L'HISTOIRE DE PI

Publié le 13 Mars 2013

l'histoire de pi

L'histoire de Pi (à ne pas confondre avec L'Odyssée de Pi, l'adaptation cinématographique) est un roman fantastique écrit en 2001 par le canadien Yann Martel et pour lequel il a reçu le prestigieux Man Booker Prize for Fiction (prix Booker).

Écrit à la 1ère personne, le roman est divisé en trois parties :

Celle qui se déroule avant le naufrage ; elle répond à un certain nombre de questions. Comment voit-on la vie quand on est un jeune indien à Pondichéry dans les années 1970 et qu'on a pour nom Piscine Molitor Patel ? Comment aborder les questions de la captivité, de la vie animale à l'état sauvage et de la place de la liberté quand on habite dans un zoo au contact de centaines d'animaux tels les lions, les passereaux de Malaisie, les cacatoès des Moluques, les bisons américains, les flamants roses, les cygnes noirs, les casoars à caroncule, les tourterelles diamant, les conures de Petz, les gibbons, les tapirs, les mangoustes, les spatules, bon enfin bref, vous avez compris, de tout ce qu'on peut habituellement trouver dans un zoo ? Comment fait-on pour expliquer à ses proches que l'on aime Dieu par-dessus tout et que l'on veut pour le restant de ses jours être fidèle à trois religions (l'hindouisme, l'islam et le christianisme) en même temps. Comment mettre de l'ordre dans ses réflexions sur la spiritualité et la vie indienne en général ? Etc.

La seconde, qui constitue l'essentiel du roman, débute lorsque le père de Pi, directeur du zoo, décide pour des raisons politiques de déménager avec sa famille (et une partie de ses animaux) au Canada. Elle raconte le naufrage dans l'Océan Pacifique du cargo japonais qui les transportait tous, comment Pi se retrouve être le seul rescapé humain de cette catastrophe, la traversée douloureuse et tragique du jeune homme et la lutte de 227 jours pour la survie dans sa forme la plus primitive ; en effet, Pi doit non seulement subir la faim, la soif, la solitude, la fatigue, le deuil, la douleur, le chagrin et les éléments mais aussi rester en vie face à un prédateur féroce : le tigre Richard Parker.

La dernière, alors que Pi est sauvé... mais sur celle-ci je ne vous en dirai pas plus...

Le démarrage de cette lecture (jusqu'à la page 100 environ) a été assez laborieux. J'ai trouvé, comme beaucoup de lecteurs semble-t-il, quelques passages un peu longs mais peut-être qu'en les relisant un autre jour je n'aurais plus la même impression ? C'est sans doute dû au fait que cette partie-là aborde des questions essentielles et fondamentales (mais surtout indispensables pour la compréhension de la suite) qui demandent introspection, réflexion et attention, ce dont je ne me suis pas toujours montrée capable à 23 heures après une journée de boulot.

Je me suis ensuite souvent demandé si cette aventure était vraie, inspirée d'un fait réel ou complètement fictive... Je vous laisse le plaisir de le découvrir si vous ne connaissez pas déjà cette histoire.

J'ai particulièrement aimé tout le côté psychologique et philosophique du livre, et surtout le passage où Pi explique que, malgré l'omniprésence du danger, le tigre lui a sauvé la vie. En effet, sans la menace constante de l'animal, et donc l'obligation de se protéger, d'organiser leur vie à bord et de nourrir le fauve pour ne pas se faire lui-même dévorer, il n'aurait probablement pas gardé cette volonté de survivre ni réussi à "oublier" la mort dramatique des membres de sa famille. J'ai aussi beaucoup aimé l'anecdote expliquant pourquoi le nom du tigre ressemble tant à celui d'un être humain... et bien sûr tous les passages descriptifs comme celui que j'avais repris

Ce livre, très étudié dans les collèges/lycées des pays anglo-saxons, est tout à fait accessible aux jeunes. Les miens l'ont lu avec plaisir, même si leurs avis par la suite étaient partagés ce qui a permis d'échanger tous ensemble de façon tout à fait intéressante et constructive...

Pour ceux qui ont vu le film, il y a pas mal de différences entre le roman et l'adaptation cinématographique dont certaines sont répertoriées ici. Par contre, le livre permet sans aucun doute d'apporter des éclaircissements à certains passages du film, et vice et versa certainement aussi...

Pour ma part, je m'y prends trop tard, L'Odyssée de Pi ne passe plus dans aucune salle de la région de Bordeaux.

Il ne me reste donc plus qu'à attendre la sortie du DVD...

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0
Commenter cet article

écureuil bleu 14/07/2015 13:13

Bonjour Vivi. J'ai vu le film, pas lu le livre. Je ne le lirai pas maintenant car il doit y avoir pasmal de longueurs. Bisous

vivi 15/07/2015 21:09

Quelques-unes au début, mais rétrospectivement je me rends compte qu'elles étaient nécessaires pour la suite...
Merci pour ta visite ici :o)

Mélissa 21/03/2013 11:11

Pendant mon année de formation , j'ai continué à acheter des bouquins mais je n'en ai pas lu un seul....j'en ai une vingtaine en attente...
Bisous.

vivi 25/03/2013 21:33



Je comprends.... J'ai du mal aussi à sortir d'une librairie sans achat.... Souvent, je les prête à mes amies avant même de les avoir ouverts car je sais que je ne vais pas avoir le temps
de les lire tout de suite....



Loo 20/03/2013 23:23

Je voulais te répondre mais tu as été plus rapide que moi.
J'ai beaucoup aimé.

vivi 25/03/2013 21:32



J'espère pouvoir le voir aussi... dans pas trop longtemps...



Loo 17/03/2013 15:50

Pas lu le livre mais je viens de voir le film in extrémis dans une salle de Paris. Le billet ne va pas tarder.

vivi 20/03/2013 21:31



Tu en as pensé quoi ? Je vais aller voir ça chez toi, au cas où tu aurais déjà publié.



mouchette 15/03/2013 22:04

Comme toi j'ai râté le coche pour le voir en salle et j'espère le louer à sa sortie en DVD mais le spectacle sera moins grandiose car notre télé est d'un petit format!
Joli week end ma Vivi et très gros bisous.

vivi 20/03/2013 21:34



Oh oui, c'est sûr, mais une petite télé c'est mieux que pas du tout ! Bisous à toi, bonne nuit.



Valérie 15/03/2013 11:00

C'est chouette de pouvoir partager sur la lecture d'un livre avec les enfants ! Ici, je crois que ce n'est pas prêt d'arriver, mes filles n'aiment pas vraiment lire ! Bon, je ne montre pas trop
l'exemple... quoi que j'ai commencé à lire : Allons voir plus loin, veux-tu ? de Anny Duperey ... peut-être pas le roman du siècle mais j'aime bien cette femme alors j'ai eu envie de voir comment
elle écrivait... J'en parlerai quand je l'aurai fini...

vivi 20/03/2013 21:37



C'est un livre que je lirais volontiers aussi. J'aime beaucoup cette femme également, elle n'a pas toujours eu une vie facile et je trouve qu'elle a de la classe !



Beah 14/03/2013 21:47

Je viens tout juste de le finir! Moi aussi naïvement, je me suis posée la question de l'histoire vraie. Je l'ai beaucoup aimé, et personnellement je n'ai pas ressenti de longueurs. Je n'ai pas vu
le film, mais pas sûre d'en avoir envie; j'aurais sans doute du mal avec certaines scènes que j'arrive à supporter à l'écrit, mais pas à l'écran! (enfin tu dis que l'adaptation cinématographique
est différente).
En tout cas je recommande vivement ce livre de Yann Martel, québécois francophone, mais qui écrit en anglais (balèze).

vivi 20/03/2013 21:38



Je suis ravie de lire ton commentaire et tes impressions sur ce livre !



Carole 14/03/2013 19:18

Mouais... pour le coup je sais pas... Si c'est long long ça va surement m'énerver! =) J'ai déjà eu du mal à me mettre dans celui que je suis en train de lire... Bisous Vivi !

vivi 20/03/2013 21:41



Ah bah ! Tu regarderas le film quand il sortira en DVD. Je pense que ça change de tout ce qu'on peut voir en ce moment sur les écrans... même si l'histoire n'est pas de tout repos




Melle Bulle 14/03/2013 16:47

Why not ! En lecture cet été, ça pourrait me plaire :) Merci pour le partage !

vivi 20/03/2013 21:42



Il est paru dans une petite édition de poche qui se glisse partout :o)



Mireio 14/03/2013 12:39

J'ai toujours aimé aussi de pouvoir discuter avec mes enfants d'un livre ou d'un film et de confronter nos avis !
Bizzzous

vivi 20/03/2013 21:47



C'est vrai qu'ils nous font souvent changer d'avis et voir les choses autrement. Et vice-versa sans doute aussi !



Mélissa 14/03/2013 12:05

J'ai hésité à aller voir le film et puis chez nous non plus , il ne passe plus...
Le livre me donne envie , je le lirai peut-être quand j'aurai épuisé ma PAL en cours...
Je vois que tu te penche désormais sur Camilla Lackberg, j'ai lu la princesse de glace d'elle, j'avais beaucoup aimé!
Bonne lecture et gros bisous.

vivi 20/03/2013 21:48



Chez toi aussi la PAL est imposante ?



Renée 14/03/2013 10:28

ça m'as l'air très bien ce récit....Bises

vivi 20/03/2013 21:48



Oui, intéressant en tout cas, et captivant, et hors du commun, et terrifiant, et...



Fabymary POPPINS 14/03/2013 08:28

oui mitigé car des longueurs ça me barbe je le reconnais, bisous et tjs pas de sortie c'est verglacé

vivi 20/03/2013 21:49



Heureusement, il n'y a pas QUE des longueurs !!! Et quand c'est comme ça, moi, je lis en diagonale :o)