L'ENFANT ALLEMAND

Publié le 15 Juin 2013

l-enfant-allemand

 

Le précédent Camilla Läckberg, L'Oiseau de mauvais augure, s'acheve lorsque, en fouillant dans son grenier, Erica met la main sur les carnets d'un journal intime ayant appartenu à sa mère et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d'une croix gammée.

 

Pourquoi donc sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé de tels objets ?

 

Souffrant toujours qu'Elsy ait, de son vivant, exprimé si peu de sentiments envers elle et sa soeur, et voulant à tout prix en savoir plus, Erica entre en contact avec un vieux professeur d'histoire à la retraite. L'homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné.

 

Malgré un schéma un chouïa répétitif (l'auteur utilise un peu toujours les mêmes techniques pour écrire ses romans) mais ayant indubitablement fait ses preuves, il n'en a pas fallu plus pour que je me replonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique et engloutisse ce livre en quelques jours à peine.

 

Comme dans ses précédents opus, Camilla Läckberg mêle intimement l'enquête, les problèmes sociétaux (les familles recomposées, les adolescents en crise, le quotidien conjugal, le congé parental pour les hommes, les couples homosexuels et leur difficulté à être parents, le racisme, la montée en puissance de l'extrême-droite, la maladie d'Alzheimer) et les événements historiques (la seconde Guerre Mondiale vue du côté scandinave, les camps de concentration, les drames qui se sont déroulés pendant cette période et que le temps n'effacera jamais).

 

Vous l'aurez compris à demi-mot, ce n'est pas encore cette fois que Camilla Läckberg me décevra.

 

J'ai même pleuré, la fin est carrément bouleversante pour une maman.

 

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0
Commenter cet article

Val1603 17/06/2013 09:43

Rhooo tu en parles si bien... que ça me donne envie de découvrir ce roman...

vivi 18/06/2013 22:25



Vas-y, fonce. C'est le 5ème de la série, mais ils peuvent tous être lus séparément. Par contre, si tu peux, autant les lire dans l'ordre... tant qu'à faire... 



Mélissa 16/06/2013 15:58

J'adore pleurer pendant mes lectures....

vivi 18/06/2013 22:26



Moi aussi, à condition que personne ne me voie !!! 



Mélissa 16/06/2013 14:58

Ahhhhh chouette, je vais le lire celui-là !!
Merci!
Bisous.

vivi 16/06/2013 15:47



Tu peux sortir ton mouchoir :o)



Melle Bulle 16/06/2013 10:21

ça me donne envie de découvrir l'auteur et ses romans !

vivi 18/06/2013 22:26



Tu peux y aller, c'est une valeur sûre.



Carole 16/06/2013 09:46

Je n'ai jamais lu cet auteur mais tes résumés donnent envie de la découvrir =)

vivi 18/06/2013 22:29



A condition d'aimer les polars noirs. Camilla ne fait pas dans la dentelle.



arlette 16/06/2013 01:56

un auteur a retenir alors ....(je lis beaucoup)
bises

vivi 18/06/2013 22:29



A inscrire sur ta liste des auteurs à lire. Surtout si tu aimes les romans policiers.



Lilwenna 15/06/2013 19:54

je n'ai toujours pas lu cet auteur ! tu me fais envie à chaque fois !

vivi 18/06/2013 22:30



J'espère ne pas mal te conseiller, comme la dernière fois avec Lignes de faille :o(



MyrtilleD 15/06/2013 16:35

Je suis fan ! Et je me réjouis d'aller acheter le dernier tome qui vient de sortir, pile poil pour les vacances ;-)

vivi 18/06/2013 22:31



Ravie de partager avec toi ce bonheur de lire Mme Läckberg :o)



Renée 15/06/2013 16:04

un bon bouquin et on oublie les soucis quotidien...Bisesss

vivi 18/06/2013 22:39



Ah ! Ca c'est bien vrai !!



fred 15/06/2013 12:02

un des + poignants c'est sûr ! par contre, j'ai trouvé bizarre sue la mère ait été jeune pdt la guerre, elle serait plutôt sa grand-mère parce qu'Erica est ds nos âges non ?

vivi 15/06/2013 14:42



C'est vrai, je n'avais même pas tilté. 15 ans à la fin de la guerre, ça ferait née en 1930. Même si elle avait eu ses enfants tard, metttons à 40 ans (c'était très tard pour l'époque), ça
ferait une Erica née dans les années 70... Bof, bof, elle aurait eu Maya à 40 ans ???