

La nuit est tombée. La journée a été magnifique et le coucher du soleil parfait, formant une grosse boule orange entre les troncs des pins maritimes. Vraiment, la nature nous a gâtés ce soir. A présent, c’est la nuit noire mais le ciel est clair, des milliers d’étoiles s’allument au dessus de nos têtes. Je pense : « Où est la nôtre » ?

 

Dans la voiture, tout est silencieux. Fiston 2 et Fiston 3 se sont enfin calmés. Ils viennent de nous chanter en duo tout le répertoire de S-N-I-P-E-R, puis ils ont refait le monde, comme souvent pendant les grands voyages. Que se passerait-il donc si la charmante petite bourgade que nous habitons entrait dans la C.U.B. (ndlr : Communauté Urbaine de Bordeaux) ? On ne vivrait plus comme des ploucs, on aurait des vrais bus, toutes les heures… peut-être même plusieurs fois par heure ? Bref, on ne serait plus coupé du monde. On serait relié à la VRAIE civilisation, voire à la civilisation tout court. On pourrait sortir le soir, sans que les parents ne soient obligés de sortir leur voiture, etc. etc. etc..... Mais à présent, ils somnolent sur les sièges du milieu. Fifille est à l’arrière, elle bouquine à la lueur de sa petite veilleuse. Fiston 1 n’est pas venu avec nous. Peut-être nous rejoindra-t-il demain en train ? Jules s’est endormi. Je conduis.

 

Nous sommes sur une grande nationale, la circulation est dense en cette fin de journée. Ça roule vite, malgré la limitation à 90. Mes pensées vagabondent. Je pense à la soirée que l’on va passer tous ensemble. Je pense aux cousins/sines que je vais retrouver. Je pense aux ados qui doivent encore avoir grandi, aux petits qui doivent encore avoir changé. Je pense au repas qui nous attend. Je pense à la chaleur de ces moments en famille. Je me réjouis. Je calcule mentalement la distance qu’il nous reste à parcourir. Si tout va bien, nous devrions arriver d’ici une heure de temps.

 

Si tout va bien….

 

Une voiture me suit d’assez près depuis un petit moment. Je ne dois pas aller assez vite à son goût. Bah oui, depuis que mes jeunes font la conduite accompagnée et depuis que je me suis pris deux PV pour excès de vitesse, tout petits excès mais quand même je respecte les limitations, enfin… j’essaye.

 

Soudain, un grand clac qui vient du moteur. Une fraction de seconde et puis plus d’accélérateur, le moteur s’arrête, la direction se bloque. Pas le temps de réfléchir, juste celui d'avoir le bon réflexe, de freiner dans une gerbe de boue en mordant sur le bas côté et de m’arrêter en catastrophe à quelques centimètres du fossé. La voiture derrière moi et celles qui la suivaient m’évitent de justesse, dans un concert de klaxons qui meurent dans la nuit.

 

Jules se réveille : « Le moteur ne tourne plus, tu as calé ! »

Je crie : « Mets les warnings ».

Fiston 3 ouvre les yeux : « Dis maman, mais pourquoi on s’arrête ? »

Fifille lève le nez : « On est où ? »

Fiston 2 ne dit rien.

 

J’essaye de redémarrer plusieurs fois. Nada.

 

On fait quoi maintenant ? Dans ces cas-là, on se remémore vite fait quelques conseils élémentaires de prudence : sortir de la voiture, mettre les gosses à l’abri derrière la glissière de sécurité, sécuriser l’endroit, rejoindre les enfants.

 

Feux de détresse, gilets jaunes, triangle. Rien n’est de trop. Nous sommes arrêtés au bord de la route dans un endroit relativement dangereux, avant un grand virage. Les roues de gauche de notre voiture mordent sur la chaussée. Impossible de bouger le véhicule. Les roues de droite ont formé une grosse ornière et sont complètement enlisées dans la boue. Les camions roulent à vive allure, font trembler l’habitacle à chaque passage et se croisent dangereusement dans des tourbillons de vent et de bruit. Il n’y a pas de glissière de sécurité. Juste un fossé plein d’eau, un talus de trois mètres presque à pic et en haut un mur de ronces. Il fait nuit noire. Les phares des voitures qui passent nous éclairent à chaque fois mais nous laissent ensuite aveuglés pour de longues secondes.

 

Impossible de rester là.

 

A une centaine de mètres, on distingue un petit chemin de campagne.

 

De là, j’essaye d’appeler l’assurance, mais les lignes sont occupées. Bien sûr, je ne me souviens pas du numéro de l’assistance, pourtant si facile à restituer en cas d’urgence. Je cherche, il est bien quelque part… mais comment le retrouver dans le noir et dans un sac à main aussi grand et rempli que la hotte du Père Noël un 25 décembre ? Tant pis, je retente l’assurance. Dommage, le temps qui nous était imparti doit être écoulé car désormais le portable ne passe plus !

 

Immense moment de solitude….

 

Plus personne ne dit rien.

 

Puis, comme dans les films, on voit une petite lueur briller dans la nuit. Une habitation ? Un hangar ? On décide de s’approcher. De toute façon qu’est-ce qu’on peut bien faire d’autre ? Prendre un thé, faire une partie de tarot, organiser un tennis ? On a envie de rire mais c'est nerveux. Imaginez un instant cinq personnes avançant la nuit sur un chemin de campagne perdu au milieu de nulle part. Bien sûr, nous sommes habillés pour aller à un repas de famille, pas pour un treck dans les champs. Et bien sûr, dans l’urgence, personne n'a pris son manteau. Or, aux dernières nouvelles, le thermomètre affichait 3°.

 

C’est le moment que choisit notre bonne étoile pour briller un peu plus fort. La lueur provient effectivement d’une ferme. Et elle est habitée... par un énorme chien qui doit se demander ce qu'on fout là mais aussi par un humain qui, après avoir écouté les explications de Jules, accepte gentiment d’appeler une dépanneuse. Puis, il part !

 

Nous devons retourner sur la route et attendre.

 

Je tremble, non pas de froid, mais dans la peur que notre voiture immobilisée et mordant sur la chaussée ne provoque un accident. Ou que dans la nuit un véhicule fauche l'un d'entre nous.

 

Les jeunes, eux, sont loin de ces considérations typiquement maternelles. Ils s’organisent !! Ils veulent faire, avec le foulard de Fiston 2, une grande banderole qui dirait « H-E-L-P » à destination des voitures qui arrivent à toute allure en face de nous. Je dois les en dissuader ! Fiston 2 donne sa veste à Fifille. Il est en chemise et Fiston 3 est en tee-shirt. Ils décident donc de faire un échauffement pour ne pas avoir froid. Fiston 2 fait le prof de sport. Fifille pouffe. Soudain, réalisant toute la gravité de la situation, et pour la première fois depuis que nous sommes sortis de la voiture, Fiston 3 demande l’air franchement inquiet : "Mais Maman, au fait, est-ce qu’au moins on a de la nourriture ?"

 

Non, pas de nourriture, pas de manteau, pas de téléphone, pas de lampe de poche, juste une voiture en panne qui clignote au milieu de la nuit.

 

Et cinq vies, si précieuses, qui sont intactes.

 

Car que serait-il arrivé si cette panne était survenue alors que Fiston 2 conduisait ? Il venait juste de me rendre le volant après quelques dizaines de kilomètres de conduite accompagnée Que serait-il arrivé si cette panne avait eu lieu alors que je doublais un camion à vive allure comme cela venait de se produire plusieurs fois sur les petites routes des Landes ? Que serait-il arrivé si je n’avais pas réagi comme il faut ? Les journaux sont pleins de familles décimées parce que le chauffeur a perdu le contrôle de son véhicule. Et que serait-il arrivé si notre voiture au bord de la chaussée avait provoqué un accident ou un carambolage fatal…

 

Quand j’y pense, je flippe.

 

Des incidents de parcours comme celui-ci nous ramènent brusquement à la dure réalité de la vie :

 

elle ne tient qu’à un fil qu’il est si facile de briser…

 

 

la-vie-fil.jpg

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost 0
Commenter cet article

Pichenette 13/01/2012 10:00

Bon bout d'an et à l'an qué vèn ! Se sian pas mai, siguen pas men !
En Provence, on ne souhaite pas la bonne année avant janvier. Alors, on dit : bon bout d'an! Et ensuite: à l'an qui vient! Et si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins! De la vraie
sagesse populaire, non?

vivi 14/01/2012 00:22



Tout à fait ! La sagesse populaire est riche de l'expérience du monde, on aurait bien tort de ne pas s'en imprégner. Merci pour ces précisions.



zazounette67 03/01/2012 19:46

oh merde alors !!! là je suis désolée je peux pas dire autre chose !!!

vivi 12/01/2012 22:42



Hihihihi ! Heu, je crois qu'il n'y a rien d'autre à dire !!!



Lilou-52 02/01/2012 17:34

Bonsoir vivi, j'ai des frissons à lire ton article. J'ai connu ces moments là, sans la panne : voiture qui dérape sous le verglas avec dérapage contrôlé et les enfants derrières ou devant, c'est
selon. C'est vrai qu'après coup on se dit : et si.... Voilà pourquoi je déteste que des voitures me collent, sans compter celles qui doublent pour ralentir tout de suite après et tourner. C'est le
genre d'incidents qui donnent à réfléchir sérieusement.
Très bonne soirée !

vivi 12/01/2012 22:43



Absolument, cela va forcément avoir des répercussions sur ma façon de conduire !



Corinne Duval 01/01/2012 23:26

Mon Dieu je frémis à te lire ! Comme tu le dis la vie ne tient qu'à un fil.... Il m'est arrivé la même chose l'année dernière, j'étais seule et les roues se sont bloquées après un gros clac dans le
moteur, plus de direction et je pense aussi qu'à ce moment là j'ai eu une bonne étoile, la voiture s'est garée presque toute seule sur le bas-côté alors qu'en face de moi arrivait une mobylette !
Heureusement qu'en ces circonstances il y a au dessus de nous parfois une force que je n'explique pas , personnellement je ne veux plus l'appeler Dieu, je m'en suis détournée (trop de doutes) mais
oui il y a quelque chose !
Comme je suis bavarde excuses moi ^^
Voilà j'étais venue pour te souhaiter pas une mais des merveilleuses années, beaucoup de courage, de bonheur et de réussite pour toi et les tiens
Bizh
Corinne

vivi 12/01/2012 22:45



Oh ! Merci pour ces bons voeux, auxquels je réponds un peu tard, j'en suis désolée. Je te remercie pour ton témoignage et je me rends compte au travers des com que l'on a tous vécu un
jour ou l'autre une situation à peu près semblable. Pour ma part, avec le recul, je relativise : que des dégâts matériels, ouf !



BENISSA 01/01/2012 20:26

Ouf tout le monde va bien!
Il ne me reste plus qu'à souhaiter que votre ange gardien veille encore sur vous aussi bien tout au long de 2012. De tout coeur, BONNE ANNÉE!

vivi 12/01/2012 22:46



Merci pour ton passage chère Benissa. Noël a été une période faste pour ma collection de poules. Dès que j'ai un peu de temps, je publie !!



cockpit 01/01/2012 19:12

Ca aurait pu être pire : la ferme aurait pu être habitée par des adeptes de la survie en milieu hostile, et le cours du jour aurait pu être "que manger quand il n'y a plus rien à manger... mais que
vous êtes encore plusieurs..."

vivi 01/01/2012 19:42



GLUPS ! Je flippe encore plus.



Marylou 01/01/2012 19:04

eh ben...quelle aventure...un jour alors que je venais de doubler une voiture sur l'autoroute et que je voulais ralentir après m'être rabattue sur la droite le moteur de la voiture s'est
emballé...heureusement que j'étais sur une ligne droite...un boulon coinçait la pédale de l'accélérateur...depuis je ne suis plus très rassurée en voiture

vivi 12/01/2012 22:48



Je comprends ! Je crois que notre corps reste marqué et se souvient. Cela entraîne ensuite des peurs irraisonnées, dont on cherche parfois longtemps l'origine...



Fred 01/01/2012 12:57

ça va pas de mettre des titres comme ça, tu m'as fait peur ! :-( Je suis désolée pour cet accident et ravie de voir qu'il n'y a que des dégâts matériels. quelle trouille vous avez du avoir ! je te
souhaite malgré tout une belle année 2012 qui j'espère commencera mieux qu'elle n'a terminé. Gros bisous à toi et ta tribu.

vivi 12/01/2012 22:49



Pour l'instant, nous n'avons toujours pas récupéré notre voiture, donc pas de crainte de retomber en panne avec ! Bises, merci pour ta fidélité.



Pichenette 31/12/2011 15:02

Bon bout d'an et à l'an qué vèn ! Se sian pas mai, siguen pas men !

vivi 12/01/2012 22:50



Je veux bien une petite traduction simultanée Madame Pichenette s'il vous plaît (mais c'est pas du français ça alors quoi kes kiss passe) ?



Anne d'AMICO 31/12/2011 10:33

Plus de peur que de mal, grâce à Dieu! Ton ange était auprès de toi! On ne voit plus la vie de la même façon après une pareille aventure, je parle d'expérience. C'est quelque chose qu'on ne peut
pas oublier et la façon de conduire change du tout au tout! Et en tant que maman, bien sur, on imagine tout un tas de choses qui AURAIENT pu se produire.... Mais les jeunes eux, pensent à la
bouffe!! Un peu de détente dans tes noires pensées!
Gros bisous ma Vivi, passe un joyeux réveillon et goûte chaque instant qui passe!

vivi 12/01/2012 22:53



Oui, heureusement qu'ils étaient là les jeunes, même si j'ai tremblé pour eux ! Tu as raison, ils ne pensent qu'à la bouffe, toujours et en toutes circonstances ! A se demander si
c'est vraiment un estomac qu'ils ont. Ou alors un gouffre.



La Vilaine 31/12/2011 10:17

Malgré les vicissitutes de la vie, je crois en ma bonne étoile.Et de toute évidence, tu dois croire en la tienne, en la vôtre. Je suis sincèrement soulagée d'avoir pu lire cet article

vivi 12/01/2012 23:02



Merci. Visiblement, elle nous surveille de près !!



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 31/12/2011 09:51

une année pétillante pour toi

vivi 12/01/2012 23:02



Merci beaucoup Nicolenini. Je te souhaite la même !



Alba 30/12/2011 23:57

ça ne devait pas être l'heure...
un ptit clin d’œil à ton étoile ne serait pas de trop: elle a fait du bon boulot !
Bisoussss

vivi 12/01/2012 23:03



Voilà, c'est ça ! Ce n'était pas le moment pour nous. D'ailleurs... si ça pouvait attendre encore un peu... ça m'arrangerait...



Samdalia 30/12/2011 23:30

pfiou....tu m'as fait peur........très peur!
et ça me remémore de biens mauvais souvenirs...
bon, tant mieux si vous n'avez rien eu....et la voiture? vous avez quand même réussi à rejoindre votre famille?
Tu as raison, "et si".....c'est après coup qu'on se rend compte que nous avons eu BEAUCOUP de chance!
je te souhaite ainsi qu'aux tiens une bonne fin d'année!

vivi 12/01/2012 23:06



Avec l'assistance, nous avons rejoint notre famille en taxi. A l'arrivée, quelques petits verres (pour les adultes exclusivement hein !) n'ont pas été de trop pour nous faire rattraper
l'avance que les autres avaient prise sur nous et nous détendre !! Pour le retour chez belle-maman, ce soir-là, nous nous sommes sagement fait raccompagner... De gros bisous.



dimdamdom59 30/12/2011 22:36

Et bien on se croirait dans un polar lol!!! Faut dire que tu racontes super bien et que tu nous tiens en haleine!!! Bon tu nous a pas dit si vous êtes arrivés finalement à destination chez vos
cousin-cousines, s'ils se sont inquiétés un seul instant!!! Tu sais avec des "si" on pourrait mettre Paris en bouteille!!!Le principal c'est que vous soyez tous vivants et bien vivants!!!
Maintenant il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une excellente fin d'année!!!
Gros bisous Vivi!!!
Domi.

vivi 12/01/2012 23:09



Nous sommes finalement arrivés avec seulement deux petites heures de retard. La famille n'a même pas eu le temps de s'inquiéter car on l'a prévenue depuis le garage. Avec des si,
oui, on pourrait en faire des choses ! Et d'ailleurs si Paris était en beurre on en ferait des tartines. J'espère que cette petite réponse te trouvera en belle forme. Bisous.



Maman d'ados 30/12/2011 22:11

C'est vrai que la vie ne tient parfois à pas grand chose, c'est dans ces moments là qu'on en prend conscience.Heureuse pour vous que tout se soit bien terminé, j'espère que ça ne vous a pas gâché
la fête. Ça m'a rappelé notre accident il y a 2 ans: un sanglier qui voulait échapper à la battue d'un dimanche après-midi s'est retrouvé devant notre capot. Plus de peur que de mal pour nous
malgré quelques contusions(on a mesuré l'utilité des airbags!), voiture en vrac total, un après-midi de janvier à se geler sur le bord de la route en attendant la dépanneuse. Quelque soit la
gravité, on perd vite ses moyens: qui appeler? Où sont les n° de l'assistance? Sortir les gilets jaunes! Le triangle!
Allez, Bonne et heureuse année à venir quand même!!!

vivi 12/01/2012 23:11



Tout à fait ! Dans ces cas-là, on n'est pas trop de deux, voire plus, pour mettre ses idées en ordre et agir efficacement. L'adrénaline fait le reste.



Lilwenna 30/12/2011 21:12

ohlala, tu as eu les bons réflexes au départ et ensuite vous avez eu chaud. j'en frémis pour toi ! heureusement cela finit bien, enfin sauf pour la voiture.
Bisous et bonnes fêtes de fin d'année quand même

vivi 12/01/2012 23:13



Finalement, la voiture s'en tire bien. Elle est en train d'être réparée et on va essayer de la garder encore un peu, le temps de prospecter et de ne pas acheter un autre véhicule dans la
précipitation. Par contre, c'est notre compte en banque qui fait la gu......



Bekmama 30/12/2011 21:11

Ma pauvre!!!
Je te comprends tout à fait.
Nous avons eu un accident de voiture il y a deux ans : je conduisais avec mon conjoint à coté et ma fille derrière. Il pleuvait comme pas possible. On roulait depuis trois heures et à 10 km de chez
nous, presque arrivés, nous avons fait de l'aquaplanning à cause d'un creux sur la chaussée qui avait formé une immense flaque d'eau. J'ai perdu le contrôle de la voiture, c'était terrible. Nous
avons glissé de la voie de droite à celle de gauche (vide à ce moment-là heureusement), heurté la glissière de sécurité (choc qui a détruit le moteur et l'aile de la voiture), rebondi, heurté la
glissière de l'autre côté. C'était sur un pont, pas de bande d'arrêt d'urgence, la nuit, la pluie, on a couru comme des fous se mettre à l'abri un peu plus loin, hors du pont. Je n'ai jamais eu
aussi peur de perdre la vie et celle de ceux que j'aime.
La vie ne tient qu'à un fil très tenu...
Je suis contente de savoir que tout va bien pour toi et tes enfants au final. Passez d'excellentes fêtes!
Bises.

vivi 12/01/2012 23:15



Je déteste traverser les ponts, va savoir pourquoi ! Plus ils sont grands et hauts, plus ils me font peur, alors ton histoire me donne la chair de poule.



oth67 30/12/2011 19:13

Une sacré aventure pour finir cette année !
Bon démarrage pour 2012 !

vivi 12/01/2012 23:16



Bah oui, on s'en serait bien passé :/



Val1603 30/12/2011 18:59

Oufffffffffff. Je suis heureuse pour vous... Comme on le dit souvent... Plus de peur que de mal... Et tant mieux... J'étais en haleine pendant tout ton récit.
Allez ma Vivi, j'espère que vous êtes bien arrivés tous à bon port. Tu nous raconteras. D'ici là, plein de bisous.

vivi 12/01/2012 23:17



Comme je l'ai écrit un peu plus loin, quelques apéros plus tard on avait (presque mais pas tout à fait quand même) tout oublié. Le pouvoir de l'apéro, c'est dingue quand même !



Mélissa 30/12/2011 18:48

Vous avez eu de la chance mais je dois dire que j'ai eu peur moi aussi quand j'ai vu le titre de ton article ...Une grosse frayeur surtout pour toi à priori et je suis un peu comme toi , à me faire
de films avec des "et si ?"...pour les frais de voiture , c'est toujours quand on s'y attend pas et en fin d'année ce n'est jamais très bien venu...mais bon , ce n'est que du matériel !!
J'espère que vous passerez un bon réveillon de nouvel an quand-même !
Gros bisous .

vivi 12/01/2012 23:19



Au final de GROS frais pour réparer Titine mais je me console en relativisant : tout va bien, tout le monde va bien, pas de tierce personne impliquée. Dans quelques semaines, ce ne
sera plus qu'un mauvais souvenir. Bises.



carole 30/12/2011 18:30

Oh la la je m'attendais au pire en lisant le titre de ton article ma belle... Je suis bien contente que vous n'ayez rien et je vous souhaite une belle et heureuse fin/nouvelle année ! Et au fait
elle a eu quoi l'auto ??? Gros bisous ma Vivi

vivi 30/12/2011 18:40



Finalement, non, nous n'avons rien ! Mais pour l'auto, c'est grave ! La courroie de direction a cassé. Il faut que le garagiste évalue les dégâts et nous fasse un devis. Mais comme
la voiture a 13 ans et près de 310.000 kms, je ne sais pas si on va pouvoir la réparer... On verra bien, ce n'est que de la tôle, même si nos souvenirs avec ce véhicule sont nombreux et
heureux...



Tata Tounette62 30/12/2011 18:17

Ouf, plus de peur que de mal.
Je te souhaite une bonne et heureuse année pour 2012. Joie, santé et prospérité pour toi et les tiens. Bises, à bientôt

vivi 30/12/2011 18:25



Une très bonne année 2012 à toi aussi et plein de bonnes choses pour tous. Bisous.



cocosophie 30/12/2011 18:15

quelle histoire
heureusement finalement, vous n'avez rien eu
bon courage
gros bisous
sophie

vivi 30/12/2011 18:25



Oui, heureusement ! Il faut croire que ce n'était pas encore notre jour, lol.



Danielle38 30/12/2011 18:07

Je suis bien contente que tu puisses avoir eu comme moi 2 petits PV et de respecter les vitesses après avoir eu 3 jeunes qui ont appris à conduire. ça veut dire que tout va à peu près bien,que tu
puisses le raconter et heureusement que tu n'aies eu que des si dans le style catastrophes!!!et si la voiture est sous garantie ça ne devrait pas trop coûter!!! Garde tes bons réflexes, une vrai
Maman qui protège ses petits!!! Bonne fin et nouvelle année

vivi 30/12/2011 18:24



Oui, tu as raison il faut TOUJOURS relativiser. Par contre, ce n'est pas la voiture qui était encore sous garantie (elle a 13 ans) mais la courroie. Donc je crois bien que la facture (si
nous décidons de faire réparer) est pour nous ! Merci en tout cas pour ton message.



Françoise, La Vieille Marmotte 30/12/2011 18:02

WAOUH ! Des frissons rétrospectifs ! ....
Et combien de temps ça a duré dans la nuit ?
La dépanneuse n'a pas mis trop de temps pour arriver ? ...
Ben dis donc !
La suite heureuse, Vivi, s'il te plaît ....

vivi 30/12/2011 18:30



Finalement, la dépanneuse a fini par arriver au bout d'une demi-heure environ, ce qui n'est rien ou presque en ce qui nous concerne, mais beaucoup pour un véhicule immobilisé de façon
dangereuse au bord de la route. Nous, nous étions juste congelés mais un bon chocolat chaud au garage nous a remis d'aplomb. L'humour et la décontraction des jeunes ont, comme très
souvent, sauvé la situation ! Une happy end, tu vois... sauf pour notre voiture et notre compte en banque :o)



sittelle 30/12/2011 17:36

Dans ces cas-là, tête froide, bons réflexes et réflexions accélérées, ça tourne vite dans la tête, surtout celle d'une mère seule avec ses p'tits! un bel article; dans ces cas-là, maintenant, parce
qu'il y a eu bien souvent comme une " main" bienveillante qui m'a aidée, je remercie mon ange gardien ! mes meilleurs voeux Vivi, mes amitiés

vivi 30/12/2011 18:31



Je crois que je peux moi aussi remercier notre ange gardien. Heureusement que mon mari était là. Il reste beaucoup plus zen que moi dans ces situations... Finalement, on se complète
bien ! Des bises.



Maman Crotte 30/12/2011 17:23

Vous allez TOUS bien ! Et oui, c'est bien ça le principal !
Oh comme je sais que c'est dur. Même si nos deux expériences sont proches et bien différentes à la fois.
J'te bisouille bien fort Vivi !!

vivi 30/12/2011 18:32



T'as vu ? J'aurais jamais pensé ça en écrivant mon com chez toi !!



mouchette 30/12/2011 17:15

Oh heureusement que tu as eu le bon réflexe!!! Tu me fais frissonner! Bon, l'important est que vous alliez tous bien.
Bisous ma douce et surtout une MERVEILLEUSE NOUVELLE ANNEE qui j'espère débutera mieux que celle ci se termine.
Avec mon amitié.
Mouchette.

vivi 30/12/2011 18:33



Moi aussi, je t'envoie tous MES VOEUX POUR 2012.... et souhaite de tout coeur que notre amitié bloguesque perdure.



zazounette67 30/12/2011 16:29

eh bien plus de peur que de mal ouf !!!
J'espère que tout c'est bien terminé, toujours avoir de quoi faire dans la voiture, une fois aussi en panne sur l'autoroute en Belgique avec couchage à l'hotel !!!! mais vraiment ouf pas de blesser
je suis heureuse pour vous , ne pense pas à ce qu'il aurait pu se passer, je sais facile à dire mais bon, ouf ouf !!!!
Et la voiture comment elle va elle ????
Je vous souhaite une bonne fin d'année à tous et à l'année prochaine ma belle !
Bisous

vivi 30/12/2011 16:39



La voiture ne va pas bien. C'est la courroie de direction qui a lâché alors qu'elle était encore sous garantie... Pour l'instant, Titine est toujours au garage.... On nous annonce
"environ" 4.000 euros de réparations...