Publié le 7 Février 2016

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 5

Lundi 1er février

Je vais boire le café chez une copine. On a rendez-vous à 11h00 et, quand je pars de chez elle, il est... 16h50.

(et encore, c'est bien parce que j'avais promis à Fifille de venir la chercher à la sortie du lycée)

Mardi 2 février

J'ai ENFIN terminé cet article sur notre voyage à New York. 3 mois que nous sommes revenus... Il était temps, non ?

Mercredi 3 février

Je kiffe mon nouveau jouet au boulot : un casque téléphonique pour remplacer le vieil appareil classique avec combiné coincé entre l'oreille et l'épaule. Non seulement je n'ai plus le cou tout tordu et les cervicales de traviolle mais j'ai pu récupérer l'usage de mes deux mains (indispensable pour une secrétaire) et une vision parfaite (vous avez déjà essayé d'utiliser vos verres progressifs en regardant alternativement le clavier à 40 cm de distance, l'écran à 50 cm, les documents qui sortent de l'imprimante à 1 m et le patient qui rentre dans le bureau à 3 m, le tout la tête inclinée de 45° et sans faire tomber l'appareil ?)

Jeudi 4 février

Dans le chapitre "petits boulots", Fiston 1 ajoute une nouvelle corde à son arc : à partir de la semaine prochaine et pour une semaine, il devient standardiste/agent d'accueil.

Vendredi 5 février

A l'hôpital, on nous offre des boules Lindt. Avec ma collègue, on est totalement addict (encore pire que les Ferrero).

Samedi 6 février

Fifille m'a demandé de l'accompagner aux journées portes ouvertes des lycées bordelais. Elle se renseigne sur les prépas et notamment sur la prépa littéraire B/L. Elle prend tout cela bien au sérieux, même si elle ne devra décider de son orientation que l'année prochaine.

Et puis, on a passé une bonne journée, ce n'est pas si souvent qu'on a du temps toutes les deux ensemble.

Dimanche 7 février

J'ai la grippe. Alors je reste toute la journée au lit. Depuis le temps que je rêvais de faire ça !

(oui, bon, pas dans ces conditions mais je n'ai pas envie non plus d'avoir l'air de celle qui râle tout le temps)

Et voilà ! Encore une semaine de passée !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #mes kifs de l'année

Repost0

Publié le 7 Février 2016

Le principe de cette rubrique, c'est !

SILENT SUNDAY # 6

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #silent sunday

Repost0

Publié le 5 Février 2016

Je partage avec vous mes dernières lectures.

LUS RECEMMENTLUS RECEMMENT

Murmurer à l'oreille des femmes est un recueil de nouvelles par Douglas Kennedy paru en 2015. J'ai lu ce livre l'été dernier et, j'ai beau me creuser la tête dans tous les sens, je ne me rappelle plus une seule des nouvelles publiées, pourtant au nombre de 12. Même quand je relis les titres, elles ne m'évoquent rien. Rien de rien.

Je sais, c'est la loose. Désolée Douglas mais j'ai mis ton pavé en vente sur Le Bon Coin. Avis aux amateurs.

L'amour et la solitude, la possibilité de changer de vie, le hasard des rencontres, les choix qui s'offrent à nous, l'art de la fuite...

Douglas Kennedy explore ses obsessions et livre une variation en douze mouvements, douze histoires tour à tour nostalgiques, drôles ou douces-amères dans lesquelles l'auteur se dévoile comme jamais pour revisiter le discours amoureux.

LUS RECEMMENT

Autant j'ai bien aimé Le Mec de la tombe d'à côté et la rencontre improbable entre Désirée, (jeune veuve intellectuelle et citadine, plutôt ambitieuse aimant les livres, le théâtre et son appartement tout blanc, aseptisé et ultramoderne) et Benny (bon paysan entièrement dévoué à l'élevage de ses vaches laitières aimant la campagne, les sorties entre amis, la bonne bouffe, les tracteurs et draguer les filles), autant j'ai ramé grave avec la suite Le Caveau de famille.

Car ces deux amoureux-là n'ont rien en commun. Et quand je dis rien c'est rien. Alors concevoir qu'ils aient vécu un temps une passion dévorante, c'est facile, mais imaginer que cette histoire d'amour ait pu durer au quotidien, quand Désirée décide de s'installer à la ferme, c'est juste pas crédible.

Une bonne lecture quand même à emmener avec soi en vacances (surtout le premier tome mais le problème c'est qu'après on a envie de savoir la suite).

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l’œil de la stèle qu'il fleurit assidûment.
Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie.
Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis...
C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

Elle c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui c'est Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche…
Comme le disait un critique littéraire suédois : "Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre." C'est gai. Bienvenue dans le caveau de famille !
Pétillant et jubilatoire.

LUS RECEMMENT

Dans un tout autre style, Les Neuf Dragons est une enquête de l'inspecteur Harry Bosch, personnage de fiction des romans policiers de Michael Connelly.

Dans ce livre, Harry se lance sur la piste des triades chinoises et se rend jusqu'à Hong Kong pour tenter de sauver sa fille Madeline. Difficile de résumer ce polar sans dévoiler l'histoire mais, ce qui débute comme une investigation "classique" va rapidement se muer en une traque personnelle.

L'enquête est bien rythmée, pleine de rebondissements et on a vite envie de savoir la fin (et surtout ce qui peut bien se passer dans la tête d'ados désireux d'attirer sur eux l'attention de leurs parents).

Pas mal, pas mal du tout (même si les cadavres pleuvent à tous les chapitres).

"Rendez-vous donc service, Bosch, et laissez tomber. Nous sommes nombreux. Laissez tomber, bordel."
Au commissariat de police de Los Angeles, ce genre d'appel anonyme ne surprend personne ? Et surtout pas Harry Bosch : dépêché depuis peu sur une affaire de meurtre dans le quartier chinois, il soupçonne des activités de racket des triades locales. En raccrochant, Bosch est convaincu d'avoir vu juste. Reste à le prouver. Le principal suspect s'obstine dans son silence, et l'inspecteur Chu, son coéquipier détaché de l'Unité des Crimes Asiatiques ne lui semble pas franchement digne de confiance.
Préoccupé par l'enquête, Bosch n'a pas trouvé le temps de lire le message vidéo envoyé par sa fille la veille au soir. Elle a 13 ans et vit justement à Hong Kong, avec sa mère. L'écran du portable s'allume sur une vision d'horreur absolue. L'appel anonyme et le message de sa fille se télescopent soudain : le pire cauchemar de sa vie vient de commencer.

LUS RECEMMENT

La Chute des Géants : Le Siècle tome 1, est un livre que vous avez tous vu tout là-haut dans la colonne de droite et la rubrique "Vivi lit" de ce blog depuis des semaines et des semaines (voire des mois ?). En effet, en grande fan de Ken Follett (j'ai tout lu de lui), je ne pouvais pas manquer de me lancer dans la lecture de cette grande saga historique comprenant 3 volets.

Le hic, c'est que je n'ai pas du tout accroché et qu'au terme de ce premier opus, je suis déçuuue, mais déçuuue, au point que je me demande si je vais lire la suite. Trop long (1000 pages), trop de personnages (plus de 120 répertoriés en début de roman...), trop de passages relatant des faits historiques. Bref, je me suis en-nuy-ée pour la première fois avec toi Ken !!! C'est quand même moche, mais c'est comme ça, alors fallait que je te le dise. Ne sois pas triste, je pense reprendre cette lecture un jour, mais sûrement pas avant la retraite (ou alors si un jour je me casse une jambe et que je suis immobilisée pendant 3 mois).

En 1911, les grandes puissances vivent leurs derniers instants d’insouciance. Bientôt la guerre va déferler sur le monde... Cinq familles – américaine, russe, allemande, anglaise et galloise – vont se croiser, s’aimer, se déchirer, au rythme des bouleversements de l’Histoire : la Première Guerre mondiale et la Révolution russe. Cette gigantesque fresque dépeint toute la gamme des sentiments humains et dresse une galerie de portraits saisissants. Des personnages exceptionnels, passionnés, attachants, tourmentés, qui, en dépit des tragédies, bravent les obstacles et les peurs pour s’accomplir. Entre saga historique et roman d’espionnage, histoire d’amour et lutte des classes, Le Siècle, la nouvelle épopée de Ken Follett en trois volumes, traverse la période la plus violente et la plus complexe des temps modernes : la grande aventure du XXe siècle…

Enfin, j'ai commencé le livre de Béa Jonhson, Zéro Déchet. Absolument passionnant ! Je l'ai d'ailleurs presque terminé... Article à suivre prochainement donc...

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost0

Publié le 2 Février 2016

Mercredi 21 octobre 2015 : décollage immédiat

Mercredi 21 octobre 2015 : décollage immédiat

Jeudi 22 octobre 2015 : New York brille sous le soleil

Jeudi 22 octobre 2015 : New York brille sous le soleil

La hauteur étourdissante des buildings n'est absolument pas une légende

La hauteur étourdissante des buildings n'est absolument pas une légende

Passage obligé par Ground Zero...

Passage obligé par Ground Zero...

...et One WTC : ses terrasses panoramiques n'ont ouvert au public que depuis quelques mois...

...et One WTC : ses terrasses panoramiques n'ont ouvert au public que depuis quelques mois...

...et la vue est époustouflante...

...et la vue est époustouflante...

...quelque soit l'endroit où se porte le regard

...quelque soit l'endroit où se porte le regard

Le ferry qui traverse vers Staten Island...

Le ferry qui traverse vers Staten Island...

...nous permet d'admirer la skyline...

...nous permet d'admirer la skyline...

...et bien sûr the statue !

...et bien sûr the statue !

Vendredi 23 octobre 2015 : balade dans Central Park...

Vendredi 23 octobre 2015 : balade dans Central Park...

...et son célèbre Reservoir dont la piste est très prisée par les joggeurs et les marathoniens

...et son célèbre Reservoir dont la piste est très prisée par les joggeurs et les marathoniens

Il fait très beau, les écureuils sont au rendez-vous...

Il fait très beau, les écureuils sont au rendez-vous...

Alice et le Lapin Blanc sont là aussi...

Alice et le Lapin Blanc sont là aussi...

...mais les joueurs d'échecs sont absents et les tables/échiquiers désertes...

...mais les joueurs d'échecs sont absents et les tables/échiquiers désertes...

...et il n'y a pas grand monde non plus sur le caroussel

...et il n'y a pas grand monde non plus sur le caroussel

Comme on n'est pas loin, on passe devant le Consulat de France

Comme on n'est pas loin, on passe devant le Consulat de France

Avec tout ça, on fait près de 25 kilomètres à pied dans la journée

Avec tout ça, on fait près de 25 kilomètres à pied dans la journée

Samedi 24 octobre : Fiston 2 ne travaille pas. On brunche ensemble puis on traverse le Brooklyn Bridge à pied

Samedi 24 octobre : Fiston 2 ne travaille pas. On brunche ensemble puis on traverse le Brooklyn Bridge à pied

Belle vue sur le New Jersey

Belle vue sur le New Jersey

De l'autre côté, on flâne dans Brooklyn et Williamsburg, ces nouveaux quartiers très en vogue. Eh oui ! On l'oublie facilement mais NY ne se limite pas à Manhattan

De l'autre côté, on flâne dans Brooklyn et Williamsburg, ces nouveaux quartiers très en vogue. Eh oui ! On l'oublie facilement mais NY ne se limite pas à Manhattan

Dimanche 25 octobre : direction Grand Central pour prendre le train...

Dimanche 25 octobre : direction Grand Central pour prendre le train...

...et aller voir ma copine dans le nord de l'Etat de NY

...et aller voir ma copine dans le nord de l'Etat de NY

On longe l'Hudson River et, à peine 1 h plus tard, on est au fin fond de la campagne

On longe l'Hudson River et, à peine 1 h plus tard, on est au fin fond de la campagne

Balade dans une toute petite ville...

Balade dans une toute petite ville...

...avant un apéritif dehors au coin du feu et un bon repas (à l'intérieur). Blablas +++

...avant un apéritif dehors au coin du feu et un bon repas (à l'intérieur). Blablas +++

Lundi 26 octobre : promenade dans Greenwich Village où l'on découvre la maison la plus étroite de NY (seulement 2,90m de large)...

Lundi 26 octobre : promenade dans Greenwich Village où l'on découvre la maison la plus étroite de NY (seulement 2,90m de large)...

...bâtie à l'emplacement d'un ancien passage et portant le numéro 75 1/2

...bâtie à l'emplacement d'un ancien passage et portant le numéro 75 1/2

Ensuite, balade sur la Highline, cette ancienne voie de chemin de fer transformée en parc urbain linéaire suspendu (oui, oui, on est toujours en plein NY)

Ensuite, balade sur la Highline, cette ancienne voie de chemin de fer transformée en parc urbain linéaire suspendu (oui, oui, on est toujours en plein NY)

De là, belle vue sur le Chrysler Building...

De là, belle vue sur le Chrysler Building...

...sur les avenues new yorkaises...

...sur les avenues new yorkaises...

...et les chantiers qui fleurissent absolument partout

...et les chantiers qui fleurissent absolument partout

Et ça, c'est quoi ? Rien moins que La poste... Colossal, non ?

Et ça, c'est quoi ? Rien moins que La poste... Colossal, non ?

Le ciel est toujours aussi bleu...

Le ciel est toujours aussi bleu...

...et la météo nous gâte : tout le monde en profite !

...et la météo nous gâte : tout le monde en profite !

Le soir, coucher de soleil sur le Flatiron Building, célèbre immeuble de bureaux face à Madison Square

Le soir, coucher de soleil sur le Flatiron Building, célèbre immeuble de bureaux face à Madison Square

De belles lueurs aussi sur l'Empire State Building

De belles lueurs aussi sur l'Empire State Building

Mardi 27 octobre : tandis que Jules et Fifille vont admirer the statue de plus près, je me balade dans SoHo et admire les cast-iron buildings. Je me promène aussi dans China Town (dépaysement garanti) et Little Italy

Mardi 27 octobre : tandis que Jules et Fifille vont admirer the statue de plus près, je me balade dans SoHo et admire les cast-iron buildings. Je me promène aussi dans China Town (dépaysement garanti) et Little Italy

Quand on se retrouve un plus tard dans la journée, on repart direction Uptown. Là, tout est à photographier ! Célèbres immeubles et boutiques de luxe : on ne rate rien !

Quand on se retrouve un plus tard dans la journée, on repart direction Uptown. Là, tout est à photographier ! Célèbres immeubles et boutiques de luxe : on ne rate rien !

En bordure de ce quartier se trouve l'ONU

En bordure de ce quartier se trouve l'ONU

A Time Square dans la soirée, débauche de néons et d’écrans. Il y a tellement de lumière qu'on se demande s’il fait jour ou nuit (et en fait, c'est la nuit !)

A Time Square dans la soirée, débauche de néons et d’écrans. Il y a tellement de lumière qu'on se demande s’il fait jour ou nuit (et en fait, c'est la nuit !)

Cet endroit fait tourner la tête et donne le vertige

Cet endroit fait tourner la tête et donne le vertige

On cherche du réconfort dans le magasin M&M's World : 3 étages de noisettes enrobées de chocolat et de  produits dérivés, nos yeux incrédules s'en sont à peine remis

On cherche du réconfort dans le magasin M&M's World : 3 étages de noisettes enrobées de chocolat et de produits dérivés, nos yeux incrédules s'en sont à peine remis

Mercredi 27 octobre : on passe la journée avec Fiston 2 mais il pleut. Alors, on visite les "intérieurs". Ici St-Patrick Cathedral...

Mercredi 27 octobre : on passe la journée avec Fiston 2 mais il pleut. Alors, on visite les "intérieurs". Ici St-Patrick Cathedral...

... là Trump Tower...

... là Trump Tower...

...avant de se mettre au chaud chez Macy's et Starbucks

...avant de se mettre au chaud chez Macy's et Starbucks

Jeudi 28 octobre : le retour approche mais NY ne serait pas NY si on n'avait pas fait aussi quelques photos de la la skyline au soleil couchant

Jeudi 28 octobre : le retour approche mais NY ne serait pas NY si on n'avait pas fait aussi quelques photos de la la skyline au soleil couchant

The statue dans les lueurs précédant la nuit n'est pas en reste...

The statue dans les lueurs précédant la nuit n'est pas en reste...

Et bien sûr voilà NY by night

Et bien sûr voilà NY by night

Le moment de quitter Fiston 2 est arrivé. L'avion qui nous ramène en France nous attend sur le tarmac. A bientôt NY, on pense déjà à revenir !

Le moment de quitter Fiston 2 est arrivé. L'avion qui nous ramène en France nous attend sur le tarmac. A bientôt NY, on pense déjà à revenir !

Voir les commentaires

Rédigé par vivi

Publié dans #vacances-week-ends

Repost0