LA MURAILLE DE LAVE

Publié le 18 Septembre 2015

LA MURAILLE DE LAVE

Indridason, vous le savez maintenant, c'est un de mes auteurs chouchou.

Cela faisait toutefois quelques mois que je n'avais rien lu de lui même si ses derniers romans sont achetés au fur et à mesure de leurs parutions en français et figurent toujours en très bonne place sur ma PAL.

Les vacances m'ont permis de remédier à cela et, des trois livres que j'avais emmenés dans mes sacs, j'ai tout naturellement joué la facilité et commencé par La Muraille de lave probablement parce qu'avec Indridason je me savais en terrain conquis et étais à peu près sûre de ne pas être déçue. On ne change pas une équipe qui gagne !

Paru entre La Rivière Noire (lu ici) et Etranges Rivages (encore sur ma PAL), ce roman met surtout en avant Sigurdur Oli (oui, oui, toujours ces noms imprononçables qui contribuent tant au charme des polars islandais), l'adjoint du commissaire Erlendur parti en vacances sur les lieux de son enfance et collègue d'Elinborg qui s'occupe de son côté d'une autre affaire.

Au début du livre, à la demande d'un ami, il tente d'aider discrètement un couple qui subit un chantage. Troublé par sa récente séparation, surveillé de près par sa hiérarchie qui n'apprécie pas ce type de démarche, Sigurdur Oli va se retrouver par hasard témoin du meurtre d'une jeune femme dont il va essayer de retrouver l'auteur. Mais l'histoire ne s'avèrera pas aussi simple qu'on pourrait le croire car Indridason (comme sa consoeur Camilla Läckberg) a une façon bien particulière d'entremêler plusieurs intrigues et de s'intéresser parallèlement à la vie personnelle des protagonistes de ses romans.

La Muraille de lave relate essentiellement la crise économique de 2008 et les ravages moraux (ou immoraux) qu'elle a engendrés mais aussi des faits de société comme la pédophilie, l'alcoolisme ou les dérives financières notamment celles des nouveaux riches.<

A l'heure où Fiston 1 et sa chérie terminaient leur périple de 2 semaines en Islande, j'ai particulièrement apprécié ce roman que j'ai lu avec peut-être encore plus de passion que les précédents. Je les ai vus sur les routes au milieu des personnages de l'intrigue, j'ai frissonné en pensant qu'ils auraient pu croiser leur chemin, j'ai vu les paysages à travers leurs yeux et j'ai soupiré de soulagement en tournant la dernière page, méchants punis et gentils retrouvant leur train-train quotidien.

Y'a pas à tortiller : Arnaldur, je suis vraiment fan de toi.

Rédigé par vivi

Publié dans #livres-auteurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'avais accroché moyennement à ce livre, mais peut-être justement parce que je n'ai pas commencé par le 1er de la série...à revoir et à relire, peut-être !!!
Répondre
V
Peut-être... Quand on connaît déjà les personnages, on a hâte de savoir ce qui va se passer de nouveau dans leur vie, au-delà de l'intrigue elle-même.
D
Bonjour Vivi, même s'il n'y a pas Erlendur, La muraille de lave vaut la peine en effet. Bon dimanche.
Répondre
V
Où est-il passé d'ailleurs, Erlendur. Ses collègues l'ont cherché pendant tout le bouquin. Peut-être la réponse dans le prochain roman ?<br /> Bises.
É
Quelle belle critique ! Je ne connais pas l'auteur, mais moi aussi je note le titre. Bon dimanche et bisous
Répondre
V
Il en a écrit plusieurs autres et je n'ai jamais été déçue. Tant qu'à faire, autant les lire dans l'ordre car, comme dans les Camilla Läckberg, il y a aussi, en dehors de l'enquête, l'histoire personnelle des protagonistes que l'on peut suivre au fur et à mesure des romans.<br /> Bonne soirée :o)
R
Moi non plus, je ne connaissais pas cet auteur. Tu m'as convaincue: je le note sur ma liste! Bisous.
Répondre
V
Il occupe pourtant souvent une bonne place sur les tables des libraires, rayon polar ! Mais il y a tant d'auteurs et tant de livres, on ne peut pas tout connaître :o)
F
Merci pour le partage Vivi, actuellement je suis à VERSAILLES en lecture, bisous
Répondre
V
Bisous, bonne soirée :o)
F
moi itou, bisous
V
Il y a tellement de livres que j'aimerais lire. La liste est sans fin. Et même si j'y consacrais tout mon temps je n'y arriverais pas !
F
on peut pas tout lire c'est sûr et en plus toi tu bosses entre deux, bisous
V
Why not ? Si je tombe sur ce livre, j'y penserai :o)
F
Oui c'est LA BELLE HISTOIRE DE VERSAILLES si ça te dit
V
Alain Decaux ! On ne le présente plus tant son œuvre est grande ! Ce livre doit être passionnant !
F
des choses vérifiées qui te montrent VERSAILLES enfin certains de ceux qui y ont vécu par ALAIN DECAUX , emprunté à la bibli et j'aime bien, plus qu'un roman c'est je dirai un essai
V
Un roman historique ?
C
Merci pour le partage !
Répondre
V
De rien ! Si tu aimes les polars, lance-toi !
R
Un livre et un auteur qui me plairait sans doute mais je ne connais pas encore. Bisesssss
Répondre
V
Il commence à avoir pas mal de titres à son actif !
M
ça donne envie ... vais-je rallonger ma longue liste de bouquins à lire absolument ???
Répondre
V
Il y a tant de bons bouquins ! Ca devient compliqué pour les lecteurs !
C
J'ai essayé cet auteur dont on dit le plus grand bien mais ce sont ces noms si compliqués qui m'ont rebutée. Il faudra que je refasse un essai car cet écrivain a vraiment bonne réputation et tu as l'air vraiment enthousiaste !!! Bisous
Répondre
V
Aaah oui, moi j'adore. C'est vrai que les noms sont loin d'être exotiques, ou alors un autre type d'exotisme, mais on s'y fait vite. Et il y a bien moins de personnages dans les romans d'Indridason que dans le dernier de Ken Follett que je suis en train de lire... Là, on s'y perd vraiment !
E
Je ne connais pas cet auteur ni son oeuvre , il me tente !<br /> Belle soirée, bises Vivi
Répondre
V
Il faudra essayer alors, quand tu en auras l'occasion :o)