MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 46/17

Publié le 19 Novembre 2017

MES KIFS DE L'ANNEE - SEMAINE 46/17

Lundi 13 novembre

Quelqu'un frappe à la porte d'entrée. Je m'approche et à travers la vitre je vois mon voisin Ronan. Je lui ouvre en grand, et là... je vois qu'il a un énorme couteau dans la main. Et quand je dis "énorme" c'est énorme, avec une lame d'au-moins 30cm, un vrai couteau de boucher.

En deux secondes, j'ai un flash : je vois une arme blanche plongée dans un abdomen, un cadavre dans un bain de sang, de la tripouille qui dégouline sur le trottoir...

J'avale ma salive et j'ose lui dire : "Mais tu fais quoi avec ce grand couteau ?". Et lui il dit : "Tu as dit à Noémie (sa femme) que tu avais récolté tes citrouilles alors je viens voir si je peux en prendre une tranche pour faire de la  soupe".

Faut que j'arrête de lire des polars.

Et merci Ronan d'être mon gentil voisin et pas un affreux serial killer assoiffé de sang à la recherche d'une nouvelle victime.

(et faut vraiment que j'arrête de lire des polars)

Mardi 14 novembre

Je fais du covoiturage avec ma collègue. Alors plutôt que de lui faire faire un grand détour pour qu'elle me ramène chez moi, je lui demande de s'arrêter là où la route vers nos maisons respectives se sépare, et je finis à pied. Ce soir, il fait froid mais le ciel est clair, la nuit étoilée et l'air vif. Cela réveille l'Alsacienne qui est en moi et des tas de souvenirs d'enfance resurgissent. Il ne manque plus que quelques flocons dans la lumière des réverbères pour que je m'y croie vraiment !

Mercredi 15 novembre

Je monte dans la voiture. La radio se met en marche. C'est France Gall sur RTL : "Débranche, débranche, coupe la lumière et coupe le son...". J'aime beaucoup France Gall mais RTL c'est Jules qui l'écoute, moi je préfère Nostalgie. Alors je zappe sur cette station et là : "Débranche, débranche tout, revenons à nous".

Un message vous croyez ?

Jeudi 16 novembre

"Le QI n'est pas le principal critère de la valeur humaine."

Cette phrase volée dans un magazine me plaît.

Vendredi 17 novembre

18h00 encore au bureau, 22h20 arrivés à Bâle, 0h30 douillettement installés non loin de chez Fiston 3 à Strasbourg. C'est-y pas magique ?

Samedi 18 novembre

En Alsace, on mange des "Royal au chocolat" que maman a achetés à la pâtisserie. Ils ressemblent étrangement à ceux que j'achète chez moi en Gironde, gustativement et qualitativement. Mais les parts individuelles sont deux fois plus grosses pour le même prix. Que faut-il en déduire ?

Dimanche 19 novembre

Je passe la soirée avec mon grand frérot : un repas en tête-à-tête, un bon verre de vin (ou deux), une comédie qui nous fait bien marrer et beaucoup de blablas. Et ensuite un gros dodo sur son canapé. Elle est pas belle la vie, faite de petits plaisirs gratuits ?

Et voilà, encore une semaine de passée...

Rédigé par vivi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
Voilà une semaine bien remplie :-))
J'ai aussi suivi le lien "Écureuil bleu"
Répondre
P
Si j'ai bien compris la citrouille a eu moins de chance que toi ,et quelle semaine chargée ...
J'ai suivi le lien chez Écureuil bleu .De beaux kifs !
Françoise
Répondre
D
c'est amusant d'éplucher sa semaine comme ça! pauvre citrouille!!
C'est grâce à Ecureuil bleu que je suis ici, j'en suis ravie.
bonne soirée
Répondre
F
La soupe à la citrouille, je vais en faire et stériliser car le voisin en a aussi, bisous ma belle et belle semaine passée chez toi
Répondre
M
Ah ah merci de m'avoir fait rire ;) et le voisin ben il n'a pas l'air de respecter les citrouilles alors méfie-t-en ^^ C'est chouette les retrouvailles en famille :D Bisous
Répondre
M
Une belle semaine ! Qu'il y en ait encore beaucoup comme ça !
Répondre
N
Géniale finalement ta semaine, surtout le repas avec ton frérot. C'est que du bonheur. Bon, pour les chocolats j'espère que tu t'en ai fait une belle provision. Faut faire comme les écureuils...Gros bisous et belle fin de semaine. Ah! oui, il fut un temps où je venais ici, je pense. J'arrive tout droit de chez Brigitte qui t'a mis en lumière aujourd'hui. J'suis pas déçue.
Répondre
M
Le passage serial killer... brrrr ! J’ai eu la trouille pour la citrouille.
Répondre
L
Je découvre ton blog par le biais de l'écureuil...
Sympa de mettre en avant tes kifs
Qu'elle idée d'arriver un couteau à la main... pas besoin de lire des polars pour être mal à l'aise !
Répondre
J
Ravie de retrouver tes kifs ;-)) Bisous Vivi
Répondre
V
1000 bisous ma Juju :o)
M
lol mais bien sûr et dans tes polars ils arrivent en sonnant et le couteau a la main .....!!!!
chouette we tu as eu ....
bisous
Répondre
V
Euh... non... t'as raison, je ne crois pas qu'ils sonnent ahaha !
É
Bonsoir Vivi. J'aime bien tes kifs. Tu as dû passer un bon week-end en famille. Bisous
Répondre
V
Ouiii, c'était chouette, un peu Noël avant Noël, même s'il manquait 3 enfants et 1 belle-fille :o)
R
Ha...tu est Alsacienne donc gourmande car il le sont voilà pourquoi les doubles portions...rire que l'on mage bien en Alsace j'y était en septembre...
T'as peur du voisin couteau ou pas mais pas de rentré a pied le soir tombant????? étrange non. Bisouss
Répondre
V
Mais oui, tu ne savais pas ? Depuis le temps qu'on se lit mutuellement !
J'ai bien lu ton reportage sur Colmar et j'en ai quelques autres en retard :$
Hé oui, mais il n'était que 19 heures.. La nuit tombe de bonne heure ces jours-ci !
Bises Renée :o)
S
Belle semaine!
J'aime beaucoup la phrase que tu as pris dans un magasine!
C'est chouette de pouvoir partager ainsi de bons moments en famille!
Répondre
V
J'aime bien les citations, elles disent souvent beaucoup de choses en peu de mots :o)
M
J'ai ri ét j'ai été émue.
Un bien joli moment ét je t'en remercie.
Belle et douce journée
Répondre
V
C'est moi qui dois te remercier d'être passée par ici :o)
R
Le soleil se remet à briller dans cette grisaille environnante, le temps de lire ton post... :D
Répondre
V
Pourvu que ça dure :o)
R
Le temps passe si vite
Retenons le meilleurs ...
Bonne soirée
Répondre
V
Bonne soirée Rose :o)
E
Moi je crois que c’etait 3 verres...
Répondre
E
Vivi...
V
Ah oui ? Tant que ça ?