OBJECTIF ZERO DECHET : ON NE S'ARRETE PAS EN CHEMIN !

Publié le 7 Janvier 2017

OBJECTIF ZERO DECHET : ON NE S'ARRETE PAS EN CHEMIN !

Le mois de décembre (et en fait même celui de novembre) a eu raison de cette rubrique comme des autres. J'avais promis à la rentrée un post "zéro déchet" chaque semaine mais je crois que j'ai eu les yeux plus gros que le ventre, bref que j'ai exagéré mes capacités.

Mais mais mais... même sans article les efforts pour limiter le remplissage de nos poubelles ont été maintenus et ont vraiment porté leurs fruits puisque, depuis début septembre, j'ai sorti nos bacs vert (recyclage) et noir (tout venant) une seule fois le 20 octobre, puis le 5 janvier.

Alors oui, depuis que nous faisons plus attention, le volume de nos déchets s'amenuise et nous pouvons aisément laisser nos poubelles se reposer et limiter leurs sorties au bout de la rue. Le point positif c'est que contrairement à la croyance populaire qui veut que les poubelles ça pue, elles ne dégagent plus aucune mauvaise odeur puisqu'elles ne contiennent plus de déchets organiques : ce qui ne va pas aux poules va au compost. Et c'est top de ne plus avoir de poubelles qui cocottent.

Oui, mais alors, que contiennent-elles encore ?

Plein de choses !

Trop de choses !

Des vieux gants Mapa troués. Le film plastique qui entoure les boîtes d'allumettes. L'emballage du pain de mie. L'emballage des spaghettis. Le plastique autour de la salade iceberg. L'opercule du yaourt qui me sert à faire les yaourts dans la yaourtière. Le blister des médicaments que j'ai dû prendre. Le papier alu autour du bouillon cube. Des capsules de bière. Des enveloppes à fenêtre. Le filet autour des oranges. Un joint de bocal. Le papier du Kiri. Des barquettes de charcuterie en plastique. Des barquettes de viande en polystyrène. Le blister du jambon cru. L'emballage plastique du gruyère râpé. Des disques à démaquiller. Un cintre déglingué. Un sac déchiré. Le papier d'emballage du beurre. Une assiette cassée. Etc. etc. etc.

Encore trop de produits sur emballés. Encore trop de déchets non recyclables.

Il faut donc se remobiliser et trouver d'autres solutions. C'est une bonne résolution ça pour un début d'année non ? L'une d'elles serait d'arrêter dans un premier temps d'acheter les fruits et légumes, la viande, le fromage, la charcuterie au supermarché. Dans un deuxième temps d'aller au magasin de vrac pour acheter les pâtes, le sucre, la farine...  Mais cela implique : 1. de faire l'effort de se LEVER et d'enfiler un survêt le samedi matin ou le dimanche matin pour aller au marché et et et... 2. ben je ne vois rien d'autre en fait. Alors... L'idée doit faire son chemin... A suivre...

En matière de "zéro déchet", ces actions peuvent vous paraître un grain de sable sur la plage (et ça l'est). Mais elles sont indispensables car si l'on continue à avoir des comportements irresponsables alors que d'autres alternatives sont possibles, quelle planète allons nous laisser à nos enfants et nos petits-enfants ?

(hein, je vous le demande)

Rédigé par vivi

Publié dans #objectif zéro déchet

Repost 0
Commenter cet article

écureuil bleu 12/01/2017 14:06

Tu es toujours aussi motivée. Je fais du compost aussi mais je jette quand même 1 ou 2 sacs par semaine.

vivi 16/01/2017 22:04

En effet, il reste encore des tas de trucs à jeter, même en faisant attention. Je remplis une poubelle de cuisine environ par semaine... mais elle est tout légère... que des plastiques d'emballage, des filets de fruits, des barquettes...

Franca 09/01/2017 16:07

En Suisse , c'est un peu différent. Nous allons tous les samedis à la déchetterie. Verres vides, aluminium, gravats (assiettes cassées) piles et pain sec... presque tout passe à la déchetterie. Au prix où sont les sacs poubelles, nous sommes obligés de tout trier.

vivi 09/01/2017 19:04

Ton 1er com est parti un peu plus bas (sous celui de Ker Mary) et du coup ma réponse y est aussi :o)

Franca 09/01/2017 18:08

Ils le donnent à des éleveurs de lapins ou chevaux. Les sacs poubelles coûtent cher aussi ?

vivi 09/01/2017 16:30

Nous allons aussi à la déchetterie mettre tout ça, et aussi de l'électroménager qui ne marche plus comme les vieux appareils de radio qui sont recyclés. Mais il reste quand même toujours tout un tas de trucs (environ 1 poubelle de 20 l par semaine). P.S. Le pain sec, c'est marrant ça. Qu'en font-ils ensuite ?

Ker Mary 09/01/2017 13:01

Sur le mans ils commencent à recycler les emballages plastiques qu'on ne pouvait pas recycler genre celui en plastique des boites d'allumettes

vivi 09/01/2017 16:36

Ah oui, c'est une bonne idée. Chez nous, ce sont les poules qui mangent le vieux pain mais en général il n'en reste pas. J'achète du pain qui se conserve et quand il est un peu dur je le fais réchauffer au grille-pain ou au four. Aussi, ça ne me dérange pas de manger du pain un peu rassis.
Non, chez nous les sacs poubelle ne coûtent pas cher. C'est pour ça peut-être aussi qu'on en abuse...

Franca 09/01/2017 16:32

Ils le donnent à des éleveurs de lapins ou chevaux. Les sacs poubelles coûtent cher aussi ?

vivi 09/01/2017 13:54

Bonne nouvelle ! C'est vrai qu'avec le plastique c'est compliqué... Je suis souvent là devant mon bac à recyclage à me demander si j'y mets le flacon de ci ou de ça, ou pas.

manou 09/01/2017 07:15

Oui je suis bien d'accord avec toi et même moi qui fait une grande partie de mes courses au marché (en Provence ils sont très fréquentés et très nombreux), qui achète en vrac depuis toujours, il m'arrive parfois d'acheter des fruits en supermarché et hop encore un emballage ou exceptionnellement un produit sous vide. Il me reste aussi dans la poubelle, les sachets vides de la nourriture pour les chats, les déchets de poissons que je ne peux pas mettre au compost par exemple, le sac d'aspirateur plein car je ne peux pas le mettre à la cheminée, ni le recycler...si tu as une idée ?! Bises

vivi 09/01/2017 13:52

Le contenu du sac aspi peut aller sur le compost je pense, on y met bien les cheveux et les balayures... Mais le sac lui même ??? Certains sont en papier mais le mien c'est vrai est fait en une espèce de tissu... Les industriels seraient bien inspirés de faire des sacs compostables...

Melle Bulle 08/01/2017 23:27

et bien tout d'abord : bravo !!
ici, on arrive à sortir notre poubelle tout venant toutes les 2 à 3 semaines. Pour celle du recyclage, on va à la benne environ tous les 15 jours.
comme toi je vais tenter cette année d'acheter en vrac et chez des producteurs locaux ... on se tient au courant :)

vivi 09/01/2017 13:49

Mais ouiii, ça me fait plaisir de ne pas être seule dans cette galère ahaha !

arlette 08/01/2017 22:47

de vraiment superbes prises de conscience que j'aurais suivie 20 ans plus tot...

bises

vivi 08/01/2017 22:48

Il n'est jamais trop tard :o)

Mon arbre aux violettes 08/01/2017 20:51

merci Vivi ! Grâce à ton partage, nous sommes encouragés à essayer un peu de réduire nos déchets ... et ça marche ! Au moins pour ma part, il y a des petites choses qui bougent dans mon quotidien... bravo, Vivi !

vivi 08/01/2017 21:23

Tu m'en vois ravie :o)

Fabymary POPPINS 08/01/2017 18:44

cc, tes efforts sont déjà louables ma VIVI et en effet que de déchets avec les formats des emballages, bisous

vivi 08/01/2017 21:23

C'est ahurissant une fois qu'on y fait un peu attention !

Renee 08/01/2017 16:12

Bravo quand même parce que pas évident toujours. Tu peut aller au super marché pour les fruits pesé le les fruits légume collé ton étiquette sur un papier et mettre tout en vrac dans un panier non?
Gros bisous et superbe année 2017 pleine de petit bonheur et de santé.

vivi 08/01/2017 21:26

Très bonne année aussi Renée bien sûr ! Qu'elle soit belle pour toi et tous ceux que tu chéris :o)

vivi 08/01/2017 21:25

Oui, bien sûr, et c'est déjà ce que je fais. Mais il y a toujours le filet des oranges, des mandarines, des citrons ou des oignons, la barquette des tomates cerise ou des fraises, le sachet du kilo de carottes, etc.

danielle 08/01/2017 14:07

Le survêtement n'est pas l'uniforme obligatoire pour aller au marché.
Bien que n'ayant pas de poules, nos déchets sont réduits: compost et recyclage de tous les matériaux qui peuvent être recyclés, ça devient vite une habitude.
Bravo pour ta croisade, bon dimanche.
danielle qui te souhaite une année florissante.

vivi 08/01/2017 21:31

Haha oui ! Mais c'est ma tenue du week-end ! Je fais attention toute la semaine à bien m'habiller, me maquiller et me coiffer, mais le samedi/dimanche c'est relâche ! C'est pour ça que j'ai un peu des scrupules à sortir ainsi... mais m'habiller "bien" rien que pour aller au marché serait vraiment un effort de trop.
Bien sûr, les poules mangent un certain nombre de déchets mais ceux-ci vont aussi bien sur le tas de compost... C'est ce que nous ferions aussi si nous n'avions pas les cocottes.
A mon tour de te souhaiter une très belle année, remplie de bonheur et de moins en moins de déchets hihi :o)

cathycat 08/01/2017 13:48

C'est bien ! tu poursuis fidèlement ta croisade contre les déchets. J'avoue adhérer à ce système mais ne pas aller au bout des choses. Bravo à toi et continue à nous sensibiliser, une petite piqûre de rappel de temps en temps nous fait le plus grand bien... Bisous

vivi 08/01/2017 21:31

Si chacun fait sa part dans la mesure de ce qu'il peut consentir, c'est déjà bien :o)

Mimi 08/01/2017 09:38

Chapeau ! C'est beau de s'y tenir et que ce ne soit pas une bonne résolution de début d'année...

vivi 08/01/2017 21:32

Je vais essayer !

Nanie 08/01/2017 07:14

cela fait rêver...

vivi 08/01/2017 21:32

Un rêve qui peut devenir réalité... :o)

Maëlle B. F. 07/01/2017 23:45

Ouah ! impressionnée. Vous avez bien bossé dans la famille. C'est déjà super même si je comprends que tu veuilles aller plus loin. Bravo pour vos efforts. Le vrac c'est super, le vrai problème pour moi et de trouver la qualité - nutritionnel et gustative - ce n'est pas forcément de trouver les deux.

vivi 08/01/2017 21:33

Ce serait trop simple si tout était simple :$
Bonne fin de dimanche :o)