1Q84

Publié le 14 Août 2012

 

1q84-livre-1

Après avoir supporté pendant près de 10 mois la première de couv' du Livre 1 de 1Q84 là, juste là, dans la colonne de droite, vous êtes légitimement en droit de savoir pourquoi ce bouquin tape l'incruste depuis si longtemps dans ma rubrique "Vivi lit".

 

Voilà. Je vais tout vous raconter.

 

Tout d'abord, il faut dire que je n'ai pas eu le temps de lire grand-chose depuis le mois de septembre dernier, à part des bouquins de terminologie médicale, pour ne citer que ceux-là. Or, les deux premiers tomes de 1Q84 m'ont été offerts par des copines pour mon anniversaire, juste au début de ma formation. Je me suis lancée dans cette lecture comme une écervelée qui pensait avoir du temps devant elle, sans me douter de ce qui m'attendait, et je me suis ensuite obstinée pendant plusieurs semaines à ouvrir ce livre chaque soir en me mettant au lit, mais j'étais tellement fatiguée que deux ou trois pages seulement suffisaient à m'envoyer direct dans les bras de Morphée.

 

Deux raisons à cela :

 

1) mon rythme de vie a été sérieusement chamboulé à cette époque-là

2) le premier volet de la trilogie de Murakami (avril-juin), oui, j'ose le dire, ne m'a pas particulièrement passionnée. J'avoue que pour l'instant, je ne comprends pas trop le succès que connaît cette histoire. Certains passages m'ont même laissée complètement perplexe et je me demande pourquoi tout le monde crie au génie ou alors je suis vraiment trop naze.

 

J'ai quand même réussi à terminer le premier tome car, et ça fait partie de mes grands principes à la con, il ne sera pas dit que j'ai commencé un bouquin et que je ne l'ai pas terminé. Même si je rame à lire un livre, je laisse toujours sa chance à l'auteur, et ce jusqu'à la dernière page, de sortir de son chapeau un retournement de situation inattendu, d'effectuer un virage à 180° ou de procéder à un rebondissement qui me laisserait coite. Oui, je sais, je suis trop bonne, parce que la plupart du temps il ne se passe rien du tout.

 

Depuis la fin du premier tome de 1Q84, j'ai donc dévoré quelques petits poches (pour lesquels je n'ai pas eu le temps de faire d'articles), ceci afin de faire baisser un peu la PAL qui domine de toute sa hauteur le côté de mon lit.

 

Et je crois bien que je vais continuer encore un peu. Il y a tant de bons livres à découvrir !

 

Mais je n'ai pas dit mon dernier mot car j'ai bien l'intention de reprendre un de ces quatre mon orientale lecture, peut-être même depuis le début pour être sûre de n'avoir pas loupé un truc la première fois. Et pour prouver ma bonne foi, j'ai même acheté au printemps le dernier volet (septembre-décembre).

 

1Q84, tu ne perds rien pour attendre ! Si je te lâche, c'est pour mieux te reprendre.

 

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

le boudoir de soi 23/11/2014 18:09

Dommage, oui tu n'étais pas réceptive à l'époque, il y a des périodes où l'on capte mieux les choses.
J'avoue que je me suis demandée pourquoi je le lisais aussi facilement, je me suis laissée emportée
Le dernier tome est surprenant, et pourtant il me captive moins, mais je pense que je vais encore avoir des surprises..
En fait je voudrai savoir comment ça finit parce que ça parait impossible et la curiosité de savoir qui sont les leattle people

vivi 23/11/2014 18:14

Ca me donne envie de le reprendre du début... J'avais à l'époque acheté les 3 tomes. Mais j'ai tellement d'autres livres sur ma PAL. Le dernier que je viens de finir, Les Suprêmes, était génial ! Bises, merci pour ton com.

Loo 04/03/2013 22:21

Tu as raison. Mieux vaut faire comme ça.

vivi 09/03/2013 22:14



Affaire à suivre, donc...



Loo 03/03/2013 21:29

C'est bien ce que je te disais, un rdv manqué. En fait il aurait mieux valu fermer le livre et attendre un peu le temps que tu aies la tête plus au calme. A ta place je recommencerai depuis le
début. Non ?

vivi 04/03/2013 22:09



J'en ai bien l'intention, mais je vais attendre encore quelques temps, histoire de l'oublier un peu.



carole 20/08/2012 10:27

;-) j'espère qu'il te plaira !!

vivi 20/08/2012 10:28



C'est bien parti ^^



Fabymary POPPINS 20/08/2012 10:16

merci bises

vivi 20/08/2012 10:27







Fabymary POPPINS 16/08/2012 16:59

je vais profiter de l'été et que pas de blogo pour lire, bisous je pars semaine prochaine en fin de semaine et retour vers le 24 sur les blogs, bisous

vivi 20/08/2012 10:10



Profite bien de tes vacances. Et bonnes lectures !



Beah 16/08/2012 15:56

Tu es courageuse, car moi je m'autorise de laisser un livre s'il ne m'intéresse pas après un nombre de pages raisonnable (quand même), c'est pourquoi je n'en achète quasiment jamais, je les prends
tous à la biblio. Tu m'intrigues avec 1Q84, car j'avais l'intention de le lire aussi vu que j'en ai tant entendu parler, mais il est tout le temps pris à la biblio justement.

vivi 20/08/2012 10:13



Ce livre a un succès fou. Beaucoup de personnes l'ont adoré. Il faut donc que tu te fasses ta propre opinion. Je me dis que peut-être je ne l'ai pas commencé au bon moment et que j'avais
la tête trop occupée pour l'apprécier. C'est pourquoi je vais le reprendre un de ces jours, mais pas tout de suite. J'espère pour toi qu'il se "libérera" bientôt à la bibliothèque. Vous
n'avez pas un système de réservation ?



carole 16/08/2012 12:18

Je suis un peu comme toi, quand je commence un livre il faut que je le termine !! Bon tu n'as pas dit ton dernier mot on dirait^^ Gros bisous ma p'tite Vivi !

vivi 20/08/2012 10:16



Non, je vais m'y remettre, c'est sûr. Pour l'instant, je l'ai prêté. Et moi, je voyage en Italie avec Luca Spaghetti !



Lilwenna 15/08/2012 13:39

tu as du courage ! je lis beaucoup, mais par contre si je n'accroche pas à un livre, je le laisse tomber !
bonne lecture !

vivi 20/08/2012 10:17



C'est un peu bête, je sais. Les gens me disent souvent qu'il y a tellement de bons livres à lire que c'est péché de perdre son temps à en lire des mauvais. Mais, je ne peux pas m'empêcher
:S



Valérie 15/08/2012 00:40

Quel courage ! A part des magazines de bricolage, je ne lis rien depuis un bon moment... Je me couche trop tard pour cela donc trop fatiguée ! Mais alors si un livre ne me passionnait pas, à coup
sûr, j'abandonnerais lâchement !

vivi 20/08/2012 10:18



J'ai toujours un bouquin sous le coude (ou dans mon sac à main). Je ne sais pas comment je ferais sans.



Fred 14/08/2012 20:21

tu es courageuse, je ne sais pas si je lirais un livre qui ne me passionne pas jusqu'au bout.

vivi 20/08/2012 10:19



C'est plus fort que moi. J'ai toujours envie de ne pas être déçue... alors je continue.



14/08/2012 19:35

Ah mais tout comme toi : quand je commence un bouquin, je vais jusqu'au bout. Quitte à passer de longs moments terribles mais je suis aussi trop bonne : peut-être qu'à la fin, y'aura comme une
illumination ! Chose qui, jusqu'à maintenant, n'est jamais arrivée !

vivi 20/08/2012 10:20



Enfin quelqu'un qui me comprend :o)



barbara 14/08/2012 19:32

hannnnnn j'adore cet auteur !! y'a UN bouquin de lui que j'ai lu et que j'ai adoré : la fin des temps
par après j'ai voulu lire un autre que mon ainée m'a prêté mais j'ai pas accroché, tellement pas que j'ai oublié le titre ... je pense que murakami, on accroche illico ou pas
bisous !!

vivi 20/08/2012 10:21



Il faudrait peut-être que j'essaye un autre livre de lui, mais un peu plus tard...