Publié le 8 Octobre 2016

Afficher l'image d'origine

photo du web

Avec l'arrivée des poules dans notre famille il y a déjà plus de 10 ans, nous pratiquions le "zéro déchet" sans le savoir, un peu comme Monsieur Jourdain la prose sans qu'il n'en sût rien... Grâce à elles, épluchures de fruits et de légumes, vieux bouts de pain, couennes de jambon, restes de nourriture, croûtes de fromage, certains déchets de jardin, carapaces de crevettes et herbe provenant de la tonte n'atterrissaient déjà plus dans nos poubelles depuis longtemps.

Si c'est pas du Z.D. ça ! Le saviez-vous ? Les poules sont omnivores et une seule d'entre elles peut consommer jusqu'à 150 kg de déchets végétaux par an. Un vrai compost sur pattes. Pas chère, facile d’entretien, elle livre en plus un œuf par jour. Bref, la poule a tout pour plaire et pour les communes c'est tout bénéf. Certaines d'entre elles proposent déjà à leurs administrés d'adopter un couple de poubelles sur pattes gallinacées ou investissent dans un poulailler municipal (voir ici). Nous avons nous-mêmes hérité de deux poules offertes par Bordeaux Métropole l'année dernière. Résultat : des économies pour tous, sans parler de l'impact pédagogique, l'empreinte écologique et les retombées sociales.

Oui, mais. Quid des autres déchets compostables dont ne veulent pas nos poulettes ? Coquilles de noix ou de cacahuètes, peaux d'agrumes ou de banane, allumettes, brochettes en bois, cartons à oeufs, essuie-tout, boîtes à pizza (coupées en morceaux), épluchures d'oignon, d'ail ou d'échalote, fleurs fanées, feuilles mortes des plantes d'intérieur, sachets de thé (sans agrafe) ou dosettes (souples) de café, noyaux de fruits, cendres de cheminée... Jusqu'à présent, par facilité, ignorance ou paresse, je jetais tout ça sans me poser de questions dans la poubelle avec le tout-venant. Et pourtant, nous avons depuis toujours un compost ouvert dans un coin caché du jardin, en tas, entre trois murs composés de quelques briques que je décore avec des pots de fleurs colorées et des grimpantes l'été pour rendre l'espace un peu moins moche... Jusqu'à présent, on y mettait exclusivement les détritus végétaux, les cendres de la cheminée et les cacas des cocottes quand on nettoyait leur poulailler.

Alors ? Ça me coûte quoi en fait d'avoir deux récipients sur ma terrasse (un pour les poules, un pour le compost) au lieu d'un précédemment (pour les poules) ? Pour tout vous dire, ben... strictement rien.

En matière de "zéro déchet", cette action peut vous paraître un grain de sable sur la plage (et ça l'est). Mais au final, je remplis quasiment un seau de 10 litres d'ordures compostables par semaine... multiplié par 52... Tout bien réfléchi l'air de rien, cette action équivaut peut-être au bout du compte à deux grains de sable sur la plage... ou peut-être même trois, qui sait ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #poules, #objectif zéro déchet

Repost0

Publié le 6 Octobre 2016

Rédigé par vivi

Publié dans #musique

Repost0

Publié le 3 Octobre 2016

CIEL DU LUNDI 3 OCTOBRE

La dernière fois que j'ai publié dans cette rubrique, je disais que je n'avais rien vu passer de l'été. Et visiblement rien du mois de septembre non plus puisque j'ai publié zéro ciel le mois dernier. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir eu du bleu, du soleil, des températures +++ et aussi des blablas à partager.

Alors quoi ? Pendant tout ce temps où je n'ai rien écrit la routine a tout simplement repris ses droits : les garçons sont repartis dans leurs chez-eux à droite à gauche laissant Fifille avec nous pour la dernière année sans doute, le blog a eu 6 ans (eh oui) et moi un an de plus aussi (eh oui bis !), le taf m'a bien occupée, la gym a repris, etc. Bref, les jours se sont envolés comme nos espoirs parfois, ou comme les prix, les soucis ou la raison...

De toutes façons, impossible de revenir en arrière, ce qui est fait est fait ! Et y'a plus qu'à se concentrer sur le moment PRESENT !

Alors octobre est là, et la météo est toujours clémente à gogo, un vrai été indien. Aujourd'hui, vous avez vu ? Mon ciel du soir fait des petites vagues, comme pour dire que les beaux jours sont encore là et qu'on peut toujours profiter de la plage et de l'océan sans se priver ou alors pour nous faire des signes du genre "au revoir, à bientôt" parce que le vrai automne va bientôt frapper à notre porte avec son lot de gris, de pluie, d'humidité et de feuilles mortes. C'est pas très fun dit comme ça, mais c'est la ronde des saisons et je ne vais sûrement pas m'en plaindre car j'ai bien profité de TOUT depuis le mois de juillet.

D'ailleurs pas plus tard que cet aprème, vous savez pas ce que j'ai fait ? J'avais l'intention d'avoir une activité intellectuelle intense (faire les mots fléchés des Paris-Match que ma voisine m'a donnés pour la salle d'attente de l'hôpital) quand je me suis endormie dans une chaise de jardin sur la terrasse, bercée par la jolie lumière d'octobre, réchauffée par le soleil mais pas trop, attendrie par les cui-cui des oiseaux dans les arbres et caressée par la douce brise.

Calme Idéal => Exceptionnelle Léthargie : ça c'est pour vous Mary et aussi Alba si vous passez par là. Et la photo, c'est pour la communauté Petit coin de ciel et la récap' hebdomadaire d'Arlette et Chat Bleu (je vais essayer de ne plus faire la paresseuse à l'avenir les amies et d'être plus assidue les lundis, c'est promis !).

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #météo-humeur

Repost0

Publié le 2 Octobre 2016

Le principe de cette rubrique, c'est !

SILENT SUNDAY # 27

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #silent sunday

Repost0

Publié le 1 Octobre 2016

crédit photo 100 % Gironde

crédit photo 100 % Gironde

Depuis quelques semaines, je suis passée aux produits ménagers que propose l'AMAP où je suis inscrite : lessive, liquide vaisselle, nettoyant multi-usages et savon de ménage.

Je ne vous cache pas qu'il m'a fallu prendre un peu sur moi au début pour mettre en place de nouvelles habitudes et surtout dire adieu à mes flacons chéris que j'affectionnais tant, surtout -maintenant que j'y pense- à cause de leurs emballages attrayants et leurs parfums délicieux, suaves et enivrants. D'ailleurs, avant d'acheter un produit, il fallait systématiquement que je le renifle (mais pas que je lise l'étiquette, cherchez l'erreur !).

Depuis, donc, ma poubelle est plus légère, et je suis moi aussi en partie débarrassée des nombreux contenants en plastique qui encombraient mes placards.

Par la même occasion, ciao Formaline, Formic Aldehyde, Formol, Fyde, Hoch, Ivalon, Karsan, Lysoform, Methyl, Aldehyde, Formal, Quaterminium15, Methanal, Methylene Glycol, Methylene Oxide, Mobocid, Oxomethane, Oxomethylene, Paraform, Polyoxymethylene, Superlysoform, Orthophénylphénol. Oui, oui, la liste est longue et ne fait pas rêver...

Fabriqués à la main, mes nouveaux produits sont 100% locaux, 100% bio et 100% écolos.

Je vous les présente en quelques mots ?

La lessive de cendre ou au savon : un petit bouchon dans la machine et hop ! C'est parti pour un linge tout propre et c'est sans regret que j'ai abandonné les produits industriels : plus de traces blanches sur les tissus foncés dues aux dépôts de lessive mal rincée, du linge tout doux (produit riche en glycérine, l'ajout d'adoucissant est donc totalement inutile - déjà que j'en mettais pas avant), plus de rejets nocifs (car, même les lessives dites "écologiques" rejettent des éléments de nature à polluer, en particulier les phosphates). Seul hic, ces produits ont peu d'odeur, voire aucune... alors moi qui aime tant le linge qui sent bon je me suis sentie un peu frustrée... Toutefois, comme dans le zéro déchet il y a toujours une alternative, j'ai suivi les conseils de Mathias et dépose désormais dans le bac adoucissant de ma machine quelques gouttes d'huile essentielle... A varier à l'infini selon l'humeur : lavande le lundi, citronnelle le mardi, menthe le mercredi, patchouli le jeudi...

De tous, le liquide vaisselle est le produit que je préfère. Il est tout à fait magique ! Il m'a fallu un petit temps d'adaptation car, contrairement à un produit traditionnel, il ne se dilue pas dans une grande quantité d'eau mais il vaut mieux le vaporiser directement sur la vaisselle mouillée. Par ailleurs, il ne fait pas cette grosse mousse blanche à laquelle on est habitué mais une mousse toute fine, un peu comme la mousse du savon quand vous vous lavez les mains. Tout ça est un peu perturbant au début, surtout quand on a 45 ans de vaisselle derrière soi (eh oui, j'ai commencé très jeune). En revanche, l'économie d'eau est énorme puisqu'on ne fait pas de "sauce" dans l'évier ou la bassine et que le rinçage est très rapide (peu de mousse). Il fait disparaître comme par enchantement toutes les graisses (même celles qui restent dans la poêle après avoir faire cuire des merguez, pouah !!) et, vous n'allez pas me croire mais il va bien falloir quand même, depuis que j'ai commencé à utiliser ce produit je fais la vaisselle à l'eau FROIDE, sans effets secondaires notables !

Le nettoyant multi-usages s'utilise sur... TOUT : sol, vitres, plan de travail, évier, gazinière, sanitaires, salle de bain. Il peut même s'utiliser comme détachant sur le linge. Bref, un produit multi-usages qui porte bien son nom et qui ne déçoit pas. Un seul produit qui fait quasiment tout, franchement, c'est pas le top du top ?

Le savon de ménage (qui dé-ménage, super slogan non ?) sert, lui, à... se laver les mains... (eh oui, plus besoin de flacons de savon liquide et de recharges, tous en plastique) mais aussi à "fabriquer sa lessive au savon, laver le linge délicat, nettoyer comptoirs et baignoires, nettoyer le cuir, entretenir les meubles, nettoyer ses pinceaux, se débarrasser du chlore, faire son shampoing, éliminer les pucerons, faire sa vaisselle, réduire les crampes, détacher les murs, désinfecter sans toxicité, repousser les mites." (source site 100 % Gironde). Je l'ai même utilisé l'autre jour sur une éponge pour nettoyer la voiture avec un très bon résultat.

En conclusion, pour moi, c'est tout bénef : zéro emballages plastiques (puisque je rapporte mes bouteilles à chaque fois pour les faire remplir et le savon n'est pas emballé) donc zéro déchet, des produits bio de qualité (bye bye les produits de synthèse). Et le prix dans tout ça me direz-vous ? Hyper compétitif : 3 € le litre de lessive, 3 € le litre de liquide vaisselle, 3 € le litre de nettoyant multi-usages, 7,50 € le gros savon de ménage qui dure, dure, dure... si on en prend soin.

Des produits 100 % Gironde à découvrir ici, ça vous tente ?

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #objectif zéro déchet

Repost0