L'EAU, C'EST LA VIE, OUI MAIS...

Publié le 12 Mars 2014

piscine-volet.jpg

Mélanie était une jolie petite poupée de 2 ans aux yeux incroyablement bleus et au sourire de rêve. Fiston 3 et Mélanie n'avaient que quelques semaines d'écart et partageaient leurs jeux à la halte-galerie où leurs mamans les déposaient parfois, le temps de faire quelques courses ou de boire un café entre copines. Le jour des 2 ans et 4 jours de Fiston 3, par un beau dimanche très ensoleillé et chaud du mois de mai, Mélanie s'est noyée dans la piscine hors sol des voisins de ses parents. Leurs enfants étaient grands, ils étaient partis à la plage, ils n'avaient pas pris la peine d'enlever l'échelle qui empêchait l'accès au bassin. Mélanie a été maintenue quelques jours en vie dans un coma artificiel jusqu'à ce que ses parents décident de tout débrancher et de la laisser partir tout là-haut dans le ciel et les étoiles. Depuis, les mois de mai et les baignades n'ont plus tout à fait le même goût.

Une quinzaine d'années auparavant, l'été, quelque part dans un petit village d'Alsace, Serge, 17 ans (né la même année que moi), était parti se baigner avec ses amis dans une gravière. C'était un beau jeune homme. Pour épater les filles, il a plongé mais à un endroit où l'eau n'avait que quelques dizaines de centimètres de profondeur. Le diagnostic a été sans appel : fracture des cervicales et lésion de la moëlle épinière. Serge, tétraplégique, a passé le reste de sa trop courte vie chez ses parents, dans un fauteuil roulant. Ma mère m'a annoncé son décès il y a quelques mois.

Ces deux événements ont bouleversé ma vie. Après l'accident de Serge, j'ai commencé à me méfier de l'eau plaisir qui peut devenir eau mortelle, moi qui m'y suis toujours sentie épanouie et à l'aise comme un poisson. Après la disparition de Mélanie, je n'ai plus pu quitter mes garçons des yeux pendant plusieurs semaines. Dès qu'ils tournaient le coin de la maison, une peur panique m'envahissait. Heureusement, à cette époque-là, nous les emmenions déjà depuis longtemps aux bébés-nageurs et les voir évoluer dans l'eau, pouvoir regagner le bord sans difficulté m'avait plus ou moins tranquillisée.

Quand Fifille a rejoint ses frères, que les enfants ont grandi et que nous avons décidé il y 10 ans, pour eux, de creuser une piscine dans notre jardin, j'ai été impitoyable. Pas de bassin sans dispositif de sécurité (à l'époque, ils n'étaient pas encore obligatoires). Un grillage de 1,50m avec une porte fermée à clef dont les parents étaient les seuls détenteurs me paraissait être un minimum. 

Quand ils ont encore grandi, je les ai abreuvés d'interdictions en tout genre : interdit de se baigner sans un adulte, interdit de plonger n'importe où, interdit de laisser la porte ouverte après la baignade, interdit de négliger le fait que nous avons des petits voisins qui ne savent pas nager et qui peuvent être attirés par l'eau de la piscine, interdit d'oublier que cette dernière est un lieu de plaisir et de détente mais aussi de danger, qu'elle peut vite devenir le théâtre d'un drame, interdit de courir sur les margelles et risquer de se blesser, interdit de laisser les copains faire les idiots... etc. etc. etc. et à la plage, bien sûr, interdit de se baigner en dehors des zones surveillées. Bref, une emmerdeuse dans toute sa splendeur. 

Et puis, le grillage n'a plus suffi. Il avait beau être efficace et dissuasif, il n'était pas aux normes AFNOR recommandées par la loi de janvier 2003 relative à la sécurité des piscines privées. Pour se mettre en conformité, (en plus du grillage d'1,50m bien sûr !), nous avons donc acheté une alarme immergée prévue pour sonner dès qu'elle détecte un mouvement anormal dans l'eau, comme la chute d'une personne. Le hic, c'est qu'elle se déclenchait à toute heure de la journée et de la nuit pour le plus grand bonheur des voisins (et accessoirement le nôtre), sans aucune raison : ni vent, ni vague et bien sûr ni chute. Et comme dans l'histoire du berger Guillot, je me alors suis demandée des dizaines de fois : "Qui va s'inquiéter, en cas de potentielle chute, en entendant sonner l'alarme (pour la énième fois) en notre absence du domicile ?".

Devant l'inutilité de ce dispositif, finalement plus souvent débranché que branché, mon angoisse est montée d'un cran. Passe encore l'hiver : qui a envie (à part Jules bien sûr) de s'approcher d'un bassin d'eau gelée, recouvert d'une épaisse bâche fixée avec des tendeurs tous les cinquante centimètres ? Mais, dès les beaux jours revenus, la piscine si bleue et si tentante devenait pour moi une obsession et une véritable source d'angoisse.

Cette année, nous avons donc enfin pris le taureau par les cornes et fait installer un volet roulant rigide qui nous a semblé être la solution idéale pour sécuriser la piscine sans en négliger l'esthétique (ce qui, tout à fait entre nous, était le cadet de mes soucis).

En plus du grillage d'1,50m bien sûr qu'il n'est pas prévu pour l'instant de démonter !

Je crois que cette fois je vais enfin pouvoir dormir sur mes deux oreilles et quitter mon domicile en toute sécurité, sans que mes pensées ne reviennent trop souvent vers Mélanie et Serge... 

 

Rédigé par vivi

Publié dans #maison-jardin

Repost 0
Commenter cet article

babakitchen 22/03/2014 15:34

comme je te comprends ... ici c'est un accident tout aussi idiot (un jeu de grimpe dans le parc public) qui me cause ce genre d'angoisse ... du coup, emmener mes enfants au parc a toujours été une
... une quoi ? une angoisse ? trop faible mot ... bref, j'aime pas les parcs

vivi 02/04/2014 22:22



On a toutes nos angoisses, liées à notre vie, notre expérience, notre passé, notre vécu... De toutes façons, dans un cas comme dans l'autre, ce n'est jamais très
rationnel...



kiki 16/03/2014 19:55

je ne te connaissais pas cette peur de la piscine , enfin pas à ce point , mais je la comprends tout à fait après ce que tu as raconté ....ça fait froid dans le dos ....je suis pareil que toi sur
la plage avec la peur de l'océan et des jeunes et moins jeunes qui ne réalisent pas vraiment le danger de l'eau ....en tout cas le volet roulant pour la piscine est la solution la plus fiable ...

vivi 17/03/2014 20:58



Eh bé si. Tu vois, je cache bien mon jeu. J'essaye de ne pas en faire une psychose et d'en profiter quand même !



La Vieille Marmotte 15/03/2014 22:10

De la pub sur ton blog, pour les piscines, entre ton image et ton article ? c'est chez toi, ou seulement sur mon ordinateur ?
Bises Vivi !

vivi 15/03/2014 22:33



Je crois que c'est chez toi seulement. En tout cas, je ne vois rien chez moi... Arf, elle est partout cette pub. 



La Vieille Marmotte 15/03/2014 22:07

Toutes sages précautions bien prises, c'est une peur, qui, comme l'arbre cache la forêt, en cache bien d'autres ....
J'avais peur de l'eau ; j'ai appris à nager à 67ans ; avec bien des personnes dans mon cas ..... Ce n'est pas parce que plein de gens se tuent en voiture, que tu la laisses au garage avec plein
d'interdictions tout autour ....

vivi 17/03/2014 20:59



Bien sûr, mais on ne peut pas non plus ignorer le danger que cela représente. Ca fait partie de l'éducation, non ?



emmanuel.cockpit 15/03/2014 16:38

J'ai aussi une alarme qui se déclenche n'importe quand, n'importe comment... et des petits enfants juste à côté. J'vais p'têtre mettre du 24V dans le grillage qui jouxte les propriétés...

vivi 17/03/2014 21:00



C'est une idée. Qu'en penseront les parents ?



Francoise Andersen 14/03/2014 11:10

Je trouve que tu as bien fait de rappeler le danger de l'eau car il n'y a pas que les piscines qui sont dangereuses. Dans mon quartier au Danemark une petite fille de 2 ans s'était noyée dans le
jardin de sa nourrice dans le bassin des poissons. Elle était tombée la tête la première et même si ce n'était profond que de 20 cm elle est morte. J'ai toujours frémi en pensant aux pauvres
parents venant chercher leur enfant chez la nounou.

vivi 17/03/2014 21:01



Je n'ose pas y penser... En France, je ne crois pas que cette dame aurait obtenu un agrément...



Carole 14/03/2014 10:59

J'imagine comme ces deux évènements ont dû te bouleverser (j'ai eu des frissons à les lire...) Et comme tu as bien fait de prendre toutes ces précautions !!!!! Quand j'y pense mais quelle
horreur... Des gros bisous ma Vivi

vivi 17/03/2014 21:02



Plein de bisous aussi Carole.



@nnie54 13/03/2014 20:29

Prendre les précautions nécessaires en bonne intelligence avant qu'il n'arrive un accident quelconque est la meilleure à faire lorsqu'on a une piscine et peu importe la dimension de celle-ci. Vous
avez bien fait de prendre cette solution. mais tu nous as raconté deux bien tristes histoires qui malheureusement peuvent encore se produire tous les étés.
:- / bonne soirée, @nnie

vivi 17/03/2014 21:03



Il n'y a pas d'été qui ne se passe sans que j'entende à la radio évoquer de tels drames...



http://les-tables-de-fabymary.overFabymary POPPINS 13/03/2014 15:28

tu fais bien de dire tout ça, chez mes parents des amis étaient là avec leur petite fille, on déjeunait au frais et j'ai vu que la petite soit disant en haut était pas revenue nous voir depuis
longtemps et en fait elle était sortie par en ahut escalier extérieur donc sans qu'on la voit et était partie s'asseoir au bord de la piscine et si elle était tombée? mes parents de toute façon
sont des inconscients, aucun système de sécurité de la piscine alors que c'est obligatoire ils l'ont acheté mais jamais posé et quand les enfants étaient petits ouf ils avaient aps construit la
piscine car un jour déjà en se promenant avec eux et les enfnats, le dernier a failli tomber d'un petit pont enjambant une rivière ils ont pas réagi c'est moi qui ai couru et l'ai attrappé de
justesse et là j'ai râlé car il était avec eux à ce moment là , moi bien plus loin et j'ai entendu comme réponse "ben si il était tombé on aurait rien pu faire on sait pas nager!!!"

Cool, on aura une piscine en provence mais autant te dire que déjà pour s'en servir toute l'année elle sera couverte et verrouillée aussi quand découverte!!! et j'ai une amie qui a eu son chat
adoré tombé dans une piscine hors sol dont l'échelle était retirée, bisous

vivi 17/03/2014 21:04



Près de chez nous aussi, beaucoup de piscines sont sans dispositifs de sécurité...



Renée 13/03/2014 15:24

Tragique ces deux destins, je comprend ta panique....Bises

vivi 17/03/2014 21:05



Bises Renée. Merci pour ta visite :o)



Val1603 13/03/2014 13:22

Moi qui ai peur de l'eau... Ton récit m'a glacée...
C'est vrai que les accidents de piscine et de plage arrivent super rapidement, et il faut être super vigilant et apprendre à nos enfants à faire attention en respectant au maximum les consignes de
sécurité !

vivi 17/03/2014 21:05



Sans vouloir les effrayer, oui, il faut absolument qu'ils soient vigilants.



Cigalette 13/03/2014 10:08

Bonjour c'est vrai qu'une piscine avec des enfants c'est dangereux, ici en Belgique rien n'est obligatoire pour sécuriser les piscines privées, une amie à deux enfants et une piscine qui n'est ni
bâchée ni grillagée, aujourd'hui les enfants ont plus de 15 ans et ils n'ont jamais rôder autour de la piscine sans la présence des parents.
Pour ma part je n'ai eu que deux grandes piscines autoportantes gonflables, mais chez moi pas d'enfants donc pas de problèmes, maintenant je ne l'a met plus cela ne sert plus à rien la remplir pour
qui? Mes petits -enfants restent juste quelques heures pas assez que pour remplir la piscine.
Maintenant elle traine au grenier...peut être que je trouverais quelqu'un à qui elle ferais plaisir, bonne journée

vivi 17/03/2014 21:06



Tu peux toujours la donner ou la mettre en vente sur Le Bon Coin :o)



fred 13/03/2014 09:38

c'est sûr que c'est un sacré stress. Ma voisine a plein de petits enfants, et elle laisse souvent l'échelle devant sa piscine... ça a l'air pas mal ton système de volet, te voila tranquillisée...

vivi 17/03/2014 21:08



C'est sûr que c'est contraignant de toujours fermer le portail, fermer la bâche, enlever l'échelle, rester à côté de la piscine quand les enfants se baignent... Mais ça me paraît
indispensable.



Valérie 13/03/2014 09:13

J'ai aussi connu une famille qui a perdu sa petite fille de 18 mois noyée dans un petit bassin de leur jardin ! J'ai également perdu un ami qui s'est noyé à Biarritz en portant secours à un
monsieur... Il avait 28 ans ! Et pour finir, j'ai failli me noyer avec ma mère dans un lac, une base de loisirs surveillée mais avec des trous au fond et quand ma mère a voulu poser le pied, elle
s'est enfoncée et en voulant l'aider, je me suis mise en grande difficulté... On nous a sorti de là, épuisée et terrifiée ! Je n'aime pas l'eau ! Nous n'avons plus de piscine et ça ne me gène pas
du tout... Je comprends ton angoisse...

vivi 17/03/2014 21:09



C'est vrai que c'est agréable de pouvoir s'y tremper l'été. Les enfants y passent des heures et aiment bien inviter leurs copains. Mais c'est au prix d'un certain nombre de règles à
respecter...



lilwenna 13/03/2014 00:08

tu as eu bien raison. Hélas on entend tous les ans de terribles histoires d'enfants noyés dans les piscines

vivi 17/03/2014 21:09



C'est vrai, chaque été, on n'y échappe pas.



Arlette 12/03/2014 23:01

Tu as bien raison,ton récit m'a donné froid dans le dos.
je n'ai pas de piscine mais il y a 2 ans , a la mer , il y a eu un incident avec le papa du petit prince qui est tombé dans un "trou" avec Soren, je l'aurais bien tué!!
bises

vivi 18/01/2015 22:09

On est bien d'accord, tu as tout à fait raison. Une piscine, c'est super pour les enfants l'été (et pour les grands aussi), il faut que tout cela reste un plaisir :o)
Merci pour ton com.

patricia 25/12/2014 06:06

Nous avons aussi construit une piscine . Ma seule exigence a ete d installer un volet roulant et une porte avec serrure.
Et je reste toujours tres vigilante.

vivi 17/03/2014 21:14



En se baignant dans des zones surveillées, il y a quand même moins de risque. Les maîtres-nageurs ou les CRS sont en général très attentifs et vigilants. Ils repèrent vite les gens en
difficulté et les zones dangereuses. J'ai vu souvent à l'océan des gens se faire "sauver". L'état d'épuisement dans lequel ils sont la plupart du temps quand on les ramène sur la plage ne
donne pas envie de commettre d'imprudence...