COMPLETEMENT GIVREE (OU PRESQUE)

Publié le 16 Mars 2017

Il y a quelques mois encore, c'était pour moi inimaginable, inconcevable, impossible, complètement irréaliste et irréalisable. J'aurais eu bien trop peur de paraître négligée, pas impeccable ou pire, vieille ! Quand je lisais sur des blogs que certaines femmes avaient décidé de se mettre à la bicolorité, d'adopter 50 nuances de gris ou la givritude attitude, ça ne me faisait pas envie du tout et je regardais leurs photos et leurs parcours avec une indifférence totale, de la perplexité, voire un certain doute quant à l'intérêt de leur démarche et peut-être même un peu de pitié. Comment pouvait-on en arriver là ? Elles, peut-être... Mais moi, no way !

Alors qu'est-ce qui m'a poussée tout d'un coup à abandonner les mèches que je faisais faire depuis des années pour cacher la misère (comme j'aimais dire) et laisser pousser mon gris ?

Le déclic je crois a eu lieu quand j'ai vu des photos de moi au mariage de mon fils en juillet dernier. J'avais voulu une coiffure avec les cheveux relevés, genre chignon, (le style que je ne porte jamais) et je me suis rendue compte que, malgré les mèches toutes fraîches et toutes belles que je venais de faire faire à grands frais à peine 2 petites semaines auparavant, ma tignasse de derrière était toute grisonnante en-dessous. Ben ça alors ? Et si les mèches ne cachent pas toute cette désolation, dessus ET dessous, est-ce vraiment la peine de se donner tout ce mal ? me suis-je demandé.

COMPLETEMENT GIVREE (OU PRESQUE)

Et puis, un vent de curiosité a soufflé sur moi... Au fait, de quelle couleur étaient vraiment mes cheveux ? Certainement pas miel doré, blond cuivré ou caramel artificiel. D'ailleurs, parfois les patients de l'hôpital me disent au téléphone : Ah oui, je vois qui vous êtes... La secrétaire blonde avec une queue de cheval ? Mais, mais, mais ?? Je ne suis pas blonde. Je n'ai jamais été blonde et en tout cas je ne me vois absolument pas comme ça. Peut-être châtain clair (voir par exemple ici mes cheveux de bébé, ici mes cheveux à 5 ans -la petite rose et bleue avec des couettes assise en tailleur au premier rang, ici mes cheveux à 10 ans et ici la photo de mon permis de conduire quand j'avais 17 ans) ? Avec comme conséquence donc, l'impression récurrente ces derniers temps que cette couleur de cheveux, ben ce n'est pas moi.

Enfin, j'ai laissé faire les choses. Quand ça a été le moment de refaire mes mèches, juste avant Noël, j'ai pris un rendez-vous. Et je l'ai repoussé. Puis je l'ai annulé.... Je me trouvais très bien comme ça, alors à quoi bon aller passer 4 heures chez le coiffeur et payer 60 € pour quelque chose dont je n'avais pas vraiment envie ?

Sur le dessus, les fils argentés ont peu à peu remplacé les mèches dorées, tout en douceur, sans démarcation vraiment prononcée (cela aurait été bigrement plus compliqué si j'avais été adepte des "couleurs")... Pour arranger un peu plus les choses, mes cheveux ne sont pas encore TOUS gris et ceux que j'ai sont beaucoup "en-dessous". Du coup, l'effet "coup de vieux" est modique ! Avec le temps qui passe, je découvre peu à peu ma VRAIE chevelure... Certes pas tout à fait identique à celle dont j'avais le souvenir (car une bonne trentaine d'années est passée par là, entre les hennés, les couleurs et les mèches) mais sur laquelle le temps a mis sa patte, son pinceau d'artiste, sa touche givrée.

COMPLETEMENT GIVREE (OU PRESQUE)
COMPLETEMENT GIVREE (OU PRESQUE)

Je ne sais pas si cela va de pair avec la démarche du Zéro Déchet, mais du coup j'ai aussi moins de chimie sur la tête, et je suis plus naturelle, plus bio en quelque sorte (un peu comme les pommes que j'ai achetées aujourd'hui !)

Mais attention, pas à n'importe quel prix ! Car si au final ce gris m'insupporte, je n'hésiterai pas à faire machine arrière et reprendre rendez-vous chez ma coiffeuse pour faire... pour faire je ne sais pas quoi d'ailleurs, mais changer ! Avouez que c'est plutôt indulgent des cheveux : quelque soit le traitement qu'on décide de leur faire subir, ils repoussent toujours à l'identique, de façon immuable.

Pratique et confortable d'avoir droit à un joker...

Rédigé par vivi

Publié dans #actualité..., #santé, #objectif zéro déchet

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
En pleine décision il y a déjà 4 mois que je n'ai pas mis de teinture, je suis allé voir la coiffeuse et j'ai pris la grande décision. La coiffeuse m'a coupé les cheveux après 2 mois d'abstinence de teinture, elle a enlevé 2 pouces seulement mais je vais retourné la voir dans 4 mois donc pour le mois de décembre. Je vais enlever 2-3 pouces seulement car je me fais pas à l'idée d'avoir les cheveux très court malgré cette transition.
Répondre
E
la question se pose souvent, des mèches grises naturelles ou pas... j'ai du mal à me décider et donc je continue à me teindre les cheveux tout en me demandant quand est-ce que j'aurai le courage de laisser mes cheveux gris apparaitre.... difficile !! Par contre je conseille souvent à ma mère de 83 ans d'arrêter de se teindre ses cheveux coupés très courts et de plus en plus rares en un roux blond qui la fait paraitre encore plus presque chauve et lui abîme les cheveux..... Peu ridée les cheveux blancs lui iraient si bien
Répondre
V
Le plus dur, je crois, c'est la transition... Pas évident d'accepter de laisser pousser ses racines blanches alors que les longueurs sont de couleur... Je connais plusieurs personnes autour de moi qui ont essayé, puis craqué et fait marche arrière pour reprendre les couleurs... Malheureusement, ce n'est que remettre le problème à plus tard. Ma mère a à peu près l'âge de la tienne (85 ans cette année) et elle a abandonné les couleurs il y a une dizaine d'années... Finalement, elle n'a pas tant de cheveux gris que ça :o)
M
Je le trouve très joli ce chignon aux teintes douces... c'est bien d'accepter les marques du temps, enfin quand on y arrive. Bravo Vivi !
Répondre
V
De toutes façons, cheveux gris ou pas, je n'ai absolument pas l'impression d'avoir mon âge et on me donne souvent 5 ou 10 ans de moins alors... Peut-être qu'avec mes cheveux au naturel les gens vont revoir leur estimation hi hi :o)
R
Wouaw, bravo!! Je t'admire de faire le pas...!! Moi aussi ça commence à venir, mais le problème c'est que je suis brune, très brune, et donc, le cheveux gris ressortent clairement et pas de façon très esthétique... :( Donc, je ne suis pas du tout prête (pas encore) à les laisser apparents... Peut-être dans quelques années..<br /> Tiens-nous au courant, en tout cas!!<br /> Bisous
Répondre
V
Vous saurez la suite ! Je crois que je vais attendre de ne plus voir du tout les mèches dorées... peut-être que j'oserai couper court cette été... et puis après on verra bien si l'image dans le miroir me plaît ou pas :o)
C
Je trouve que ton chignon était vraiment magnifique ! <br /> Je n'ai pas encore de cheveux gris, certes (encore heureux à 17 ans! ) mais c'est toujours la galère avec mes cheveux... Je crois qu'aucune femme en est satisfaite ! :p
Répondre
V
Laisses-en un peu quand même, c'est charmant le poivre et sel :o)<br /> (bon... peut-être pas à 25 ans...)
C
Je suis brune donc consciente que j'en aurais tôt, j'en arrache tout plein aussi à mon copain x)
V
Je suis contente que mon chignon te plaise. C'était de l'impro totale et j'ai donné carte blanche à la coiffeuse qui s'est super bien débrouillée car mes cheveux n'étaient pas si longs que ça.<br /> J'ai déjà arraché un cheveu gris à mon fils de 21 ans... ça promet ahaha !!
L
Et moi aussi les premiers sont là.
Répondre
V
Cela semble être moins un problème chez les hommes non ?
O
C'est quoi ce silent saturday que j'ai vu passer ?
Répondre
V
Une erreur ! Je croyais avoir programmé l'article et pouf ! il était déjà parti ! Ca compte quand même ?
É
Bonjour Vivi. Je continue à faire des mèches, ce qui cache mes quelques cheveux blancs. J'ai rencontré une adepte du zéro déchet qui remplace le papier alu et le film nylon pour protéger les plats entamés par des tissus avec élastique. Bisous
Répondre
V
Coucou,<br /> Autant de femmes, autant d'avis concernant les cheveux gris, les mèches et les couleurs ! Le sujet fait parler et a encore de beaux jours devant lui !<br /> Merci pour le tuyau ! Je n'utilise pas de film plastique et très peu d'alu. Je mets mes restes dans des bocaux vides ou des verres vides (genre verres de moutarde avec leur couvercle) que je garde, ou alors des Tup pour les plus gros restes. Le tissu réutilisable, c'est une excellente idée ZD, Je saurai m'en souvenir à l'occasion :o)
B
c'est très classe je trouve, pas forcément facile de porter le gris sur la tête, ça ne va pas à tout le monde même si c'est dans la logique des choses !! ça te va très bien et la photo de dos est géniale !! bisous bisous, bon weekend
Répondre
V
Merciii. Je ne sais pas pourquoi le gris fait autant parler de lui et je vois qu'il est loin de faire l'unanimité ! J'ai bien aimé mon chignon pour le mariage, et il a eu le mérite de tenir toute la nuit, même après le bal j'étais encore impec' !
A
j'aime me promener ici. un bel univers.
Répondre
V
Bonne visite :o)<br /> (mon frère est fan de Maryline, votre blog est fait pour lui plaire !)
F
Ton chignon est super joli ! Je fais des couleurs depuis quelques années et je n'aime pas "assume" pas mes cheveux gris. J'achète mes couleurs au supermarché et je me les fais moi-même car chez le coiffeur, ici on paie minimum 100 francs Suisse. C'est vraiment cher !
Répondre
V
C'est la solution radicale pour les extrémistes hi hi :o)
F
La boule à zéro ! Ha ha ! Bof on verra bien...
V
C'est une bonne solution, même s'il doit y avoir quelques mois difficiles car des racines blanches et le reste des cheveux colorés, pour le coup ça doit vraiment faire négligé. On doit se demander si tu as oublié de faire ta couleur ou quoi ! Non ?<br /> Ou alors faut tout ratiboiser ! Hiiiiiiii :o)
F
Je pense que je coupe mes cheveux courts et je laisserai venir le gris. Dans ma vie j'ai eu les cheveux très longs, courts et maintenant mi-longs, donc les couper ne me dérangera pas. Cela bien sûr c'est vraiment un choix personnel.
V
Quand j'étais plus jeune, j'ai fait des tas de couleurs : rouge, auburn, acajou et même orange une année pour Halloween. Le problème c'est : quand tu commences à avoir vraiment des cheveux gris, et que tu veux arrêter les colorations, tu fais comment ?
C
J'avoue que même s'il faut accepter son âge, je préfère quand même garder ma couleur. Les années passant, elle redonnent un peu de jeunesse aux visages qui se fanent. Lorsque l'on est jeune cela passe, lorsqu'on est âgée cela cadre bien mais entre les deux, une petit couleur donne du pers et bonne mine. Je verrai par la suite mais comme tu dis, chacun doit faire comme il sent. Bisous
Répondre
V
Et 1000 mercis Flo pour ta visite et ton témoignage :o)
V
Je ne souffre pas trop de cette période "de transition" car j'ai toujours fait des mèches et non des couleurs, donc les cheveux gris on les a vus apparaître au fur et à mesure de toute façon. Il me tarde que tous les restes de couleur soient partis, pour voir à quoi ressemblent vraiment mes cheveux. Les mèches grises sont surtout en-dessous et ne se voient pas trop, j'aimerais même qu'elles se voient un peu plus. Par contre, je regrette un peu la lumière que les mèches mettaient sur ma tête et autour de mon visage, je trouve cette nouvelle chevelure un peu "terne", mais j'attends de voir le résultat final. En attendant, je tiens bon !
F
bonjour<br /> <br /> et bien moi j'ai aussi sauté le pas. Cela faisait plus de 2à ans que je colorais mes cheveux ; dans la famille on a ses premiers cheveux blancs à 17 ans .. et puis j'ai eu une déclic en septembre, je voulais me libérer de ces couleurs à faire toutes les 3 semaines car les cheveux blancs apparaissaient inlassablement toujours plus nombreux et sur du brun , c'est pas top!! Voilà, j'ai troqué mon carré pour une coupe garçonne mais il m'a fallu bien 5 mois pour retrouver ma couleur naturelle. Le plus dur , c'est de tenir car ce n'est pas folichon sur la tête : des repousses de cheveux blancs, quelques cheveux bruns, des restes de couleur acajou.. bref, il faut être capable d'assumer!!Mais je pense que j'étais prête et ce n'est pas à mon âge (44ans) que je vais me laisser démoraliser par les commentaires parfois peu flatteurs... Voilà, après 6 mois, me voila libéré et plutôt satisfaite du résultat. Mes cheveux sont poivre et sel et sur une coupe courte c'est très féminin ( aux dires de on entourage..). . Je ne regrette pas du tout ma décision et je me sens moi!! Alors oui, si c'est un choix perso et réfléchir, lancez- vous! Redevenez vous même !
V
Hahaha ! Ma coiffeuse m'a tenu le même discours, genre ah oui, c'est une super idée d'arrêter les mèches, ça va vous vieillir mais bon... (avec beeaaauuucoup de points de suspension).<br /> Après tout, les couleurs, les mèches tout ça tout ça, c'est son business et je comprends qu'elle soit pour !<br /> Mais pourquoi le gris est-il associé à vieux alors que ce ne sont que quelques cheveux ? Que dire des rides, de la silhouette, de la peau qui se relâche un peu partout y compris au niveau des bras, du décolleté et des fesses, de l'allure générale, du style vestimentaire. Je vois bien qu'il y a autre chose là-dessous que juste quelques fils gris.<br /> En ce qui me concerne, je n'ai pas dit mon dernier mot et je ne dis pas que je ne referai pas quelques mèches à l'occasion pour que mes cheveux soient moins ternes. On verra bien... héhé, surprise ! Bientôt un autre article sur le sujet peut-être :o)<br /> Bises, bon week-end, le soleil commence à pointer, peut-être une belle après midi à Bordeaux ?
C
Bien d'accord avec toi, le noir corbeau est dur même sur les jeunes et je n'aime pas du tout,mais une teinte douce collant à ta couleur naturelle donne bonne mine. Ma coiffeuse me disait que souvent quand les femmes sont à la retraite elles arrêtent les couleurs (cela a un coût aussi c'est vrai...) et elles se prennent vingt ans dans la vue... Je crois qu'il faut vraiment voir au coup par coup...cathycat
V
Y'a quand même un truc qui me dérange parfois. Tu vois, ma coiffeuse est Marocaine et elle a de superbes cheveux noirs de jais, brillants, longs, souples et très lourds. Quand elle bouge la tête, c'est une vraie pub pour les produits capillaires. Mais elle a presque 50 ans et franchement on voit bien que c'est du fake. Du coup, on a presque l'impression que c'est une perruque, ce casque impeccable sur ce visage qui accuse bien évidemment les années, même si elle est toujours maquillée et très soignée... Le corps, le visage, les cheveux, c'est un tout non ?
A
moi j'aime beaucoup les cheveux grisonnants ...j'en ai tres peu <br /> bises ma belle
Répondre
V
Oh le bol :o)
F
Coucou ma Vivi, tu as des cheveux gris tôt dis donc toi, c'est souvent héréditaire, moi pa sencore trop mais certains sont venus là depuis les soucis de ces derniers mois, j'ai fait des mèches blondes avant puis là c'est vu que je suis chatain foncé une coloration avec des reflets marron auburn et quand j'aurais trop de cheveux blancs je recouperai mes cheveux en carré surement et les laisserai naturels. Ca te va bien je trouve, on verrait mieux si on te voyait toi, mais tu gardes le secret, je comprends, bisous
Répondre
V
On est bien d'accord :o)<br /> Bisousssss
F
les rides du sourire ce sont les mieux, bisous
V
J'rigole, bien sûr que j'ai des rides... mais pas trop, je suis plutôt bien servie de ce côté-là... et puis ce sont les rides du sourire, tu sais, celles autour des yeux :o)
F
le gris te va bien et la chance en plus de l'avoir avec pas de rides et u:ne silhouette toute fine, de toute façon tu es très chouette Vivi, bisous
V
Ouiii, j'ai des cheveux gris mais pas de rides, pas de kilos en trop et une silhouette de jeune fille mouarf mouarf mouarf.<br /> Tu as raison, c'est sûrement héréditaire. J'ai toujours connu mon père avec des cheveux gris et là ça fait longtemps qu'ils sont tous tout blancs ! Mon frère cadet avait déjà quelques fils gris à 20 ans... Du reste, Jules aussi... mais maintenant ce sont les cheveux (gris ou pas) qui lui manquent hi hi :o)
L
J'ai eu les cheveux tout blancs très tôt (comme ma mère d'ailleurs), et cela fait donc très longtemps que je fais des colorations. C'est contraignant, mais je ne suis pas prête à les laisser au naturel !
Répondre
V
Tout blancs, ça doit faire bizarre, surtout jeune. Mais le jour où tu voudras arrêter, ça va faire bizarre aussi non ?
K
Moi je suis dans la question initiale commencer à la cacher ou pas. Ma belle mère a une très belle chevelure poivre et sel et ma mère galère parce qu'elle en a marre des couleurs mais l'entre deux (le temps que les vrais cheveux repoussent) est un peu déprimant. Du coup je me demande si ça vaut le coup de les colorer ou pas.
Répondre
V
A mon avis, les colorations, c'est compliqué... surtout le jour où tu veux arrêter. Même si tu n'as pas de cheveux gris, il faut continuer tout le temps, sinon les pointes sont délavées, décolorées et jaunasses. Ça fait désordre. C'est pourquoi, j'ai arrêté les couleurs depuis longtemps et préféré les mèches qui permettent un peu plus de souplesse. 3-4 mois sans les refaire, ça passe, et le jour où tu veux arrêter, c'est une transition en douceur. Cacher ou pas cacher, that is the question ! à laquelle chacun doit répondre en son âme et conscience :o)
S
Excellent ! J'aurai pu écrire mot pour mot ton parcours par rapport à mes cheveux. Moi, c'était il y a deux ans maintenant. Je ne me suis jamais laissé le joker de la recoloration : trop de contrainte. Par contre, il y a des jours où l'image que me renvoit mon miroir ne me va pas du tout (cela serait pareil avec une coloration je pense), alors il y a deux points que je ne néglige pas : les couleurs que je porte et la coupe de cheveux que je me fais ! Je me rends compte avec le recul que l'arrêt des décolorations a changé beaucoup plus de choses en moi et dans ma vie que je ne l'avais imaginé. C'est un peu comme le minimalisme, on pense que ce n'est qu'une question de biens matériels mais cela va plus loin que ça.Une belle journée à toi...
Répondre
V
Les réponses dans Overblog se mettent toujours au-dessus de la réponse, sauf pour le premier com qui reste toujours en tête. Oui, je sais, c'est nul (et pas logique), mais c'est comme ça depuis la nouvelle version...<br /> Sinon, je comprends bien ce que tu veux dire... Même si cela fait 8 mois que mes racines sont "au naturel" (ça me fait penser au thon dans les boîtes ahaha), je ne sens pas trop de changement. J'ai les cheveux mi-longs alors, même si je les ai coupés récemment, la majeure partie d'entre eux est encore "méchée". Je me demande si cet été pendant les vacances je ne les couperais pas tout courts... Mais on n'en est pas là, j'ai toujours eu les cheveux au carré au-dessus des épaules, ou plus longs et je les lisse consciencieusement alors passer au court et aux petites bouclettes... je crois que je ne suis pas encore tout à fait prête à sauter le pas... mais j'y pense :o)
S
Je réponds à ta réponse vivi, j'ai l'impression que cela va se retrouver au dessus de ta réponse, c'est pour cela que je précise. Oui, c'est tout à fait ça, cette histoire de s'assumer au naturel est effectivement en adéquation totale avec l'image que l'on renvoie et que les gens ont de nous. J'ai moi aussi vécu la "vas voir la femme en blonde" alors que je ne me suis jamais sentie "blonde" si tenté que l'on peut se sentir blonde...ce que je veux dire, c'est que pour moi, me décolorer les cheveux c'était une histoire de cacher mes cheveux poivre et sel...et en aucun cas pour me sentir blonde ! Maintenant oui, la personne sous ses cheveux reste toujours la même...même si on évolue chaque jour (heureusement)...assumer mes cheveux blancs a été une façon de dire : voilà, qui je suis vraiment ! Et bien, je peux t'assurer que cela n'a pas été facile du tout. C'est parfois plus facile de se cacher derrière une image que d'oser affirmer qui l'on est. Mais une fois que l'on assume qui on est vraiment, lutter contre l'image de cheveux blancs = vieillesse, et bien, honnêtement, je peux dire que je ne suis pas en tout point la même qu'il y a deux ans.;)
V
Tu as raison, c'est un tout. Finalement, la couleur des cheveux, ce n'est qu'une image qu'on renvoie, non ? Mais la personne sous les cheveux, colorés ou pas, est bien toujours la même...
M
Sur les cheveux clairs je trouve le grisonnant charmant pour une femme comme pour un homme. Le problème des cheveux gris c'est que c'est joli quand ils sont également répartis sur toute la chevelure or il y a des personnes chez qui ce n'est pas le cas...alors la liberté sied à chacune surtout qu'il existe de très bonnes colorations végétales tout à fait écologiques pour celles qui veulent les masquer en douceur en attendant mieux. Bisous
Répondre
V
C'est marrant que tu dises : la liberté sied à CHACUNE. Pourquoi les cheveux gris seraient-ils exclusivement une affaire de filles ? Pourquoi trouve-t-on que quand une femme a des cheveux gris, ça fait vieille et que quand un homme a des cheveux gris ben... on ne dit rien ou alors que ce poivre et sel c'est craquant ?
V
Hi hi ! Quel courage ! J'ai la chance de ne pas avoir de cheveux gris encore... pourvu que ça dure ! Il était beau ton chignon en tout cas
Répondre
V
Bises :o)
V
V
Hé hé ! Une lionne ou un lion, comme Fiston 1, ou alors une vierge, comme Jules :o)
V
C'est pour août
V
Je me doute que cela doit être compliqué, ce n'est pas nouveau. J'espère en tout cas que cette petite vie et la maternité vous rapprochera, qu'elle te comprendra mieux peut-être et vice-versa. C'est prévu pour quand ?
V
Oui ma fille aînée, une future maman borderline quand même alors j'ai quelques craintes... Elle vit actuellement chez son père à Angers. Le père du bébé, j'espère bien qu'elle. E le reverra plus. Il est violent et baigne dans des choses pas très nettes ! Bref, tu comprends mes craintes n'est ce pas ? Sinon, elle a intégré un dispositif d'aide aux jeunes ... et ils doivent l'aider également pour avoir un logement. J'ai hâte comme ça on pourra passer un peu de temps ensemble vu qu'elle n'a plus le droit de venir ici (j'espère que ça aussi ça s'arrangera !) Enfin voilà comment tout ça se présente et ce n'est pas ce qu'on rêve pour nos enfants ! On fera avec...
V
Chez ta fille aînée je suppose. J'avoue que c'était hier que nos enfants étaient des bébés...
V
Surprise ! Déçue ! Soucieuse ! Migraine pendant une semaine ...<br /> Ça y est, j'ai accepté l'info et même si je ne saute pas de joie, je crois que quelque part au fond de moi ça me fait plaisir...
V
Oh la la ! Et quelle info ! Tu as été surprise j'imagine ! Et contente :o)<br /> Donc grand-mère avant moi hi hi !
V
Je te donne une info de première... Je vais être grand-mère cette année...
V
Déjà ! Je ne vois pas le temps passer, tout va trop vite !
V
Pas tant que ça ! Je vais avoir 48 ans en avril...
V
Veinarde. J'en ai eu assez tôt, mais pas trop à la fois quand même. J'ai toujours connu mon père avec des cheveux complètement blancs...<br /> Et puis je suis carrément plus vieille que toi :o)