LA DAME SANS TERRE (3) et (4)

Publié le 20 Septembre 2011

 

                                       dame sans terre dame sans terre

 

Je ne suis pas du tout du tout à jour dans les articles où je relate les livres que j'ai lus car vous avez vu pendant un grand moment le tome 3 de La Dame sans terre dans la colonne de droite de mon blog, alors que ça fait un bail que j'ai fini le tome 4. Bon, de ce côté-là, j'ai fait la modification. Je suis bien en train de lire "Doubles Vies" !

 

Le tome 3 de La Dame Sans Terre, Le Sang de grâce, nous donne un certain nombre de clés pour comprendre les multiples intrigues nouées dans les deux précédents livres, Les Chemins de la bête et Le Souffle de la rose. Le lecteur ou la lectrice (moi en l'occurrence) découvre qui est véritablement le jeune Clément et qui a commandé les meurtres de l'abbaye des Clairets. L'enquête nous mène à Rome, jusque dans l'entourage du souverain pontife...

 

A ce moment-là de l'histoire, le suspense est à son comble et on a vraiment envie de savoir comment tout cela va se finir. Vous imaginez donc aisément avec quelle rapidité j'ai sauté du tome 3 au tome 4, Le Combat des Ombres (même pas le temps de le signaler sur le blog)

 

Et là ! Y'a un truc que j'ai pas compris.

 

Apparemment, lorsque l'auteur a écrit cette saga, elle s'arrêtait là, à la fin du tome 3 (ce qui me paraît assez incroyable car, à ce stade, on se pose encore beaucoup de questions). Le 4ème tome a été écrit bien après les 3 autres, car réclamé à corps et à cris par les lecteurs ("la suite, la suite, on veut la suite").

 

Dans ce dernier livre donc, les premiers chapitres remémorent tout d'abord les autres ouvrages. Comme moi je venais juste de les terminer, ça m'a énervée plus qu'autre chose. J'avais envie de savoir la suiiiiiiiite moi, c'est tout ! Mais au fil des pages, l'intrigue tourne véritablement en rond et on piétine carrément dans la semoule ; il ne se passe rien de carrément nouveau, à part que les méchants finissent (quand même) par être punis. A 50 pages de la fin, j'ai commencé à regarder désespérément le peu de chapitres qui restaient alors qu'il y avait encore une foule d'explications à donner. J'ai commencé à me demander si par hasard il n'y avait pas un 5ème bouquin caché, dont je n'aurais pas eu connaissance... (et la copine qui m'a prêté les livres non plus, et la FNAC non plus, et Amazon non plus, et...).

 

Et... Et.. Et...

 

Et non ! Et flûte de zut. Je suis arrivée à la dernière page complètement frustrée et sur ma faim car je n'ai toujours pas de réponse à qui est exactement... ou plutôt ce qu'est devenu..... et pourquoi..... Vous voyez ce que je veux dire ? Et je déteste ça.

 

Ce dernier volet est paru en 2008 mais je n'arrive toujours pas croire qu'Andrea H. Japp n'est pas en train d'écrire le 5ème tome rien que pour moi.

 

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dasola 28/06/2012 16:12

Bonjour, je suis d'accord pour dire que le 4ème tome est un "mix" des trois premiers qui se termine en eau de boudin. Mme Japp n'a pas été sympa avec nous sur ce coup là. Bonne journée.

vivi 08/07/2012 14:41



Non, pas sympa du tout ! Je ne m'en suis pas encore remise !



cocosophie 20/09/2011 18:36


oui c'est un peu bizarre que ca s'arrete ainsi
merci de tes impressions
bisous
sophie


vivi 03/10/2011 21:08



Je suis trop trop frustrée sur ce coup-là. C'est comme dans les films, je déteste quand la fin n'est pas une vraie fin...